AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au garage [PV Joy Beckett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Lun 17 Aoû - 18:28




Réparation au Garage


Feat Joy Beckett




Neuf heures. Je suis encore allongé dans mon lit, à contempler le plafond, essayant de me donner une excellente raison pour me lever du lit et aller prendre ma douche. Après plusieurs minutes de réflexion, je pousse un soupir et décide de me lever, puisqu'il faut bien aller travailler pour gagner sa vie. Je marche d'un pas lent en direction de la salle de bains. Une fois à l'intérieur, je me déshabille rapidement, et rentre dans la cabine de douche pour ensuite, laisser l'eau chaude couler sur ma peau. Je ferme alors les yeux, profitant des gouttes d'eau chaude qui coulent le long de mon corps. Les souvenirs du corps inerte de ma sœur, avec la gorge tranché me remontent en mémoire, me faisant immédiatement ouvrir les yeux. Je pousse un nouveau soupir, tout en éteignant l'eau. Je sors ensuite de la cabine de douche, pour enrouler une serviette autour de ma taille. Je me place, devant le miroir, pour pouvoir essayer la buée qui se trouve dessus, afin d'admirer mon affreuse mine. Je secoue légèrement la tête, puis essaye de me coiffer convenablement, en mettant un peu de gel dans mes cheveux pour les faire tenir.

Je me regarde une dernière fois dans le miroir, avant de faire marche arrière, et de retourner dans ma chambre, afin de m'habiller d'un simple jean, et d'un tee-shirt blanc. Une fois le T-shirt enfilé, je marche en direction de la cuisine, afin de me préparer un café. Le temps que le café se fasse, j'en profite pour me rendre dans le salon, pour allumer mon poste radio, et de mettre un CD de NickelBack, pour combler le silence pesant. Je retourne ensuite dans la cuisine, et bois rapidement ma tasse de café. Je la pose ensuite dans l'évier, et file une nouvelle fois dans la salle de bains, pour pouvoir terminer de me préparer. Lorsque j'ai fini de me passer un coup de parfum, je retourne dans le salon, afin de récupérer mes clés de moto, mais également mes clés du garage. Je sors ensuite de l'appartement, et descends les escaliers quatre à quatre pour pourvoir sortir du bâtiment.

Une fois à l'extérieur, je monte sur ma moto, et la démarre pour ensuite rouler en direction du garage. Une dizaine de minutes plus tard, j'arrive enfin devant le garage. Je gare la moto dans l'allée, et commence à marcher vers la porte coulissante, avant de m'arrêter net, envoyant le cadenas ouvert. Je hausse les épaules, puis l'ouvre rapidement, en me disant que j'ai du très certainement oublier de le fermer hier soir. En ouvrant complètement la porte, je ne peux m'empêcher de pester des injures en voyant les dégâts qui se trouve à l'intérieur. Je marche lentement à l'intérieur du bâtiment, tout en regardant les différents graffitis qui se trouvent sur tous les murs. Je me précipite ensuite vers l'arrière du garage, pour regarder si quelque chose manque à l'appel. En rentrant dans la pièce, de nouvelles injures sortent de ma bouche, en voyant qu'il me manque beaucoup de matériels pour voiture. Certaines batteries ont disparu, ainsi que des câbles.

Je retourne rapidement dans le garage pour pouvoir marqué sur une feuille tout ce qu'il me manque. Une fois que la liste est totalement faite, je pousse un long soupire, en me disant que j'aurais beaucoup de mal à payer autant de matériels volés. Je laisse le morceau de papier sur l'établi, puis retourne à l'arrière du garage pour aller récupérer les pots de peinture, afin de pouvoir repeindre les murs peints par les voyous.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Lun 17 Aoû - 19:32




Réparation Urgente

Toby était partie il y a une semaine. Ca m'avait vraiment bizarre de dormir dans mon grand lit froid, seule. J'étais à présent la seule à vivre dans le duplex, comme avant. Mais avant, c'était différent, c'était… plus simple. Je n'avais pas besoin de quelqu'un. J'avais pensé que j'allais pouvoir compter sur Shun, au moins au boulot, mais ce dernier avait disparu quelques jours après le départ de Toby et j'étais beaucoup inquiète pour lui... J'espérai franchement qu'il n'allait pas finir comme Rhéa… Il ne restait plus que Riley et Stiles. Mais Riley était débordée à cause de ses cours et Stiles… bah je me voyais mal « trainer » avec lui, vu que c'était le fils de mon patron.

Je m'étais donc levée sans grogner en entendant mon réveille sonner. Ce n'était pas parce que Toby partait ou Shun disparaissait que je n'allais pas aller au travail, je n'avais pas le choix. . Au moins, ça me vidait la tête… enfin, pas vraiment vu que normalement je travaillais normalement et que ce dernier n'avait pas montré de signe de vie et que je n'avais pas réussi à trouver.  Je soupirai. Encore une journée que je commence avec le cafard. Super, non ?  Et en plus, je m'étais levée plutôt que d'habitude car ma fichu voiture avait je ne sais pas quel problème, donc je devais passer chez le garagiste avant d'aller au travail.

Je me dirigeai vers ma salle de bain, me déshabillant, avant d'entrer dans la cabine de douche et d'envoyer l'eau. Je fermais les yeux alors que de l'eau chaude coulait doucement sur moi, me réchauffant de ma nuit dans le lit que je trouvais froid alors qu'il faisait chaud.  Je re ouvris les yeux pour me savonner rapidement avant de me rincer. Une fois propre, je sortis de la cabine tout en attrapant une serviette que j'enroulais autour de moi, comme faire une robe, avant d'en attraper une deuxième pour mes cheveux.  Je me séchais avant d'attraper les sèche-cheveux pour faire de même avec mes cheveux.

Une fois sèche, je me dépêchais de retourner dans ma chambre pour m'habiller. Je choisis des habits simples, mais que j'aimais. Un jean gris assez foncé accompagnée d'une chemise blanche avec des manches 3/4 et d'une paire de bottine noir.  Je regardais longuement mes cheveux avant de soupirer et les attacher en un plus ou moins réussit chignon. Je n'allais pas être dérangé par mes cheveux si je devais bouger.

Une fois ceci fait, je me dirigeai vers la cuisine et attrapa une pomme. Je n'eus pas le courage de la finir, de toute façon, à part avec les lasagnes, j'étais rapidement rassasiée. Je jetai le peu qu'il restait de la pomme, me fichant de faire du gâchis. Je retournais dans la salle de bain pour me brosser les dents et mettre rapidement un tout petit de maquillage. Une fois ceci fait, j'allais dans l'entrée attrapant mon sac au passage avant de sortir du duplex, fermant ma porte à clef.

Je descendis les escaliers, ignorant l'ascenseur. Etant claustrophobe, je les évitais le plus possible, et descendre à pied faisait faire un petit peu de sport. Arrivée en bas, je sortis de l'immeuble et me dirigeai vers ma voiture, que je déverrouillais avant d'entrer dedans et de mettre le contact pour démarrer.  Je mis la radio, mais je ne fis pas trop attention aux chansons qu'ils passaient ou ce qu'ils disaient.

J'arrivais enfin au nouveau garage qui venait d'ouvrir il y a peu de temps. J'avais pas la moindre idée s'il était bien ou pas, mais je devais faire réparer ma voiture. Au pire, s'il ratait, il allait avoir affaire à une alpha avec un caractère de cochon et une patience inexistante. Je me garais devant le garage avant de sortir de ma voiture pour observer le bâtiment, qui était ouvert. Bonne nouvelle, j'avais vraiment besoin d'avoir mon problème rapidement réglé.

Je rentrais dans le garage et je sentis directement une odeur de loup. J'arquais un sourcil. Tous les garagistes étaient des loups ou quoi ?! Non mais sérieusement, c'était le deuxième sur lequel je tombais. Enfin, je n'étais pas vraiment ‘'tombée'' sur la première. Je regardais vers l'odeur et vit un homme, en train de peindre. Ça devait être lui le garagiste. Enfin, j'espérai. Je m'approchais de lui tout en parlant

«Bonjour, c'est vous le garagiste ? J'ai ma voiture qui fait un drôle de bruit et j'en ai souvent besoin pour le travail donc j'ai besoin qu'elle soit nickelle...»



Joy Beckett & Ryan Cooper

CODE BY AMIANTE


Dernière édition par Joy Beckett le Lun 17 Aoû - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Lun 17 Aoû - 20:54




C'est fermé..


Feat Joy Beckett




Je continue de peindre tranquillement le mur de mon garage, avant de m'arrêter et j'en profite pour sortir mon téléphone portable, pour pouvoir mettre de la musique en fond sonore. Je pose ensuite mon portable sur un établi à côté et recommence à peindre le mur tagué, tout en chantonnant les musiques qui défilent les unes après les autres sur mon téléphone. Un bruit de moteur me parvient jusqu'à mes tympans. Je détourne légèrement mon regard sur la porte du garage, et aperçois une voiture de flic garé devant mon garage. Je pousse un soupir, et recommence à peindre de façon cette fois-ci plus soutenu.

Des bruits de pas raisonne maintenant dans mes oreilles, s'approchant de plus en plus de moi. Un grognement de mécontentement sort de ma gorge, tout en continuant de peindre, faisant comme si je ne savais pas que quelqu'un est entré dans le garage. Une odeur de loup me parvient dans les narines. Je dirais même une odeur d'alpha. J'arrête immédiatement de peindre, laissant mes yeux dorés prendre le dessus sur mes yeux bleus. Je pose lentement la perche au sol, continuant de regarder le mur, attendant que cette fameuse personne prenne la parole. 

«Bonjour, c'est vous le garagiste ? J'ai ma voiture qui fait un drôle de bruit et j'en ai souvent besoin pour le travail donc j'ai besoin qu'elle soit nickelle...»

Un sourire narquois apparaît sur mes lèvres. Apparemment, la demoiselle ne sait pas lire sur la pancarte au-dessus de la porte du garage. Pourtant, c'est écrit tellement gros, que même un aveugle arriverait à le voir. Je ferme les yeux quelques secondes, et les ré-ouvre, reprenant la couleur de mes yeux d'humain. Je tourne ensuite, lentement sur moi-même, me retrouvant maintenant face à la jeune femme, qui est plutôt mignonne. Je vais bien m'amuser avec elle. J'affiche un petit sourire amusé sur mes lèvres, avant de reprendre rapidement mon air sérieux et froid.

- Non ce n'est pas moi, je suis dentiste ça ce voit pas ? Et le garage est fermer repasser un autre jour.

Je la détaille rapidement de bas en haut, admirant par la même occasion, ces formes plutôt bien dessiner, avant de reposer une nouvelle fois mon regard noir et froid dans ses yeux bleus.  Je reste ainsi encore quelques instant, avant de me retourner afin de récupérer la perche et de pouvoir m'avancer dans les « travaux » de mon garage.

- Vous savez ou se trouve la sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Mar 18 Aoû - 11:35




Convaincre

J'attendais que le garagiste se retourne. Il ne pouvait pas se bouger un peu à la place de rester planter comme un idiot ?! Il finit par se tourner, lentement. Eh bé, il prenait bien son temps celui là.  J'arquais un sourcil en le voyant sourire amusée. Qu'est ce qu'il avait celui là. Il finit par reprendre, rapidement cette fois, son air sérieux avant de parler. C'est ça, c'est ça, qu'il se foute de ma gueule. Ça m'apprendra à essayer d'être un minimum poli avec les idiots de son genre. Le garage était fermé ? Super, j'allais devoir me débrouiller  pour le convaincre de quand même réparer ma voiture.

Je vis le loup me regarder de haut en bas rapidement. Je ne savais pas vraiment si j'étais devenue paranoïaque, ou s'il en avait bien profité pour observer mes courbes. Si je n'avais pas eu une voiture qui avait un foutu problème à faire réparer, je lui aurai donné un bon coup de poing avec mon poing gauche, pour qu'il ait une belle marque de bague… Que j'avais enlevé hier pour le boulot pour ne pas être gênée pour une intervention. Super.

Il planta son regard dans les miens alors que j'arquais un sourcil. Le loup se retourna avant d'attraper une perche, qui devait l'aider à peindre, avant de reparler. J'eus un faux sourire amusé. C'était le meilleur garagiste que je n'avais jamais vu ! On devrait lui donner une récompense pour ça. Je m'approchais de lui d'un  pas, essayant de rester calme et de rester un minimum courtoise.

« Je vois, je vois… »

Je regardais rapidement, autour de moi et vis des graffitis. L'oméga était en train de peindre pour les cacher, donc je doutais fort que cela soit lui qui les a faits, ou qu’il sache qui les avait fait. Si ça avait été le cas, ça serait plutôt le coupable qui serait en train de les repeindre.  Et c'était un peu le bazar. Pas le bazar normal des garages, un autre type de bazar.

J'eus un sourire amusé avant de reposer mon attention sur le garagiste qui peignait. Je le regardais avant de croiser les bras et parler.

« Vous venez d'être cambriolé il y a pas longtemps, je me trompe ? Hier ou pendant la nuit ou quelque chose de ce style. Ça va couter de toute remplacer, non ? Ça serait bête de laisser filer une occasion de gagner de l'argent pour tout remplacer et mettre en état, non ? »

Je le regardais toujours. Je ne savais pas si je l'avais vraiment convaincue. Je voulais être sûre que cela fonctionne, quitte à proposer quelque chose qui n'allait tout sauf me plaire, même si j'avais pas mal d'argent en réserve.

« Et vu que vous êtes normalement fermé et que ceci est une urgence, je pourrais en tenir compte et payer plus cher que le prix normal que j'aurai payé si le garage était ouvert. »

S'il n'acceptait pas, j'abandonnais, c'est tout ce que j'avais offrir et je n'avais pas envie de me casser la tête pour trouver d'autres moyens pour le convaincre. Ça sera tant pis pour lui et j'irai dans un autre garage où je serai mieux accueillie et où je payerai sans doute moins cher.

« Alors ? Qu'en dites-vous ? Vous voulez toujours que je parte voir si à un autre garage on peut me réparer ma voiture? »




Joy Beckett & Ryan Cooper

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Mer 19 Aoû - 15:52




C'est bon..


Feat Joy Beckett






Je continue de peindre de façon énergétique le mur du garage, tout en écoutant la musique de NickelBack qui passe sur mon portable. Derrière moi, je sens un regard persistant sur moi, ce qui étire un nouveau petit sourire en coin sur mon visage. Des bruits de pas raisonne dans l'enceinte du bâtiment, j'imagine donc que l'alpha à décider de s'en aller, et de me laisser tranquillement terminer les travaux de réparation. Malheureusement pour moi, la jeune femme ne s'en va pas, au contraire, ses bruits de pas se rapprocher de moi. Je pousse un soupir d'exaspération, mais décide de l'ignorer et de continuer à faire comme si elle n'était pas là.

« Vous venez d'être cambriolé il y a pas longtemps, je me trompe ? Hier ou pendant la nuit ou quelque chose de ce style. Ça va couter de toute remplacer, non ? Ça serait bête de laisser filer une occasion de gagner de l'argent pour tout remplacer et mettre en état, non ? »

Je m'arrête net, et serre la perche fermement, tout en poussant un grognement. Non, mais sérieusement, elle ne peut pas me foutre la paix cet alpha ? Qu'est-ce qu'elle ne comprend pas dans « le garage est fermé repasser un autre jour » ? Je me retourne une nouvelle fois lentement, pour croiser le regard de la jeune femme, en profitant pour lui lancer mon regard noir.

- Vous êtes perspicace dit donc. Mais comme je vous l'ai dis il y a quelques minutes maintenant, le garage est fermé !

Je ne la lâche pas du regard, espérant sincèrement que cet alpha, bien qu'elle soit mignonne, décide de s'en aller et de me laisser terminer ses foutus travaux de réparation tranquille. Tout en attendant la réponse de la jeune femme, je croise les bras sur mon torse, affichant un faible sourire en coin.

 « Et vu que vous êtes normalement fermé et que ceci est une urgence, je pourrais en tenir compte et payer plus cher que le prix normal que j'aurai payé si le garage était ouvert. »

Un nouveau grognement sort de ma gorge. Ce n'est pas vrai, c'est qu'elle est bornée la demoiselle. Comment je peux lui faire comprendre que le garage est fermé, et que je n'accepterais pas de lui réparer sa foutu voiture, même si elle me paie bien ... Je lève un sourcil tout en continuant de regarder la jolie demoiselle. Bon ok, je l'avoue, la jeune femme n'a pas tout à fait tord, j'ai vraiment besoin d'argent pour pouvoir payer le matériel que ses délinquants, mon volé la nuit dernière.

« Alors ? Qu'en dites-vous ? Vous voulez toujours que je parte voir si à un autre garage on peut me réparer ma voiture? »

Je pousse un soupir d'exaspération, en voyant la ténacité de la jeune femme. Je décroise mes bras, et m'avance vers la jeune femme, pour me retrouver à seulement quelques centimètres de ses lèvres. J'affiche alors un petit sourire sadique sur mes lèvres, puis me penche jusqu'à son oreille.

- Je suis très cher..

Je me redresse afin de pouvoir la regarder dans les yeux, affichant cette fois-ci un sourire amusé, essayant de lui faire comprendre ce que signifie mon message, avant de porter ma main sur la poche arrière de son jean, afin de récupérer la clé de sa voiture, et de sortir du bâtiment, et de revenir quelques secondes plus tard, avec cette fois-ci, la voiture de la jeune policière.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Mer 19 Aoû - 20:40




Problème(s)

Je regardais toujours le garagiste, me demandant s'il allait accepter ou pas. Si ce n'était pas le cas, tant pis pour lui, je partais. Je ne voulais pas perdre mon temps avec un idiot et casse-bonbon qui faisait la bêtise de laisser passer de l'argent sous son nez alors qu'il en avait besoin. Je ne voulais pas non plus arriver en retard au boulot. Je m'efforçais d'être irréprochable au travail depuis le dérapage, même si c'était arrivé il y a longtemps. Je voulais aussi montrer aux autres que j'étais forte, même si je montrais l'inverse lorsque j'étais seule.

Je vis l'andouille de loup décroiser ses bras en soupirant avant de s'avancer vers moi. J'arquais un sourcil, me demandant bien ce qu'il allait faire ? Accepter et aller chercher la voiture ? Ou essayer de me mettre dehors par la force ? Il s'arrêta à quelque centimètre de mes lèvres alors qu'un sourire sadique  se dessinait sur ses lèvres. Je le regardais froidement.  Je ne savais pas à quoi il jouait, mais ça n'allait pas me plaire.

« Je suis très cher... »

J'arquais un sourcil alors que l'idiot de première se redressa afin de me regarder dans les yeux avant de sourire amusée. Alors là… Il pouvait toujours rêver ! J'étais mariée à Toby et je lui resterai fidèle. Je lui lançai un regard noir. Je ne pus m'empêcher de grogner lorsqu'il attrapa mes clefs de voiture dans ma poche arrière gauche, mais me  détendis en le voyant aller chercher ma voiture. Au moins j'avais réussi à le convaincre, c'était déjà ça…

Je le regardais alors rentrais ma chère voiture dans son garage. Une fois rentrée, il sortit de cette dernière. Je croisais les bras en m'approchant de la voiture, posant mon regard tout d'abord sur la voiture avant de le poser ensuite sur l'homme, devinant que c'était le moment où je devais lui expliquer mon fameux problèmes.

« J'ai remarqué que quand j'atteins une certaine vitesse, la voiture fait un drôle de bruit que je ne l'avais jamais entendu faire avant...»

Le problème pouvait paraître simple pour l'homme et la solution évidente, mais c'était un garagiste. J'étais qu'une pauvre policière, donc pour moi, la cause de ce bruit était un grand mystère… Je ne connaissais rien du tout au niveau de mécanique Me demander de réparer une voiture était comme me demander de voler comme superman, IM-PO-SI-BLE. Je ne pouvais réussir. Et encore, pour superman dans le futur peut-être qu'on pourra grâce à je ne sais quelle technologie, mais je doute que je puisse un jour réparer une voiture… Mais bon, c'était comme ça et pour l'instant, je m'en fichais pas mal.



Joy Beckett & Ryan Cooper

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Jeu 20 Aoû - 16:03




Réparation


Feat Joy Beckett




Je marche tranquillement jusqu'à l'extérieur du garage, puis ouvre la portière de la voiture de police, afin de monter à l'intérieur. Je la démarre, et roule jusqu'à l'intérieur du garage. J'installe la voiture de la jeune femme sur l'emplacement requis, puis ressors de la voiture, en tirant sur la languette pour pouvoir ouvrir le capot. Les pas de la jeune femme, se rapproche une nouvelle fois de moi. Je détourne alors légèrement mon regard pour croiser son regard bleuté, affichant un petit sourire amusé. 

 Je repose ensuite mon attention sur la réparation que je dois effectuer sur cette voiture. À première vue, il n'y a rien à faire. Je me redresse tout en réfléchissant à quel problème peut bien avoir cette voiture, lorsque la demoiselle, s'avance encore de moi, les bras croisés sur son torse.

« J'ai remarqué que quand j'atteins une certaine vitesse, la voiture fait un drôle de bruit que je ne l'avais jamais entendu faire avant...»

Je continue de la regarder quelques instants, avant de la contourner pour pouvoir m’asseoir du côté conducteur, et d'appuyer sur la pédale d'accélération, afin de voir le « drôle » de bruit que peut bien faire cette voiture. Effectivement, lorsque la voiture atteint la vitesse de 100 km/h. Je hoche la tête positivement en ayant enfin trouvé le problème, puis j'éteins la voiture, et sors de celle-ci pour me retrouver face à la jeune policière.

- Le problème vient de la courroie. Vue le bruit qu'il fait, je préfère vous le changer complètement. Je reviens je vais voir si  j'en ai un en réserve.

 Je ne laisse pas le temps à la jeune femme de me répondre, que je pars d'un pas rapide en direction de l'arrière du garage, pour voir si j'ai une courroie pour son bolide. Je cherche encore quelques instants, la fameuse courroie dont j'ai besoin, puis reviens auprès de la jeune femme avec l'objet en main. Je pose la courroie sur le rebord du capot, avant de me placer sous la voiture, pour pouvoir chercher l'emplacement de la courroie.

Quelques minutes de recherche, j'ai enfin réussi à trouver la courroie. Je commence donc à la démonter, et ressors de sous la voiture pour pouvoir récupérer la bonne courroie, avant de me glisser une nouvelle fois sous le bolide, afin de lui installer la pièce neuve. Cinq petites minutes plus tard, je ressors de sous la voiture, et me redresse pour pouvoir regarder la demoiselle avec mon habituel sourire en coin.

- C'est réparer. 

Je marche alors en direction de l'établi, afin de pouvoir regarder sur ma fiche les prix avant de relever une nouvelle fois mon regard sur la jolie blonde.

- Je vous le fait gratis, ça n'a pas pris longtemps à vous le changer donc, vous feriez mieux de filer avant que je change d'avis et que je vous fasse payer un prix fou.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   Sam 22 Aoû - 10:09




Réparée

Le garagiste me regarda avant de me contourner afin d'aller s'asseoir sur le siège du conducteur. Je le regardais faire, devinant qu'il allait essayer de voir de quel bruit je parlais en appuyant sur la pédale d'accélération. Il finit par réussir à l'entendre alors que je ne le quittais pas des yeux, me demandant bien quel était le problème, si je n'étais pas sûre de comprendre ce que c'était. Il hocha la tête. Ça voulait dire qu'il avait trouvé la cause du problème, non ? J'espérai que oui… Que je ne sois pas en retard… Il sortit de la voiture avant de me regarder se mettant face à moi. Je lui rendis son regard, attendant qu'il m'annonce ce qu'il allait faire ou ce qu'il fallait changer

« Le problème vient de la courroie. Vue le bruit qu'il fait, je préfère vous le changer complètement. Je reviens je vais voir si  j'en ai un en réserve. »

J'arquais un sourcil en voyant l'homme partir rapidement vers l'arrière, sans me laisser le temps de répondre. Bon, ok… Je l'attendais, les bras toujours croisés contre ma poitrine. J'espérai vraiment qu'il lui en restait une. Que je ne sois pas venue et que je n'ai pas eu à enquiquiner l'oméga pour rien… et que je n'ai plus ce fichu bruit qui ne voulait rien dire de bon.

Je regardais vers où le garagiste était parti, attendant son retour. Il finit par revenir avec, ce que je devinais être, une courroie dans la main avant de la poser sur le rebord du capot. Il se mit sous la voiture, sans doute pour chercher où se trouver la courroie. Des minutes passent alors que je regardais l'heure sur mon téléphone, légèrement inquiète. Il finit par ressortir de sous la voiture pour attraper la courroie avant de retourner sous la voiture.

Je regardais vers là où il avait disparu. Il finit par ressortir, environ cinq minutes plus tard. Il se redressa, me regardant avec un sourire en coin,  avant de m'annoncer que c'était, enfin, réparer. J'avais bien fait d'être enquiquinante. Je souris, soulagée de n'avoir plus à m'inquiéter de ce bruit bizarre.

Je le regardais, encore une fois, marcher vers son établi pour aller regarder une feuille avant de me re regarder pour la millième fois. Je le regardais, étonnée, quand il m'annonça qu'il me le faisait gratuitement finalement et que je devais mieux partir avant qu'il change d'avis.

« Merci beaucoup ! »

Je filais dans ma voiture, tout en sortant rapidement mon portable pour regarder l'heure. Heureusement pour moi, je n'allais pas être en retard, mais je ne devais pas trainer, une raison de plus pour partir maintenant. Je sortis la voiture du garage avant de prendre la route jusqu'au poste.


Joy Beckett & Ryan Cooper

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre au garage [PV Joy Beckett]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au garage [PV Joy Beckett]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garage des rues : véritable casse-tête !
» Vente de garage au 2555 Panther Parkway, Sunrise
» Chez Bill Marston {garage d'Hazel Warenn}
» Chandails ligue de garage :)
» Le garage Crenn à Brasparts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: