AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 James Caslte, Nice To Meet You !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: James Caslte, Nice To Meet You !   Mer 28 Jan - 15:58

« Humans could torture me, I would still believe that there are not evil»


James ♦ Castle ♦ 30 ans ♦ Druide ♦ Barman

 
CARACTÈRE.
- 12 lignes -

 James est un homme avec de gout simple. Il ne se plain jamais et fait de son mieux pour rester souriant, quitte à mettre ses sentiments de côté.  James est quelqu’un de protecteur et a du mal à lâcher prise.  Si vous lui montrez franchement et d’une façon blessante que vous en avez marre de lui ou que vous ne l’aimez pas, il saura sortir de votre vie.  Il est aussi très généreux et doux. Il est l’homme parfait si vous voulez parler à quelqu’un. Vous pourriez lui parler des vos amours alors qu’il vous aime, tout ce qu’il fera, ce sera d’agir comme si il n’avait aucun sentiment à votre égare.  C’est aussi quelqu’un de discret et de timide. Il n’est pas très courageux sauf quand il s’agit de porter secours à quelqu’un qui porte dans son cœur. Comme  tout homme, il a sa passion.  Il adore chanter et jouer du piano. Il compose lui-même ses musiques car il ne chante que pour exprimer les sentiments qu’il cache à longueur de journée.  Il est aussi très naïf et il est la cible parfaite des manipulateurs.   Même si on ne s’en doute pas souvent, James est un homme très intelligent qui veut partager son savoir. Il aime lire et apprendre de nouvelles choses.  
 
PHYSIQUE.
- 10 lignes -

  Même si James ne l’a jamais remarqué, les filles le trouvent assez mignon.  Il est assez musclé mais pas énormément. Juste assez pour qu’on le remarque. Il peut dire merci à la salle de sport où il va des fois, quand il a le temps et l’envi. Il a des cheveux châtains foncé qu’il  dompte avec du gel. Sans ce  gel, ses cheveux iraient dans tout les sens comme si ils voulaient s’enfuir, par tout les moyens, de sur sa tête. Il a aussi des jolis yeux noisette.  Il a aussi une petite barbe de quelques jours car il tente de se laisser pousser la barbe mais il ne tiens jamais plus que quelques jours.  Il a aussi des tatouages qui percement ses bras et le haut de son torse. Il regrette ces tatouages. Ce sont des erreurs de jeunesse de quand il s’était fait influencé par un groupe de jeunes hommes pas très nets.
 
HISTOIRE.
- 15 lignes -



 Depuis tout petit, James savait ce qui l’attendait.  Il savait qu’il était destiné à devenir un druide. Il ne comprenait pas encore bien ce qu’était un druide, il ne comprenait pas bien le monde de surnaturel dans lequel il vivait. Il ne comprenait pas qu’il devait se taire sur ce monde surnaturel. Il croyait que tout les enfants de son âge vivaient eux aussi dans ce monde étrange et effrayant. Ce fut à cause de lui que sa famille dut déménager de la terre où des générations et des générations vivaient. Il fut donc une honte pour sa famille. Ses parents, l’aimant plus que tout au monde, le protégea des insultes de sa famille. Ils allèrent donc s’installer en France, loin mais près de sa tendre Angleterre natale. Contre toute attente, James s’adapta bien à la culture différente de la sienne et apprit à une vitesse incroyable le Français. Ce fut une fierté pour ses parents qui avaient déjà oublié la cause de leur départ.
 
James rentra donc au collège français. Comme ses parents l’espéré, ce fut tout de suite un des meilleurs de la classe et malgré sa légère timidité, il se fit rapidement des amis. Des bons amis, certes, mais aussi des mauvais. James diviser son temps libre en quatre.  Pendant le premier quart, sa mère lui donnait des leçons de piano et de chant et son père lui donner des cours sur le monde surnaturel.  Pendant le deuxième quart, il travaillait pour l’école, un autre quart pour sortir avec ses amies filles et le quatrième quart, pour sortir avec ses amis garçons.
 
James vivat comme ça pendant tout le collège. Il fut heureux. Ce fut qu’à son entré au lycée, français encore, que les ennuis virent le retrouvé. Un groupe de garçon de dernière année remarquèrent sa naïveté. Ils décidèrent donc d’en profiter. Après tout, pour quoi se priver d’un premier de la classe, timide, ayant l’air perdu entre les filles et les garçons ? Ça serrait idiot.  Les groupes de garçons l’approchèrent donc. Ils mangèrent tous les midis avec le jeune et naïf James, qui fut heureux d’attirer l’attention de plus grand que lui, se sentant aimé et mature.  Au bout d’un moment, ils l’invitèrent à une de leur fameuse soirée. Le future druide dut supplier au moins un million ses parents pour qu’il le laisser y aller finalement.  Grande fus leur bêtise.  Ce fut pendant cette soirée que le groupe commencèrent à présenter notre jeune James à des, ce que la bande appelait, des amis.  James les crut sans se poser de question. Après tout, pourquoi ses amis se serviraient donc de lui ?
 
Les vacances d’été finirent par arriver. Comme on aurait pues s’y attendre, les jeunes invitèrent le future druide à passer les vacances avec eux et leurs « amis ». James, fou de joie par cette invitation, demanda à ses parents. Comme James était un très bon à l’école et était le parfait future druide, ils acceptèrent de le laisser partir en vacance avec ses amis.  Le groupes de jeunes hommes étaient, tout d’abord, partit dans une ville du sud. Ils n’étaient que de passage, pour chercher la valise qu’un ami du groupe avait oublié.  Quand ils eurent récupéré la valise, ils remarquèrent que c’était déjà la nuit, et personne ne voulait conduire à cette heure là, ce qui était compréhensible.  Ils allèrent donc dans un hôtel, pas cher, mais pas miteux non plus. Notre cher jeune James se retrouva à partager sa chambre d’hôtel avec un des jeunes adultes qui ne connaissait pas. Innocent et naïf, il s’endormit sans peur, faisant confiance au groupe même si il les  trouvait  nerveux. Comme si ils avaient peur…
 
La surprise de notre jeune druide fut grande quand il se sentit retourner, à plat ventre sur le lit, avant de se retrouver avec des menottes aux poignets. Autour de lui, il y avait pleins d’hommes en noir et des chiens qui n’arrêtaient pas d’aboyer. Que se passait-il ? Le jeune était terrifié et tremblait, ne comprenant pas pourquoi on s’était introduit dans sa chambre ? Il regarda vers le lit où avait dormis son camarade, il n’était plus là et son lit était défait. Il n’eu pas le temps de dire un mot qu’on lui mit sous le nez un paquet qu’on avait trouvé dans sa valise. Le paquet comptait de la poudre blanche, les hommes en noirs avaient l’inscription « GIGN » sur leur uniforme. Le petit druide comprit.  Ses pseudos amis étaient des trafiquants de drogue. Ils avaient mit leur drogue dans sa valise pour passer à la douane mais la police avait été informé et les jeunes avaient prit la fuite, laissant notre pauvre jeune homme derrière eux. James voulut pleurer de rage, mais il n’y arriva pas. Il avait déjà trop honte de lui.

James fus juger. Ses parents été convaincus de son innocence et disaient haut et fort qu’il avait été manipulé par le groupe de jeunes. Heureusement,  les autres lycéens furent arrêtés et évitèrent à la famille Castle une nouvelle honte, en avouant qu’ils avaient bel et bien manipulé James Castle. Les parents Castle décidèrent de déménager à nouveau pour recommencer encore à zéro. Ils allèrent habiter au Etats-Unis. Tout se passa très bien pour le jeune James. Quand James devint adulte, il décida de laisser ses parents tant aimé pour chercher une meute, voulant assurer son travail de druide. Il alla de ville en ville pour en chercher une. Il n’en trouva pas. Il finit par arriver à Beacon Hills, il y a un mois, se disant qu’il y resterait, meute ou pas. Par une chance incroyable, il tomba sur un ami de ses parents. Ce cher ami, Tom Fledder, venait d’ouvrir un bar et cherchait un barman pour l’aider. Apprenant, en discutant, que James n’avait pas de travail, il lui proposa le poste. James accepta chaleureusement.  Tom l’aida même à trouver un appartement dans lequel il vit à présent, sans avoir trouvé de meute à conseiller.

PRÉSENTATION PERSONNELLE.
- Un petit paragraphe dans lequel vous mettez ce que vous voulez  -

Eh bien commençons par le fait que je suis le DC de Joy Nolan. Le « surnom » que je donne est « Al’ ». Il vient d’un prénom d’un personnage que je jouais sur un autre site et je ne sais pas pourquoi, mais je me suis attachée à ce surnom. Je RP’ depuis plus d’un an, voir un an et demi peut être, et j’écris parfois de nouvelle. Malgré le fait que j’écris beaucoup, et lit assez souvent, je n’ai pas une très très bonne orthographe et je fais souvent des fautes, même si je fais des efforts, et j’en suis vraiment désolée. Je m’excuse d’agresser vos pauvres petits yeux. J’ai parfois un humour assez… Spécial [pour Toby : t’a pas intérêt à avoir pensé « je confirme » sinon je boude ! *sort*]. J’adore vraiment beaucoup ce site.


La phrase secrète qu'on a soigneusement placé dans le règlement :
Validé par Toby le magnifique



© Satan en col V
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Caslte, Nice To Meet You !   Mer 28 Jan - 18:18

Re-Bienvenu a toi^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James Caslte, Nice To Meet You !   Mer 28 Jan - 18:30

Tu es validé!

Bienvenue à toi et profite bien!Nous ne sommes pas méchants :3

Je pense que tu connais la démarche? Fiche de liens et tout le tralala!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: James Caslte, Nice To Meet You !   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Caslte, Nice To Meet You !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Nice to meet you...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Présentations-
Sauter vers: