AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 18:59


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Mon réveil fut un boucan infernal. J’arrêtais la sonnerie en enlevant la prise de l’interrupteur car je n’avais pas envie de me lever de ma chaise de bureau. J’avais une nouvelle fois passé la nuit sur mon ordinateur, au début dans l’espoir que l’écran me fatigue les yeux. Ensuite je m’étais décidé à utiliser mon manque de fatigue et à me rendre utile. J’avais donc recherché des informations sur les Banshees. Je sais que j’aurais pu passer ma nuit à chercher des informations sur le Nemeton, les druides, les risque de la mort d’un Darach ou même si Jennifer aurait pu survivre à ce que Deucalion lui avait fait. J’étais légèrement paranoïaque dernièrement du coup j’étais persuadé qu’elle allait bien et qu’elle reviendrait se venger sur nous tous. Et puis, je me rappelle avoir remarqué que Lydia me semblait un peu chamboulée. Je ne sais pas si c’était à cause des derniers évènements, peut-être qu’elle avait besoin d’en parler mais je suis sûr que si c’était le cas, elle pourrait le dire à Allison. Puis, comme elle vient de découvrir qu’elle est une banshee et que ces derniers mois elle a surtout trouvé des corps, je me suis dit que j’allais l’aider. Et chercher des informations sur internet et dans la bibliothèque municipale avait donc été mon seul but ces derniers jours. J’avais demandé la veille à Lydia si je pouvais passer chez elle aujourd’hui. Je lui avais simplement dit que c’était pour parler de ses pouvoirs, car je savais que j’allais ainsi la convaincre.

Je me préparais donc pour sortir, me regardant dans un des miroirs de la salle de bain d’un air désemparé. Si ça continue comme ça, je vais finir par me maquiller pour cacher mon teint pâle et les cernes sous mes yeux. Même en sortant de ma douche j’avais une mine à faire peur. Génial, franchement, mon père risque encore de me le faire remarquer. Pour éviter cela, je quitte la maison dans le silence le plus totale, prenant mon sac à dos avec moi et évitant de réveiller mon paternel qui profite de son samedi de libre pour se reposer. Je sais qu’il est encore tôt alors je décide de faire un tour de la ville avec ma jeep. Je fais quelques arrêts sans importance et après une heure de vadrouille, je m’arrête enfin devant la maison de Lydia. C’est alors que je me rends compte que j’ai complètement oublié mon portable. J’ai vraiment la tête ailleurs ce n’est pas possible ! Mais tant pis, s’il y a un problème je finirais bien par être au courant. Descendant de ma jeep, je me dirigeai vers la porte d’entrée et sonna.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 19:39



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

Depuis que le surnaturel était entré dans ma vie, depuis que Peter m'avait laissée pour morte sur le terrain de Lacross, tout me semblait différent. Alors qu'il y a plusieurs moi de cela mes principaux problèmes étaient mes disputes avec Jackson et mon pot de fond de teint tout juste vide, ils étaient aujourd'hui bien différents et bien pires.

Maintenant que Jenifer était morte et que Deucalion avait disparu de nos vies, ma principale peur était ce que j'étais ; une Banshee. On s'était longuement demandé pourquoi je trouvais des corps sans les chercher et on avait à présent notre réponse. J'étais une annonceuse de mort. Alors que je paniquais à l'idée de trouver un nouveau corps, mes nuits me paraissaient de plus en plus longues. J'avais du mal à trouver le sommeil. Pour dormir, je prenais les médicaments qui m'avaient été prescrit après mon périple à travers la ville, complètement nue. Il fallait avouer que ses médicaments marchaient plutôt bien sur moi. 

J'était complètement effrayée par ce que j'étais mais je ne voulais pas en parler. Allison, Stiles et Scott sortaient tout juste d'une pseudo mort. Mes inquiétudes n'étaient pas des priorités. 

Ce matin là, je me levais aux alentours de neuf heures, comme à peu près tous les week-end où je restais chez moi. La veille, Stiles m'avait demandé s'il pouvait passer aujourd'hui pour qu'on mette toute cette histoire de Banshee un peu plus au clair. J'avais bien évidemment accepté. Cependant, le fait qu'il vienne signifiait qu'il fallait que je me lève. 

En à peine une heure, je fut maquillée, coiffée et habillée. Un exploit. Alors que je finissais de me préparer, j'entendis qu'on sonnait à la porte d'entrée. 

" Maman, tu peut aller ouvrir ? C'est pour moi. " 

Criais-je à travers la maison. En jetant un coup d'oeil par la fenêtre, je reconnu la voiture de Stiles, ce qui me confirma ce que je venais de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 20:22


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Ce fût la mère de Lydia qui vint m’ouvrir, elle me reconnut d’ailleurs et me salua amicalement. Je suppose que quand quelqu’un vient jusque chez vous pour se préoccuper de votre fille vous retenez plus facilement son nom. Enfin bref. La saluant, j’entrai et elle me dit que Lydia était dans sa chambre. J’étais content qu’elle me laisse trouver mon chemin seul, ces derniers temps je ne faisais que des gourdes en parlant. Comme la mère de Lydia n’avait idée du surnaturel, ce n’était pas le moment de dire une bêtise. Bref. Arrivée à la chambre de Lydia, je toquai à la porte et elle me dit d’entrée. Je n’étais pas étonnée de la voir toute préparée comme si c’était un jour de cours. Elle était magnifique, pas pour dire qu’elle ne l’était pas quand elle n’était pas coiffée et maquillée et.. Enfin, même sans maquillage et les cheveux en bataille elle était la plus belle fille de Beacon Hills. Au monde en fait, mais je n’étais pas exactement bien placé pour avoir un avis objectif, non que j’en avais besoin parce qu’elle était vraiment l’image même de la perfection. Heureusement que les banshees ne sont pas télépathes.

« Salut ! » dis-je d’un ton enjoué. Même si mes journées étaient un peu longues ces temps-ci voir Lydia me remontait le morale. « Tu sais, la définition du weekend c’est de pouvoir faire ce qu’on veut et donc aussi de rester chez soi toute une journée sans avoir à s’habiller et à se maquiller, enfin dans ton cas, je ne me maquille pas car ça serait un peu bizarre si je le faisais. »

Bon, peut-être que je trouvais parfois que son rôle de fille populaire ne lui collait pas forcément à la peau, après tout elle était bien plus intelligente qu’elle ne le laissait paraître. Ce qui était dommage, même si dernièrement je crois qu’elle laissait un peu tomber son masque. Ça ne surprenait personne, sauf les idiots qui avaient vraiment cru que Lydia était bête, cliché typique des filles populaires. Je déposais mon sac sur son bureau et décida d’attendre un peu avant de la submerger d’informations quant à mes trouvailles sur ses pouvoirs.

« Je ne t’ai pas posé la question au lycée vu qu’il a des ouïe surdéveloppées qui peuvent tout entendre, mais tu vas bien ? Enfin, avec les derniers évènements et tout je me demandais si tu arrivais à gérer tout ça, pas que tu aies l’air de ne pas supporter la révélation du surnaturel mais.. » Je me tu, car je monologuais, -encore-, et donc je fis un sourire un peu gêné à la banshee.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 21:03



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
En me concentrant un peu, j'aurais pu entendre ce qu'il se passait en bas lorsque ma mère ouvrit à Stiles mais je n'en fit rien. Je continuais simplement de finir de me coiffer quand on toqua à ma porte. Sans même demander qui c'était, je dis à Stiles qu'il pouvait entrer. 

" Salut ! "

Lui répondis-je en regardant son reflet dans le miroir qui était juste devant moi. Je passais un dernier coup dans mes cheveux tout en écoutant Stiles. Depuis que je le connaissais il avait toujours été comme ça, à partir dans des thèses tout en essayant de ne pas se ridiculiser. Ce qui finissait souvent par arriver. Toujours en regardant son reflet dans le miroir, je détaillais son visage pâle et fatigué. Je me retournais alors vers lui. 

" Tu devrais pourtant. T'as une mine horrible aujourd'hui... Depuis quand tu n'as pas dormis Stiles ? "

Demandais-je intriguée. Quand on le regardait, deux choses venaient à l'esprit. Soit il n'avait pas dormi, soit il était drogué. Dans le cas de Stiles, ce ne pouvait être que le manque de sommeil. 

Alors que Stiles repartait une nouvelle fois dans un monologue, je finis par le couper. 

" Je vais bien. Tout est finis et je vais bien. "

Dis-je sans être totalement sincère. J'essayais de me convaincre que tout allait bien mais tout ça était encore trop gros pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 21:21


A little help is always welcome
With Lydia Martin

J’avais peut-être conscience du surnaturel, mais au moins je l’avais découvert en cherchant à en savoir plus. En voulant aider Scott. Non pas comme Lydia qui elle au fil des jours avait sans doute cru devenir folle. Sans parler du fait que Peter, cet espèce de cinglé de première, l’avait manipulé et s’était servi d’elle pour revenir de parmi les morts. Je ne crois pas qu’il s’inquiétait de l’état mental de Lydia en lui faisant un coup pareil, mais s’il n’avait pas été un loup-garou je lui aurait sans doute brisé la mâchoire. Mais les derniers mois avaient encore été différents. Elle avait trouvé des cadavres, sans se rendre compte comment elle pouvait bien faire ça. Et se retrouver sur des lieux de crimes sans savoir comment on y était arrivé, ça devait franchement être flippant. Pas autant que d’entendre des voix ou que d’avoir le pressentiment que quelque chose d’horrible va arriver, mais quand même. Si le surnaturel avait fait que nous étions maintenant amis, j’aurais préféré resté un parfait inconnu à ses yeux pour ne pas qu’elle ait à vivre ça. Lydia était pourtant courageuse, bien plus que la majorité des autres filles que je connais. C’est peut-être pour ça qu’elle et Allison sont meilleures amies. Aussi bien l’une que l’autre ont des forts caractères, bien que chacune de manière différente. Lydia se détourna de son reflet pour me regarder. " Tu devrais pourtant. T'as une mine horrible aujourd'hui... Depuis quand tu n'as pas dormis Stiles ? " Je ne pu m’empêcher de rire. Je fais de nombreuse chose étrange, mais me maquiller n’en fait pas encore partie, même si j’y avais pensé ce matin avant de partir. Cependant, j’essayais d’éviter de répondre à sa question en espérant que ça ne se remarque pas trop vis-à-vis de mon amusement à l’idée de me poudrer le visage avant d’aller en cours.

« Fort heureusement il n’y a pas de maquillage chez moi! Non mais je suis juste fatigué de l’entrainement de Cross hier, le coach m’a tué. »

J’avoue que ce n’était pas le meilleur jeu de mot avec tout ce qui nous était arrivé. J’avais toujours une excuse pour expliquer ma fatigue, ça devenait presque une habitude de mentir aux autres pour expliquer mon manque de sommeil, mes hallucinations, ma mauvaise humeur.. D’ailleurs je crois que mon père commence à se douter de quelque chose. " Je vais bien. Tout est fini et je vais bien. " Maintenant, ce fût à mon tour de la regarder intrigué par sa réponse. Bon, à la limite certains vous diraient que j’ai une véritable obsession pour Lydia et que du coup rien ne m’échappait quand il s’agissait d’elle. Mais la sincérité de ses paroles était très peu fiable, même quelqu’un qui ne la connaissait pas s’en serait rendu compte. Enfin je crois.

« Tu es sûre ? Tu peux me le dire tu sais, je peux très bien comprendre. Le surnaturel et tout ce n’est pas facile à digérer, déjà quand on est que spectateur mais alors quand soi-même on en fait partie.. J’ai recherché des informations d’ailleurs, sur les banshees et les légendes et tout ça, même si je dois tout de suite te dire que certaines choses sont.. différentes, mais rien qu’on ne peut expliquer en suivant une certaine logique hein ! »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 21:52



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
La fatigue était quelque chose de normal. Lorsque le corps était fatigué, il envoyait différents signes pour permettre sa mise en repos. J'avais déjà lu certaines choses sur la fatigue et le sommeil. Je ne m'étais jamais attardée sur le sujet mais j'en avais retenu certaine partie. Dans tous les cas, ce qui était sur c'était que pour réduire cette fatigue et la faire disparaître il fallait dormir. Entre 8 et 10 heures pour un adolescent. A croire que même les magasine féminin m'apprenaient des choses. 
En voyant le visage de Stiles, il n'était pas compliqué de comprendre qu'il n'avait pas dormi.

"L'entrainement a duré toute la nuit ?! "

Dis-je alors en sachant pertinemment que ce n'était pas possible. Stiles cherchait des excuses mais je ne comprenais pas pourquoi. Ça arrivait à tout le monde de passer une nuit sans beaucoup dormir... 
Alors que Stiles parti sur le sujet du surnaturel, je me tournais vers mon ordinateur pour aller l'allumer. Aujourd'hui, dès que nous avions besoin d'information, internet était le meilleur des outils. Alors qu'il enchaînait sur ce qu'il avait trouvé sue les Banshee, un échappatoire s'ouvrait à moi pour ne plus parler de mon état mental.

" Personne n'est jamais d'accord sur internet. On risque d'avoir du mal à trouver quelque chose qui pourrait nous aider. Mais, si mes souvenirs sont bons, j'ai déjà vu quelque chose sur le sujet. Il me semble que c'est Irlandais ou quelque chose dans le genre... "

J'avais maintenant les yeux rivés sur l'écran de mon ordinateur, attendant qu'il daigne enfin arriver sur la page d'accueil et que je puisse ouvrir une page internet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 30 Mar - 23:13


A little help is always welcome
With Lydia Martin


"L'entrainement a duré toute la nuit ?! " Non, heureusement. Mais je crois qu’on peut à présent dire que Scott a déteint sur moi et qu’à mon tour, mes excuses ne valent pas grand-chose. Mais je préférais ne pas en ajouter à ce sujet, la regardant se diriger vers son ordinateur. Peut-être que mon excuse aurait marché avec quelqu’un d’autre, mais Lydia était trop intelligente pour se faire berner. En plus d’être devenu parano, j’en devenais stupide. Comment oublier que cette fille était en fait un véritable génie. " Personne n'est jamais d'accord sur internet. On risque d'avoir du mal à trouver quelque chose qui pourrait nous aider. Mais, si mes souvenirs sont bons, j'ai déjà vu quelque chose sur le sujet. Il me semble que c'est Irlandais ou quelque chose dans le genre... " Je m’avançais vers elle et regarda par-dessus son épaule son écran. J’avais compris qu’elle cherchait elle aussi à éviter le sujet la concernant, je fis mine de rien. « C’est le site du galéique Irlandais. Il y a une partie dédié aux mythes et légendes en tout genre. » Je n’avais pas forcément besoin de revoir ce qu’il y avait écrit là, car c’était tout un pavé et même plusieurs pages dont seulement quelques informations avaient de l’importance. Lydia finit par trouver le site et l’on pouvait déjà voir des images de femmes habillées toute en blanc. D’après la légende, c’est ainsi que les banshees étaient. Sous l’image était d’ailleurs noté qu’une banshee est une créature qui est dite "annonciatrice de la mort" qui est par définition un être torturé, qui manifeste sa souffrance par des cris. Mais passé l’image, il n’y avait qu’un long texte donc je m’étais moi-même fait un petit résumé.

« Ils disent ici que les cris annonceraient pour celui qui l'entend la mort prochaine d'un proche ou de quelqu'un d'important. Et que les cris seraient si déchirants qu'ils transperceraient toutes les âmes humaines et blanchiraient les cheveux de celui qui les entend. En fait, ils n’ont pas vraiment raison sur ce site. »

Et je n’avais pas noté les liens des autres sites où j’avais cherché, mais j’avais par contre fait des recherches dans la bibliothèque et j’avais même commandé un livre qui venait d’ailleurs d’Irlande. J’allai donc le chercher dans mon sac.

« Par contre j’ai trouvé un livre qui s’approche un peu plus de la vérité. Il y est écrit qu’une banshee n’annonce pas seulement la mort d’être proches, mais la mort de quelqu’un. Qu’elle peut trouver les corps et quand elle est dans un lieu où quelqu’un est déjà mort, elle peut également le ressentir. »

Je sortis le bouquin de mon sac, qui devait avoir plus au moins une centaine de pages. « Je l’ai lu donc si tu as des questions en particulier, je sais peut-être te répondre. »


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Lun 31 Mar - 22:47



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
Stiles préféra ignorer ma remarque sur ces heures de sommeil. Chose qui me confirma ce que je pensais. Il y avait quelque chose qu'il ne voulait pas dire. N'ayant aucune idée de ce que cela pouvait être, aussi personnel que ça aurait pu l'être, je laissais passer le sujet.

Alors que j'attendais que l'ordinateur s'allume, je tapotais mes ongles sur le bureau, cause d'impatience. Je voulais savoir ce que j'étais. Et ceux, le plus vite possible. Quand celui-ci fut enfin allumé, j'ouvris ma page internet tout en écoutant Stiles. Le site du Gaélique Irlandais. Sur ces mots, je tapais ces mots dans la barre de recherche.
En peu de temps, j'étais sur le site en question. Étrangement, je ne prêtais presque aucune attention aux représentations faites des Banshees. A vrai dire, je les trouvais plutôt inutile. Ce n'était que de simples représentations fictives, imaginées par un dessinateur, rien de plus. Je passais alors rapidement pour m'attarder sur le long texte présenté. Je lisais rapidement les grosses lignes tout en écoutant Stiles qui me faisait un résumé de ce qu'il avait déjà lu sur ce site. Je fronçais légèrement les sourcils. Ce qui était raconté ici n'avait aucun sens et surtout aucun rapport avec ce qui m'arrivait.

" Non c'est pas du tout ça... Tout le monde entend quand je cris... Surtout les loups-garous. "

Bien que Stiles avait finis son petit résumé, je continuais tout de même de lire. Qui sait, peut-être avait-il loupé quelque chose d'important. Cependant, il semblerait que non. A part une description totalement inutile du cris que pouvait pousser une Banshee et des histoires de Banshees appartenant à des familles nobles Irlandaises, il n'y avait rien d'autre. 
Quand Stiles évoqua un autre livre qu'il avait emprunté à la bibliothèque, je me retournais vers lui, laissant mon ordinateur sur la page traitant des Banshees dans les légendes Irlandaises. 

" ... entendre des sons et avoir des sortes de... flash. "

Rajoutais-je au descriptif de Stiles qui correspondait totalement à ce qui m'arrivait. Comme quoi, la bibliothèque de Beacon Hills était bien fourni pour les sujets traitants des créatures de légendes. 
Je laissais mon regard fixé sur le livre que Stiles avait entre les mains. J'avais bel et bien une question. Une seule. Une question prévisible. Je remontais mon regard vers le visage de Stiles avant de poser ma seule et unique question.

" Comment je fais pour que ça s'arrête ? "

Si j'avais bien compris, je ne pouvais rien contrôler ces "pouvoirs" de Banshee. Je n'avais pas d'autre choix que de les laisser me guider. Chose que je me refusais de laisser faire. J'avais déjà trouvé plusieurs corps sans le vouloir, sans comprendre ce qui m'arrivait. Sans même savoir comment j'étais arrivée à cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Lun 31 Mar - 23:51


A little help is always welcome
With Lydia Martin


Mon regard parcouru les premières pages du livre que je venais d’ouvrir. C’était une réaction plus au moins automatique, dès que j’avais un livre dans les mains je voulais savoir de quoi il parlait. Et même quand je l’avais déjà lu, je lisais le titre ou la première page pour m’assurer de bien avoir le bon livre. Cependant, dès que je trouve le titre du premier paragraphe, je ne vu qu’afficher des lettres ne formant étrangement aucune phrase censée. Je venais pourtant de lire le texte sous une des images qui était sur le site. Je ne m’y attardai pas, je commençais sérieusement à avoir l’habitude et je commençais même à trouver ça lassant. Bon, je vérifiais encore après que j’étais bien réveillé mais à part ça, ne pas savoir lire à mon âge c’était toute une mer à boire, surtout en cours. Refermant le livre en question, je finis par le garder dans les mains. Il est vrai que c’était surtout les loups garous qui réagissaient aux cris de Lydia. Mais même si j’avais trouvé quelque explication à ce sujet, je crois surtout que c’est relié au fait que c’est.. Surnaturel.  J’avais lu de nombreuses choses concernant les banshees. Même des choses pas très rassurantes entre nous, mais j’avais décidé d’omettre ces détails car déjà je n’étais pas sûr qu’ils étaient d’application à la situation réelle et puis hors de question que j’inquiète Lydia. Mais je savais aussi que la première question qui lui viendrait serait sans doute la même que je m’étais moi-même posée en découvrant la nouvelle nature de Scott. " Comment je fais pour que ça s'arrête ? " Je ne laissai d’abord rien paraître sur mon visage. J’aurais aimé lui donner une réponse, vraiment, je crois que je n’arrêterais d’ailleurs pas mes recherches à ce sujet. Mais je n’en avais aucune, ou du moins rien de positif. Soupirant, je déposais le livre à côté de moi sur le bureau.

« Ce n’est pas une maladie, Lydia. Tu ne peux pas en guérir ou t’en débarrasser en prenant des médicaments. » Je savais qu’on lui avait donné des médicaments après son séjour à l’hôpital. Je ne savais pas si elle les prenait encore, ne chercha pas non plus à chercher quelconque prise de médicaments en fouillant sa chambre du regard. Je doute que Lydia les laisserait en pleine vue et puis, je suis curieux mais j’ai quand même des manières. « Je ne vais pas non plus dire que c’est un don. Mais tu dois apprendre à vivre avec. Tu es une banshee et mieux vaut peut-être en savoir de trop que de ne pas du tout savoir ce que tu fais, tu ne crois pas ? »

Je devais la convaincre. Quoiqu’il m’en coûte, parce que ne pas connaître ses pouvoirs était à mes yeux une véritable faiblesse qui pourrait devenir dangereuse pour elle. Jamais je ne la laisserais se mettre en danger, surtout pas si je peux en plus tenter d’y changer quelque chose. Je laissai un silence s’installer entre nous, lui laissant le temps d’assimiler mes paroles. Je voulais qu’elle comprenne mais je ne voulais pas non plus devoir lui dire que c’était mieux ainsi. Si elle arrivait à ressentir les choses comme elles l’étaient, peut-être contrôlerait elle ses pouvoirs. Arriver là où il y a un cadavre est une chose, mais il ne faut pas oublier que l’assassin ou la créature étant coupable de cette mort pouvait toujours être dans les environs. Je ne me le pardonnerais jamais. D’ailleurs, le jour où un de mes amis meurt à cause de toutes ces histoires, je crois ne même pas vouloir m’en remettre. J’avais plusieurs fois déjà eu peur de voir Scott mourir, c’était atroce. Je n’étais qu’un humain donc forcément il y avait des choses que je ne savais pas faire. Sauver mon meilleur ami par exemple, sauf si j’avais le temps de trouver un plan je ne pouvais rien pour lui. Un plan. Tiens. Ça me fait penser aux dernières semaines chaotiques que nous avions passées. Ce qui me fit penser que.. Oui. Je pris soudainement mon sac, y cherchant quelque chose. Pitié que je n’ai pas oublié, je crois que ça ne nous ferait pas de mal à nous comporter comme de vrais adolescent et ah voilà ! Je sortis alors une boite rectangulaire de mon sac, je n’avais pas vraiment pensé à l’emballer mais ça n’avait pas d’importance, je donnai la fine boite à Lydia.

« Avec tous ce qui s’est passé je crois qu’on a en quelque sorte oublié ton anniversaire. » C’était bien le 16 mars, hors nous avions mis un peu de temps à retrouver nos vieilles habitudes après le sacrifice et je suppose que Lydia n’avait pas eu la tête à se faire une gigantesque fête comme elle le faisait normalement à cette époque de l’année. À l’intérieur de la boite se trouvait un pendentif en argent pas trop grand, mais assez pour contenir du sorbier en cas de danger. Quand je vous dis que je deviens paranoïaque ! « Il y a du sorbier dans le pendentif, en cas de danger il suffit de le verser autour de toi. Ça n’a pas d’importance si tu sais fermer le cercle, tant que tu y crois ça marchera. »


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Mar 1 Avr - 19:57



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
" Ce n'est pas une maladie. " J'avais bien comprit cette partie mais, sortant de la bouche de Stiles, c'était très claire. Il n'y avait sans doute aucun moyen de faire que ça s'arrête. J'allais devoir vivre avec ça pour le reste de ma vie. Une vie qui ne serait sans doute pas si longue que ça étant donné tout ce qui se passait dans cette ville. J'avais déjà faillit mourir à plusieurs reprises. Je me demandais juste de quelle manière j'annoncerais ma propre mort. Si je le sentirais comme pour toutes les autres morts ou si ça me resterait inconnu. 
Pour une raison inconnue, je me mis soudain à penser à Jackson. Ou plutôt à son "cas". Alors qu'il était un Kanima, nous avions réussit à le libérer de cette chose qu'il ne pouvait contrôler. Cependant, on quittant cet aspect de lézard, il avait pris celle d'un loup garou. Et si c'était pareil pour moi ? Être une Banshee ou un loup-garou ? Être annonciatrice de mort ou soumise à la lune ? Choisir en la peste et le choléra. Le choix était plutôt difficile. Mais en attendant, rien n'était dit qu'il y avait une possibilité de perdre les pouvoirs de Bansshe. Je devais "apprendre à vivre avec" comme disais Stiles. 

" Je trouve des cadavres. Comment je suis supposée vivre avec ça ? Je ne peut même pas contrôler ce que je fais... "

Une envie de crier. Une affreuse envie de crier. Mais il n'y avait rien de surnaturel, enfin, je n'en avais pas l'impression. C'était simplement les nerfs.
Je détournais alors un court instant le regard. Je voulais retrouver ma vie d'avant. Ma vie d'adolescente populaire et superficielle qui ne se souciait que de ses cheveux et de sa popularité. Alors que je ramenais mon regard vers Stiles, je le vis, une nouvelle fois fouiller dans son sac. J'haussais les sourcils, n'ayant aucune idée de ce qu'il pouvait chercher. Stiles sortit une boîte de son sac. Complètement obnubilée par le surnaturel, je m'imaginais tout un tas de choses concernant ce sujet et cette boîte. 
Je pris la boîte tout en écoutant ce que disait Stiles. Cette boîte n'avait aucun rapport avec le monde surnaturel mais avec mon anniversaire. J'ouvris la boîte sans pour autant arrêter de l'écouter. Mes yeux restèrent alors figés sur le bijou. Il était magnifique. Je passais doucement mon pouce sur le pendentif avant de relever les yeux vers Stiles. Une intention qui me fit retrouver le sourire. J'étais touchée de cette intention. Et alors qu'il y a quelques mois, j'aurais pris se cadeau de manière hautaine, riant de ce brun que je ne connaissais pas, il en était aujourd'hui tout autre chose. 

" Merci. Mais tu n'avais pas à... Après ce qui s'est passé, je comprend que les gens ne se soient pas réellement attarder sur mon anniversaire. Merci Stiles. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Mar 1 Avr - 21:44


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Vous imaginez que nous aurions pu être de simples adolescents, ne sachant rien de la réalité, croyant que loups garous et autres créatures n’étaient que légendes ? Je me demande ou nous en serions aujourd’hui si nous étions restés de simples humains ignorants. Si je n’avais pas trainé Scott au milieu des bois ce soir-là, si je n’avais pas écouté aux portes en entendant l’appel qu’avait reçu mon père. Nous serions tous différents, certes, mais d’une toute autre manière que maintenant. Jackson serait peut-être encore à Beacon Hills à nous pourrir la vie. Lydia à ses côtés à jouer le stéréotype même de la blonde populaire. Scott et moi serions encore assis sur les bancs lors des matches de Cross. La mère d’Allison vivrait encore, ainsi qu’Erica et Boyd. Je crois ne même pas savoir me rappeler de tous les morts qu’il y avait déjà eu à cause de tous ces évènements. Bien trop. " Je trouve des cadavres. Comment je suis supposée vivre avec ça ? Je ne peux même pas contrôler ce que je fais... " Je me souviens que Scott au tout début n’acceptais pas non plus la simple vérité. Ce changement brutal qui n’avait aucune logique. Et dès qu’il avait su qu’il pouvait redevenir un simple humain, il avait retrouvé un espoir perdu auparavant. Il avait cependant fallu que Derek tue Peter pour finalement savoir jouer à l’alpha stupide qui transformait des adolescents innocents. Une des quelques choses pour lesquels j’en voudrais encore longtemps à Derek. Bon, dans le cas d’Isaac il lui avait plus fait une faveur je suppose, avec l’histoire de ce dernier et son père. Mais les deux autres.. J’avais apprécié Boyd, avant qu’il ne joigne ses forces contre Scott. Mais il était resté en quelque sorte une connaissance qui aurait pu devenir un ami. Erica quant à elle, je m’étais lié d’amitié avec elle en très peu de temps. Alors que je n’avais d’abord jamais prit la peine avant. Je m’en voulais toujours de ne pas lui avoir adressé la parole lorsqu’elle était humaine. Elle aurait été catwoman et moi batman. Notre petit délire bien amusant qui ne rimait sans doute pas du tout.

« J’ai lu que c’était en quelque sorte comme lors d’une pleine lune pour un loup garou. Une sorte d’appel qu’il t’est impossible d’ignorer. Comme si tu étais en transe. Et ensuite tu reprends tes esprits et tu trouves bien évidemment le corps. Mais si un loup garou peut se contrôler, apprendre à se gérer, alors toi aussi. Je ne sais pas comment on va s’y prendre, mais on se débrouillera. »

J’allais dire qu’il fallait s’entraîner, mais ce serait assez étrange de chercher à s’entrainer vu que ça n’arrivait que quand il y avait des morts. Hors, j’espérais que pour les mois, de préférences, les années à venir, il n’y aurait plus de décès suspect dans notre ville. Mais j’avais passé de longues heures à chercher de plus amples informations sur les banshee et je n’avais rien trouvé à ce sujet. Peut-être que ça viendrait avec le temps, comme une sorte d’expérience qu’il faut vivre plusieurs fois avant de commencer à comprendre et contrôler l’évènement. Bien que j’apportais des idées et des plans quand il le fallait à la meute, à mes amis surtout en cas de besoin, je crois que j’étais surtout le plus optimiste. Le plus apte à remonter le morale, à continuer à espérer quoiqu’il arrive. Sauf quand ça touchait mon père, mais à ce moment-là c’était Scott qui me remontait le morale en me disant que tout irait bien. Et je le croyais, toujours, car si Scott est convaincu d’une chose il est difficile de ne pas l’être aussi. Quant aux problèmes bizarres qui ne devaient normalement ne même pas exister dans nos jeunes vies d’adolescents, j’estimais être la bouée de sauvetage qui venait sauver de la noyade. D’ailleurs, ce rôle m’allait bien et je ne m’y prenais pas si mal, car Lydia retrouva le sourire. " Merci. Mais tu n'avais pas à... Après ce qui s'est passé, je comprends que les gens ne se soient pas réellement attardés sur mon anniversaire. Merci Stiles. " Cela me faisait penser que j’en toucherais deux trois mots à Allison. C’était quand même sa meilleure amie. J’étais un peu gêné, j’avoue avoir fait le tour de la ville avant de trouver quelque chose pour Lydia. Je ne m’étais pas vidé les poches en achetant trois milles choses comme la dernière fois, mais j’avais cherché tellement longtemps qu’en fin de compte, j’avais failli lui ramener une carte et lui disant que je lui payerais toute une journée de shopping. Ce qui aurait sans doute été encore plus douloureux pour mon portefeuille. D’ailleurs, ce satané idiot de Jackson aurait pu lui envoyer un message, non ? Enfin il l’avait peut-être fait.. Quoique, c’est Jackson dont je parle, donc non. Mais lui n’avait aucune excuse, car il n’avait, sauf sa situation de loup garou, rien à gérer de traumatisant.

« C’est ça le problème! » Je fis un geste de la main, exaspéré. « Il y a tellement de trucs dingue qui se passent autour de nous qu’on en oublie même d’être des adolescents. Et oublier un anniversaire c’est un véritable blasphème. » Je ne pus m’empêcher de sourire, car je venais d’avoir une idée qui me rendait un peu de mon enthousiasme. « En fait, on devrait fêter ton anniversaire. Ceux des autres aussi, car je suis sûr qu’on en a raté quelques uns. Et notre victoire, parce que quand même, vaincre une meute d’alphas et un Darach en même temps ce n’est pas rien. On a perdu notre sens de la fête, c’est horrible, on va devenir des vieux décrépis avant même d’avoir 20 ans ! »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Mer 2 Avr - 22:47



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
Qui aurait pu imaginer qu'un jour je m'intéresserais autant au surnaturel ? Toutes nos conversations tournaient autour de se sujet. Cependant, il n'y avait rien de volontaire dans ma préoccupation pour ce genre de chose, certes mais j'étais à présent bien plus concentrée sur le surnaturel et tous les signes probables d'une prochaine mort ou d'un prochain événement tragique que m'apparaissaient que sur les maths et la chimie. Cette préoccupation passait même parfois avant mes efforts pour conserver ma popularité au lycée. Clairement, le surnaturel faisait tomber ce masque que je m'étais forgé durant toutes ses années.
Le plus dure pour moi était qu'il fallait admettre que j'avais réellement besoin d'aide pour gérer ce qui m'arrivait. Je ne pouvais pas apprendre à gérer tout ça seule. Les "on" de Stiles me laissait tout de même penser que quoique que j'essaie de lui faire croire, il m'aiderait quand même. " On se débrouillera" sur ces derniers mots, je soupirais légèrement, pensant bien que le surnaturel n'était pas près à sortir de ma vie pour me laisser reprendre ma routine d'adolescente superficielle. Un léger rictus s'afficha alors sur mes lèvres en laissant le silence s'installer quelques secondes.

Même si Stiles avait le don de toujours se retrouver dans des situations embarrassantes, il en avait un autre pour remonter le moral. Une qualité des plus appréciable surtout dans les situations les plus rudes. Bien qu'il amusait souvent la galerie plus qu'autre chose pour faire retrouver le sourire, ce cadeau eu le même effet sur moi. Je reposais mon regard sur le collier. Il était vraiment superbe. Je le sortit de ma petite boîte dans laquelle il était rangé et le tandis à Stiles. 


" Tu me le mets ?! " 

Dis-je alors en me tournant, me retrouvant dos à lui. Je dégageais alors mes cheveux de ma nuque. Mon dernier anniversaire me revint en tête. Et surtout ce moment où Stiles était arrivé avec un paquet plus gros que lui. A cette époque, je n'organisais que des soirées, non pas pour les cadeaux comme on pourrait le penser mais pour la popularité, comme toujours. J'organisais une grande fête autour de la piscine et faisais en sorte que tout soit parfait. Alors, à la proposition de Stiles, je ne fut qu'enchantée. J'étais incontestablement devenue la reine pour préparer ce genre de soirée. Je ne savais pas si Stiles était réellement sérieux en proposant cette idée, en tout cas, pour moi ça l'était. 

" Je suis partante. Après le bal du printemps ?! Ma mère sera parti à une conférence. " 

Dis-je en baissant le ton de ma voix pour ne pas que cette dernière m'entende. Cette idée me remontait définitivement le moral et nous permettrait à tous de nous sentir un peu plus "normaux". Rien qu'à l'annonce du bal de printemps, j'avais été heureuse et n'avait pas mis longtemps avant de dénicher la tenue parfaite. Auparavant, j'allais à ce genre de soirée avec Jackson et celle-ci se terminait, la plupart du temps chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Jeu 3 Avr - 0:41


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Ce qui nous manquait dans nos vies aujourd’hui, c’était bien les choses tout à fait normales. Ça nous aurait sans doute paru ennuyant il y a quelques années, vivre une vie tout à fait banale. S’inquiéter de ses notes, des cours, du lycée ou même de relations amoureuses. Non, nous on s’inquiétait pour le prochain incident, le prochain corps, le prochain loup garou ou quelconque autre créature faisant son apparition. Je n’aurais jamais cru dire ça, mais ma vie banale me manquait.

Certes, il y a plus d’un an j’étais complètement invisible. Le genre de gars qui ne se fait pas remarquer au lycée, ou du moins pas pour les bonnes raisons étant donné que j’ai la mauvaise habitude de me ridiculiser. Oui, aujourd’hui je serais encore assis sur le banc pendant les matches de Cross avec comme seul ami Scott. Je n’aurais sans doute jamais véritablement parlé avec Lydia, ne serais jamais devenu amis avec elle. Ni avec Allison. Enfin je crois, parce que Allison et Scott c’était une toute autre histoire. Je n’aurais pas non plus dû connaître Derek ou Peter. Il n’y aurait pas eu autant de mort, du moins j’en aurais pas été au courant en sachant qu’une innocente personne était morte à cause d’un machin complètement fou. C’est mon ignorance qui me manquait. Je dormais bien mieux la nuit en sachant que personne ne pouvait rentrer par ma fenêtre, sauf avec une échelle.. " Tu me le mets ?! " Je fus sorti de mes pensées en entendant la voix de Lydia. Je pris le pendentif, au moins elle aura eu un cadeau et quelque chose pour se défendre au cas où. Même si une arme aurait sans doute été plus efficace, mais je me vois mal lui donner une arme pour son anniversaire. D’ailleurs, j’irais en trouver où ? Et surtout, ça n’aidait pas face au danger qu’on connaisse. Et même si Lydia a de nombreuses qualités, je ne la crois pas capable de tenir une arme à bout portant et de tirer. Même moi je ne pourrais pas le faire, pourtant je sais reconnaitre quand une situation arrive à un point de non-retour. J’arrive facilement à ouvrir le mousqueton du collier. Cela faisait peut-être quelques années, mais quand ma mère était tombée malade je me rappelle l’avoir souvent aidé à mettre ses bracelets. Elle avait aimé rester présentable, jusqu’au dernier jour. Je crois que cela avait surtout été sa façon à elle de me rassurer, car j’avais naïvement cru me rendre utile en faisant ça. Une fois le pendentif au cou de Lydia, je fis un pas en arrière pour venir une nouvelle fois m’appuyer sur le bureau. La fatigue me vidait de mon énergie et rester tranquille n’avait peut-être jamais été mon fort, mais là c’était encore pire qu’avant. " Je suis partante. Après le bal du printemps ?! Ma mère sera partie à une conférence. " Au moins la proposition semblait ravir quelqu’un. Je ne doutais pas une seconde que Lydia organisera avec brio cette fête. On en avait besoin et s’il le faut, je ramène ceux croyant pouvoir rester chez eux par la peau du dos. Bien que je ne sois pas sûr qu’avoir Isaac, Allison et Scott à la même fête soit une bonne idée. Ils ne sont plus ensemble, certes, mais ce n’est pas pour ça qu’Isaac a juste le droit de soudainement s’intéresser à Allison. Bien qu’au fond, il fait ce qu’il veut. Et surtout, le petit brin de méchanceté dont j’étais capable se réjouissait de ce rapprochement. Non pas parce que Scott et Allison s’étaient séparés, non. Mais parce que maintenant qu’Isaac tournait autour de son ex, Scott serait peut-être moins fourré avec lui. Je ne pouvais m’empêcher d’être un peu jaloux du bêta. Scott était mon meilleur ami, -et franchement je crois mon seul véritable ami-, et ces derniers temps j’avais l’impression qu’il passait plus de temps avec sa meute.. les autres loups garous. Bref, je fais mon enfant pourri gâté il faut bien l’avouer.

« Quand le chat n’est pas là les souris dansent ? » Je ne pouvais m’empêcher de trouver ça drôle, en même temps je doute qu’un parent, quel qu’il soit, apprécie de voir sa maison incrustée de toute part par des étudiants. « Tout le lycée rappliquera en entendant que tu organises une fête. Il faudra juste s’assurer qu’Allison, Isaac, Scott et les jumeaux fassent de même. »

Ils seraient capables de ne pas venir, trouver une excuse. Bien que je suis sûre que ça leur ferait du bien, mais deux d’entre eux avaient des hallucinations, deux autres cherchaient à tout prix d’entrer dans la meute et le dernier.. Je ne trouve rien à redire sur Isaac, si ce n’est que l’avoir au même endroit que les jumeaux est parfois un peu risqué. Mais je suppose que s’ils savent éviter de s’entre tuer au bal du printemps.. Tiens, d’ailleurs, ça m’étais complètement sorti de la tête ça. Mais qu’importe.

« J’avais oublié qu’il y avait le bal du printemps. C’est quand au juste ? »

Que je sache me trouver une excuse en béton pour ne pas me montrer de la soirée. Je crois que je vais bien rester chez moi en espérant que mon père à sa soirée de libre. On pourra peut-être regarder un match à la télévision.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Jeu 3 Avr - 21:38



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
Si, il y a quelques mois, on m'avait demandé ce qui me manquait dans ma vie, j'aurais surement répondu une paire de chaussures. Je n'en avais pas réellement besoin mais cette réponse collait parfaitement bien à cette image que je laissais paraître. Mais pour être honnête, je n'avais jamais manqué de rien. Jusqu'à cette soirée, où ma vie bascula vers la surnaturel. Aujourd'hui, il ne me manquait pas une simple paire de chaussure comme mon image de lycéenne populaire aurait pu répondre mais simplement une vie. Il me manquait une vie normale. Sans loup-garou, sans cris assourdissants, sans cadavres. Et c'était exactement ce que le bal du printemps allait m'apporter. Une soirée où ma vie serait de nouveau normale. Où je serais de nouveau LA Lydia du lycée de Beacon Hills et non pas une Banshee, annonciatrice de mort qui ne comprend toujours pas ce qui lui arrive. 
Quand je sentis que Stiles avait refermé le fermoir du  collier, je lâchais mes cheveux et les replaçaient. Je baissais mon regard sur le collier en me remettant face à lui.

" Merci. " 

Un fin sourire s'installa sur mes lèvres. "Quand le chat n'est pas là, les souris dansent." Ce proverbe s'appliquait parfaitement sur mon cas dès lors de l'absence de ma mère. Ce n'était pas la première fois qu'une fête s'organisait chez moi alors que le Chat n'était pas là. Tout comme l'avait dit Stiles, tout le lycée rappliquerait à l'idée que j'organise une fête. Et aucune de mes amis ne seraient l’exception. Surtout pas Allison, ma meilleure amie depuis qu'elle était arrivée en ville.

" Allison ne sera pas un problème. J'ai déjà réussit à la convaincre de venir au bal. "

En revanche, pour ce qui était d'Aiden et d'Ethan, je ne pouvais rien garantir. Depuis la nuit où Mme Blake les avait presque tué, je n'avais pas revu Aiden. Aucune nouvelle depuis des semaines. C'est pour cette raison, que je ne préférais pas dire un mot à ce sujet. Il était vrai que je m'étais attachée à Aiden, plus que ce que je ne l'avais laissé parraître. Alors qu'il n'avait été qu'une sorte de distraction pour me faire oublier Jackson, notre relation était du domaine "compliquée".
La question de Stiles ne me surpris pas tant que ça. Une fois impliqué dans ses histoires de loups-garous, de chasseurs et de Banshee, il était difficile de faire revenir Stiles à la réalité. 

" C'est demain soir Stiles, il serait tant de se tenir au courant. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Jeu 3 Avr - 23:30


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Mon père n’aurait pas sa soirée de libre. Dès qu’il y avait un évènement à Beacon Hills la police se devait de faire plus de patrouilles, surveiller. Avec tout ce qui s’était passé ces derniers temps c’était encore pire qu’avant. Je n’allais pas convaincre mon père de faire semblent d’être malade et lui.. Lui ne comprendras pas pourquoi je reste à la maison, risque de s’inquiéter et juste au cas où, je n’ai pas envie qu’il lui arrive quelque chose parce que il s’inquiétait pour moi. Sans penser au fait que je serais seul chez moi. Que je regarde la télévision ou que je passe ma soirée devant l’ordinateur ça reviendrait au même. Je serais seul, insomniaque et paranoïaque de surcroit. Fantastique, je pourrais me terrer dans ma chambre, entouré de sorbier et portable à la main pour envoyer un message à Scott toutes les demi-heures pour m’assurer que tout ce passe bien. La soirée de rêve quoi ! " C'est demain soir Stiles, il serait tant de se tenir au courant. " Demain.. Demain ?! Non mais ils avaient écrit ça où ? Ce n’était pas affiché ou quoi ? Non, non, attendez, je ne sais pas lire. Bon d’accord le fait que je ne sois pas au courant est tout à fait de ma faute. Mais ça m’étonne que je n’en ai pas entendu un mot depuis plusieurs jours. Ce qui pourrait tout à fait être dû au fait que je ne prête plus attention, ni en cours ni autre part. Bon sang. C’était décidé je ne restais pas chez moi. Même si aller au bal ne m’enchantait guère et que je crois bien que c’était écris en grandes lettres sur mon front.

« Quelle idée aussi d’écrire ça sur des foutues affiches à la place de nous le dire en cours. » Je ne parlais pas vraiment à Lydia, me contentant de me faire cette remarque et de penser aux autres choses que j’ai sans doute raté à force d’être incapable de déchiffrer des mots. « Génial, je vais pouvoir convaincre Scott.. » Quoique, peut-être qu’il vient avec Alecia..« Ou pas. »

S’il se montre à se bal avec cette chasseuse je sens que je vais lui faire une leçon de morale, lui rappeler exactement comment sa dernière relation a failli lui couter la peau à maintes reprises. Mais en fait, mes conseils il devait ne rien avoir en faire. Dès que Scott à une idée en tête pas moyen de la lui sortir, alors une fille, c’est pire. Oh bon sang, mais qu’ai-je donc fait dans une vie intérieure de si grave pour me retrouver dans de pareilles situations ? Mon inquiétude quant au déroulement d’une telle situation gagne sur mes autres interrogations. Je pensais toujours aux autres, dès qu’il s’agissait de mon meilleur ami, je le faisais même passer avant tout. Tiens d’ailleurs, je me demande si Soend irait au bal. Je me demande même s’il était au courant, bien que je doute qu’il ne comprenne une seule chose du pourquoi du comment un tel évènement était organisé au lycée. En primaires, les seuls évènements consistaient à des pièces de théâtres joués par des gamins de six ans. La bonne vieille époque, quand tout allait bien. Me voilà nostalgique en plus. Et puis je pensais à Lydia. Si Aiden n’était pas au bal avec elle je crois bien pouvoir faire deux leçons de morales sur une soirée. Bien que j’ai moins de risque à la faire à Scott. Je ne crois pas qu’Aiden m’apprécie énormément, alors si je lui dis ma façon de penser..

« Aiden t’accompagnes bien ? Parce que sinon je peux venir te chercher… » Et ça sonnait un peu mieux dans ma tête tout ça. « Enfin, juste pour dire que je jouerais sans doute déjà au chauffeur de taxi pour un ami.. et sans doute Scott aussi, à moins qu’il vienne en costume sur sa moto mais ça m’étonnerais… Quoique, il en serait capable.. Enfin, tu sais, juste parce que je ne suis pas trop d’humeur festive pour le moment alors d’ici demain ça ne changera sans doute pas. Et comme ça je peux me rendre utile et avoir une quelconque raison d’être là. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Ven 4 Avr - 18:20



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
Depuis le soir de la mort de mon ancien professeur de littérature, ma vie avait pu reprendre plus ou moins normalement. Hormis quelques problèmes pour dormir, sans doute causé par le traumatisme de cette expérience, c'était comme si tout était redevenu normal. Excepté mes quelques problèmes de Banshee que je n'arrivais toujours pas à maîtriser. Qui disait retour au lycée, disait retour aux activités d'élèves. Comme tous les ans, je suivais de près l'organisation des bals qui devaient avoir lieu au lycée pour que tout soit parfait.   

" Des foutus affiches que j'ai faites... "

Relevais-je de suite. Des affiches que j'avais faites ou plutôt dont j'ai supervisé la fabrication. Je n'avais pas un esprit très manuel mais plutôt de leader. J'aimais tout contrôler. 
En abordant le sujet d'Aiden, je baisais légèrement le regard vers mes mains en me pinçant les lèvres.

" Je... n'est plus de nouvelles de lui... Je ne l'ai pas revu depuis que Mme Blake la presque tué, lui et son frère. "

J'étais vexée et surtout traumatisée à cause de cette nuit mais ça ne m'empêchais pas pour autant de dire ce que je pensais. Comme la plupart du temps. Ce n'était pas ce qui nous était arrivé qui changerait quelque chose à cela.
Le voilà reparti. En moins de temps qu'il ne l'avait fallu, Stiles était reparti dans un de ses monologues.

" Si ça peut m'éviter de conduire en robe et talons hauts. Je dis pas non. "

Prendre la voiture pour aller à ce genre de bal avait toujours été une étape compliquée. Car, c'était presque impossible de conserver une robe intact lors du trajet. Sur la route, tout était fait pour froisser les robes, sans oublier la ceinture qui était encore pire. Je me souvenais avoir fait d’innombrables crises à Jakson à chaque fois qu'il passait me prendre pour aller aux bals, en étant juste passagère. Alors conduire ? Ce n'était même pas la peine d'imaginer l'état de la robe ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Ven 4 Avr - 18:51


A little help is always welcome
With Lydia Martin

" Des foutus affiches que j'ai faites... "

J’écarquille les yeux en l’entendant dire ça. Bravo Stiles, la prochaine fois mord toi la langue à la place de dire à voix haute un truc pareil. « Non je ne veux pas dire qu’elles ne servent à rien. Je suis sûre que tout le monde les trouvait très réussites ! Et puis c’est logique de faire des affiches, c’est moi qui n’aie pas fait attention. »
Je dû me rattraper à la fin de ma phrase avant de dire que c’est moi qui ne sait pas lire. Mais je ne voulais surtout pas vexer Lydia donc mes paroles avaient suivi de près les siennes. Les affiches étaient magnifiques, je suis sûre que ce qu’il y avait d’écrit dessus était très intéressant à lire. Bien que je ne vois pas trop ce qu’ils auraient pu mettre sauf la date, l’endroit et l’heure à laquelle il faut arriver. Comme chaque année en fait, mais je n'arrive pas à me souvenir de l'an passé. Peut-être que je devrais demander à Scott, il devrait savoir s'il y va avec sa chasseuse. Pitié qu'il n'aille pas avec sa chasseuse, je crois que je vais passer une des pire soirée de ma vie s'il fait ça. Et si Allison vient avec Isaac alors c'est la cerise sur le gâteau. " Je... n'ai plus de nouvelles de lui... Je ne l'ai pas revu depuis que Mme Blake la presque tué, lui et son frère. " Bon, j’avais le chic pour dire des âneries mais rappeler cette soirée à quelqu’un il fallait vraiment savoir le faire. Mais quelle idée de commencer à parler des jumeaux, je ne les avais moi-même pas vu depuis ces évènements alors pourquoi diable fallait-il que j’embête Lydia en lui posant de telles questions ?! Réfléchit avant de parler Stiles, réfléchit !

« Désolé, je n’aurais pas dû dire ça.. Je suis sûr qu’il va bien et qu’il a une bonne raison de ne plus se montrer. » Il avait intérêt, même si j’avoue ne pas forcément vouloir les revoir. Les jumeaux, surtout en Voltron, c'était un peu de trop à mon goût. Et puis je crois que s'il y a un loup-garou capable de véritablement signer mon arrêt de mort c'est bien Aiden. Ethan aussi, bien qu'il me soit quand même plus sympathique que son frère. C'était peut-être à cause de Danny? Je devrais me rapprocher de Danny, il semble rendre les gens l'entourant bien plus sympathique. Qui sait, j'arrêterais peut-être de me faire des amis surnaturels pour une fois? Mon avis avait cependant peu d’importance quant à ce sujet, je crois que Lydia s’était plus attachée à Aiden que ce qu’elle n’aurait cru. " Si ça peut m'éviter de conduire en robe et talons hauts. Je dis pas non. "

Voilà, au moins j’ai une raison de venir me pointer à ce foutu bal de printemps. « D’accord, tu veux que je vienne te chercher à quelle heure ? » C’était une façon tout à fait discrète de savoir à quelle heure ça commençait. Je n’étais pas prêt d’avouer à mes amis que je ne savais pas lire, ou à ceux qui le savaient déjà que c’était chose permanente depuis quelques jours. Par contre, je n’osais pas trop poser la question que me trottait par la tête depuis plusieurs semaines. Bon, c’est vrai qu’à la base j’étais venu ici pour l’aider à en savoir plus sur sa nature de banshee, mais je lui laisserais le livre. Passant une de mes mains dans mes cheveux, j’évitais soigneusement son regard car ma question était de loin le genre de chose qu’on demande quand on ne pense pas déjà que quelque chose de super méga bizarre va se produire.

« Je.. Bon, désolé de le demander comme ça mais tu n’aurais pas par hasard une drôle d’impression ? Tu sais, venant de tes pouvoirs et tout et peut-être avoir le sentiment qu’un truc va nous tomber dessus ? »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Sam 5 Avr - 0:30



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
De part ses paroles, je vit bien que Stiles cherchait à rattraper se gaffe. Les excuses qu'il cherchait m'amusais mais je ne le montrais point. Cette réaction, presque naturelle, était très conforme à l'image de la blonde populaire que j'avais créé.
Ce sujet n'ayant aucun intérêt, je laissais passer ce moment de solitude pour Stiles. Je n'étais pas au lycée, pas besoin de sortir le grand jeu de garce. 

Et une fois de plus, Stiles se sentait mal vis-à-vis de moi. Maintenant que ce n'était plus pour les affiches, c'étaient pour Aiden. Il n'y avait pas de quoi. Ce n'était pas comme si nous étions dans une "relation sérieuse". 

" Je m'en fiche. -dis-je en haussant les épaules- On est pas ensemble. Il ne me doit aucune explication. "

Du moins, c'est ce que j'essayait de me convaincre. Car, en réalité, je prenais assez mal se manque de nouvelles. J'avais été touchée et blessée en l'ayant cru mort. Il le savait, et ça, je le savais. Cependant, d'une certaine manière, je comprenais son envie de s'isoler. De plus, à présent, lui et son frère n'étaient plus des Alpha et encore moins des Vol-trucmuches.

Je trouvais la question de Stiles assez étrange en ce qui concernait l'heure à laquelle il devait passer me prendre. C'était un bal organisé par le lycée ; ce qui signifiait débuter tôt et finir tôt. Comme la plupart du temps, le bal s'ouvrait aux alentours de 7h. Mais bien évidemment, je n'aimais pas arriver dans les premières. Ce n'était pas très bien vu. 

" Sept heures et demi ?! "

Bien que j'eu donné cet horaire, j'étais presque sur à 100% que je ne serais jamais prête à cette heure-ci. J'étais du genre perfectionniste pour mon look de bal. Il me fallait une robe parfaite, des chaussures parfaites, un maquillage et une coiffure impeccable. Pas question qu'une de ses quatre parties soient négligée. 

De toutes les questions que Stiles pouvaient poser,  cette dernière était sans aucun doute la plus étrange. " Une drôle d'impression ". Une de ses impressions que me faisait paraître pour une folle. 

" Je n'ai pas crié, trouvé de cadavres, ni même dessiner d'arbres ses derniers jours... "

Dis-je sans vraiment de sérieux. Je n'aimais pas trop aborder se sujet et pour cause, je ne comprenais toujours rien à ses pouvoirs surnaturels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Sam 5 Avr - 1:37


A little help is always welcome
With Lydia Martin

Je n’étais pas bon menteur, c’était bien connu. Je savais divulguer la vérité et tourner autour du pot jusqu’à ce que mon interlocuteur ne sache même plus ce qu’il m’avait demandé au début. Mais en tout cas, je crois être un meilleur menteur que Lydia. Mais je ne préférais tout de même pas m’étaler sur le sujet d’Aiden.

" Sept heures et demi ?! "

J’acquise pour lui faire comprendre que je serais là. Si je ne lui avais pas demandé j’aurais été là à huit heures. Bien que je viendrais sans doute un peu en retard. Je me doutais bien que Lydia ne sortirait pas de chez elle avant d’être sûre et certaine qu’elle était absolument éblouissante. Dieu merci je n’étais pas une femme. Me préparer tous les jours devant mon miroir pendant une heure ne m’aurait absolument pas plu. Je crois ne même pas avoir la patience de le faire. En fait j’aurais été le genre de fille à l’exact opposé de ce que j’étais aujourd’hui. J’aurais bien été invisible. À force d’employer ce mot je me demande si ce ne serait pas justement cool de pouvoir devenir invisible. Personne ne pourrait me voir et je pourrais même dormir en cours sans me faire coller deux heures de plus. Même si je ne dormirais sans doute pas vu ce qu’il se passe dans ma tête. Et dire que j’avais promis à mademoiselle Walsh d’aller voir un médecin. Du moins pour ma main, bien que je n’ai rien promis donc techniquement tout va bien. Je devrais cependant aller voir la mère de Scott, je crois m’être rouvert ma plaie dans cette foutue réserve des sous-sols. Scott n’aurait vraiment pas pu dire autre chose ? Avoir une blessure à la main c’était un véritable handicap. Même si je ne ressentais pas bien la douleur, sans doute à cause de mon manque de fatigue et de mes maux de tête. Mais faire guérir une cicatrice à la paume c’est comme demander à un homme ayant la jambe fracturé de faire chaque jour dix pas. Mission impossible.

" Je n'ai pas crié, trouvé de cadavres, ni même dessiner d'arbres ces derniers jours... "

Je sais qu’elle n’aimait pas en parler, mais j’étais obligé de poser la question. Elle me trottait dans la tête depuis des semaines. Et surtout, je trouvais ça étrange. Peut-être que j’étais vraiment devenu paranoïaque et que je m’attendais au mal partout. Car Lydia était la banshee et quand elle avait un pressentiment c’était toujours le bon. Alors pourquoi n’y avait-il rien d’étrange pour elle alors que moi j’avais l’impression qu’un horrible incident allait nous tomber dessus ? Et pas seulement pour le bal, c’était chaque matin en me levant. Ou plutôt chaque minute de la journée. Je n’arrivais pas à me défaire de ce sentiment désagréable que quelque chose allait arriver.

« Oh. Tant mieux. »

Je me disais que si Lydia ne remarquait rien, alors je devrais peut-être arrêter de m’inquiéter. J’étais l’humain, donc forcément je ne suis pas capable de faire ce qu’elle sait faire. Alors si elle dit ne rien avoir fait de bizarre ses derniers jours, je la crois volontiers et je me laisse convaincre que tout ira pour le mieux. C’est le moment que choisi mon corps épuisé à me laisser tomber. Je sens littéralement mes forces me quitter, j’aurais dû dormir, ne fusse qu’une heure ou deux.

« Je vais y aller, je dois encore me trouver un truc à mettre pour demain. » Dernière minute absolument logique vu que je n’étais pas au courant. Et il me fallait bien une excuse pour partir d’ici avant que je ne m’évanouisse. « Je te laisse le livre au cas où tu voudrais le lire. » Même s’il est assez épais pour y passer un certain temps. « Je connais le chemin de la sortie, à demain. »

Je crois n’avoir encore jamais trouvé plus ridicule à dire pour savoir partir en quatrième vitesse. Je prends mon sac et je sors de sa chambre, le sourire que j’avais jusqu’à présent gardé sur mon visage s’effaça dès que j’étais dans le couloir. Il faut que je dorme. Surtout si je veux savoir tenir toute une soirée à ce bal. Une fois sortit de la maison, presque en courant d’ailleurs, je m’assis derrière le volant de ma jeep et soupira. La logique me disait que rouler maintenant serait l’idée la plus stupide au monde. Mais impossible de rentrer chez moi à pied, déjà ce n’était pas à côté de la porte et puis j’étais épuisé, encore un pas de plus et je risque bien de m’endormir là, paf, par terre. Démarrant ma jeep, je rentrais chez moi.

© EKKINOX


Rp finit? xx
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   Dim 6 Avr - 22:00



A litttle help is always welcome
" Stiles & Lydia"

 
Depuis que je découvrais des corps et "détectais" le surnaturel, Stilles avait toujours cru en mes capacités et, à aucun moment, il n'avait douter de moi. Une confiance que je ne m'attribuais pas à moi-même. Je n'étais pas sur de moi. Et c'était bien l'une des premières fois que ça m'arrivait ; j'étais plutôt du genre confiante. Extérieurement du moins. De toute façon, même lorsqu'un de ces signes surnaturels m'apparaissaient, je ne les remarquais pas toujours. Je passais souvent à côté ; comme pour le Nemeton. C'était d'ailleurs Stiles qui avait compris que ces arbres que je dessinais étaient tous identiques, qu'ils signifiaient quelque chose. 

Cependant, si nous devions aborder le thème de l'étrange, la manière dont Stiles me répondis et décida par lui même de partir de chez moi faisait partie de se sujet. Depuis que je le connaissais, on avait parfois été proche du harcèlement quand il voulait me faire utiliser mes "pouvoirs" et surtout, il n'était jamais parti de son plein gré de chez moi.

" D'accord... Merci. "

Je n'avais aucun pressentiment en ce qui concernait des morts imminente en revanche, j'avais le sentiment que Stiles cachait quelque chose. Je ne pouvais cependant pas le retenir. 
Je posais le regard sur le livre qu'il laissa dans ma chambre exprès en partant. 

" Stiles ?! N'oubli pas de dormir... "

Dis-je alors qu'il quittait la maison. Je ne savais pas réellement s'il m'avait entendu mais il était parti. D'après son état actuel de zombi en manque de sommeil, j'hésitai un instant à le rattraper, à l'empêcher de prendre le volant dans cet état. Mais, quand je me décidais enfin à regarder par la fenêtre, sa voiture n'était déjà plus devant chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A little help is always welcome [Pv Lydia Martin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lydia Martin [nouvelle fiche de présentation]
» Un Mauvais Songe ft. Lydia Martin
» Be somewhere just with you [PV: Lydia]
» Jackson au Lycée PV Lydia
» « I bet they wonder how I go on » ✖ Lydia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: