AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you still have that look ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Do you still have that look ?    Ven 18 Mar - 9:21

Do you still have that look ?

ft. Stiles & Cora


« I wish we could turn back time to the good old days. »
Un gros bruit la réveilla en sursaut. Assise sur son lit, les yeux peinant à s’ouvrir, toujours scellés par cette saloperie que le marchand de sable lui avait livrée quatre heures plus tôt. Au sommet de son crâne, certains de ses cheveux étaient emmêlés, bien plus sauvage qu’ils ne le sont d’ordinaire, naturels, avec plus de volume, d’ondulation et surtout, de nœuds. Sa bouche était pâteuse. Elle avait vraiment besoin d’un café, noir, avec un peu de sucre peut-être. Et d’un pancake. Au chocolat. Un autre gros bruit et voilà qu’elle soupire. Son pied gauche est le premier à toucher le sol froid et gris de l’entrepôt que le frère Hale fait passer pour un loft. Aujourd’hui promet d’être une bonne journée…
Elle se lève, s’étire, balance sa couette d’un geste nonchalant et tire ses cheveux en une queue de cheval. Le miroir accroché de biais à côté de ce qui lui sert d’étagère, mais qui en réalité semble plus proche d’un champ de bataille qu’autre chose, ce miroir sur lequel des traces de poussière apparaissent doucement, renvoie son reflet. Une Cora au visage pâle et aux cernes sous les yeux. Elle n’est pas tant fatiguée pourtant. Disons simplement qu’elle n’a pas assez dormi. Puis sa vie s’est quelque peu précipitée ces derniers jours. Son départ du Mexique, son voyage pour Beacon Hill, son arrivée, ses retrouvailles avec son frère, puis surtout, le temps à prendre pour se mettre à jour sur toutes les merdes qui étaient arrivées en son absence. A croire qu’on ne s’ennuie jamais à Beacon Hill…
« T’es obligé de faire autant de boucan ?! »
Gueule-t-elle du haut de l’escalier en colimaçon, voyant son frère bricoler elle ne sait trop quoi et ne cherchant en rien à savoir ce qu’il trafiquait. Il ne l’entendit pas alors elle leva les yeux comme elle sait si bien le faire. Ôtant à regret son élastique elle l’étira entre son pouce et son index, visa une seconde et relâcha la pression.
« AIE !
-Je te parle nigaud.
-Bonjour à toi aussi…, grommela-t-il dans sa barbe de trois jours.
-C’est toi qui fais un bruit de taré en guise de réveil.
-Je te ferais dire qu’il est déjà 11h, t’as qu’à pas flemmarder.
-Je… 11h ? T’es sérieux ? »
Elle était descendue à sa hauteur le temps de leur échange, ne se gênant pas, la cadette attrapa le cellulaire de son frère pour voir l’heure. Décidément, elle s’était couchée bien trop tard la veille… Derek tenta de lui renvoyer son élastique de la même manière qu’elle le lui avait balancé, mais, désormais réveillée, elle eut le réflexe de le voir viser du coin de l’œil et de réceptionner le chouchou juste à temps.
Cora fila sous la douche, n’ayant en rien envie de passer la journée enfermée chez son frère, ayant encore beaucoup à faire… Quelques jours qu’elle avait débarquée et elle n’avait pas encore vraiment averti toute la tripotée de cette meute d’adolescent qu’elle avait aidé, il y a quelques temps déjà. Enfin, elle les traite, mais au fond elle s’était mise à plutôt les apprécier. C’est déjà beaucoup venant d’une fille comme Cora. Ou tout simplement d’une Hale…

Enfilant un jean troué quelque peu délavé, un t-shirt gris à col V, sa veste en cuir et ses boots noires, elle fut prête bien rapidement. Ça a toujours été ainsi avec Cora, cette jeune fille qui même sous sa forme humaine est plus louve que féminine, sans artifices, sans paillettes, sans maquillages, juste Cora Hale. Que ça plaise ou non, elle s’en est toujours fichée, comme de tout ce que peuvent penser les autres, hormis ses proches, cela va de soi. Ses cheveux volaient derrière elle alors qu’elle descendait l’escalier rapidement, désormais coiffés, son élastique était calé à son poignet. Elle n’avait rien sur elle, loin d’être une fille qui a besoin d’un sac à main avec mille et une choses inutiles à l’intérieur. Son portable était callé dans la poche arrière de son jean, puis voilà. Elle quitta l’entrepôt sans adresser plus de trois mots à son frère avant de marcher d’un pas assurer dans la ville. Il est temps de revoir d’ancienne tête…

Elle frappa à la porte une première fois. Pas de réponse. Pourtant vu l’odeur que son nez aiguisé percevait, il était là. Elle soupira. Elle ne l’avait même pas encore revu face à face et déjà il l’exaspérait. Il fait toujours fort ce minus… Sa paume vint de nouveau frapper à plusieurs reprises le bois de la porte, sachant parfaitement que si elle y allait au poing, le bois céderait… Toujours pas de réponses. Cette fois, elle leva les yeux au ciel, pestiférant à l’égard de ce boulet de service qui aime se faire espérer. Cora leva enfin le poing prêt à frapper et laisser son impatience s’exprimer, quand une petite voix s’extirpa de derrière la porte. Un certain ‘J’arrive, j’arrive, ça va !’ ou quelque chose dans ce genre. Haussement du sourcil gauche. Il se moque d’elle ou quoi ? ça va ?! Elle prend le temps de venir le voir lui en premier et il lui balance ça ?! Elle fit une moue mécontente, serrant ses bras contre sa poitrine alors qu’il daignait enfin ouvrir la porte.
Voilà qu’elle apercevait enfin cette bouille de benêt qu’il peut avoir parfois et qu’il garde malgré tout ce qu’il s’est passé. Il faut l’avouer, ils s’en sont passé des choses, surtout à lui. Stiles. Comment arrivait-il à garder malgré tout cela le même air de gamin qu’il peut avoir ? Bien l’une des rares choses que Cora lui accorde… Mais elle n’était pas là pour lui jeter des fleurs…
« Je fais l’effort de venir d’annoncer mon retour et tu me fais poireauter des heures à la porte ? Tu te prends pour qui ? » Lâcha-t-elle en lui lançant un regard froid. Au moins, la surprise semblait avoir fonctionné, ce qui est plutôt facile avec Stiles, vu son côté excentrique et déluré…
« Tu vas pas me laisser à la porte j’espère ? » Ajouta Cora en le regardant avec un air impatient. Déjà qu’elle faisait l’effort, si en plus elle devait lambiner debout alors elle finit d’être convaincue qu’elle aurait dû commencer par quelqu’un d’autre de la petite troupe de bras cassés… Pour une fois, voire peut-être même une première fois, Stiles semblait être plongé dans un certain mutisme, son cerveau lent devant sûrement avoir besoin d’un peu plus de temps pour replacer Cora et le pourquoi du comment cela se faisait qu’elle se trouvait ce midi au pas de sa porte. Vu qu’il ne semblait pas décidé à bouger, elle soupira de nouveau et le poussa d’un doigt de son chemin.
« ‘kay t’as gagné tu fais très bien le poisson, désolée du dérangement. » Elle ne l’était pas, bien sûr, elle s’invitait carrément. Une Hale quoi. Elle commença à avancer en regardant autours d’elle, plus pour s’occuper que par réel intérêt. « Alors content de me voir ? Je t’ai manqué avoue hein ? » Ajouta-t-elle à l’intention de Stiles avec un sourire narquois aux lèvres.  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you still have that look ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: