AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Free time to escape [Pv Derek Hale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Sam 29 Mar - 16:12


Free time to escape
With Derek Hale

J’arrête ma jeep près du lac, soupirant de surcroit. Je viens de m’enfuir du lycée, car je ne pourrais même pas dire que je rate les cours par simple envie. J’étais en cours quand soudainement les lettres se sont inversées. Ce n’était pas la première fois, mais cette fois-ci ça ne s’arrêtais pas. D’habitude j’attendais quelques minutes, voire plusieurs heures et ça s’arrêtait. Mais depuis ce matin, ce n’était pas le cas. Je n’avais pas trop envie de passer pour un véritable idiot si on me demandait de lire à haute voix, surtout qu’aujourd’hui on nous rendait nos résultats d’une rédaction. Alors ne pas savoir lire maintenant était mal tombé. Alors je séchais les cours, tout simplement. J’aurais préféré avoir les mêmes hallucinations que Scott ou qu’Allison. C’est vrai, à part le fait d’être hanté par un être cher ou de voir son ombre prendre une forme monstrueuse, je crois que j’aurais définitivement préféré ça. Posant mes bras sur mon volant, je soupirais une nouvelle fois. Mes paupières pesaient des tonnes, comme lorsqu’on ne dort plus pendant des jours et qu’on est exténué. Ce qui était mon cas. Fermant la voiture de l’intérieur, -car oui j’ai conscience de trop de dangers et je deviens complètement parano-, je posai ma tête sur mes bras et ferma les yeux.

Je me demandais d’ailleurs ce qu’il allait arriver. C’est vrai, on avait redonné du pouvoir au Nemeton, enfin, Jennifer. C’est un peu triste à dire, mais j’espère vraiment qu’elle soit morte. Son corps qui disparait après que Deucalion lui ait tranché la gorge, c’est flippant. Et si elle vivait encore ? Si c’était pour cette raison que j’avais une boule au ventre ? Le mauvais pressentiment qui ne me lâchait pas, même quand je me rassurais en voyant que tout était normal. Si elle vivait encore, serait-elle aussi puissante que précédemment ? Serait-elle en colère ? Du genre à vouloir se venger de tout et tout le monde ? Non, ça elle l’avait déjà été donc limite ça ne changerait pas grand-chose. Sauf que cette fois-ci elle en voudrait aussi à Scott je suppose, ce qui veut dire qu’à la fin on s’en prendrait tous plein la figure. Si le surnaturel existe peut-être que Dieu aussi. Si je prie tous les soirs pendant le reste de ma vie, peut-être accordera-t-il du répit à Bacon Hill. Je ne pu m’empêcher de rire à cette idée. Si je commence à croire en Dieu, je peux croire au Diable et quelque chose me dit que c’est mieux de m’en tenir aux émissaires, aux loups garous, aux banshees, au Kanima, aux chasseurs et au drôle de rituels. Finalement, je m’étais endormi. Ce n’est pas quelques heures de sommeil sur le volant de ma jeep qui allaient effacer les cernes qui commençaient à s’afficher sous mes yeux. Mais c’était déjà ça de prit, non ?

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Sam 29 Mar - 16:55

Free time to escape
Je n'ai que des soucis en ce-moment, et je dois l'avouer que je commence vachement à en avoir marre! Quand est-ce que mon laissera soufflé? De plus ça fait des jours que je ne dort et qu'on ne m'en donne pas l'occasion. Avec Scott qui me demande des choses presque improbable et Zoé qui attends beaucoup de moi, je ne sais plus ou donné de la tête, j'ai besoin de me changer les idées et pourquoi une petite plongée dans le lac. Ça fait tellement longtemps, depuis que j'ai quitté Beacon Hills en faite.

Je traverse toute la forêt et arrive enfin devant le lac. Je vois une souche plus loin et y dépose tous mes vêtements avant de plongé dans le lac. L'eau est un peu froide mais après quelques minutes l'eau passe a la température de mon corps. J'y nage un moment, en sortant de l'eau, je m'assois la souche le temps de me séché quelques minutes. Cela faisait plus d'une bonne grosse demi heure que j'ai fait trempette. Quand je suis un peu sec a mon gout, je repris mes vêtements et les enfila.

En marchant autour du lac je vis une voiture qui m'est familière en me rapprochant de plus en plus, je la reconnait et aperçoit un Stiles bien fatigué au volant. Je ne veux pas le réveillé mais je n'ai pas trop le choix, la jeep a coté du lac, il va surement s'embourber.

"Toc, Toc" Je frappe a sa fenêtre.

codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Derek Hale le Jeu 10 Avr - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Sam 29 Mar - 17:11


Free time to escape
With Derek Hale

Je ne sais pas combien de temps je dormais, mais il ne fallut pas longtemps pour que je me retrouve dans une salle sans fenêtres et sans portes. Tout au beau milieu, habillé de mon sweat shirt bleu et mon sac à dos à la main, comme si j’allais en cours. Je ne savais pas si je rêvais ou non, mais en observant un peu mieux la salle je me rendis compte que oui. Les murs étaient noirs et il y avait des écrits un peu partout. Mais je n’arrivais pas à lire, même ici, ce qui me paniqua soudainement car je croyais alors être réveillé. Mon cœur s’emballa quand j’entendis un bruit derrière moi. Je ne vis cependant rien, entendant alors une sorte de bruit sourd qui ressemblait vaguement à des coups de marteau. J’avais alors du mal à respirer, me rendant parfaitement compte que je paniquais. Alors, je lâchai mon sac et regarda mes mains. Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Un. Deux. Trois. Et c’est là que je sursautai, me réveillant brusquement en regardant frénétiquement autour de moi. Sauf je ne me m’étais pas réveillé, pas vraiment. Maintenant, j’étais au beau milieu d’un couloir dont je ne pouvais pas voir la fin. Mon sac à disparu, le bruit aussi. Ne perdant pas de temps, je recommence à compter. Et quand je me réveille cette fois-ci, je suis bien dans ma jeep. J’ouvre les yeux quelques secondes avant de les refermer. Je suis toujours aussi fatigué. Baillant, je me redresse un peu avant que quelque chose ne viennent toquer à la vitre. Ne m’y attendant pas, je me fais presque un torticolis en tournant la tête et je vois une ombre que je ne reconnais que trop tard.

« AAAH! »

Je m’éloigne de la vitre d’un bond et finit presque du côté passager avant de reprendre mes esprits. Il m’a fallu trois secondes pour reconnaître Derek. Et cinq secondes à le regarder pour voir qu’il a les cheveux trempé. Alors je regarde autour de moi, il ne pleut pas. Puis je pose une nouvelle fois mon regard sur lui sans trop comprendre ce qu’il fait ici. On est dans la forêt Stiles, tu m’étonnes qu’il rôde ici ! Clignant plusieurs fois des yeux, je me décide enfin à ouvrir la voiture en tentant de reprendre mon calme et paraître aussi normal que je le suis d’habitude. J’ouvre alors la portière et sors, je n’ai pas trop envie qu’il croit que j’ai peur de lui. Ce qui ne serait qu’une simple vérité bien que je n’ai plus aussi peur de lui qu’avant mais ça reste quand même un loup-garou du coup.. Bref.

« Même quand tu n’essaies pas avec tes crocs acérées et tes griffes tu arrives quand même à presque me tuer, je suis humain donc sujet aux crises cardiaque tu sais ! »

Cette remarque ne vaut en rien les piques habituelles que je lance à Derek. Bien que ce soit peut-être mon instinct de survie qui se décide enfin depuis que je suis né à faire son apparition et à me faire comprendre qu’embêter un loup-garou en étant absolument seul dans la forêt avec lui n’est pas une bonne idée. De toute façon, Derek ne m’a jamais fait du mal si ce n’est me menacer de m’en faire. Puis je me rends compte comment ça se fait qu’il a les cheveux trempé !

« Donc tu sais nager, c’est bon à savoir. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Dim 30 Mar - 23:06

Free time to escape
Le pauvre garçon semble cauchemarder. Je frappe plus fort, essayant de le réveillé par ce biais là. Je ne peux pas brisé la vitre sans le blessé, et si je le fait, Scott en aurait après moi pendant des lunes. Et il m’exaspère quand il fait ça. Ses amis c'est ce qui a de précieux et j'avoue que si je veux resté dans la meute, je dois me plier a ses règles à lui...

Le garçon se réveille enfin, vu le saut qu'il a fait dans sa jeep, je pense que le réveille a du être douloureux et que je suis doué pour lui faire peur. Je préfère être craint sinon que deviendra-t-il de moi. Je suis le loup qui a pris une faiblesse pour sauvé sa sœur, et je suis fier d'avoir fait ce geste, mais je fait passé pour faible aux yeux d'autre loup et d'autre meute, même les chasseurs savent quoi utilisé pour m'atteindre...

Rien que d'entendre le son de la voix de Stiles et de ses sarcasmes, je suis déjà exténué et agacé. Mon visage lui montre comment je réagis a son ironie, c'est-à-dire, indifférent. Avec le temps, j'ai appris a vivre avec Stiles et ses défaut ainsi que son humour a deux balles. Pourtant il ne m'a manqué l'envie de l'égorgé plusieurs fois.

Ouvre donc ta portière...

Je me demande si lui il veut nagé, je le balancerai bien par-dessus bord et le laissé faire trempette.

Qu'est-ce que tu fou au lac??


codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Derek Hale le Jeu 10 Avr - 17:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Lun 31 Mar - 0:09


Free time to escape
With Derek Hale

Comme à sa grande habitude, Derek ne semble pas de bonne humeur. D’ailleurs, je crois pouvoir compter sur les doigts de la main le nombre de fois où je l’ai vu sourire. C’est vrai, je crois qu’il a oublié comment montrer ses dents autres que quand il cherche à intimider un adversaire. Mais je ne fais plus de remarque à ce sujet. Au début je ne devais pas l’avoir, quand je croyais encore que c’était lui qui tuait des gens et qui essayait d’entrainer mon meilleur ami dans sa folie meurtrière. Mais il m’avait quand même sauvé la vie face à Peter, et au Kanima par la suite, même si là c’était moi qui avait dû nous garder à la surface de l’eau pendant ce qu’il m’avait semblé des heures. Et puis, le grand méchant loup n’avait vraiment, mais vraiment pas de chance dans sa vie. Sa dernière relation avait failli tous nous tuer, à savoir comment the big bad wolf a ainsi pu se faire avoir ! Je crois que le seul point positif à son sujet des dernières années était Cora. Pourtant je n’arrivais pas à avoir pitié de lui. Pas dans un sens ou je me montrerais plus amical. Derek restait Derek. Il survivrait mon sarcasme. Qu'est-ce que tu fou au lac?? Vous voyez comment il me parle ? Voilà pourquoi je ne lui adresserais jamais une parole non sarcastique, sauf si on est dans une situation dangereuse où il faut rapidement expliquer ce qu’il se passe. Ce n’est pas logique d’avoir peur d’un mec et de lui faire assez confiance pour s’attendre à ce qu’il vous aide en cas de danger. Mais je crois que même si Derek ne m’apprécie pas, lui aussi sait qu’en cas de besoin je mettrais ma main au feu pour lui. Quoique.. c’est un peu radical le feu ça brûle et ça fait un mal de chien. Je brûlerais pour Scott, les autres au pire j’accepte de me faire décapiter d’un bras. Après ça dépend sans doute de quel bras, car j’aimerais encore savoir écrire pour suivre les cours ou envoyer un sos si un jour je devais en envoyer un.

« Est-ce que moi je te demande ce que toi tu fous ici ? » Bon, il a fait trempette donc en logique je le sais déjà. Mais je ne suis pas d’humeur à devoir m’expliquer. Et non, c’est juste la première réponse qui m’était venue à l’esprit. Soupirant, je passe ma main dans mes cheveux. « Rien, je ne fais rien. Je dormais, ça se voyait non ? Puis, c’est reposant ici et la forêt ne t’appartient pas si ? Quoique.. Ça t’appartient ici ? Parce que si c’est le cas je n’étais pas au courant je le jure ! »

Je lève les mains comme pour prouver mon innocence. Je ne sais pas exactement où s’arrête la propriété des Hale. Bien que ça m’étonnerait que la dite propriété soit aussi grande, sans quoi j’ai largement sous-estimé la situation financière de Derek. Ce qui est tout à fait facile à comprendre vu que monsieur vivait un moment dans une maison brûlée et maintenant dans une espèce de loft fabrique. Mais un autre détail me dérange avant ces pensées.

« Désolé de te dire ça mais t’as pas l’air en grande forme. » C’est comme ça qu’on se rend compte que je suis incapable de détester quiconque, je m’inquiète même pour les gens avec qui je me montre moins sympathique, toujours été. Mais Derek faisait partie de la meute, il était utile à Scott et surtout.. On le connaissait depuis quelques temps maintenant, je crois qu’on ne pourrait dire qu’on est ami mais.. voilà. « Tu vas bien ? »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Mer 2 Avr - 22:58

Free time to escape
L'entendre jacasser me fatiguera toujours et je n'arriverai surement à ne jamais m'y faire. C'est trop dur, il parle tout le temps, souvent trop vite et pour ne dire que de chose pour la plus part inutile. Écouté Stiles... En faite Stiles, depuis qu'on se connaît il a beaucoup d'émotion, ce n'est pas mon ami, mais je peux lui faire confiance et vice versa. C'est quelque chose d'impressionnant et stupide a la fois. Comment deux être qui s'en foutent royalement l'un de l'autre peut finir dans un pareil retranchement. Pendant que le jeune homme déballe tout ce qu'il dit, moi, je suis dans un moment d’indifférence, tout ce qu'il raconte n'a aucune utilité a ma vie. Quelques mots s'écartent et s'isolent de son vocabulaire, notamment "ça t'appartient ici?"

Je lui fais signe de négation de la tête, ce lac ne m'appartient pas, je venais souvent ici pour resté au calme ou encore m'amusé avec mes amis du lycée. Non, ça n'est pour moi qu'un lieu de souvenirs, c'est tout.

L'air surpris, je fronce les sourcils pourquoi me demande-t-il cela? Suis-je vraiment pitoyable? Je m'en donne pas pourtant cet impression. Je me recule de quelques pas et m'éloigne pour me positionné devant le capot de la jeep, croisant les bras, le torse bombé et le regard vide de bienveillance.

Oui, Stiles.

Je vais bien, je n'ai qu'un manque de sommeil. Et aussi un souci de demoiselle encore, mais bon ça devrai normalement s'arranger dit-ci peu de temps. Il va falloir que je me ressaisisse, je n'ai pas besoin que des petits jeunes comme lui s'inquiète pour si peu.

Stiles... Nous ne sommes pas des amis, alors pourquoi tu demandes? De plus, tu devrai savoir que je te répondrai jamais a une question comme celle-là . Je suis assez mature pour me géré, gère toi d'abord on verra la suite.

Je n'ai pas été très tendre, je dois l'avoué, mais franchement vous m'avez déjà vu bon dans les relations sociales?


codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Derek Hale le Jeu 10 Avr - 17:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Jeu 3 Avr - 2:40


Free time to escape
With Derek Hale

Si le lac ne lui appartient pas, il pourrait être un peu plus sympa et comprendre que oui, y a des gens qui peuvent se décider au milieu de la journée qu’ils ont envie de venir se garer près d’un point d’eau. Mais je suis trop fatigué pour répondre à son silence. Je n’aime pas le silence, bien que j’en fais de plus en plus preuve ces derniers temps. La façade des faux semblants ce n’est pas mon truc, moi quand j’ai peur ou quand je suis triste je ne le cache pas. C’est pour ça qu’on dit que je porte mon cœur sur ma manche. Oui, Stiles. Oula, pas de remarque ou de pique quelconque ? Pas de ‘ça ne te regarde pas’ ou même une expression du visage à se demander si je suis sérieux ? J’hausse un sourcil et le suit. Je jette un bref regard à ma jeep, chaque fois qu’un satané loup-garou se retrouve à moins de trois mètres de celle-ci il finit par lui arriver quelque chose. Stiles... Nous ne sommes pas des amis, alors pourquoi tu demandes? De plus, tu devrai savoir que je te répondrai jamais à une question comme celle-là. Je suis assez mature pour me gérer, gère toi d'abord on verra la suite. Le culot ! C’est quand même lui qui est venu me réveiller alors que je dormais dans ma voiture. Et après je ne sais pas si je me vexe parce qu’il me dit que nous ne sommes pas amis, -bon d’accord on ne pourrait décrire notre lien comme tel-, ou parce qu’il me dit qu’il était assez mature pour se gérer. Il voulait dire quoi par là ? Et il se prend pour qui d’abord, venir me réveiller et ensuite quand je deviens un tant soit peu amical monsieur me fait des remarques désobligeantes.

« Ce n’est pas possible, il y a quoi de mal à s’inquiéter des autres ? Franchement, explique moi ô grand méchant loup ce qu’il y a d’étrange à ce qu’on te demande si tu vas bien ?! »

Et là je sais que je ne vais pas forcément arranger les choses, mais j’ai moi-même un manque de sommeil phénoménal derrière le dos alors la moindre chose à tendance à m’énerver, et pas dans le sens ou d’habitude je ne fais que plaisanter.

« Bordel, on s’inquiète et c’est pas encore bien. Et puis merci, je me gère parfaitement, contrairement à de pauvres toutous je n’ai pas besoin d’une meute pour survivre aux cruels problèmes de ce monde.» Bon là, techniquement, je n’insulte pas que Derek. Et je fais partie de la meute, enfin, en quelque sorte même si je suis humain. Mais je n’en avais pas besoin, ni de la meute, ni du surnaturel. Je vivais avec oui, je m’habituais. Chose que je ne voyais pas faire Derek si demain il devenait humain et par conséquent, assez faible pour risquer sa vie chaque seconde de la journée à trainer avec des créatures capable de briser des os en un deux trois mouvements. « Ha mais c’est vrai, toi dès qu’il y a un problème il faut que tu transformes de pauvres innocents ou que tu partes en cour.. » Oula, je me tais. Je crois que ne fusse que le regard de Derek rappelle à mon pauvre cerveau que oui Stiles, tu es en train de gueuler sur Derek Hale. Et non, il n’y a pas Scott pour te sauver et ta jeep.. Ne te serviras pas à grand-chose. Mince. Penser à Erica et Boyd ne m’avait pas forcément été avantageux en pensant à la meute et du coup à leurs morts. Puis mentionner son départ après les évènements avec Jennifer et Cora qui n’était plus là.. Bon sang tirez moi une balle dans la tête ça vaudra mieux. Je fais vite fais un grand, -gigantesque-, pas en arrière.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Dim 6 Avr - 23:28

Free time to escape
Mes oreilles ne me trahissent pas, il est bien en train de m'insulté le pauvre inconscient devant moi. Les bras croisé, je le fixe le laissant pété sa zine et sa petite crise. Puis le regard vide, il fini enfin. Je vous avoue que de ne plus l'entendre raconté que des conneries qui ne va lui apporter que des problèmes ça vous fait du bien. Les yeux relevé, les yeux grand ouvert le menton un peu rabaissé, j'ouvre un bras faisant un angle droit avec ses bras le doigt vers le jeune garçon qui n'a pas grande intelligence d'après moi pour provoqué un loup-garou. Mon regard se transforme vite en accusation.

Je ne rêve pas, tu viens de me prendre pour un chien. Un "toutou", en reprenant tes mots.

Je n'ai pas du tout aimé tout le brin de monologue qu'il s'est fait tout seul. Je ne prends pas mon apparence du loup, mais la méthode de cet animal est d'attaqué principalement a la gorge et les jambes, d'un coup de colère, je lui attrape la gorge et le fait volé en hauteur d'environ deux mètres avant de la plaqué violemment contre le capot de sa jeep. Le choc aura surement du enfoncé le capot près du moteur. Les yeux transformés des yeux habituels bleu foncé en bleu glace du loup.

La colère se lit très bien sur mon visage. Je ne sais pas pourquoi Stiles aime autant provoqué les personnes qui sont plus hautes que lui et surtout plus forte et susceptible. J'encaisse Stiles, parce que c'est le meilleur ami de Scott, mais il va beaucoup trop loin!

Je peux survivre seul, tandis que toi, j'ai un sérieux doute. Après je n'ai pas besoin que des gamins s'inquiète, je crois que vous d'autres chose a penser. Ensuite, Stiles, je n'ai pas besoin de voir ton point de vue, j'en rien a faire de ce que tu penses. Eux voulait mieux vivre !

J'ai tellement la rage contre ce gamin, que je ne peux retenir de sortir les crocs. Scott, ne sera pas la pour l'aidé pour une fois !

codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Derek Hale le Jeu 10 Avr - 17:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Lun 7 Avr - 0:00


Free time to escape
With Derek Hale

Oh punaise. Il va me tuer. Je suis mort de chez mort. Je ne sais même pas si mon père est au courant que je ne veux pas me faire incinérer, juste au cas où je serais encore vivant et que je me réveil entouré de flammes. Si je cours il va me rattraper, en plus je suis persuadé que s’échapper d’un loup ne fait qu’éveiller un peu plus son instinct de prédateur. Me battre ? Autant que j’aille sauter moi-même d’un immeuble de trois étages, je me casserais sans doute moins d’os à faire ça. Mon portable ? Le temps que je le sorte de ma poche et que j’appelle Scott, je serais déjà réduit en charpie. Stupide stupide stupide ! Je ne rêve pas, tu viens de me prendre pour un chien. Un "toutou", en reprenant tes mots. Bon sang. Il va me tuer. Il n’a pas encore sa forme de loup mais je le sais, je le sens arriver, je suis mort. Je crois que les battements de mon cœur pourraient facilement être entendu jusqu’à l’autre côté de la forêt. J’allais finir par devenir cardiaque, depuis des semaines mon cœur battait la chamade au moindre petit truc. Je commence aussi à trembler, parce que la peur me gagne et même si une partie de moi me dit qu’il ne m’a jamais fait du mal.. enfin, qu’il ne m’a jamais vraiment fait du mal, je l’ai véritablement énervé. Alors je ne sais pas trop ce qui se passe, car les évènements me terrifient et que quand je panique, je ne fais plus vraiment attention.

Il m’attrapa à la gorge et je crois alors un court instant qu’il va m’égorger, comme il l’avait fait avec Peter une fois auparavant. Mais à la place de finir étouffé dans mon propre sang, je me sens prendre les airs, -littéralement-. Avant de finir m’écraser d’un bruit sourd sur le capot de ma jeep. En temps normal j’aurais pensé à cette dernière et je n’aurais pas du tout apprécié qu’on m’abîme ma carrosserie. Sauf que c’était mon dos qui était rentré en contact avec le capot. Et qu’est-ce que ça fait un mal de chien ! Un gémissement de douleur m’échappe. Mais je me tais, très vite, en voyant le regard de Derek. Ses yeux ont cette couleur qui, en temps normal, pourrait avoir l’air magnifique si seulement ça ne voulait pas non plus dire qu’il avait tué un innocent dans le passé. Bon d’accord, je connais l’histoire et je sais qu’il n’a pas forcément fait quelque chose de super mal. Mais, ces yeux d’un bleu perçants ne m’aident pas. J’entends même mon cœur, les battements irréguliers, trop rapide pour que j’arrive à différencier le moindre d’entre eux.

Mes mains viennent agripper le poignet de Derek, essayant en vain de le faire un peu lâcher prise car j’ai du mal à respirer et que je préfère ne pas avoir ses griffes trop près de ma gorge. Je peux survivre seul, tandis que toi, j'ai un sérieux doute. Après je n'ai pas besoin que des gamins s'inquiète, je crois que vous d'autres chose à penser. Ensuite, Stiles, je n'ai pas besoin de voir ton point de vue, j'en rien à faire de ce que tu penses. Eux voulaient mieux vivre ! D’accord, s’il veut me faire flipper il ne manque plus les crocs. Ce qui arrive juste quelques secondes après ses dires et mes pensées. Bordel, Stiles, tu ne pourrais pas arrêter de penser dans de telles situations ? J’aurais dû prendre mon Adderall. J’aurais dû me mordre la langue à sang et me taire. J’ai du mal à respirer, pourtant je ne trouve rien de mieux qu’à faire que répondre. La voix brisée parce que quand même, il a de la poigne.

« D’accord, désolé, je n’aurais pas dû dire ça. » Et alors, par tous les Dieux, je ne sais même pas ce qu’il me prend de dire la suite. Mais je me rends compte en prononçant mes prochaines paroles que même si j’ai peur, quelque chose m’empêche d’être totalement terrifié. « Mais regarde où ça les a mené de mieux vivre, six pieds sous terre. Alors oui, survivre n’est peut-être pas mon fort, mais je suis humain. Humain. Et si je n’avais pas conscience du surnaturel on n’en serait pas là. Bordel, Erica et Boyd sont morts ! » Je n’arrive pas à empêcher les larmes de couler, ni à savoir si c’est à cause de la douleur ou de la tristesse. Je devrais peut-être demander pitié, le supplier de ne pas me faire de mal mais c’est plus fort que moi. Je suis à bout de nerfs et je refuse de m’écraser tout gentiment comme je le fais chaque fois qu’on m’intimide un peu trop.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Jeu 10 Avr - 12:03

Free time to escape
C'est la goutte d'eau qui fait débordé le vase. Il n'a pas conscience du danger ou quoi ? Ici, c'est moi, mais si ça serait quelqu'un d'autre il serait déjà mort. Je me retiens de ne pas l'égorgé mais au lieu de desserrer ma main sur sa gorge, je la sert lentement. Ayant ras-le-bol de le voir, je pose mon autre main sur la voiture plante mes griffes pour prendre appui et d'un geste vif, je le balance dans le lac. Si ils étaient resté avec moi, tout ceci ne serait pas passé de la même manière. La rage et une haine coule en moi, mais aujourd'hui elle est tourné vers Stiles. Le garçon qui n'utilise que du sarcasme pour se défendre.

Les yeux reste bleu éclatant, les crocs toujours déployées, le regard plein de colère, les poils poussent en collier sur les joues, les yeux changent et se bombent, les nez se retrousse pour marquer le loup-garou. Les griffes les longs du corps, les bras légèrement espacés de la taille. Je fixe Stilinski dans son lac, il n'a pas intérêt a sortir, ou sinon il va comprendre, ce que c'est de se faire attaqué par un loup enragé. Je rugis mais pas a faire trembler la terre. Non un rugissement, pour lui dire: "Tu m'entends parce que je resterais là!". Il finira bien parce se fatigué et remonté, au bord. Je l'observe et attend patiemment.

Ils étaient au courant de tous les inconvénients ! Ils ont acceptés!

Je suis au courant, et je sais que c'est en partie ma faute, mais ils étaient au courant. Pourquoi Stilinski enfonce le couteau dans la plaie. Si ça lui fait plaisir, ça n' est pas a mon gout très drôle!!! Ce garçon choisi toujours très mal les personnes a qui il s'attaque...

codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Jeu 10 Avr - 22:16


Free time to escape
With Derek Hale

Je ne sais pas ce qu’il m’arrive. Ce n’est pas la première fois que quelque chose du genre ce passe. Non, Derek et moi n’avions jamais su rester dans la même pièce sans finir par nous lancer des regards noirs. Enfin surtout lui, moi j’étais plutôt là à faire mon malin et à le défier d’y faire quelque chose. Mais même si mes paroles sarcastiques lui étaient souvent destinées, je ne le provoquais pas jusqu’au point d’être qualifié de véritable suicidaire. Hors aujourd’hui, c’est bien ce que j’avais fait. Je l’avais provoqué et insulté. Quelque chose ne tournait vraiment plus rond chez moi. Je n’étais ni masochiste, ni suicidaire. Ni stupide au point d’ignorer la tournure que pourraient prendre les choses. Alors qu’est-ce qu’il m’avait pris ? Et les larmes qui se déversent de mes yeux, est-ce à cause de la douleur, la peur de mourir ici-même ou bien la tristesse d’avoir perdu des amis ? Tant de gens étaient morts à cause de créatures surnaturelles. Alors que Derek resserre sa prise, je me rends compte avec effroi que ce n’est pas mon obstination qui me pousse à ne pas avoir peur. Pas autant que d’habitude. Pas autant que je ne le devrais. Non. Je n’ai pas peur parce que j’ai l’habitude de me faire menacer. C’est presque devenu normal de pouvoir mourir d’un moment à l’autre. J’ai accepté ce fait il y a tellement longtemps que je ne m’en étais même pas rendu compte. Je vois qu’il prend appui sur le capot de ma jeep avant de me balancer, littéralement, dans le lac.

Le contact de l’eau me paralyse. Je disparais sous la surface, j’ai les yeux grands ouverts mais je ne peux rien y voir. J’ai l’impression de retourner quelques mois en arrière. Quand nous nous étions sacrifié pour sauver nos parents. L’eau glacée. Noyade. Mort. Seize heures. Et comme si mon précédent manque d’oxygène ne me suffisait pas, je ressens en moi la désagréable sensation d’étouffement. Mon cœur battre la chamade dans ma cage thoracique, mes poumons cherchant désespérément à me faire inspirer. Mais toujours la tête sous l’eau, ce n’est pas de l’air qui rendre dans mon organisme. Je me débats, oublie comment nager, comment remonter à la surface. D’instinct, je sais comment faire. Le ciel est bien bleu, magnifique. Mes yeux se fixent sur ce dernier dès que je sors la tête de l’eau. J’inspire une nouvelle fois, de l’air cette fois-ci, poumons sont remplis d’eau et j’ai mal. Tellement mal. Alors je cherche à trouver pied. J’ai du mal à avancer en toussant, crachant ce liquide que je n’aurais dû inspirer. Je ressens le vertige qui me vient dès que mes pieds touchent enfin le sol. Je suis encore loin du bord mais j’ai pied, même si l’eau me vient jusqu’aux épaules. Et là j’en oublie toute autre chose, toussant et haletant en vain. Je fais une crise de panique, je le sais et je le ressens. Au fond, ça ne fait que prouver les dires de Derek. Comment pourrais-je bien survivre seul ? Si un simple plongeon dans le lac suffit à me mettre dans un tel état ?
L’eau n’est pas froide et pourtant j’ai l’impression d’être retourné droit en enfer. Trouver le nemeton, revenir à la vie et surtout ne pas oublier qu’une noirceur nous suivra pour le restant de nos jours. Un rugissement me sort de ma crise d’angoisse, j’arrive à réfléchir. Inspirer. Expirer. Un, deux, trois. Respire. J’entends Derek dire quelque chose, parler d’inconvénients et qu’ils étaient au courant. Oui. Ils l’étaient.

Je ne sais pas alors combien de temps il me faut pour pouvoir me calmer. Reprendre mon souffle. Mais je sais qu’au moment où j’y arrive, mon regard marron se pose sur Derek. Celui-ci est moins humain que loup-garou en ce moment précis. Si je tente de me rapprocher du bord, je crois savoir ce qu’il va m’arriver. Mais même si j’ai pied, je ne peux rester indéfiniment dans l’eau sans me fatiguer. Le prédateur attend alors simplement sa proie. En temps normal, je n’aurais pu m’empêcher de trouver une remarque sarcastique, déplacée mais du moins me rassurant mentalement.

Tout me semble si calme. Mes pensées se sont évanouies, dispersées dans un élan de silence qui m’effraye bien plus que le loup-garou en colère. Je ne quitte pourtant pas ce dernier du regard, le voir me rappelant à quel point je suis dans le pétrin. Mais je sais que les battements de mon cœur sont réguliers. Étrangement normaux. Alors même si je fixe le loup, intérieurement je cherche à comprendre. Je ne ressens ni peur, ni tristesse. Ni colère, ni joie. Je me sens vide. Pas d’émotions à perdre, pas de sentiment ravageur qui dicte ma conduite hyperactive. Un court instant, j’arrive à me surprendre en me disant que je suis comme une femme enceinte souffrant de ses hormones, une fois contente, une fois furieuse et ensuite larmoyante. Mais je me rends vite compte que si je reste là, si j’ai piqué ma crise, c’est parce que j’en ai marre. Quand Scott a été mordu, j’ai toujours été là pour lui. J’ai compris avant lui, je me suis fait attaquer plusieurs fois par mon meilleur ami avant de l’aider à découvrir comment contrer l’alpha. J’ai passé des nuits entières à ne pas dormir pour savoir aider les loups. Mes amis. J’ai risqué ma vie et celle de mon père à maintes reprises pour aider les autres. J’ai pris des heures de colles pour que Scott sache régler un de ces problèmes qui n’avait rien de normal. Je me suis fait tabasser par Gerard parce que ce dernier voulait en réalité se faire mordre par un alpha. J’ai sauvé Derek de la noyade. Aidé Isaac à s’échapper de prison. Volé un véhicule blindé pour enfermer Jackson, ce qui avait presque couté à mon père toute sa carrière. Empêché des loups garous de tuer Lydia quand ils croyaient que c’était elle le kanima. Vu Lydia se faire attaquer par Peter. Vu un pauvre gars suppliant une aide quelconque dans son garage, avant que la machine ne vienne l’écraser.

J’en avais par-dessus la tête d’être vu comme le pitoyable humain sans défenses qui ne sert strictement à rien, alors que sans moi certains mystères n’auraient pu être élucidés. Certaines choses auraient pris d’autres tournures, plus dramatiques. Me regarder de haut parce que je suis faible et sans défense, simple os fragiles et mortel au moindre coup violent. Mais quand ces idiots ont besoin d’aide, alors là je ne suis soudainement pas si inutile que ça. Juste le temps de les aider. Pour ensuite redevenir l’humain de la bande. Et je ne voulais pas être autre chose, car même s’il y a deux ans je n’avais pas exactement dit la vérité à Peter, aujourd’hui j’étais plus qu’heureux d’être normal. Mais quel profit il y a-t-il, Stiles, a toujours aider les autres au détriment de ta propre vie ? Au risque d’y laisser la peau, alors que tu n’es justement qu’un simple humain bien trop vulnérable ? Ces pensées sont étrangement venimeuses et cruellement réelles. Pourtant, ce n’est pas moi. Si, c’est moi. Mais je ne m’y reconnais pas. Mon regard n’a toujours pas quitté le loup. Mais cette fois-ci, la lueur de panique est devenue une lueur froide et méprisante. Quand robin en a eu marre de suivre batman, il s’est rebellé. Je ne perdrais mon temps à en faire de même. Au moins je leur ferais ce dernier plaisir. Alors je fais un pas. Puis un autre, me rapprochant du bord en scrutant le moindre mouvement du loup.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Ven 18 Avr - 22:26

Free time to escape
Les cents pas, je ne sais plus quoi faire, ça n'est qu'un gamin qui ne comprend pas ce qui se passe autour de lui, il subit comme tout humain qui connaît nos secrets, et les secrets de la ville ! Je ne vais pas non plus l'égorgé c'est le meilleur ami de Scott et même s'il me tape beaucoup sur les nerfs, je suis plus intelligent que ça. Je me tiens la tête en train les mains, c'est Stiles !!! Je le connais depuis le temps, j'ai appris a le connaitre ! Pas le comprendre, mais je trouve qu'on avance bien, même si la plupart du temps, je l'ignore. 

Je suis un loup bien plus mature que ça, bien plus réfléchis, même si je ne suis pas toujours pour des idées a Scott et Stiles mais c'est parce que c'est la décision de Scott, et j'ai toujours été la, alors qu'il m'écoutait jamais, presque. Je dois passé outre se sentiment de frustration, ça m'embête d'avoir perdu mon statut d'alpha, j'était effondré a la mort de mes bêtas! Je devrais accepté tous ces commentaires qu'on me fait, mais je ne suis pas prêt a entendre toutes ces choses, jamais d'ailleurs. Je sais que je fait beaucoup d'erreurs mais toujours dans un but précis, je sais que je n'étais pas un alpha du genre "gentil" plutôt côté diabolique. Mais, je voulais avoir cette puissance de meute et être plus fort pour défendre ce qui m'est chère! Et comprendre que je ne suis plus le leader, ça m'ennuie au plus au point. Peut-être que je pourrai récupéré ce statut et quand ce jour arrivera, je serai un meilleur Alpha que je n'ai pu l'être avec Scott, Boyd, Erica et Isaac.

Je ne suis pas rageur contre Stilinski, mais juste en colère, en colère qu'on me balance ça de se style. Je l'aurai peut-être mieux pris si ça avait été quelqu'un d'autre Stiles n'a jamais pour dire eu du tact avec les choses "supernatural", je lui devrai pas lui en vouloir, je devrais en être saturé et pouvoir avancé et l'ignoré comme je le fait très souvent avec lui. Ce pauvre garçon ne reviens pas sur la rive, c'est de ma faute, je le sais, je n'aurai pas dû m'emporté, mais ça été plus fort que moi. Un petit coté impulsif chez moi qu'il faut absolument que je maîtrise pour être encore plus fort et plus fort que le loup-garou en moi. Il se fatigue, il faut que je l'aide mais en bougeant d'un pas, je me rend compte que si je reste comme ça, je vais pas lui donner confiance. Je ferme les yeux, les poils et crocs disparaissent, les griffes rentrent dans la peau pour laisser voir des ongles normaux, mes yeux s'estompent et deviennent de leur couleur de base de l'humain, c'est-à-dire le vert clair.

Mon coté humain revient tout doucement, quand je ré-ouvre mes yeux, je ne vois plus Stilinski, il a profité peut-être , non je le vois plus loin toujours dans l'eau, le regard plus déterminé, il s'avance vers la rive, je m'en approche et lui tends une main pour l'aidé a sortir du lac.

Je vais pas m'excusé pour ce que je viens de te faire, mais tu l'a bien cherché. Mais sache que je vais devenir plus fort et impitoyable Stilinski, toutes tes remarques m'atteindrons même plus...

Je serai la pour lui quoi qu'il arrive, mais son sarcasme il sera mis au placard et a ce moment là, je le regarderai indifféremment sans perdre mon calme. Enfin on va essayé tout du moins, je ne suis pas un expert et c'est pas non plus en deux secondes que je pourrai faire ce que je dis...

codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Dim 20 Avr - 21:16


Free time to escape
With Derek Hale

Cela faisait presque deux ans qu’on se compliquait la vie, chercher les problèmes, les comprendre, trouver des solutions. Toutes ces histoires plus étranges les unes que les autres, toute avec le même lien, le monde surnaturel. En fin de compte, on se croirait dans une de ces trilogies adapté en films. Sauf qu’ici tout était réel, dangereux. Il n’y avait pas de fin heureuse, seul des instants de répit avant que quelque chose de mal se produit. Il n’y avait pas seulement toutes ces choses qui changeant, mais nous aussi. J’aimerais dire que j’étais toujours le même, mais ce n’était pas le cas. J’étais encore amoureux de Lydia, oui, sauf que je mentirais en disant que mes sentiments sont encore les même qu’il y a deux ans. Mon père était encore Shérif, bien qu’il ait plus d’une fois failli perdre sa place à cause de mes actions. Tout ce que je faisais avait au final un rapport avec le surnaturel. La seule chose qui m’inquiétait jour et nuit était le prochain malheur qui nous arriverait. La prochaine créature qui sèmera la zizanie. Que je sois en plein cours ou au milieu d’un entrainement de Cross, tout ce dont je me préoccupais était d’un futur danger potentiel qui n’était pas encore arrivé. Quand j’étais chez moi et que j’entendais mon père partir d’urgence pour un incident quelconque, je paniquais à l’idée qu’il tombe nez à nez avec l’un ou l’autre psychopathe. Je n’avais plus que ça, aussi pitoyable cela pouvait-il paraître mais c’était la vérité. J’étais l’humain parmi les loups garous, chasseurs et banshees. À la base, je n’avais rien à faire là et pourtant, me voilà.

Cette réalisation me semblait brusque, cruelle et injuste. Mais c’était la vérité. Ces derniers temps, je ne me reconnaissais presque plus. J’avais du mal à suivre les cours, plus que d’habitude. Rester attentif quand mon Adderall ne semblait plus faire effet était dès lors un véritable combat acharné que je perdais bien rapidement. Mes heures de sommeil se perdaient dans de drôles de rêves ou des insomnies inexpliquées. Quand je suis réveillé, je passe mon temps sur l’ordinateur à chercher des informations pour aider du mieux que je peux la meute. Tout cela pourrait ne pas être dérangeant, si ce n’est mon incapacité à parfois lire qui venait réellement tout chambouler. Scott et Allison avaient des hallucinations mais pas ce problème là. Et je me rends alors compte que je ne cherche pas de réponses précises, car dès que je suis entouré de mes amis, je m’inquiète pour eux. Pour ce qu’ils sont, leur avenir, leur sécurité.. La seule fois où je me suis arrêté de penser au surnaturel, je n’ai pu que penser à ces drôles de symptômes. J’en ai d’ailleurs parlé avec Mlle Walsh. Et je comprends ma soudaine colère, mes paroles déplaisantes qui m’avaient mené droit dans ce lac. Tout comme avec Gerard quand ce dernier me tabassa, j’avais moi-même provoqué un tel résultat. Reconnaître le problème est résolu ce dernier à moitié.

M’approchant du bord, je vois Derek se calmer. Heureusement, sans quoi j’aurais sans doute finit six pieds sous terre. Mais quand il me tend la main pour m’aider à sortir, j’ai envie de lui dire d’aller se faire voir. Qu’il dégage et qu’il me laisse me débrouiller seul. Pourtant, je sais que mon visage ne prend pas cet air désabusé. Je reste étrangement inexpressif et encore une fois, j’ai l’impression d’avoir mes pensées si familières. J’accepte son aide, car je ne vais pas essayer pendant dix minutes de sortir de l’eau à cause d’un égo que je n’ai déjà pas à la base. Et alors que je touche enfin la terre ferme, Derek prend la parole. « Je vais pas m'excuser pour ce que je viens de te faire, mais tu l'a bien cherché. Mais sache que je vais devenir plus fort et impitoyable Stilinski, toutes tes remarques m'atteindrons même plus... »  Je ne dis rien, je me contente de passer ma main dans mes cheveux trempé. Je n’aime pas être trempé de la sorte, les vêtements qui collent à la peau et qui donnent l’impression d’avoir pris une douche tout habillé, très peu agréable. Cependant, je n’ai rien à dire, aucune remarque qui viendrait même ne fusse qu’effleurer mon esprit. Je mets ça sur le coup de la fatigue. On devient plus irritable, on change presque de caractère à force de mal dormir, c’est un fait. Quant à ma jeep.. Je devrais juste trouver un moyen d’expliquer ça à mon père sans qu’il ne parte après Derek un fusil à la main. « C’est bon. Je sais, c’est de ma faute. » Parce que en fin de compte, je m’apporte autant d’ennuis seul qu’en aidant cette bande d’êtres surnaturels. « Je n’aurais pas dû dire ça. » Rapporter le thème de ma petite escapade dans la flotte ? Non, ça n’arrivera pas. Je m’avance vers ma jeep, oui, j’ai intérêt à trouver une bonne histoire à raconter, surtout au garagiste. Un souci de plus à ma liste de choses à faire, qui allait très bientôt se raccourcir. Je devais arrêter de me mêler tellement des affaires des autres, des problèmes surnaturels et surtout de m’inquiéter. Il faut que je pense à moi, ma petite personne, mes petits problèmes insignifiants. Sinon, je vais finir par perdre la tête et devenir complètement paranoïaque. Ça ou fou, c’est possible. Heureusement qu’il ne fait pas froid ou je serais déjà sujet à l’hypothermie. Je ne quitte pas du regard ma jeep, j’ignore même si Derek est encore là. Au vu de ses envies meurtrières, je veux bien m’imaginer qu’il ne va pas rester en ma présence à écouter ce que je dis sans vouloir m’étriper. Ou être exaspéré. Je ne sais plus trop.  

« Je ne vais pas mentir et dire que je ne le pensais pas par contre. Mais tu as raison, ils avaient acceptés et connaissaient les inconvénients. Je suppose que je n’ai juste pas fait mon deuil, même si dans ce cas de figure je pense surtout à Erica car j’étais plus proche d’elle que de Boyd. Et Heather. »

C’est pour elle que je suis en colère. Je ne peux m’empêcher de m’en vouloir, me dire que si je n’avais pas été jusqu’à sa fête d’anniversaire elle serait encore en vie. Comme si la mort suivait tous ceux ayant connaissance du monde surnaturel. Il y a quelques minutes j’avais l’impression d’être incapable d’encore ressentir quelque chose, maintenant, je ressentais un immense chagrin. Ni l’un ni l’autre ne convenaient à mon image habituelle. Alors avant que je ne m’en rende bien compte, mon regard se posa sur Derek et je repris sans problème ce rôle qu’on me connaissait si bien. Le Stiles habituel, en quelque sorte. « Tu aurais quand même pu éviter d’endommager le capot de ma jeep. Tu sais l’argent ne pousse pas sur mon dos et ça coûte cher de tels réparations ! D’ailleurs, tu voudrais peut-être m’expliquer ce qu’il ce passe avec Alecia James ? Je suis bien d’accord que c’est une chasseuse et qu’on ne peut pas vraiment lui faire confiance, que Scott devrait suivre des cours pour être plus méfiant d’ailleurs, mais de là à vouloir la tuer? Vraiment ? »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Mer 7 Mai - 15:21

Free time to escape

Stiles accepte mon aide nonchalamment, mais il prend ma main et je le hisse hors du lac. Je ne vais pas m’en vouloir pour ce que je lui ai fait, mais par contre, si j’avais laissé ma colère monter le dessus sur moi, je ne vaudrai pas mieux que les autres meutes qui se foutent de tout. Je devrais être un peu plus doux avec tout le monde, mais rien y fait je n’y arrive pas, a croire que je ne suis doué que pour la violence. Un monde sans violence n’existe pas, je dois rester tel que je suis sinon, les autres me sauteront directement à la gorge. Je dois rester également au plus proche fidèle à Scott, même si je n’approuve ses méthodes la plupart du temps. Je suis censé protéger ceux de la meute, et pourtant de temps en temps je fais des blocages, notamment avec Allison la chasseuse, Lydia la renaissance de mon cauchemar (Peter) et Stiles, l’humain de la bande, qui n’utilise que ces mots pour se défendre. L’humain qui est la toujours, malgré les protestations que nous émettons, je dois être a la hauteur de ce que ma mère attends de moi. Je vais lui rendre honneur ! Talia Hale, la louve Alpha…

Les bras croisés, je fixe la pauvre Jeep du jeune homme, j’avoue que j’aurai pu me ménagé mais enfin bref… Je lève le regard vers lui et lève un sourcil. Les réparations ne sont pas si énormes que ça, je pense qu’il fait une grosse fixation dessus et en grossi la chose.

Tu passe toujours ton temps à te plaindre, je vais payé les dégâts si se n’est que ça qu’il te faut…

Je passe une main sur le capot de la Jeep et essaye de déterminé l’ampleur de c’est dégâts. Le renfoncement est quand même assez profond mais il n’a pas tellement l’air d’être appuyé contre le moteur. En écoutant l’adolescent a mes côtés je me stop net, a son accusation. Je fronce les sourcils et mon regard se fait plus sombre et dangereux, pour moi-même. Mais qu’est-ce que ça peut bien lui faire ce que je pense d’Alecia et ce qu’en fait avec cette fille ! Je bouille littéralement en moi. Une chasseuse et un loup, ça ne devrais pas coexister ensemble. Moi-même j’ai déjà fait cet erreur, Scott l’a fait également avec une Argent aussi … Ça peut pas c’est tout ! Mais en achevant tout ce que Stilinski me débite, mon caractère de sale loup se radouci d’un coup. Un Stiles d’accord avec moi, c’est très étonnant… Je vais en profiter tout de suite ! Je me retourne vers le jeune homme ici présent et me détend légèrement.

Je ne sais pas pourquoi, c’est la première chasseuse qui arrive a me faire un tel effet de dégout, de dangerosité a un tel point que je pourrait blessé un proche, du dédains et d’autres émotions péjoratifs. Je n’arrête pas de le lui dire mais c’est une vrai tête de mule ! Même moi je ne fait plus cet erreur…

Le visage de la petite policière me vint en tête a ce moment précis, enfin ex-policière maintenant professeur. Je suis content d’avoir un peu de bonne chose dans ce monde de fou…


codage par palypsyla sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Sam 31 Mai - 0:50


Free time to escape
With Derek Hale

Tu passe toujours ton temps à te plaindre, je vais payer les dégâts si ce n’est que ça qu’il te faut…

Je lance un nouveau regard noir à Derek, quand même, s’il aimait son véhicule autant que moi, il réclamerait aussi à la moindre égratignure. Ma jeep en avait vu de toutes les couleurs depuis que Scott s’était fait mordre. Heureusement, il ne lui était encore rien arrivé de trop grave. Ou du moins, rien qu’une visite chez le garagiste n’aurait pas pu réparer. Une chance pour les loups, car humain ou non, je les aurais déjà tous étripé si ma jeep y était passée. D’ailleurs, ça allait finir par arriver un jour. Jusque maintenant, la chance avait été de mon côté. Ou du moins peut-être une bonne étoile qui surveillait mon véhicule. Mais toute bonne chose à une fin. Cependant, ce n’était pas aussi grave que ça, et tant que Derek paye, aucune raison de s’en préoccuper plus.

Le fait que je sois peut-être plus au moins de son avis ne semblait pas l’échapper. Au contraire même, il saute sur l’occasion et m’explique justement le pourquoi du comment.

Je ne sais pas pourquoi, c’est la première chasseuse qui arrive à me faire un tel effet de dégout, de dangerosité a un tel point que je pourrais blesser un proche, du dédain et d’autres émotions péjoratifs. Je n’arrête pas de le lui dire mais c’est une vraie tête de mule ! Même moi je ne fais plus cette erreur…

Je l’écoutais attentivement, m’inquiétant d’abord sur le fait qu’il avait donc un réel problème avec Alecia. Et bien que j’aurais tout à fait affirmé ses dires, la dernière phrase me parut ridicule. Je haussai un sourcil mais n’en dit pas plus. D’accord, il s’est un peu rapproché de mon professeur de littérature mais s’il dit qu’il ne ferait plus une telle erreur, peut-être qu’il n’a pas non plus l’intention de la faire. Quelque chose me dit d’ailleurs que ça, rêve toujours, il va la faire son erreur. Mais je préférais en rester au sujet d’Alecia. Un plongeon m’avait suffi et je crois qu’une deuxième fois me mettrait réellement en colère. Et je ne savais toujours pas lequel de ces deux faits m’effrayait le plus.

« Tu veux dire comme un pressentiment qu’elle est dangereuse ? Ou qu’on ne peut pas lui faire confiance ? »

Ce qui m’inquiétais dans les paroles du loup, c’est que j’estimais qu’en étant un loup-garou il avait peut-être une meilleure perception de l’humanité.. Enfin, du véritable visage de certains. Avec tout ce qu’il avait vécu, il si connaissait assez. Ou il était peut-être devenu paranoïaque. Mais je préférais considérer son dédain envers la chasseuse comme un sixième sens qui tenterait de le prévenir d’un danger quelconque. Chose que Scott n’avait visiblement pas. Mon meilleur ami voulait faire les choses bien et généralement je soutenais sa cause, mais ici, non.

« Sauf si elle lui plante un couteau dans le dos il ne croirait pas une seconde qu’elle lui veuille du mal. Je l’ai vu l’autre jour, enfin, la première fois que je l’ai vu en fait. Elle avait l’air.. Malheureuse ? Fragile ? Ce qui est ridicule pour une chasseuse, enfin, d’être fragile je veux dire. Mais en fait elle m’a fait penser à un petit oisillon blessé qu’on trouve dans la rue et qu’on ramène chez soi sans se poser de questions. »

J’avoue que ce n’était définitivement pas la meilleure comparaison. Mais je crois que Derek comprendrait ou je voulais en venir. Un petit oisillon ne tue pas des loups. Je craignais qu’elle ne joue la comédie pour mieux savoir atteindre la meute. Jamais je ne la laisserais, quitte à devoir la surveiller jour et nuit jusqu’à ce qu’elle montre son vrai visage.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Mer 11 Juin - 14:43

Je le vois faire une drôle de tête, je le regarde a mon tour perplexe et tombe vite sur le problème. Je sais que tout le monde est déjà au courant pour moi et Zoé mais ça va plus vite que l'éclair, ça m'étonnera toujours que les ragots sont plus apprécié que les choses plus importante. Je soupire a moi-même, a l'intérieur de ma tête. Zoé n'est pas une chasseuse, de toute manière si elle vient a en devenir une, je sais que je ne resterai pas plus avec elle. Il faut que je mette un haut-là pour qu'on arrête de pensé le contraire.

Zoé n'est pas chasseuse.

C'est la seule chose que je mette un point a donné pour le reste, il n'ont qu'à plus chercher dans les archives et dans les ragots qui passe entre nous et la meute. Pour ce qui est d'Alecia, je suis toujours en alerte. Etre chasseresse et avoir peur d'un loup et se laissé coursé. J'ai plutôt cette impression qu'elle cherche a nous berner, qu'elle a un plan derrière la tête. Sa question me parait fort ridicule, si on pouvais lui faire confiance, je ne passerai pas mon temps a grogné après elle et me battre avec mon propre Alpha...

Bien sur que non! Pour ce qui est de Scott, c'est un de ses défaut. J'ai déjà essayé avec Alison il ne pas écouté et par la suite ça lui est retombé dessus. Pour Alecia pareil, il ne m'écoute pas pour ce genre de chose!

Je ne sais plus quoi faire avec cet enfant. Il m'écoute quand je lui apprend d'autre truc de loup, d'histoire de loup et du reste, mais en revanche ce qui est côté coeur, je me lance contre un mur. C'est difficile et pénible. Je me retourne vers le jeune garçon, je devrai lui faire part justement de l'histoire de loup ...

Je ne sais pas si tu as été mis au courant mais Alecia à la base se cachait d'un loup. Pour moi ce n'est pas digne d'une chasseuse. D'après elle, le loup avait tué bon nombre de ses proches et voulait sa mort. A sa place je me serai démené pour les vengé avec toute la rage que je peut donner... Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Sam 14 Juin - 19:02


Free time to escape
With Derek Hale

Zoé n'est pas chasseuse.

Ah. Je n’ai jamais été fort pour cacher mes émotions. Alors garder une expression neutre est un véritable miracle. Cependant, je baisse les yeux et trouve soudainement un intérêt vital aux feuilles mortes. J’ai toujours la photocopie du journal, dont j’avais déjà traduit une partie. Mais personne ne savait que j’avais cette dernière. Sauf la principale concernée, Mlle Walsh. Je n’avais pas dit à Scott, ou à Chris Argent, ou même à mon père que j’allais finir par aider une femme qui n’était pas une chasseuse à découvrir la vérité et a sans doute le devenir. Dit de cette façon, je me sentais mal, comme si je l’aidais à tomber dans le néant le plus absolu.

Bien sûr que non! Pour ce qui est de Scott, c'est un de ses défauts. J'ai déjà essayé avec Alison il n’a pas écouté et par la suite ça lui est retombé dessus. Pour Alecia pareil, il ne m'écoute pas pour ce genre de chose!

Je sursaute légèrement, ne m’attendant pas à une réponse aussi rapide de Derek. Cependant, je ne peux qu’hocher la tête. Je connais mieux Scott que je ne me connais moi-même. Et je sais aussi que question Alecia, il n’écouterait personne. Mon meilleur ami avait tendance à faire certains choix que tout le monde voyait d’un mauvais œil. Même si pour Alison, tout s’était plus au moins bien terminé..

Je ne sais pas si tu as été mis au courant mais Alecia à la base se cachait d'un loup. Pour moi ce n'est pas digne d'une chasseuse. D'après elle, le loup avait tué bon nombre de ses proches et voulait sa mort. A sa place je me serai démené pour les venger avec toute la rage que je peux donner... Tu en penses quoi ?

J’en pense qu’elle cache son jeu, une chasseuse qui se cache d’un loup ? Où va-t-on !

« Ce n’est pas normal. »

Le piège me semblait si évident. Jouer la victime pour mieux savoir berner sa proie. Et en l’occurrence, sa proie était Scott ou n’importe quelle autre créature surnaturelle qui passait par là. Tellement facile, trop même. Je comprends que Derek réagissait ainsi, car même si je ne savais pas exactement comment s’étaient déroulées les choses avec Kate, je m’imagine bien que la situation actuelle devait lui rappeler de douloureux souvenirs.

« Mais.. » Suis-je prêt à dire à haute voix mes théories les plus pacifistes ? « Si elle ne voulait pas être chasseuse ? Si elle l’était devenu car c’était en quelque sorte l’obligation de la famille ? Si elle n’était pas capable de faire du mal à quelqu’un, d’être un chasseur sans âme et sans cœur ? Ça pourrait expliquer son comportement. Certes, quand quelqu’un tue toute sa famille on veut la venger, mais face à un loup-garou ? Si on n’en est pas capable psychologiquement parlant, peut-être que l’idée ne lui a même pas traversé l’esprit. Tu me vois déjà vouloir venger la mort d’un de mes proches en sachant que c’est un loup-garou pouvant facilement me tuer qui l’a fait ? »

Je sais qu’à cet instant précis, je me comporte plus en meilleur ami de Scott qu’en humain prudent qui ne préfère pas prendre de risque. Si elle n’avait pas de mauvaises intentions, Scott aurait finalement un peu la paix et un peu de bonheur. Oui, j’aime voir la vie en rose ça m’arrive encore dès fois.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   Mer 18 Juin - 0:11

Sans qu'il ne le veuille, il ne fait que m'agacer. Le sujet "Alecia", est un sujet tabou pour moi. Prendre sa défense n'arrangerai du tout. Je me détourne et fixe le lac, les bras croisé. Je m'adosse contre la jeep de Stiles et réfléchit. Que peux bien avoir cette fille pour que la plupart prenne sa défense. Elle n'est que comédie et ça m'horripile rien que de la voir, de l'entendre ou encore même de la sentir. Je soupire, toute ces comparaison, m'empêche de faire ce qui est juste pour moi. Je me relève le dos bien droit.

Appelle-moi quand tu iras chez le garagiste.

Sur ces dernière paroles je repris le chemin de mon arrivée pour retourné a mon loft et prendre le repos dont j'ai bien mérité. Ecouté Stiles parlé d'Alecia ainsi, ne fait qu'aggraver cet aversion envers cette fille. A quoi bon discuté, je me prendrai encore un mur. Tout le monde me fait des reproches, mais dès qu'ils ont besoin de moi, ils accourent. Pour ce qui est de cette chasseresse, son cas est catalogué pour moi.

J'ai planté Stiles au lac, en prenant bien soin de l'ignoré par la suite. J'ai besoin de calme pour me remettre en place. Je me balade mais au fur et a mesure que je marche, je vois la fin de la forêt et vois la civilisation. Chemin du loft, je me presse pour y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teen-wolf.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Free time to escape [Pv Derek Hale]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Free time to escape [Pv Derek Hale]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derek Hale, ou le BBW [Terminé]
» Fiche de liens de Derek Hale
» Elle me hante l'esprit.. Aide moi ! [Featuring Derek Hale]
» Entrainement surnaturel [Derek Hale et Lia Marshall]
» Comme un air de La Fontaine [PV: Derek Hale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: