AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harper MacLeay [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Harper MacLeay [terminé]   Sam 30 Jan - 16:52


Harper MacLeay

Love is a weakness. I must fight my weakness because every weakness can become a strength.


Nom : MacLeay
Prénom : Harper
Âge : 17 ans
Date de naissance : 13 Juin 1998
Statut : Célibataire
Orientation sexuelle : Lesbienne
Particularités : Pas nécessairement
Alias : Little Fox, Harpy
Groupe : Loup-Garou Oméga
Avatar : Ebba Zingmark

Anecdotes
Ω Elle porte principalement des sarouels, des hauts simples et a deux atebas dans les cheveux.

Ω Elle monte à cheval et fait des compétions de roping et de barrel race. Mais ces activités ont réduit depuis qu'elle est à Beacon Hill

Ω Elle n'en fout pas une en cours

Ω Elle traîne dans un groupe de pote qu'elle a connu assez rapidement après son arrivée

Ω Elle est arrivée dans la ville au début du moins de Décembre

Ω Elle habite dans les quartiers riche mais n'en parle pas

Ω Elle fait partie de l'équipe dans Lacross et se débrouille bien

Ω Elle travaille actuellement sa transformation complète, qu'elle n'a pas encore réussis à effectuer

Ω Et le reste, à vous de le découvrir 8D

Caractère




Hum, beaucoup de choses à dire sur la demoiselle. Ou peut-être pas tant que ça. Il faut dire qu'elle a beaucoup changé en assez peu de temps. Mais assez généralement, on peut retenir d'elle que ce n'est pas quelqu'un de réellement méchant ou brute. Elle n'ira jamais chercher les conflits, préférant laisser passer en levant les yeux au ciel. Sauf bien entendu s'il y a raison de faire quelque chose. Mais c'est rarement le cas.

Elle est tout simplement calme, tranquille et flemmarde. Vraiment. Moins elle en fait, mieux elle se porte. Surtout en matière d'étude. La rousse a clairement de très bonnes facultés et pourrait très bien avoir d'excellentes notes si elle le voulait. Sauf qu'elle ne le veut pas. A quoi bon faire des efforts alors qu'on peut se contenter d'être moyenne sans rien faire de spécial ? En vérité, elle n'y met du sien que pour ce qui touche à son côte loup, que ce soit pour ses capacités physiques comme pour sa connaissances en la matière. Il faut dire que son grand-père lui a beaucoup apprit sur le sujet.

De plus, elle a beaucoup de contrôle sur elle-même, vous ne la verrez que rarement s'énerver ou prendre la mouche. On pourrait la croire inoffensive. Sauf qu'elle ne l'est pas vraiment, il suffit de la voir en action quand elle joue à lacross pour comprendre qu'il ne vaut mieux pas dépasser les limites avec elle. Même s'il faut aller vraiment loin.

Mise à part ça, l'adolescente est quelqu'un qui a tendance à râler, plus ou moins selon les moments. Mais qui ne rejettera pas sa mauvaise humeur sur des gens autour d'elle. Bien au contraire, quand elle n'est pas en mode larve, elle est le plus souvent chaleureuse, ouverte et aime beaucoup taquiner ses amis. Elle est également très sociable et ne dira jamais non pour faire ami-ami avec quelqu'un ! Enfin, presque. La seule chose qui peut bloquer est l'autorité. Si une personne a tendance à trop en avoir avec elle, autant dire qu'elle finira petit à petit par se détacher d'elle. Pour Harper, il faut mériter le fait qu'elle daigne être sous l'autorité de quelqu'un. Ce n'est pas pour rien que dans la majorité des groupes d'amis dans lesquels elle a été, c'était la rousse qui avait tendance à mener. Une manière pour elle de se dire qu'elle avait le contrôle sur quelque chose.

acidbrain




Derrière l'écran
Pseudo : Kyo
Prénom : Cynthia
Âge : 17 piges o/
Pays : France
Fréquence de connexion : le weekend, le mercredi et pendant les vacances o/
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : J'ai hâte de rp ici *^*
acidbrain



Histoire




4 Mars 2010

En arrivant chez elle, elle jeta son sac sur son lit avant de se jeter sur ce dernier. Elle venait clairement de passer une journée de merde.

L’adolescente avait plus ou moins bien commencé la matinée, son sourire toujours scotché sur son visage. Mais bien vite, elle s’était sentie agressée par tous les bruits et odeurs, ne parvenant pas à s’adapter à ce surplus d’informations.

Fort heureusement, sa mère n’était pas présente à ce moment, sinon elle eu à subir les nombreuses questions en rapport avec ses cours ou  ses récentes notes. Comme si elle n’avait pas assez de la journée pour parler de ça !

Driiiiiiiing

Une douleur aiguë lui agressa le crâne, lui échappant un grognement. Ses mains se posèrent instinctivement sur sa tête, priant intérieurement pour que la femme de ménage ait entendu la sonnerie et qu’elle n’ait pas besoin de se lever pour ouvrir. Harper laissa entièrement son corps se détendre sur le lit en entendant les pas de la femme se diriger vers l’entrée. L’entendre cependant un peu trop distinctement.

Elle avait beau essayer de se rappeler, il ne lui semblait pas avoir fait quelque chose de bizarre qui aurait pu provoquer cela. Soit elle était en train de bien tomber malade soit… elle ne savait pas. Et ça, la rousse en avait horreur.

Son envie d’en savoir plus la força à faire son possible pour se relever et attraper son ordinateur portable sur sa table de nuit. Elle commença bien entendu à faire ses recherches d’après ses symptômes, ne tombant presque que sur des forums étranges parlant de loups-garous ou vampires. Il y avait vraiment des gens étranges prêt à tout pour avoir l’impression d’exister. Son absence de résultat la poussa à abandonner et reposa la machine à sa place pour simplement fermer ses volets. Quitte à ne rien pouvoir faire, autant dormir.

Elle fut réveillée plus tard dans la soirée par un message de sa mère, lui annonçant qu’elle ne rentrerait que le lendemain car elle dormait chez une amie. Encore. Ca devenait de plus en plus courant. Ce n’était pas rare qu’elle soit seule le soir entre son père très peu présent à cause de son travail et sa mère qui profitait clairement de leur richesse. Dans un sens, ça l’arrangeait. L’adolescente fini par se tourner sur le côté afin de regarder l’heure sur son horloge.

Il était quand même huit heures passé.

Et elle n’avait en aucun cas envie de se faire à manger, ce n’était tout simplement pas à elle de le faire. Autant simplement puiser dans l’argent de ses parents pour se commander de la nourriture. La douleur se faisant supportable grâce au calme de la maison et du quartier, elle put sans trop de problème se lever et rejoindre le salon où était posée une feuille avec plusieurs numéros. Prenant son téléphone pour commencer à taper les chiffres sur l’écran tactile, une douleur insoutenable la traversa, comme si elle essayait de laisser sortir quelque chose. Le petit objet électronique  s’échappa des mains de la jeune fille, venant heurter le carrelage couleur crème, sa chute étouffée par un cri d’Harper. Celle-ci se laissa tomber à genoux sur le sol, luttant pour ne pas hurler de nouveau, serrant les poings de crispation.

Mais qu’est-ce qui pouvait bien lui arriver ?

Parvenant à se relever à moitié, elle rencontra son reflet dans l’immense miroir du salon.

Non. Ce n’était pas possible.

Elle devait halluciner.

Ses iris étaient devenues orangée.

Elle n’eut cependant pas le temps de plus s’y attarder car quelque chose semblait essayer de lui forcer une barrière, la barrière qui menait à la raison. Elle tenait, résistait, se battait.

Mais ne parvint pas à lutter suffisamment longtemps.

La rousse finit par lâcher prise, ayant à peine le temps de voir une expression bestiale encrée sur son visage avant de perdre le contrôle d’elle-même.

***


Il s’était passé quelques mois depuis la révélation de sa propre nature. Elle n’avait pas eu de l’annoncer à sa mère, celle-ci avait comprit immédiatement en rentrant le lendemain et en retrouvant sa fille dans un était misérable. Juste après une nuit de pleine lune. De ce fait, elle apprit que sa mère était née d’une union entre un loup-garou et une humaine et n’avait pas hérité des pouvoirs de ces créatures. Par la suite, elle lui avait expliqué ce qu’elle savait sur cette espèce non sans montrer un agacement apparent, comme si elle ne faisait cela que par obligation.

Ceci ne fut cependant qu’un début.


Car, en effet, sa génitrice se montrait plus distante et arrogante qu’à l’accoutumée, ceci s’amplifiant lorsque le sujet loup ou grand père était abordé. Des tensions de moins en moins supportables pour la rousse avaient ainsi commencé à se sentir, la faisant d’autant plus apprécier son départ de chez elle. En effet, après réflexion de ses parents, ils avaient finalement conclu qu’il valait mieux l’envoyer chez son grand-père le temps de savoir se contrôler. Bien qu’Harper n’ait jamais eu l’occasion de le rencontrer –car sa mère avait cessé de lui parler outre les cartes de bonne année- elle avait hâte de savoir comment il était.

Terminant de fermer ses valises, elle contempla sa chambre presque vide, prenant le temps de vérifier si elle n’avait rien oublié. La jeune fille cessa ses recherches lorsqu’un bruit de moteur parvint à ses oreilles. Elle se déplaça jusqu’à la fenêtre par laquelle elle put voir un homme semblant avoir la cinquantaine sortir d’un imposant 4x4. Son regard se posa immédiatement sur la louve, comme s’il avait pertinemment su qu’on l’observait du premier étage. Son réflexe fut de faire un rapide pas en arrière pour échapper à ces petits yeux gris qui ne mettaient en aucun cas en confiance. Elle ne s’était pas attendue à cela. Piètre première impression.

Afin de passer au moins pour quelqu’un de poli, elle sorti de sa chambre, entendant déjà des voix lorsqu’elle n’était encore qu’au niveau des escaliers. Son soudain mal-être devait se sentir à des kilomètres à la ronde. La jeune fille n’eut pas le temps d’apparaître dans le salon qu’une voix masculine s’éleva :

« Voici donc la raison de ma venue »

Hésitant un instant à continuer, elle prit son courage à deux mains et détruisit la barrière visuelle pour enfin faire face à celui qui avait causé sa nature lupine.

Mourant d’envie de retourner dans son terrier, elle ne le salua que par un simple hochement de tête suivit d’un bonjour à peine audible. Sa mère observait la scène d’un œil exaspéré sans que sa mère ne comprenne pourquoi.

Les adultes se mirent rapidement à parler de façon faussement courtoise, leur hypocrisie clairement visible, même pour une jeune adolescente. Celle-ci comprenant qu’elle n’avait pas grand-chose à faire s’occupa de descendre les valises, ne faisant pas réellement attention à ce qu’ils disaient. En vérité, elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, elle ne connaissait presque rien de ce monde jusqu’alors inconnu et sa mère refusait de lui en parler plus amplement ainsi que son grand-père. Lorsqu’Harper eut fini, elle se dirigea vers les adultes et dit timidement à l’homme : 

« Euh… j’ai terminé de tout descendre si c’est moi que tu attends »

Il eut tout d’abord un regard en direction de la brune, puis vers sa petite-fille avant de déclarer d’un ton neutre : 

« On va déposer tes affaires dans la voiture »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils mirent le tout dans l’énorme coffre et retournèrent parler avec la femme qui leur donnèrent les dernières instructions, demandant à la rousse de venir une partie de chaque vacances. Mais c’était simplement pour « faire bien ». Sa mère puait l’hypocrisie à plein nez.

Ils finirent par se diriger vers la voiture et y monter. Au moment de démarrer, l’adolescente senti son estomac se nouer, percutant qu’elle allait quitter un bon nombre de choses. Ses amis, ses habitudes, sa petite vie plus ou moins tranquille et le confort de sa chambre. Beaucoup de choses. Afin de ne pas y penser, elle commença à questionner son grand-père sur son espèce et sur les autres choses « fantastiques » de ce monde. Ceci les occupant une bonne partie du trajet

***

« On est arrivés »

La rousse sursauta brusquement, se tapant la tête contre la vitre.

Réveil brutal.

Encore quelque peu endormie, elle se redressa pour regarder autour d’elle. Il faisait entièrement nuit mais quelques secondes lui suffirent pour recouvrer ses esprits et ainsi donc, commencer à distinguer l’extérieur. Rien qui ne ressemblait à la ville.
De plus, une odeur commençait à l’assaillir, ça ne sentait franchement pas bon.

Elle finit par ouvrir les portières et sortir, son pied se posant sur un sol inégal semblable à de la terre. En se concentrant un peu plus, elle pouvait entendre des bruits de mouvements dans un bâtiment un peu plus. Non. Elle n’était pas dans un…

« Bienvenue au ranch »

…Et dire qu’elle tenait à son confort.

20 Décembre 2013

« Vache rebelle au flanc droit ! »

Levant la tête en direction de l’endroit indiquée, la jeune fille vit en effet l’une des vaches se détacher du troupeau bien rapidement.

« J’y vais ! »

Elle talonna son cheval qui se mit aussitôt au galop, la cavalière accompagnant ses foulées, le regard rivé sur le bovin. Son équidé parvint sans peine à la rejoindre, connaissant son boulot avant même qu’Harper ne lui indique. Elle le mena derrière l’animal, lui faisant faire demi-tour puis reprendre son chemin en direction du troupeau, restant derrière pour s’assurer qu’elle ne s’échappe pas.

Ceci fait, elle se mit légèrement en arrière et exerça une mince pression du mors, remettant l’hongre au pas.

« Félicitation Harpy »

La rousse fit tourner sa tête derrière elle, reconnaissant la voix d’une certaine demoiselle.

« Boh, c’était assez simple »

La jeune fille leva les yeux au ciel puis s’approcha de la rousse, son regard brun surveillant toujours le troupeau du coin de l’œil.

 « Bon, on se revoit après ?

- J’ai vraiment besoin de répondre à la question ? »

La blonde leva une nouvelle fois les yeux au ciel, plus légèrement. Elle étira ensuite ses lèvres en un fin sourire

« Aller, à toute »

Elle claqua de la langue et l’équidé parti tranquillement au trot à un endroit autour des bovins.

Et dire qu’avant cela, Harper ne se serait jamais imaginée apprécier vivre ainsi. Au milieu des vaches, des chevaux et en pleine cambrousse avec la ville bien loin. Ce qu’elle avait découvert valait bien plus que ce qu’elle avait laissé derrière elle.

Même si son grand-père restait dur avec elle.

Il n’était pas méchant, mais exigeant dans son entraînement et sa maîtrise. Ce qui lui valait d’être certainement un peu avancée. Ou tout du moins, de plutôt bien se débrouiller au moins sur sa transformation et sa maîtrise d’elle-même. Ce qui n’était pas le cas de sa petite-amie. Elles avaient beau avoir le même âge, la blonde n’avait vu son pouvoir se montrer il y a seulement quelques mois. De plus, elle était bien plus dangereuse qu’Harper, même au début. Son grand père –qui s’occupait aussi de son entraînement- disait que lorsqu’elle parviendrait à se maîtriser, ce serait certainement une puissante louve. Mais il fallait encore y parvenir.

***

Elle mit pied à terre en face de l’écurie, faisant passer les rênes devant elle afin de ramener MoonStone jusqu’à son box. Alors qu’elle le dessellait, elle vit arriver Angel, avec sa jument.

« Re !

- Oh, re-salut »

Toutes-deux s’occupèrent de leurs équidés et se rejoignirent. La canadienne prit tendrement la main de la blonde qui referma aussi la sienne pour aller en direction du lieu d’habitation, la nuit commençant à tomber. Elle sentait la nervosité de sa petite amie.

« T’en fais pas, je serai là »

En effet, cette nuit allait être une de pleine lune.

« Je n’en doute pas. Mais c’est justement ça qui me dérange. J’ai peur de te faire du mal

- C’est qui qu’est louve depuis quatre ans ici ? hein ? »

Elle accompagna sa phrase d’une pichenette sur le nez et la jeune louve lâcha un petit rire, comme pour se convaincre elle-même que tout allait bien se passer.

« Aller, on va préparer tout ça »

La rousse l’emmena derrière la maison où se trouvait une trappe. Elle l’ouvrit, arrivant dans une cave qui semblait aller assez loin dans le sol pour que des cris bestiaux ne puissent être entendus à l’oreille humaine. Harper la fit s’asseoir contre le mur, lui parlant de tout et de rien pour ne pas lui laisser le temps de la stresser pendant qu’elle l’attachait solidement. Elle n’aimait vraiment pas faire ça.

Le temps passa, plus ou moins lentement. Les deux adolescentes parlant à une distance respectable si jamais la transformation de la blonde avait lieu brutalement.

Celle-ci ne tarda pas.

Elles eurent beau faire tout les efforts possible, la blonde se laissa dépasser par la bête, devenant méconnaissable. Grognant, tentant de s’échapper, lançant un regard meurtrier à Harper.

Cependant, contre toute attente, à force de tirer, l’une des chaînes se détacha du mur. Affolée, Harper se leva brusquement, observant l’air satisfait de la bête qui tentait désormais de libérer son second poignet. La rousse eut cependant le réflexe de se jeter sur son bras libre pour le plaquer contre le mur, se transformant dans la foulée. Son action fut cependant inutile. Elle ne parvint à tenir que quelques secondes avant d'être renvoyée contre le mur. Elle ne comprit ni comment, ni pourquoi, mais Angel parvint à se libérer de ses chaînes avec une force insoupçonnée. Son but accomplit, elle se tourna en direction de la rousse, ses crocs découverts et une expression prédatrice dangereusement ancrée sur son visage. L'adolescente avait beau être entraînée, elle ne parvenait pas à réfléchir correctement pour agir en conséquence.

Si.

Sa lampe torche.

Sa main chercha la source de lumière dans la poche de sa veste et la sorti presque aussitôt, braquant le faisceau de lumière sur le visage de sa petite-amie. Celle-ci lâcha un grognement de douleur en tentant de se cacher les yeux, ne pouvant pas s'approcher d'Harper sous peine d'être à nouveau aveuglée.

Mais ce qu'elle fit fut pire.

Elle s'enfuit.

La porte n'était pas fermée !

La louve sortit le plus rapidement possible de la cave, avant de se retrouver dehors, son amie en train de se diriger vers la forêt.

Non.

C'était le dernier endroit où aller un jour de pleine lune.

Surtout quand seule une maigre partie de la forêt appartenait à son grand-père.

Prévenir ce dernier lui ferait perdre de précieuse secondes. Elle allait tenter de l'arrêter seule.

Pas seulement tenter, réussir.

Ce n'était pas envisageable autrement.

Elle détala aussitôt, ses pieds touchant à peine le sol, son cœur battant à une vitesse qu'elle n'avait jamais pu observer. Elle devait l'arrêter avant qu'elle ne fasse quelque chose d’irrattrapable.

Elle la rattrapait, petit à petit. La forêt s'approchait cependant dangereusement.

Elles finirent par s'y engouffrer, la bête essayant de la perdre en se faufilant entre les arbres, tournant parfois au dernier moment pour la semer. A présent, elles étaient officiellement perdues dans les confins de ce labyrinthe végétal. Mais il y avait quelque chose de positif.

Angel commençait nettement à fatiguer.

Focalisée sur sa cible, elle se rapprochait de plus en plus, se tenant désormais à quelques mètres seulement de la bête. Elle n'avait plus que quelques efforts à faire pour l'attraper.

Un coup retentit.

Puis un autre.

Un corps s'écroula.

Harper ralentit, s'arrêtant en face, les jambes tremblantes.

« Angel… non... »

La blonde gisait au sol, son apparence humaine revenue. Ses yeux bruns fixaient le vide tandis que ceux de la rousse se couvraient de larmes.

Un bruit dans les fourrées attira son attention.

Elle ne pouvait pas laisser passer ça.

L'adolescente essuya rageusement ses larmes d'un revers de la main et se promis de revenir ici. Elle devait faire quelque chose pendant qu'il en était encore temps.

Sans trop prendre la peine d'y réfléchir, elle partit en direction du bruit, faisant cependant bien attention ne pas aller directement dessus. Elle ne cherchait pas à être prévisible, alors elle se laissait aller sans avoir de trajectoire précise en tête. Entendant distinctement un fusil se charger, elle comprit qu'elle était vraiment proche et vit en effet une silhouette cachée derrière les buissons. La peur de sa proie se sentait clairement. Et elle savourait cet instant.

Après une flexion des jambes, elle tendit ses muscles et se jeta franchement sur la chasseuse qui tenta de tirer, en vain. Harper la plaqua au sol, satisfaite par le gémissement de douleur qu'elle laissa échapper de ses cordes vocales. L'attrapant par le col, elle le releva violemment en même temps qu'elle-même, ne prêtant aucune attention aux supplications de la jeune femme à peine plus âgée qu'elle.

« Je ne compte pas te tuer »

La chasseuse sembla soulagée à l'entente de cette phrase, si bien qu'elle baissa sa garde. Bien. Harper fit la première chose qui lui passa par la tête pour parvenir à ce qu'elle voulait faire. C'est à dire pivoter à droite de manière à se retrouver derrière la jeune femme et lui envoyer un puissant coup de genoux sur le bas de la colonne vertébrale.

Un craquement.

Un cri.

Elle la lâcha, la laissant reposer sur le sol avant de l'assommer d'un coup de pied derrière la tête pour éviter qu'elle ne crie à l'aide pendant que la louve était encore dans les parages. Elle n'était pas dupe, ceci allait avoir des conséquences. Mais entre l'obscurité et son visage transformé grâce à sa forme semi-lupine, il y avait peu de chance qu'elle parvienne à remettre sa main dessus. Surtout après le coup que lui avait asséné l'adolescente.

Avec un sentiment de vengeance accomplie, elle se redirigea cependant, le cœur lourd, en direction de sa défunte amie. Sans raison, elle songea au fait qu'il était presque ironique qu'elle porte Angel comme prénom dans cette situation. Un sourire naquis sur son visage à cette pensée, suivit rapidement d'un léger rire nerveux. Celui-ci se transforma au fur et à mesure en sanglots, des larmes ruisselèrent sur ses joues rosies tandis que son corps entier tremblait avant de se laisser tomber sur le sol humide de la forêt. Peu importe le danger, peu importe ce qui pouvait bien se trouver autour, elle déversa sa peine. Pleurant, déblatérant nombre de paroles insensées, donnant des coups dans le vide.

Épuisée, elle reprit une marche lente, prenant respectueusement le corps d'Angel pour retourner chez elle et annoncer la triste nouvelle, sentant un vide se former au fur et à mesure qu'elle avançait.

4 Décembre 2015

Harper lança violemment son téléphone sur son lit, l'appareil bondissant pour venir ensuite s'écraser contre le sol sans avoir de dommages visibles.

Elle en voulait à sa mère. Vraiment. Elle la haïssait plus que tout.

Après l'avoir à moitié abandonnée auprès de son grand-père il y a quelques année, la délaisser petit à petit pour au final n'être qu'un semblant de présence, elle venait de lui annoncer qu'elles allaient à nouveau vivre ensemble.

Juste parce qu'ils devaient quitter le pays parce que son père avait trouvé un meilleur travail aux États-Unis. Comme si elle ne pouvait pas tout simplement la laisser vivre au ranch.

Il fallait donc qu'elle change à nouveau de lycée, de mode de vie, qu'elle quitte tout ce qu'elle avait réussis à reconstruire.

Elle chassa finalement ses pensées négatives de son esprits. Il ne servait à rien de ruminer sur quelque chose que l'on ne pouvait pas changer. Autant se prendre en main.

Et recommencer réellement à zéro.


acidbrain


Dernière édition par Harper MacLeay le Dim 7 Fév - 12:34, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Succube
Localisation : Entre tes draps
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   Sam 30 Jan - 17:28

Des renards love love c'est trop chou les renards love love
Bienvenue sur l'forum, bonne chance pour ta fiche Kyo ! :hay:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   Sam 30 Jan - 17:37

Meurci meurciiii Very Happy !

(Par contre, c'est un loup à crinière pas un pitit renard x) même si ça se ressemble pas mal xD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   Sam 30 Jan - 21:28

Comme dis sur la cb, Bienvenu ici Harper Smile

Puisse tu te plaire parmi nous ! Et bon courage pour ta fiche Smile


Nath'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   Dim 7 Fév - 8:42

Merci Nathan :DD !


J'ai terminéééééé ma fiche *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Banshee
Localisation : San Francisco
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   Dim 7 Fév - 13:44

Congrat's !
T'es validé !  



WELCOME


Bravo à toi! Tu as fini ta fiche! Ton personnage peut désormais se mêler aux autres, chanter, danser, parler tout simplement. Tu peux désormais te rendre à la mairie pour y remplir les quelques formulaires proposés. Histoire que tu ne sois pas à la rue ou au chômage, enfin si tu as l'âge de travailler! De plus, il est important de recenser ton avatar pour qu'on n'oublie pas ta petite frimousse et qu'on n'essaye pas de te la piquer, il ne manquerait plus que ça! Cette étape passée, il ne te restera plus qu'à te diriger vers les fiches de liens, tu pourras y poster la tienne, chose qui facilitera ton intégration dans le forum et qui te permettra d'échanger plus facilement avec les autres joueurs. Si tu as peur de te perdre dans les RP's, il peut t'être utile de te créer un carnet de bord!

Liens Pratiques:

Bottin des Avatars
Fiches de Liens
Carnets de Bord
Demande Logement
Liste des métiers


Le petit mot de la fin ;


Une fiche qui est agréable à lire malgré quelques petites fautes par-ci par-là! Bienvenue officiellement parmi nous! J'espère que tu te plairas sur notre petit forum, on ne mord pas :coeur3:
code (c) crackle bones

__________________________________________________



Soulmates
Do you remember what it feels like all those times in school when you see him standing down the hall and you cannot breathe until you're with him. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Harper MacLeay [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harper MacLeay [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La potion casse-tête - Ft Olivia Harper [Flasback] terminé
» Jack Harper [Terminé :)]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Présentations-
Sauter vers: