AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à la distillerie [STILES]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Retour à la distillerie [STILES]   Sam 29 Mar - 17:11


Retour à la distillerie
With Stiles

 Les constantes recherches de Mlle Walsh, la révélation de la réelle identité de mon professeur de français par Chris Argent, tout cela fait beaucoup à digérer, même trop, à la limite de l'indigestion. Je ne prends pas le temps d'attendre Stiles le lendemain à la fin des cours, trop occupé par ces nouvelles. Je contente de sauter sur ma moto et et partir rouler.
Je roule... allant de plus en plus vite, admirant les paysages qui défilent... Mais ce n'est pas toujours pas assez. Stiles m'en voudra t-il pour ce départ précipité ? Depuis la chaîne, la blessure, les casiers, je ne lui apporte que des problèmes... depuis que je suis un alpha je n'ai que des problèmes. Les jumeaux sont venus me voir pour entrer dans ma meute, une prof cherche le surnaturel sans le savoir, nous avons tous des hallucinations ! Je dérape subitement sur du gravier en m'apercevant que je suis parti assez loi. J'ai dépassé la forêt pour revenir à la distillerie. Celle où Deucalion a tué Jennifer, ou du moins je l'espère vu que son corps à disparu. Tout part de travers, Derek veut faire parti de la meute mais semble toujours rebelle, j'ai une relation compliquée avec une chasseuse.




Je finis par descendre de mon bolide et entrer dans la bâtiment. La spirale est toujours dans ce métal, froid comme la vengeance. Ennis l'a fait, avant de s'en prendre aux Argents et de rentrer dans le meute d'alpha. Je fixe le sol pour découvrir une texture noire sur le sol, ainsi que des tâches rouges. Du sorbier, le sang de Jennifer... C'est ici que je suis devenu un alpha, c'est aussi depuis ce moment là que je n'arrive pas totalement à me transformer, j'en ai trop peur. Oui, j'y arrive, mais j'ai toujours peur de perdre le côté humain. Je me penche pour tenter de toucher le sorbier mais je reçois un choque... Comment ai-je fais pour le passer ?
Je flaire soudain une odeur, je la connais trop bien pour daigner lever la tête.




Comment as-tu su ?



© EKKINOX


Dernière édition par Scott McCall le Ven 4 Avr - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Sam 29 Mar - 18:05


Retour à la distillerie
With Scott McCall


Je me demande sérieusement comment le coach a pu devenir prof d’économie. Franchement. Peut-être que je cherche simplement à m’inquiéter de choses futiles plutôt que d’autres choses bien plus bizarres et dangereuses, mais quand je suis dans son cours et que je le vois au tableau, je me pose la question. D’ailleurs, il n’a pu s’empêcher de faire une remarque sur la chaine qu’il y avait l’autre jour dans mon casier, alors pendant que tout le reste de la classe se mets à rire, je lance un regard à Scott. Je ne lui en veux déjà plus, même si le coach pense que je suis une espèce de pervers quelconque. Tant qu’il n’en parle pas à mon père ça me va. Bien que j’ai tendance à oublier que maintenant je peux lui expliquer le pourquoi du comment. La fin des cours arrive alors enfin et je mets un peu plus de temps que d’habitude à ranger mes affaires. En fait, j’essaie de rester seul pour aller vers mon cassier. Et comme la grande majorité de mes amis préfèrent sortir de l’école dès que la fin des cours a sonné, j’ai la chance de pouvoir y arriver. Pourtant, en observant mon cadenas, je soupire et m’éloigne. Je devrais peut-être suivre le conseil de Mlle Walsh et demander à cadenas à clé.

Sortant du lycée, je m’aperçois que la moto de Scott n’est plus là. Je m’attarde un peu à observer les autres élèves sur le parking, cherchant en vain Lydia. C’était juste pour lui poser une question, mais je crois devoir encore attendre jusque demain. Je crois qu’elle ne va pas aimer la question que je vais lui poser. En même temps personne n’aimerait entendre un ‘Tu as le sentiment que quelqu’un va mourir ou pas ?’. Ouais.

Une fois au volant de ma jeep, je sors du parking et prend le chemin pour rentrer chez moi. Bien que je devrais peut-être voir si Scott va bien. Il a de quoi se préoccuper avec les derniers évènements. En plus il ne s’était pas transformé depuis ce qui m’inquiéta à mon tour. Et si à la prochaine pleine lune il perd totalement la tête ? Ce n’est pas pour dire, mais généralement c’est moi qui finit presque par me faire manger tout cru, donc j’aimerais éviter. Alors je suis mes idées et j’arrive à la distillerie. Je n’avais beau ne pas avoir été là quand le combat avec la Darach eu lieu, cet endroit me donnait un peu la chair de poule. Si la moto de Scott n’y était pas, j’aurais sans doute fait aussi vite demi-tour. Et pour améliorer le tout, quand je rentre dans la bâtisse, il y a encore les traces de sorbier et de sang. Aurais-je oublié de préciser que je viens d’avaler un sandwich ? Si seulement je m’habituais un peu à la vue du liquide rougeâtre, on pourrait croire que depuis le temps c’est le cas mais non. Comment as-tu su ? Je pose mon regard sur Scott et lève les yeux au ciel.

« J’ai placé un émetteur sur ta moto. Duh. »

Pas besoin de préciser que je le connaissais par cœur, je crois même être plus efficace qu’un émetteur dans son cas. Mon regard parcours alors le reste de la distillerie. Je ne comprends pas qu’un jour des gens ont pu travailler ici. C’était tellement.. Glauque. Pas besoin du sang ou tiens, de la gigantesque spirale sur une des parois en métal pour s’en rendre compte.

« Ça va s’arranger. Tout va s’arranger. »

Je parlais principalement du fait qu’il ne s’était plus transformé, mais aussi de la curiosité de Mlle Walsh et des jumeaux qui voulaient faire partie de la meute.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Jeu 3 Avr - 13:17


Retour à la distillerie
With Stiles

 J'affiche un fin sourire face à ce qu'il me dévoile. Il me dit que tout va s'arranger ? Je n'en suis même sûr... J'ai perdu toutes mes certitudes. Je tente de toucher le sorbier mais une force m'empêche de le saisir, toujours une même chose, cette force surnaturelle qui nous pousse là où elle que l'on aille.




Comment... Comment tout pourrait s'arranger ?




Je me relève et m'approche de la spirale, passant la main dessus. La colère au fond de moi refait surface. Tout n'est qu'une question de secrets, de vengeance, cette spirale sans fin en est une bonne représentation. Au fond les loups ont acquis une sorte de sagesse, mais cela ne suffira pas.




Tout n'est qu'une question de vengeance, de secrets, de meurtres de manipulant, comment tout peut s'arranger ?




Je m'affale sur la mur de métal en observant Stiles, heureusement qu'il est ici, mais je pense pas qu'il puisse faire quelque chose. En plus il a l'air de plus en plus fatigué, je ne sais pas trop pourquoi. Je joue avec mes doigts, anxieux, j'aurais besoin que tout s'arrête, de pouvoir prendre une pause, d'avoir un moment où je pourrais me ressourcer, d'avoir un semblant de vie normale avec une petite amie, des amis qui ne soient pas tous liés au surnaturel...




© EKKINOX


Dernière édition par Scott McCall le Ven 4 Avr - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Jeu 3 Avr - 14:58


Retour à la distillerie
With Scott McCall

Je ne le lâchais pas du regard, me demandant alors pourquoi il était venu ici. Franchement il n’y a rien de plus déprimant. Tout avait commencé ici non ? Quand ce cinglé de vieux chasseur avait crevé les yeux de Deucalion. La famille Argent ne comptait pas de nombreuses personnes saintes d’esprits. Ou alors le sadisme passait par certains membres et par d’autres non. Heureusement qu’Allison et son père ne sont pas comme Gérard. D’ailleurs celui-là, j’espère qu’il va bientôt finir six pieds sous terre parce que quand on tue presque sa propre petite-fille pour savoir vivre plus longtemps, ce n’est pas un plan qui a mal tourné qui fait perdre les ambitions. Et je n’ai vraiment, mais vraiment pas envie de le revoir débarquer. Je crois que je préfère même revoir Peter en alpha, alors que lui est tout autant un psychopathe. La barrière du sorbier tient toujours. Au moins ça reste efficace. Je devrais peut-être demander à Deaton de m’en fournir quelques kilos, question d’entourer soigneusement ma maison. Comment... Comment tout pourrait s'arranger ? Je reporte mon attention sur mon meilleur ami. Il se dirige vers la spirale, semble avoir des pensées qui me semblent bien trop négatives.  Tout n'est qu'une question de vengeance, de secrets, de meurtres, de manipulation, comment tout peut s'arranger ? Oulala, mais c’est qu’on fait dans le négatif aujourd’hui. Bon, je pouvais tout à fait le concevoir il faut dire que ces derniers temps j’ai moi-même du mal à rester d’humeur joviale et à faire comme si tout allait bien. Mais quand il s’agit de mes amis je garde l’espoir et je remonte le morale des troupes. J’aurais d’ailleurs dû voir bien avant que Scott commençait à avoir de drôles d’idées.

« Ben dis donc, le moins qu’on puisse dire c’est que t’es pas très optimiste. » Alors que d’habitude il l’était. « On a eu des problèmes, une Darach voulant se venger d’Alphas qui entre nous ne méritaient pas mieux. Un mec se prenant pour l’alpha des alphas et des sacrifices de pauvres âmes innocentes. Un arbre magique pour lequel on a du se sacrifier mais tu sais quoi ? » Je croise enfin le regard de Scott pour continuer avec conviction. « On a survécu. C’était une mauvaise période mais maintenant c’est fini. Il faut juste qu’on reprenne le cours de nos vies et oui, ce n’est pas facile mais on va y arriver. On y arrive toujours. »

Fin de discussion, parce que je suis tellement convaincant qu’il n’a même pas intérêt à dire le contraire. Et puis honnêtement, il serait peut-être temps que nos vies redeviennent un peu plus normales. Ça ne ferait de mal à personne. Je décide enfin de me dégager de l’entrée pour entrer un peu plus dans la bâtisse. J’évite soigneusement le sang et le sorbier et je ne m’approche pas non plus de la paroi en métal où se trouve Scott mais surtout la spirale. J’exagère peut-être, mais je préfère rester loin de tout symbole ou poudre qui devraient normalement n’avoir aucune signification ou effet quelconque.

« Tu as déjà parlé avec les jumeaux ? Je ne suis pas exactement leur plus grand fan mais ils ont été alphas et ils peuvent peut-être t’aider ? » Surtout le rassurer qu’il ne va pas devenir un monstre sans cœur dès qu’il se transforme. « Puis, je vais être le regard positif sur ton nouveau statut social chez les loups garous. Tu es un vrai alpha. Tu as ta propre meute. Alors fais bon usage de tes nouvelles capacités à la place de t’angoisser. Chaque problème à sa solution donc en cas de besoin, on cherchera des réponses. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Ven 4 Avr - 14:58


Retour à la distillerie
With Stiles

Stiles tente de me remonter le moral, je le vois bien, mais je vois aussi que lui non plus n'est pas au top de sa forme. Cet arbre magique comme il dit si bien va nous apporter à coup sûr des problèmes, ou alors j'espère que Deaton s'est trompé, mais cela n'arrive malheureusement presque jamais.
Je le fixe, envieux de ce optimisme que j'ai commencé à perdre mais que je souhaite retrouver. Pour ce qui est des jumeaux j'hoche la tête d'une manière négative. Je ne les ai pas revu depuis la traque à a pleine lune, ils sont introuvables, je me demande quand ils vont venir. J'ai conscience qu'ils pourraient m'apporter des réponses, mais je ne leur fais pas confiance, je prefère en parler à Derek en premier, même si ses derniers actes en me plaisent pas trop. Je fixe Stiles, me redresse un peu contre la plaque de métal et me décide enfin à lui parler de Mlle Walsh, maintenant qu'il comme à parler de problèmes. Il serat peut être temps que je lui dise que nous en avons un nouveau sur les bras.


En parlant de problèmes, il faut parler de Mlle Walsh... je sais ce qu'elle est, Chris Argent me l'a dit lors du match


Je cherche à bien rassembler les mots, pour éviter de trop choquer mon meilleur ami. Comment lui annoncer que notre prof et davantage liée au surnaturel que nous le pensions ? Qu'elle est en réalité encore une des choses qui me traquent depuis des siècles ? Non, en fait depuis qu'il sait pour Alecia, je pense qu'il le prendrait assez bien si je le lui disais maintenant au lieu de faire des cachoteries.


Zoé Walsh est issue d'une famille de chasseurs qui sont venus à Beacon Hills. Son père s'est fait tuer par un loup devant ses yeux, ce qui a eu pour conséquence de la traumatiser au point de... verrouiller ses souvenirs, mais elle sent le surnaturel. Chris m'a dis qu'il ne sait pas comment elle réagirait, mais il semble que sa famille soit aussi célèbre que les Argent. J'ai demandé à Derek de la surveiller...


Je fixe à nouveau le sol. Comprend-il maintenant pourquoi je me fais du soucis ? Même dans les endroits les plus normaux, le surnaturel parvient à s'immiscer, dévorant tout ce qui rend une vie paisible.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Ven 4 Avr - 16:28


Retour à la distillerie
With Scott McCall

Je me demande où sont passés les jumeaux. Si Scott ne leurs a pas parlé et que Lydia n’a plus vu Aiden depuis un petit temps, où sont-ils ? Mais surtout, que font-ils ? Ils étaient des omégas à présent. Quelque chose me disait d’ailleurs qu’ils n’allaient sans doute pas vouloir le rester. Et s’ils veulent rejoindre la meute de Scott alors c’est Isaac qui va véritablement sauter de joie. Ouais, d’ailleurs, je crois que je vais rejoindre Isaac sur ce coup. Les jumeaux sont… les jumeaux. Je crois qu’au fond la seule loyauté qu’ils connaissent est celle qu’ils ont entre eux. Il y a peut-être eu Deucalion mais il n’était en quelque sorte qu’un sauveur pour eux, donc ils lui étaient reconnaissant. Et il y a une différence entre la reconnaissance et la loyauté. En parlant de problèmes, il faut parler de Mlle Walsh... je sais ce qu'elle est, Chris Argent me l'a dit lors du match. J’abandonne mes pensées pour regarder Scott, un peu inquiet. Notre professeur de littérature était vraiment trop curieuse. Mais la façon qu’avait Scott de dire qu’il faut qu’on parle d’elle me fait craindre le pire.

On ne pourrait pas pour une fois avoir un professeur tout à fait normal autant au niveau scolaire qu’humain ? Et par pitié qu’elle soit au moins humaine et non une autre créature du genre. Zoé Walsh est issue d'une famille de chasseurs qui sont venus à Beacon Hills. Son père s'est fait tuer par un loup devant ses yeux, ce qui a eu pour conséquence de la traumatiser au point de... verrouiller ses souvenirs, mais elle sent le surnaturel. Chris m'a dis qu'il ne sait pas comment elle réagirait, mais il semble que sa famille soit aussi célèbre que les Argent. J'ai demandé à Derek de la surveiller... Ah. En fait non, je crois préférer qu’elle soit une ou autre créature dont je n’ai jamais entendu parler. Encore une chasseuse. Encore des ennuis. Et puis de toute façon, pas besoin de se demander comment elle va réagir. Non franchement, quand elle va savoir que c’est un loup-garou qui a tué son père, qu’elle est une chasseuse et qu’en plus de tout ça il y a une meute à Beacon Hills, les chances qu’elle accepte le tout comme si de rien n’était étaient inexistantes. Et puis je ne suis pas non plus rassuré en entendant que sa famille soit aussi célèbre que les Argent. Mais plus dans le genre d’être raisonnable comme Chris et Allison ou complètement timbré comme Kate et Gerard ?

« Ça explique la confiture de sorbier. » J’aurais dû me rendre compte que quelque chose ne clochait pas quand elle m’avait expliqué que c’était une recette de sa grand-mère. Peut-être même penser qu’elle était peut-être la descendante d’une émissaire. Je n’avais pas du tout fait le rapprochement. « Il faut vraiment qu’elle ne découvre rien, je te garantis qu’elle sait se servir d’une arme et déterminée comme elle l’est, si elle découvre la vérité je ne suis pas sûr qu’elle le prendra bien. » Comme je n’étais pas sûr qu’elle le prendra mal. D’après ce que j’avais compris, remerciant alors mes connaissances humaines, je crois qu’elle aime bien Derek. Justement un loup-garou aux yeux bleu. Fantastique, découvrir que son mec a les mêmes yeux que l’assassin de son père va vraiment arranger la situation. Mais en pensant à ça.. Je plisse les yeux, légèrement en colère. Mademoiselle Walsh avait été assez sympathique avec moi, même si je ne sais toujours pas ce qu’il m’a pris de me confier à elle quant à mes problèmes. « Derek ne s’est quand même pas juste rapproché d’elle pour la surveiller ? » Si ce n’était pas le cas tant mieux, même si ça prouvait encore une fois qu’il avait vraiment l’art et la manière de choisir des femmes pouvant lui faire peau.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Ven 4 Avr - 17:16


Retour à la distillerie
With Stiles

 Derek ne s'est quand même as juste rapproché d'elle pour la surveiller ?




J'hoche de la tête d'un signe négatif face à sa question. Mon expression faciale dévoile bien que non, Derek ne fait pas seulement ami ami avec elle, au contraire, il se pourrait qu'ils commencent à entreprendre une relation intime. Mais ce n'est malheureusement pas la seule chose qui m'ennuie. Non, ce qui m'ennuie ce sont les techniques de chasses de sa famille qui se voient très développées pour ce qu'ils sont. Et je crains qu'elle ne s'en souvienne.




Derek s'est rapproché d'elle, mais elle est venue me poser des questions, comme si elle sentait qu'on le lui avait lancé pour la surveiller. Heureusement qu'il l'avait déjà rencontrée avant dans la forêt. Mais il semblerait qu'ils soient proche d'une relation... plus intime si tu vois ce que je veux


Je lève complétement et m'approche de Stiles, la mine toujours décomposée. J'espère vraiment qu'il n'y a plus de membres vivants de la famille Walsh qui soit encore en vie. Sinon je donne pas cher de notre peau. Stiles n'aura rien, ce n'est pas un loup, mais je pense à Lydia. Mon professeur connait-il l'existence des Banshees ? Ou alors va t-elle simplement se contenter de lui tirer une balle d'aconit ou d'argent comme pour les loups, puisqu'elle fait partie de ma meute. Je pose ma main sur l'épaule de Stiles. Ce que m'a dis Chris commence vraiment à me terroriser. Avant je n'étais qu'un petit louveteau, mais maintenant je suis en première ligne.


Stiles, les Walsh avaient une façon très spéciale de chasser les loups...


Je repense aux Argent, lorsqu'ils tentaient de tuer les loups. Ils se servaient de certains pour atteindre l'alpha mais ne se faisaient pas prier pour les tuer les uns après les autres pour réduire la puissance de la meute. Mais la famille Walsh semble avoir compris bien plus rapidement que les autres l'importance de la hiérarchie chez les loups. Un bêta apporte certes de la puissance à la meute, rendant chaque membre plus puissant. Mais ce n'est rien comparé à l'alpha qui peut changé des humains, et qui apporte le double, parfois le triple de puissance à la meute comparé à un bêta. Il apporte la puissance, le contrôle, l'ordre, c'est l'alpha qui permet à la meute d'exister. Sans lui, un groupe de loups n'est un groupe groupe de solitaires, pas une meute... Les Walsh étaient méthodiques, et ils ont du savoir que les meutes revenaient à Beacon Hills.


... ils tuent seulement les alpha, pour affaiblir les meutes au maximum, pour ensuite les décimer, car sans alpha, il n'y a pas de meute...


Et je suis un alpha...

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Ven 4 Avr - 18:17


Retour à la distillerie
With Scott McCall

Au moins, c’est déjà ça. Parce que si Derek ne s’était rapproché de notre professeur juste pour la surveiller, je crois que je l’aurais très mal prit. J’avais aussi vraiment l’art d’apprécier les gens qu’il ne fallait pas. Derek s'est rapproché d'elle, mais elle est venue me poser des questions, comme si elle sentait qu'on le lui avait lancé pour la surveiller. Heureusement qu'il l'avait déjà rencontrée avant dans la forêt. Mais il semblerait qu'ils soient proches d'une relation... plus intime si tu vois ce que je veux dire. Notre prof n’était pas exactement le genre de personne qui se faisait duper par le premier venu. Et puis elle avait quand même fait partie des forces de l’ordre. Et oui, je savais parfaitement bien ce que Scott voulait dire. D’ailleurs je crois que c’était déjà le cas, non ? À moins que mademoiselle Walsh parlait en règle générale en tentant de me faire oublier ma crise de panique. Quand elle me dévoila avoir un tatouage. Ils font ce qu’ils veulent. Ce ne serait pas la première fois que monsieur le grand méchant loup s’entiche d’une chasseuse. D’ailleurs, il ne serait pas le seul. Les loups garous avaient la manie de tomber sous les charmes de chasseuses. Pour Scott, c’était d’abord Allison, maintenant cette Alecia.

Suis-je vraiment le seul à voir le problème de telles relations ? Ou suis-je trop méfiant ? Je vais finir par croire que je le suis, même si n’empêche, il faut bien que je me pose des questions vu que les autres ne le font pas. Je me retins de tressaillir de justesse au contact sur mon épaule. J’étais un peu à bout de nerfs et comme mes heures de sommeil se perdaient dans des cauchemars plus affreux les uns que les autres, j’oubliais de différencier la réalité et les rêves.  Sans parler du fait que je préférais éviter qu’un loup-garou me touche, mes maux de têtes sont assez violents pour que cela soit de la simple douleur qui peut ainsi être absorbé par leur pouvoir. Cependant je n’allais pas reculer, s’il y a bien une chose qui paresserait louche c’est ça. Mais cacher les battements de mon cœur, c’était encore une autre histoire. Stiles, les Walsh avaient une façon très spéciale de chasser les loups... Là il commence à me faire peur. Parce qu’il y a d’autres façons de chasser les loups ? Les balles et les pièges ne sont qu’une partie de l’histoire ? S’en prendre à toute une meute et tué un à un ses membres n’est qu’une tactique entre d’autres ? Et très spéciale genre, ils les tuent rapidement ou lentement ? Je tente de calmer le chaos qui s’installe dans mes pensées, car Scott est dans le même état que moi et c’est à sa prochaine phrase que je comprends pourquoi. ... ils tuent seulement les alphas, pour affaiblir les meutes au maximum, pour ensuite les décimer, car sans alpha, il n'y a pas de meute... C’était sans nul doute la meilleure tactique. D’un point de vue réfléchit, l’idéal pour se débarrasser des loups. Les Walsh étaient soit plus intelligents que les Argent, soit plus expérimentés. Ce qui était en tout cas une mauvaise chose, très, très mauvaise chose. Bon sang, pire que les Argent ? Mais on fera quoi si elle retrouve la mémoire et qu’elle nous ratroupe des membres de sa famille ? En espérant qu’elle n’ait plus de famille. Je crois que mon appréciation récente envers notre professeur vient de disparaître. J’ai la nette impression que mon cœur fait un faux bon parce que je ne peux m’empêcher d’imaginer le pire des scénarios et vu que Scott est un Alpha, c’est lui que je vois massacré par une famille de chasseur. Mais au vue des choses, ce n’est pas à moi de paniquer et c’est mon meilleur ami qui a du souci à se faire.

« Scott c’est.. Ça n’arrivera pas. Même si elle arrive à découvrir la vérité je ne la vois pas te tuer. Tu es un de ses élèves et puis elle n’a aucune raison de s’en prendre à toi, tu n’as jamais fait de mal à qui que ce soit. Ils n’ont pas une politique comme les Argent ? Chasser ceux qui les chassent ? » Je tente de nous rassurer tous les deux en disant cela, espérant qu’ils ont au moins une politique dans ce genre.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Sam 5 Avr - 14:52


Retour à la distillerie
With Stiles

Cette idée de code semblable aux Argent me redonne un peu d'espoir. Oui, ils en ont peut être un, même si je sais que tous les chasseurs ne respectent pas un seul et unique code. Par exemple les Argent ont bien changés le leur pour protéger toute personne qui semble en avoir besoin. Je le regarde avec un fin sourire qui s'estompe lorsque j'entends ses battements de coeur qui semblent rapides pour quelqu'un de posé. Je ne dis rien toutefois, Stiles a bien le droit de vouloir garder quelques petits trucs pour lui, même si cela n'est presque jamais arrivé entre nous... 


Chris ne m'en a pas parlé... dis moi ça va ? Tu as l'air fatigué ?


Je m'approche de lui et prend une grande bouffée d'air. Du stress, de la fatigue, oui lui aussi est touché par ces idées, il devrait se reposer. Je ne vais pas aller chercher plus loin de son côté "intime". Je ne m'attends pas à avoir une réponse immédiate. Je m'approche pour constater de sa main, voulant penser à autre chose mais à peine ai-je toucher une infime partie de sa peau que je sens de la douleur affluer. C'est quoi ce bordel ? Je préfère faire comme si je n'avais rien vu, me contentant de penser à d'autres choses que le surnaturel. Je ne sais pas si Mlle Wlash suivra un code de conduite si jamais elle apprend pour Beacon Hills, sous la peur, tout est possible... En pensant à elle, mes pensées dérivent vers le bal du printemps, je pense y aller. Pourquoi pas en parler à Stiles ? Cela permettrait de me changer les idées.


Tu vas aller au bal ?

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Sam 5 Avr - 16:23


Retour à la distillerie
With Scott McCall

J’espère vraiment que les Walsh ont un code. Déjà que des chasseurs sont dangereux même en ayant un foutu code, alors quand ils n’en ont pas, c’est carrément pour retomber avec une espèce de dingue comme l’étaient Gerard et sa fille Kate. C’était à éviter, à tout prix. Peut-être que si notre professeur de littérature découvrait la vérité on pourrait essayer de la convaincre à faire usage du même code qu’Allison et Chris ? Mais en fait non, c’est mieux si elle ne découvre rien. Derek n’a qu’à s’en assurer de toute façon, s’il a une relation avec elle c’est à lui de gérer ce problème. Je trouve que Scott a déjà assez d’ennuis comme ça. Ce n’est pas facile pour lui d’être devenu un alpha. Je ne sais même pas ce qu’il lui passe par la tête ces jours-ci, car le fait qu’il est un loup-garou est une chose que j’ai réussi à comprendre. Mais difficile de trouver des informations sur les vrais alphas. Je me demandais d’ailleurs si ça voulait dire qu’il pourrait se transformer en vrai loup. Comme la mère de Derek. Mais c’était sans doute encore une autre histoire, quelque chose de tout à fait différent. Ce qui n’empêche pas que ce serait vachement mieux que de devenir ce que Peter était une fois transformé. Je trouve l’aspect d’un véritable loup bien moins effrayant que d’un loup-garou sortit tout droit d’un livre d’horreur.

Ma question concernant le code semble l’avoir un peu rassuré, mais comme il ne me répond pas je présume qu’il ne sait pas s’ils en ont un. Peut-être que je devrais discrètement glisser une note quelque part entre deux feuilles pour que mademoiselle Walsh coure déjà avec la phrase ‘Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protéger eux même’. Brillante idée, Stiles, si encore tu savais écrire sans savoir lire. Chris ne m'en a pas parlé... dis-moi ça va ? Tu as l'air fatigué ? J’aurais aimé que le sujet ne soit pas abordé, mais il fallait un peu s’y attendre. Je sens enfin les battements de mon cœur revenir à la normal, ce qui ne m’arrange pas sur le coup. Mentir à mon père ou à un professeur est une chose, mentir à un loup-garou en est une autre. Même si je n’ai jamais vraiment mentit à mon meilleur ami. Mais je ne voulais pas l’embêter avec mes problèmes alors que lui en avait déjà assez pour qu’il en soit angoissé. J’hausse les épaules avant de répondre, ne cherchant pas forcément à dire exactement si je vais bien. « Ce n’est rien, juste les hallucinations et ne pas savoir lire qui me préoccupent un peu du coup je dors mal. Ça passera. Par contre il faut demander à Chris s'ils ont un code, ce serait déjà un soucis en moins.» En fait, je ne sais même plus si je lui avais déjà dit que depuis presque quatre jours, j’étais incapable de lire et que ça ne semblait pas s’en aller comme précédemment. Il me semble lui en avoir touché mot, mais en même temps ça aurait très bien pu être dans un de mes rêves. Je ne sais plus. Cependant, j’ai un brusque mouvement de recul quand il me touche la main. Scott fait cependant semblant de rien et je l’en remercie silencieusement. Avoir le sentiment de perdre la tête n’est pas plaisant mais surtout, ce n’est rien de bien grave face au reste. Tu vas aller au bal ? Ah, le bal. C’est vrai que si Lydia ne m’en avait pas parlé je n’aurais pas non plus su de quoi il s’agissait.

« Je n’ai pas trop envie d’y aller en fait, les évènements du dernier bal me trottent encore dans la tête. Mais j’ai dit à Lydia que je vais lui servir de chauffeur alors.. » Il n’y aurait sans doute que ça pour me convaincre d’y aller. « Tu y va aussi, non ? »

Je ne lui demandais pas directement s’il y allait avec Alecia. Même si je crois que mon visage parle pour moi et qu’il sait déjà à quoi s’attendre s’il me dit aller avec elle. Bien qu'en fait non, j'aurais beau lui donner une leçon de morale et lui expliquer pourquoi ce serait la pire idée au monde, je suis certain qu'il ne m'écoutera pas.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Dim 13 Avr - 14:24


Retour à la distillerie
With Stiles

 Je hausse des épaules, j'hésite en fait. Disons que le dernier ne s'est pas très bien passé et avait fini sur la mort de Peter. Je ne sais pas trop quoi en penser, même si je me dis qu'aller au bal pourrait me permettre de me détendre un peu. La question de Stiles me fait toutefois sourire. J'entends ses battements de coeur lorsqu'il me pose la question, il est nerveux, il veut surement savoir si je compte y aller avec Alecia.


Si ta question est si j'y vais avec Alecia, la réponse est non. Derek a cherché à la tuer parce qu'elle lui a promis de quitter la ville à la condition qu'il tue le loup qui la poursuit. Disons que nous ne sommes plus trop en bon terme, mais cela évoluera peut être. Je pense y aller seul si je m'y rend, histoire de me vider la tête et de faire des rencontres peut être.


J'observe la distillerie et admet au fond de moi que cet endroit est un peu morbide, je pense sortir d'ici. Je fais signe à Stiles d'un mouvement de tête que je sors et rejoins ma moto, prenant le casque entre mes mains. Lui parler m'a aidé, peut être pas autant que je l'aurais espéré, mais mieux que si j'avais été seul ici pendant la fin de la journée. Je repense aussi à ce qu'il m'a dit... Savoir si les Walsh ont un code de conduite... il faut dire que c'est assez rare chez les chasseurs d'après ce que m'a dit Derek lorsque j'apprenais encore à me contrôler. Mais nous nous faisons petit, il est possible que tout se passe bien... une chose qui sera plus ardue que prévu puisque la rumeur d'un nouvel alpha a Beacon Hills fait beaucoup parler d'elle.


J'ai appris que Jackson reviendrait peut être à Londres... la question que je me pose est... pourquoi ? La rumeur sur le nouvel alpha ou la ville lui manque simplement.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Dim 13 Avr - 22:06


Retour à la distillerie
With Scott McCall

Je vois que lui aussi hésite. S’il y a bien une chose dont on se rappelle bien, c’est le dernier bal qu’y avait eu lieu. Lydia se faisant attaquer, le père d’Allison qui avait essayé de sandwicher Scott.. Je ne sais même pas si ce mot existe mais tant pis. Si je n’avais pas dit à Lydia que j’allais venir la chercher etc etc, j’aurais même espéré que Scott n’y aille pas non plus. Comme ça, limite, on aurait pu trainer ensemble pendant que les autres partaient s’ennuyer au bal du printemps. Ça aurait été dans l’espoir absolu qu’Isaac aille lui aussi au bal. Il a quand même un jour tenté de tuer Lydia, puis il est trop pessimiste à mon goût et surtout, j’ai l’impression de partager mon meilleur ami avec lui. Je ne suis pourtant pas du genre possessif.. Non, en fait si je le suis. Mais Isaac.. Il me tape sur les nerfs par moment et me donne envie d’être sympathique avec lui. C’est tellement ennuyant ! Je ne sais jamais en le voyant si j’ai envie de lui lancer des piques ou de me montrer un tant soit peu amical. Si ta question est si j'y vais avec Alecia, la réponse est non. Derek a cherché à la tuer parce qu'elle lui a promis de quitter la ville à la condition qu'il tue le loup qui la poursuit. Disons que nous ne sommes plus trop en bon terme, mais cela évoluera peut être. Je pense y aller seul si je m'y rends, histoire de me vider la tête et de faire des rencontres peut-être.

J’évite de montrer ma joie quant à cette révélation. Alecia n’était peut-être pas des plus méchantes, qui sait, mais je n’avais tout simplement pas confiance. Et puis il serait temps que mon meilleur ami se trouve une fille ne voulant pas lui faire la peau. Après je ne fais pas de remarques, le comment du pourquoi et si oui ou non ça évolue un jour c’est son problème. Il ne pourra pas dire que je ne l’ai pas prévenu. Scott se décide, enfin, à sortir de la distillerie. Je le suis sans perdre une seconde, d’ailleurs c’est la dernière fois que je mets un pied ici. Alors qu’il se dirige vers sa moto, je me dirige vers ma jeep et m’appuie légèrement sur le capot de cette dernière en regardant le sol. Il faudrait peut-être que quelqu’un vienne nettoyer le sorbier et le sang. Parce que si quelqu’un d’autre tombe dessus ils ne vont pas simplement faire comme si de rien n’était. Nous n’avions pas besoin d’un rapport de police. Par contre, c’est bien facile de penser à ça mais qui pourrait bien venir le faire.. Je me maudis moi-même. J'ai appris que Jackson reviendrait peut être à Londres... la question que je me pose est... pourquoi ? La rumeur sur le nouvel alpha ou la ville lui manque simplement. Je relève tellement vite la tête que j’ai bien l’impression que mon maux de tête se répand dans tout mon corps. Il faut que j’aille dormir, je hais me sentir aussi faible et surtout aussi malade. Encore faut-il voir si je me sens malade comme un chien parce que je le suis ou parce que Scott vient de m’annoncer que Jackson reviendrait de Londres. Ouais, définitivement ça, la faute à cet abruti arrogant. Je grimace en pensant aux conséquences de son retour.

« Par pitié, dis-moi que c’est une blague ? » Je ne dois pas regarder bien longtemps Scott pour savoir que ce n’en est pas une. « C’est pas vrai, nos jours paisibles au lycée vont prendre fin, ainsi que la tranquillité au sein de l’équipe de Cross parce que monsieur voudra certainement reprendre son ancien titre. Et Lydia.. Il l’a abandonné ! Je sens que j’en ai encore pour dix ans à cette allure, mais s’il est là pour l’alpha.. » Un grand sourire s’affiche sur mon visage quand je me rends compte d’une chose. « S’il est là pour ça il va être surprit, il va être vert de jalousie le pauvre ! En plus il voudra jamais t’avoir comme alpha, son égo l’en empêchera ! Et il repartira jouer le loup à Londres et nous fichera la paix. »

Tout mon raisonnement n’en revenait qu’à un point, un seul. C’est que oui, je me suis rapproché de Lydia et même si on est qu’amis, je suis toujours amoureux d’elle alors ce n’est pas un ex qui va tout venir chambouler. Surtout pas Jackson, je crois que je préfère encore Aiden. Mais tout ça c’est naturellement dans l’espoir vif que Jackson ne voudra pas de Scott comme alpha.. Oh, je ne dois même pas m’inquiéter en fait, ça n’arrivera vraiment jamais. Et même si Jackson voulait rejoindre la meute, c’est un grand ‘non’. Enfin.. « Rassure-moi, si jamais il veut rejoindre la meute c’est un non, n’est-ce pas ? »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Mer 16 Avr - 17:03


Retour à la distillerie
With Stiles

Rassure-moi, si jamais il veut rejoindre la meute c’est un non, n’est-ce pas ?

La question de Stiles est logique. Mais je n'y trouve moi même pas vraiment de réponse, je l'observe pensif à ce qu'il me dit. C'est vrai que son alter égo le pousserait normalement à refuser mon aide et ma protection, mais pourrait-il refuser la protection d'une meute ? Je n'ai pas connaissance de meutes à Londre, je pense qu'il y en a quelques unes, mais je ne pense pas que Jackson ait fait parti de l'une d'elles. Je commence à faire bouger mon casque dans mes mains, ne trouvant pas de réponse à cette question. Je n'ai pas non plus de nouvelles des jumeaux, qui ne sont plus des alpha et se retrouvent donc sans meute, mais s'ils venaient, allais-je les accepter ? Oublier ce qu'ils ont fais à Boyd et Erica ? Je ne pense pas qu'Isaac soit en accord avec cela, tout comme pour qu'il soit en accord avec le fait que Jackson fasse parti de la meute...
Il s'agit d'une succession de choses. Les chasseurs, les humains, les possibles meutes rivales, tout cela joue dans l'addition et même si Jackson est un imbécile je doute qu'il s'en sorte sans aide. Derek est-il au courant ? Je pourrais lui demander son avis, puisque Deaton ne donne toujours pas de nouvelles pour le moment. Tout comme les Agent, plus aucun signe de vie. Et puis Jackson pourrait créer des ennuis avec Mlle Walsh. Ahhh il va donc falloir que je le surveille ?...

Je regarde mon meilleur ami d'un air gêné. Je n'ai vraiment pas de réponse à donner pour le moment, on pourrait dire que cela dépend aussi de Jackson en quelques sortes. Peut être pourrais-je l'accepter s'il demande à la condition qu'il fasse des efforts et bien sût suive mes instructions, même si seule la puissance semble l'intéresser.

Je sais pas Stiles...


Je monte sur ma moto et met le contact. Il va falloir que je rentre, ma mère va sûrement s'inquiéter et je n'aimerai pas que Zoé passe par ici pour découvrir le sorbier sur le sol, comme toute autre personne d'ailleurs. il faudra que je demande à quelqu'un de nettoyer, à moins que je ne le fasse moi-même.

Je ne peux pas le laisser seule... S'il demande je pense ne pas pouvoir dire non. Oui c'est un idiot, mais il ne pourrait pas survivre tout seul, surtout avec tout ce qui est arrivé. C'est bête mais dans tous les cas, je devrais le surveiller, donc dans ma meute ou non cela reviendrait au même. Mais ce n'est pas un avis définitif, cela peut changer. Et puis sait, il a peut être changé de comportement.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   Ven 18 Avr - 23:13


Retour à la distillerie
With Scott McCall

Le silence de Scott parle de lui-même. Je le regarde avec la plus totale incompréhension. Comme ça, il hésite ? Non mais il a oublié qu’on parle de Jackson Whittemore, le gars qui croyait qu’il se droguait, qui a essayé de le faire chanter et s’est même rapproché d’Allison ne fusse que parce qu’il voulait se faire mordre ? Mon meilleur ami a perdu la tête, c’est officiel. Je peux concevoir qu’avec les derniers évènements toute l’aide est nécessaire, mais nous savons tous que pour Jackson, seul le pouvoir compte. Il ne sait pas ce que c’est de travailler en équipe, lui, il fait juste son truc et les autres il n’en a rien à faire. J’ai comme l’impression qu’au sujet des jumeaux et de Jackson, Isaac et moi allons devenir l’équipe de choc. Je sais pas Stiles... Je croise les bras d’un air dubitatif mais ne dis rien pour autant. Je préfère encore aller me jeter du haut d’une falaise que d’accepter Jackson. Bon d’accord, on avait fait des efforts pour lui sauver la vie, chose pour laquelle il ne me semble pas avoir dit ne fusse qu’un ‘merci’. Mais de là à devenir amis ? Même pas, juste devoir le supporter et compter sur lui, impossible ! Je regarde Scott qui s’apprête sans doute à partir. Moi, je compte rester là parce qu’il faut bien que quelqu’un efface les traces de trucs absolument anormaux. Même si le cercle de sorbier ne serait pas si étrange que ça, c’est juste un cercle après tout, je crois bien que n’importe qui paniquerait en voyant le sang, même s’il n’y en a pas beaucoup. Il y a de nombreux scénarios qu’on peut s’imaginer avec les meurtres des mois précédents.

Je ne peux pas le laisser seul... S'il demande je pense ne pas pouvoir dire non. Oui c'est un idiot, mais il ne pourrait pas survivre tout seul, surtout avec tout ce qui est arrivé. C'est bête mais dans tous les cas, je devrais le surveiller, donc dans ma meute ou non cela reviendrait au même. Mais ce n'est pas un avis définitif, cela peut changer. Et puis qui sait, il a peut être changé de comportement.

Un rire cynique s’échappe de mes lèvres, oui, je suis sûr que Jackson sera devenu un ange ! Ces types-là ne changent pas de comportement. Et puis, surtout pas Whittemore. J’ai encore plus de chances de devenir une star hollywoodienne. Par contre, je sais déjà que Scott ne dira pas non. Il a peut-être raison, avec les derniers évènements et les dangers potentiels du futur, on ne peut pas laisser Jackson seul dans son coin et refuser de l’aider. Même si je n’aime pas particulièrement ce dernier, ne pas l’aider reviendrait à nous même le tuer, en quelque sorte. Je vais finir par devenir ami avec Isaac, on sera au moins du même avis sur quelque chose. Même si je ne suis pas sûr qu’une meute divisée soit une meilleure solution.

« Fais comme tu veux. » Je n’ai pas vraiment envie de rentrer dans un débat pour lui conter les points négatifs d’une telle adhésion. Ni l’énergie, penser à de tels problèmes ne fait que me donner un peu plus la migraine. « Je m’occupe de faire disparaître les traces de sang et de sorbier. » Je dois bien avoir quelque chose dans ma jeep pour effacer tout ça, puis au moins, ça m’occupera un peu, même si je trouve le lieu morbide. « Rentre avant que ta mère ne croit qu’il se passe encore quelque chose de louche. Et dit lui bonjour de ma part. Puis n’oublie pas d’être absent pour la première heure de cours demain, on a un exercice de chimie et je compte bien faire exploser la salle. » Bon, la faire exploser c’était peut-être exagérer, notre professeur de chimie ne prendrait pas le risque de nous donner des produits trop dangereux. Mais la dernière fois, même si ça datait d’un cours de Harris, j’avais réussi à faire évacuer la salle de cours en même pas cinq minutes en ayant créé un épais nuage de fumé. Visiblement, personne n’avait informé le nouveau professeur qu’il fallait me tenir écarté de tout ce qui m’aiderait à passer moins de temps à l’écouter.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour à la distillerie [STILES]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la distillerie [STILES]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: