AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L.O.V.E ft. Joy Beckett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Dim 9 Aoû - 19:28

Go to Venise
Toby Beckett & Joy Beckett



Je ne me sentais pas bien du tout, c’était comme si j’allais rendre mon petit déjeuner dans la seconde. Comment pouvais-je être autant malade dans un avion alors que Joy semblait parfaitement bien ? J’étais jaloux, elle était bien chanceuse de pouvoir faire autre chose que d’angoisser sur le fait que l’avion avait des chances de se cracher en pleine mer. Mes doigts cramponnaient les accoudoirs de mon siège alors que la musique qui se déversait dans mes oreilles n’arrivait pas à me calmer. Je respirai un grand coup, mon regard se perdant sur paysage que je pouvais apercevoir à travers le hublot. Dix heures de vol, j’allais tout simplement mourir avant d’avoir mis pied à terre. N’y tenant plus, je finis par me tourner vers ma femme, prenant sa main dans la mienne, posant mon front contre son épaule, écoutant ses battements de cœur, calmes et réguliers. Je me focalisais dessus, lui demandant de me dire des choses rassurantes pour que je ne pète pas les plombs. Il fallait vraiment que je me sacrifie pour notre magnifique lune de miel.

Je posais enfin un pied hors du taxi, loin de tout ce bruit qui avait failli me rendre fou. Je fis glisser la valise jusqu’à mes côtés avant de prendre une grande bouffée d’air, écartant les bras en souriant comme un gosse. Venise… Voilà notre lune de miel, nous nous étions dépêchés de partir avant qu’il n’y ait un imprévu. Deux jours que nous étions mariés et j’étais le plus heureux des hommes. Nous avions choisi la destination, après tout, Venise était connue pour sa romance et la beauté du paysage. Je fermai les yeux avant de les ouvrir tout doucement, c’était le paradis.

Je me tournai vers Joy qui venait à peine de me rejoindre, je ne ressentais déjà plus la fatigue et l’angoisse du vol. Mon cœur se mit à battre plus rapidement quand je croisai son regard hypnotisant. Je lui souris amoureusement, dieu que j’étais fou d’elle… Je me rapprochai d’elle avant de lâcher ma valise et de lui prendre les mains pour nous faire tourner sur nous-même. Je l’embrassai délicatement, respirant son doux parfum avant de poser mon front contre le sien, lui murmurant un je t’aime.

« Prête pour une semaine de rêve avec ton tout jeune mari ? » souris-je « Tu verras la chambre que j’ai prise donne sur le centre-ville et l’intérieur est magnifique. »

Oui, la réservation m’avait coûté un bras mais ma famille m’avait aidé à tout rembourser, ne voulant pas que je ruine toutes mes économies. Je l’embrassai une dernière fois avant de prendre nos deux valises, prenant la direction de l’hôtel. J’étais complètement ébahi par le paysage qui m’entourait, tout était si différent de ce que l’on pouvait trouver aux Etats-Unis, je ne comprenais pas un fichtre mot de ce que disait les gens qui passaient à côté de moi mais je n’en avais que faire.

« Joy ! C’est vraiment magnifique ! Ca va être magique ! »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Lun 10 Aoû - 16:09




Here We Come, Venise !

J'étais dans l'avion qui devait m'amener à Venise, là où j'allais passer ma lune de miel avec Toby. Je devrais être surexcitée, ne pas arrêter de parler de comme quoi ça allait être génial, mais ce n'était pas le cas. J'avais rarement pris l'avion, et pour cause. J'étais claustrophobe. J'étais dans une petite boite qui vole, avec les murs, ou parois, qui se rapprochent peu à peu. J'avais qu'une envie, sauter de l'avion quitte à mourir. Alors que je paniquais totalement dans ma petite tête, à l'extérieur, j'affichais un calme déroutant. Pas comme la fois dans la salle froide. Je n'avais pas trop le choix. Toby semblait être lui aussi terrifié, et c'était à moi de le rassurer. Je lui caressais doucement la main de mon pouce alors qu'il l'avait pris dans la sienne tout en m'efforçant à garder un rythme cardiaque régulier et calme, sachant que Toby les écoutait pour essayer de se calmer. C'était mon mari, je le connaissais bien. Ce n'était vraiment pas du gâteau vu que derrière ce masque calme, je pétais un plomb, mais ça semblait fonctionner. Je disais aussi des choses rassurantes à mon nouveau mari, essayant de me convaincre en même temps, mais ce n'était pas gagné…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je sortis doucement du taxi. On était enfin arrivé. Ce n'était pas trop tôt… J'avais vraiment cru que j'allais finir écrasée avant de pouvoir profiter de ma lune de miel. Je souris en voyant Toby re faire la fameuse scène sur le bateau, dans Titanic, mais en mode solo. Je le rejoins doucement, tirant moi aussi ma valise, pleine à craquer, alors que mon mari se retourne vers moi.  Je croisais son regard en souriant alors qu'il se rapproche de moi, lâchant sa valise, pour prendre mes mains et nous faire tourner. Je le laisse faire, souriant amusée et heureuse d'être ici avec lui. Il finit par m'embrasser, et je répondis tendrement au baiser, savourant le gout de ses lèvres que j'aimais tant.  Je le regardais, souriant encore, alors qu'il pose son front contre le mien tout en me murmurant un je t'aime auquel je réponds avec un moi aussi je t'aime.

« Prête pour une semaine de rêve avec ton tout jeune mari ? Tu verras la chambre que j’ai prise donne sur le centre-ville et l’intérieur est magnifique. »

Je  le regard, toujours avec le même sourire. J'avais vraiment hâte de voir la fameuse chambre, le croyant sur parole. Ça avait dû coûté cher quand même. J'avais voulu l'aider à tout réserver, à  tout préparer et à tout payer, mais il avait absolument voulu faire tout, tout seul. J'espérai sincèrement qu'il n'y avait pas mis toutes ses économies. C'était notre lune de miel, certes, mais il en aura besoin pour d'autres choses bien plus importantes.

Mais je décidai d'oublier cette histoire d'argent, profitant du moment. Je regardais ce qu'il y avait autour de moi. Venise était bel et bien une ville magnifique, on n'avait pas exagéré quand on m'avait parlé d'elle. Par contre, ça allait être dur de communiquer vu que je ne connaissais que deux mots et demi d'italien, si, pasta et pizza. Si on disait bien aussi pizza en italien !

Quand il dit que ça allait être magique, je ris tout en le suivant alors qu'il faisait rouler nos deux valises, restant près de lui. Ne pouvant pas lui prendre la main, je posais cette dernière sur son bras, comme si je risquai de me perdre si je ne le tenais pas. Nous finîmes par arriver juste devant l'hôtel, qui était magnifique. Je le regardais longuement, avant de regard mon mari, souriant

« C’est vraiment magnifique ! Tu as assuré ! J’ai trop hâte de voir les chambres ! »




Joy  & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Ven 14 Aoû - 13:06

Tada !
Ft. Toby & Joy

Je souris quand je sentis son bras entourer le mien, j’avais hâte qu’on se débarrasse de nos bagages pour pouvoir tranquillement visiter la ville. Depuis que j’étais gosse, je n’avais jamais quitté le continent américain et voilà que mon rêve se réalisait enfin, j’étais tout simplement fou de joie à cette idée.

Mon regard curieux se laissait distraire par chaque nouveau bâtiment que nous croisions, les constructions n’étaient pas récentes, c’était vraiment impression de voir ces maisons bâties sur l’eau, j’avais eu un peu au début, je n’étais pas rassuré à l’idée que les fondations pouvaient se rompre à tout moment mais j’avais fini par me rassurer et nous voilà, là ! J’esquivai un couple de chinois qui se prenaient en photo devant une vieille statue en pierre. Il y avait foule et heureusement que Joy se tenait  à moi sinon je l’aurais sûrement perdu dans cette marée humaine.

Nous finîmes par arriver devant l’hôtel et j’ouvris la bouche d’admiration. C’était encore plus beau que sur le site internet, j’avais vraiment eu de la chance de tomber sur cette offre. Je m’abîmais à cette contemplation quand je sentis que ma femme m’observer. Je reportai mon attention sur elle, souriant, les yeux pétillant de joie.

« Moi aussi j’ai hâte. Allez, viens ! » lâchai-je avant  d’entre dans l’hôtel, manquant de me prendre des gosses dans les pattes.

Je me dirigeai vers l’accueil, vérifiant que j’avais bien tous les papiers avant de m’adresser à la dame de l’accueil. Nous discutâmes quelques longues minutes en anglais, heureusement pour moi. Je finis par avoir les clés de la chambre que je tendis à Joy, tout sourire.

« A toi l’honneur, laisse-moi prendre ta valise. » dis-je, prenant son bagage sans attendre de réponse. « Humpf c’est vachement lourd, t’as mis quoi dedans ? »

Je lui indiquai les escaliers avant de partir à sa suite, prenant les deux bagages, ignorant le poids de celui de ma femme, grimpant les marches sans broncher. Nous étions au troisième étage, nous avions –selon l’hôtesse- la meilleure vue de l’hôtel. Joy ouvrit la porte et je lui volai un baiser de remerciement avant de me glisser à l’intérieur, posant les valises sur le lit avant de m’étirer. La chambre était tout simplement sublime. Je n’en revenais pas.  Mon regard fut attiré par le soleil qui filtrait par la fenêtre et je m’empressai de rejoindre le balcon. Je posai mes mains sur la rambarde.

« Oh mon dieu ! Joy vient voir c’est sublime ! »

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Ven 14 Aoû - 19:34




It's Paradise

Nous rentrâmes dans l'hôtel, frôlant de peu l'accident de valise à cause d'enfants qui passèrent sans faire attention devant nous.  Nous continuâmes notre route pour arriver à l'accueil. C'était Toby qui s'était occupé de tout, c'était donc lui qui avait tous les papiers. Je le laissais faire, observant. Il eut de la chance, la dame de l'accueil savait parler anglais. Ça aurait été très embêtant si ce n'avait pas été le cas… Mon cher mari finit par avoir les clefs qu'il me tendit en souriant. A mon tour je souris amusée avant de les prendre, les remerciant. Je souris amusée lorsqu'il me demanda de le laisser prendre ma valise. Je n'eus pas le temps de répondre qu'il le prit avant de dire qu'il était lourd et de me demander ce que j'avais mis dedans, ce qui me fit rire.

« J'ai mis dedans tout ce dont j'avais besoin ! Je me suis doutée qu'il valait mieux que ma valise soit lourde plutôt que je porte un vieux survêtement pendant tout notre séjour… »

Bon, j'y avais aussi mis un ordinateur, mais ce n'était pas ça qui pesait deux tonnes ! Suivant l'indication de Toby, je me mis  à monter les escaliers. Je souriais toujours alors que je jetais des coups d'œil à Toby qui portait les deux bagages sans rien dire, tel un gentleman. Nous arrivâmes au troisième étage, là où d'après la dame de l'accueil notre chambre se trouvait.  Impatiente, j'ouvris la porte avant que Toby me vola un baiser, me remerciant, avant de se glisser dans la chambre, posant les valises sur le lit. Je rentrais à mon tour, regardant autour de moi. La chambre était magnifique. Tout était parfait.

« Oh mon dieu ! Joy vient voir c'est sublime ! »

Je vis Toby sur le balcon et m'empressai de le rejoindre, curieuse. La vue me laissa sans voix. Je regardais longuement  Venise qui s'offrait à nous, avant de regarder Toby, la bouche entre-ouverte. Je reportais encore une fois mon regard sur la vue

« Oui c'est juste… ça laisse sans voix ! »

Je regardais une nouvelle fois mon mari, souriant, avant de lui voler un doux baiser pour finalement poser ma tête sur son épaule. Cette lune de miel allait être parfaite. J'étais tellement heureuse d'être là, à Venise, avec Toby. Quoi rêver de mieux ? C'était encore mieux qu'une pluie de lasagnes... J'étais tout simplement au paradis et je comptais profiter de chaque moment à fond.

«  C'est parfait… » Dis-je alors qu'un sourire se dessinait sur mes lèvres



Joy  & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Jeu 20 Aoû - 23:44

Intrus !
Toby Beckett & Joy Beckett



Joy me rejoignit sur le balcon et je lui souris, elle semblait, elle aussi, complètement émerveillée par la vue que nous offrait le balcon. Je pouvais voir son air ébahi, ce qui élargit mon sourire. J’étais tellement heureux de la voir aux anges, c’était le plus beau cadeau que je pouvais lui faire. Cela nous changerait beaucoup de la vue que nous avions au Duplex. Vue sur une route et les quelques commerces environnants.

Je souris contre ses lèvres quand elle vint me voler un baiser, sa tête se posa sur mon épaule et je glissai mes doigts dans ses cheveux, profitant de cet instant doux et sans encombres. Loin des problèmes de tous les jours. J’embrassai le sommet de son crâne, prenant son menton entre mes doigts pour croiser son regard.

« On va passer une semaine extra » souris-je « Mais là, tu sais dont j’ai besoin ? Une piscine ! L’avion c’était l’horreur, j’ai besoin de me détendre… Tu viens avec moi ou tu flânes dans la chambre ? »

Je l’embrassai longuement avant de me rendre dans la chambre, prenant sa valise pour la poser sur le lit. Je l’ouvris doucement, remarquant son ordinateur en plein milieu, je tournai un regard vers ma femme, faisant la moue. Je pris son bien le plus précieux dans mes bras.

« On avait dit pas d’ordi ! » ronchonnais-je

Je me dirigeai vers le coffre-fort de la chambre. Heureusement, il était assez grand pour que l’ordi entre à l’intérieur. Je vérifiai que Joy n’était pas trop près et entrai une combinaison qu’elle ne connaissait pas. Avec un malin sourire, je reportai mon attention vers elle. Elle allait me détester sur l’instant mais cette semaine, c’était la nôtre, je ne voulais pas la partager avec un appareil électronique. Je pris ma propre valise pour prendre mon maillot de bain et me changer dans la salle de bain.

« Tu les récupéras à la fin du séjour ! Tu ne dois te soucier que de moi comme je ne dois me soucier que de toi. C’est notre lune de miel Joy, faut en profiter jusqu’au bout. »

Je sortis de la salle de bain, la prenant dans mes bras en la regardant, prenant un air de chien battu.

« Tu me préfères à cet ordinateur hein ? » murmurais-je « Il pouvait très bien rester au duplex… »





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Dim 23 Aoû - 11:38




Affaires

Je souris en sentant les doigts de Toby dans mes cheveux. J'avais envie de fermer les yeux et des rester comme ça.  Je souris lorsqu'il embrassa le sommet de mon crâne avant de prendre mon menton entre ses doigts afin de croiser mon regard. Je souris en écoutant ce qu'il avait à dire. Oui, ça allait être merveilleux, la meilleure semaine de toute ma vie. La piscine… Je l'imaginais déjà, elle devait être immense ! C'est vrai que l'avion n'avait pas été de tout repos… Pour moi aussi même si je ne l'avais pas montré. J'allais lui répondre, mais il m'embrassa avant que j'en eus le temps.

Je le regardais re rentrer dans la chambre. Il prit ma valise pour la poser sur mon lit. Je fronçais les sourcils qu'est ce qu'il faisait ?! Et oh, c'est MA valise ça ! Je le vis commencer à l'ouvrir et je me dépêchais de rentrer mais c'était trop tard, il avait vu l'ordinateur. Il tourna son regard vers moi alors que je me retenais de jurer entre mes dents.

« On avait dit pas d'ordi ! »

Je soupirai en levant les yeux au ciel. Rho, je ne comptais pas vraiment l'utiliser, c'était que s'il y avait une urgence… ou si j'avais des insomnies à cause de cauchemars à cause de… bref. Je ne comptais pas vraiment l'utiliser quand il était réveillé. Je faillis faire une crise cardiaque quand je le vis mettre MON ordi dans le coffre-fort de la chambre… Il se foutait de moi là ?! Je le regardais prendre son maillot avant de se diriger vers la salle de bain. S'il croyait que j'allais le laisser partir comme ça, il se trompait !

« Tu les récupéras à la fin du séjour ! Tu ne dois te soucier que de moi comme je ne dois me soucier que de toi. C’est notre lune de miel Joy, faut en profiter jusqu’au bout. »

… Il se foutait de moi ?! Déjà que je détestai qu'on touche à mes affaires, il osait me confisquer quelque chose. Je me foutais que ça parte d'une bonne intention, il n'avait pas à me confisquer mes affaires comme ça. C'était moi l'alpha, pas lui, et je n'étais plus une gamine à qui on confisque ses affaires ou qu'on punit.

Il finit par sortir de la salle de bain, me prenant dans ses bras avant que j'ai le temps de me reculer. Il prit un air de chien battu, ce qui me fit arquer un sourcil. Il recommença à parler. « Tu me préfères à cet ordinateur hein ? Il pouvait très bien rester au duplex… »

J'eus un léger sourire moqueur en soupirant avant de me dégager et de tourner les talons, cherchant quelque chose à faire dans cette chambre d'hôtel. Il allait partir tout seul à la piscine. Je finis par trouver des magazines en italien… et en anglais ! Miracle ! Je les pris avant de me retourner vers Toby

« Ce n'est pas une raison de me le confisquer Toby. Je ne t'en veux pas parce que je n'ai plus d'ordinateur, mais parce que tu as prit quelque chose qui m'appartenait, ouvrant tout d'abord ma valise sans permission. On ne touche pas à mes affaires Toby. Tu devrais savoir que je ne le supporte pas. »

J'avais parlé froidement, laissant mon égo d'alpha, qui avait prit un coup, parler. Je regardais mon jeune mari avant de d'aller m'asseoir sur la terrasse avec le magazine.  Je commençais à le feuilleter avant de plus ou moins répondre à la question qu'il m'avait posée plutôt. Pas sur celle de si je le préférai bien à mon ordinateur mais si je voulais aller à la piscine avec lui ou rester dans la chambre

« Mais bon, je vais rester tranquillement dans la chambre. De toute façon je ne peux pas t'accompagner à la piscine »

Bon, c'était faux. Mais même s'il pensait à écouter mes battements de cœurs, j'avais une bonne excuse de n'avoir par un rythme cardiaque anormal : j'étais énervée. Et vu que je passais de « super heureuse » à « je te boude à vie », ça aidait à faire passer mon mensonge. S'il me laissait un peu tranquille, je pourrais oublier cette offense et ne pas bouder pendant le reste du voyage. A lui d'être assez sage pour comprendre qu'il ne fallait pas m'enquiquiner.



Joy  & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Mar 25 Aoû - 9:25

Tu boudes, je boude, nous boudons.
Toby Beckett & Joy Beckett



Je fronçai les sourcils en la voyant me sourire, la moquerie se lisant sur ses traits. Je n’eus pas le temps d’esquisser le moindre mouvement qu’elle se dégageait de mon étreinte sans le moindre ménagement. Je la suivais du regard tandis que madame s’emparait d’un magazine, non mais me dites pas qu’elle allait bouder pour notre lune de miel ? Si c’était le cas alors c’était très égoïste de sa part. Elle se tourna de nouveau vers moi alors que je m’emparai de ma serviette, la jetant négligemment sur mon épaule.

Je levai les yeux au ciel face à sa leçon de morale. J’étais son mari et je restais tout de même étranger. Pas le droit de fouiner, pas le droit de toucher, pas le droit de poser des questions pendant qu’elle y était ? Son ton froid et cassant confirmait mes dires, ma chère et tendre me boudait. Génial, franchement génial de sa part. Je débourse une fortune pour l’emmener dans cette endroit de paradis et tout ce qu’elle trouve à faire c’est se poser sur la terrasse.

« Tu ne supportes rien de toute façon. Eh bien vas-y ! Reste dans la chambre et ne te cherche pas d’excuses. »

Je grinçai des dents avant de revenir vers le coffre-fort, composant rapidement la combinaison avant de l’ouvrir d’un geste brusque, manquant d’arracher le bout de métal. Une fois l’ordi en mains, je le balançai sans aucune délicatesse sur le lit. Reprenant ma serviette et enfilant mes tongs, t-shirt en main. Je lui lançai un dernier regard.

« Tiens ta précieuse chose, range bien tes affaires, je te fous la paix. Profite bien de ta lune de miel en solo. »

Et sur ces mots, je quittai la chambre en claquant la porte, non sans prendre la clé de la chambre au passage. Je me dirigeai d’un pas rageur vers le rez-de-chaussée. J’en avais toujours marre de m’excuser, c’était toujours à moi de le faire, elle se faisait toujours passer pour la victime. J’étais fou d’elle et pourtant j’avais l’impression que ça ne marchait pas. Je franchis le petit bassin pour se rincer les pieds, trouvant une chaise en plastique un peu plus loin, j’y déposais mes affaires avant de plonger dans l’eau, laissant sa froideur m’habiter et me vider la tête.

Heureusement pour moi, il n’y avait pas grand monde. Tout le monde était occupé à visiter. Je fis tranquillement la planche, fixant le plafond en songeant à notre petit moment à deux sur le balcon. C’était nos derniers instants à deux avant trois longs mois. L’école militaire m’attendait et je ne pouvais pas reculer.

Par pitié Joy, arrêtons de bouder et venons donc nous amuser.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Mar 25 Aoû - 19:31




Hésitations

Je fermais mon magazine, me retournant, afin de voir Toby qui parlait.  J'arquai un sourcil alors qu'il allait vers le coffre-fort. Je ne pus m'empêcher d'imaginer le pire : qu'il le balance par la fenêtre. Mais je doutais fortement qu'il allait faire ça. Il ouvrit le coffre-fort avant d'attraper pour l'ordinateur avant de le lancer sur le lit. Heureusement que c'était sur le lit sinon il aurait pris un bon coup.

« Tiens ta précieuse chose, range bien tes affaires, je te fous la paix. Profite bien de ta lune de miel en solo. »

J'arquais un sourcil alors que Toby partit en claquant la porte derrière lui. Je me levais pour aller ranger rapidement mon ordinateur dans la valise. Une fois fait, je laissais mes mains posées sur la valise, les fixant, avant de soupirer. Je me retournais passant une main dans mes cheveux avant de me laisser tomber assise au sol, le dos contre le lit et les jambes repliées contre la poitrine. Je regardai encore une fois ma main gauche, mais ma bague capta mon regard cette fois-ci. Je m'étais mariée avec Toby pour être encore plus proche de lui, et pour la vie, mais lui allait s'éloigner de moi. Pour trois mois, certes, mais quand même.

Je me souvenais encore de ce diner de meute qui avait viré à la catastrophe. C'était durant celui là qu'il m'avait annoncé la grande nouvelle. Il partait à l'école militaire. Il partait. Il partait pendant trois longs mois. Je passais nerveusement une main dans mes cheveux encore une fois. Pourquoi partait-il ? Sans doute parce que je ne lui avais pas montré suffisamment que je l'aimais comme il était, qu'il était parfait à mes yeux. Mais avant son départ, nous avions une semaine magique à passer ensemble. Une semaine que j'avais déjà commencé à gâcher à cause de mon égo d'alpha à la con. J'étais vraiment pathétique. Je comprenais Rhéa à présent. J'aurai fait la même chose à sa place.  Peut être que To… Non. J'étais bête de penser ça. Ce n'était pas pour ça.

Je soupirai, me relevant. C'était notre lune de miel, je n'allais pas rester comme ça, à me morfondre dans mon coin. Je rouvris ma valise et sortie rapidement mon maillot avant d'aller me changer rapidement dans la salle de bain. J'attrapais moi aussi une serviette et mis une paire de tongs et ma clef de la chambre avant de sortir de la chambre. J'ignorais les ascenseurs pour me dépêcher de descendre les escaliers pour aller rejoindre la piscine. Je préférai toujours éviter les ascenseurs ce n'était pas très… agréable pour une claustrophobe comme moi de prendre l'ascenseur.

J'arrivais assez rapidement à la piscine. J'allais rentrer, quand je le vis, en train de faire la planche au milieu de la piscine, observant le plafond. Une vieille manie que j'avais eue à l'orphelinat revint, et avant que je m'en rende vraiment compte, je rongeais mes ongles, l'observant. J'hésitais à aller le rejoindre. Il devait m'en vouloir après ma petite crise de tout à l'heure. Mais peut-être qu'il serait content de me voir le rejoindre… Ou peut-être qu'il m'ignorera, me montrant qu'il boudait lui aussi.



Joy  & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Jeu 27 Aoû - 15:47

Nageons ensemble
Toby Beckett & Joy Beckett




Je continuai de laisser mes pensées divaguer, laissant l’eau glisser doucement sur mon corps fatigué. Une étrange odeur parvint à mes narines et je la reconnus rapidement, je perdis mon équilibre et me retrouvai à boire la tasse. Je remontai rapidement à la surface en toussant, mon regard se tournant vers l’entrée de la piscine. Joy était là, on aurait dit une enfant à se manger les doigts de la sorte mais je ne pus m’empêcher de la trouver mignonne.

Je n’arrivais pas à croire qu’elle avait fait l’effort de me rejoindre alors qu’elle avait décidé de me faire la gueule. Un large sourire étira mes lèvres et j’oubliais toutes mes pensées négatives avant de plonger, nageant tranquillement vers le bord de la piscine. Le calme qui régnait sous l’eau était réellement apaisant pour moi et j’aurais rêvé pouvoir rester plus longtemps mais je n’étais pas un poisson.

Je finis par attraper le bord et me hissai hors du bassin, mon regard ne lâchant pas celui de Joy. Je secouai la tête avant de passer une main dans mes cheveux mouillés, lui faisant un clin d’œil. Je marchai rapidement vers la porte et l’ouvrit doucement en souriant.

« Tu sais que si tu viens en maillot c’est pour te baigner ? »

Je lui pris la main et lui volai un baiser sans toucher son corps tout sec, je ne voulais pas qu’elle râle parce que j’avais la peau froide. Je l’invitai à me rejoindre, revenant vers mon fauteuil en plastique pour me sécher un peu les cheveux, la regardant me rejoindre en souriant.

« Je suis contente que tu ne me boudes pas pour la lune de miel. » souris-je « Je suis trop irrésistible pour que tu arrives à le faire de toute façon. »

Et là, sans prévenir, je l’attrapai par la taille avant de courir vers l’eau, ignorant les indications qui interdisaient de sauter dans le bassin. Je pouvais entendre son rire de protestation, ce qui me fit rire et accessoirement boire la tasse. Le contact avec le froid de l’eau me fit frissonner mais je la gardais contre moi, tapant un bon coup dans le fond pour remonter. Elle allait me tuer mais je n’en avais rien faire. Je voulais seulement profiter de ce moment avec elle.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Sam 29 Aoû - 12:43




Tous à l'eau !

Je regardais Toby de loin. Je le vis boire la tasse et devinais qu'il venait de sentir mon odeur. Il remonta à la surface, tout en se tournant vers moi, me regardant. Je fus soulagée en voyant un grand sourire se dessinait sur ses lèvres, et je soupirais de soulagement. Il n'allait pas me faire la tête. Je le regardais nager vers le bord de la piscine alors que j'arrêtais de me ronger les ongles. Je m'étais inquiétée pour rien.

Il finit par sortir de l'eau, son regard plongé dans le mien, avant de secouer la tête, ce qui me fit sourire amusée. Il passa ensuite une main dans ses cheveux et me fit un clin d'œil tout en marchant rapidement vers la porte de la piscine pour l'ouvrir. Je souris amusée en soupirant légèrement à sa remarque. Oui je le savais. Il prit ma main avant de me voler un baiser et je ne pus m'empêcher de suivre un peu ses lèvres, risquant de le toucher même s'il était tout mouillé. Il m'invita à la rejoindre avant de partir vers son fauteuil. Je passais par le petit bassin afin de me rincer les pieds avant d'aller le rejoindre, m'essayant sur le fauteuil à côté de lui.

« Je suis contente que tu ne me boudes pas pour la lune de miel. Je suis trop irrésistible pour que tu arrives à le faire de toute façon. »


Je ne pus m'empêcher de rire. J'allais répondre quand Toby m'attrapa par la taille. Avant que je comprenne ce qu'il m'arrivait, il courut vers l'eau. J'essayai de parler pour lui dire de ne pas le faire, mais j'étais morte de rire. Il nous fit sauter dans le bassin, et je manquais de boire la tasse. Il me garda contre lui alors que je le regardais, sous l'eau, avant de taper contre le fond afin de nous faire remonter. Une fois à la surface, je pris une grande inspiration, chose que je n'avais pas pu faire avant de tomber dans l'eau. Je battais des pieds pour ne pas couleur tout en le regardant. Je parlais en rigolant

« Non mais tu es fou ?! Heureusement que, cette fois, j'étais en maillot ! »

Ce n'était pas lui qui m'avait jeté à l'eau la fois dans la piscine du lycée de Toby, mais c'était lui qui m'avait repêché. J'en avais encore honte, mais je le mentionnais quand même. Ca me faisait bizarre de repenser à la deuxième fois qu'on s'était vu, c'était il y a bien longtemps… Je lui souris avant de lui voler, à mon tour, un baiser avant de me détacher légèrement de lui pour pouvoir bien rester à la surface.




Joy & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Sam 29 Aoû - 14:03

Souvenirs romantiques
Toby Beckett & Joy Beckett




Son sourire sonnait agréablement à mes oreilles alors que je continuais de la tenir par la taille, sentant ses pieds battre dans l’eau pour ne pas couler. Je souris de plus belle quand elle fit référence à notre deuxième rencontre dans la piscine du lycée. Je l’avais sauvé d’une noyade et avais arrêté son criminel. Je me souvenais aussi qu’elle en avait été un peu irritée et qu’elle n’aimait vraiment pas que je la taquine mais c’était complètement différent maintenant. Nous étions amoureux, mariés et elle avait beaucoup changé. Et oui, cette fois-ci, elle avait un maillot de bain. Je ris doucement, répondant doucement à son baiser avant de la laisser filer.

« Oh oui je m’en souviens de ça ! Tu m’avais même noyé parce que je t’avais fait un joli compliment sur ton physique. Tu étais vachement timide avant… »

Je vins la rejoindre, attrapant le bord du bassin pour la regarder en souriant. Elle était vraiment magnifique, j’avais vraiment eu de la chance d’avoir eu le courage de lui avouer mes sentiments, sinon elle m’aurait échappé pour toujours. J’étais quand même vachement triste de la laisser après notre lune de miel mais c’était pour mieux revenir après.

Je plongeai de nouveau, passant entre ses jambes avant de rejoindre le bord opposé, faisant le dauphin avant de venir m’asseoir sur le marbre, frissonnant à cause du froid, quelques gouttes d’eau venant glisser le long de ma nuque. Je tournai le regard vers la droite, nous avions vu sur quelques vieilles maisons typiques de la ville. C'était vraiment beau.

« Je te propose, après que nous nous soyons rafraîchis, de trouver un petit restau paisible pour manger en amoureux. Des spaghettis tiens, ça fait longtemps que je n’en ai pas mangé. »

Je reportai mon regard sur elle en souriant, lui faisant une petite moue pour qu’elle me rejoigne.

« Allez viens rejoindre ton mari, si tu ne viens pas, je viendrai te pêcher de force de toute façon. »

Un large sourire étira mes lèvres. J’avais envie de jouer, de me détendre, de profiter de cet instant à deux. Après tout, cette semaine était la nôtre, on pouvait faire à peu près ce que l’on voulait et je voulais laisser cette petite dispute derrière nous. Tout ce que je voulais, était son sourire, son rire, sa bonne humeur, elle tout simplement.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Dim 30 Aoû - 12:01




Let's Play !

« Oh oui je m'en souviens de ça ! Tu m'avais même noyé parce que je t'avais fait un joli compliment sur ton physique. Tu étais vachement timide avant… »

Je souris amusée. J'étais… compliquée.  Timide ? On pouvait dire ça comme ça, c'était une façon de voir les choses.  Je vis Toby me rejoindre et attraper le bord avant de plongeai de nouveau. Je soupirai légèrement, levant les yeux au ciel mais en souriant, quand Toby passa entre mes jambes. Je me retournais afin de pouvoir voir mon mari qui était à présent assit sur le marbre tout en regardant vers sa droite. Je suivis son regard, et sourit en voyant des vieilles maisons splendides. Venise était vraiment une ville magnifique. Je souris amusée lorsque Toby proposa d'aller manger des spaghettis dans un restaurant en amoureux après la piscine. Je fis la planche tout en lui répondant que j'étais partante. J'adorai toutes sortes de pâtes et on était en Italie ! La ville parfaite pour en manger. Et un restaurant en amoureux… Comment pouvoir refuser ? Je fermais les yeux un peu, me détendant enfin.

« Allez viens rejoindre ton mari, si tu ne viens pas, je viendrai te pêcher de force de toute façon. »

J'ouvris les yeux alors qu'un sourire amusé se dessinait sur mes lèvres. Je le regardais, arquant un sourcil, avant de faire mine de réfléchir. Le rejoindre directement ou jouer un peu et le forcer à venir me chercher ? La deuxième option semblait plus amusante… J'allais choisir celle-là.  Je m'éloignais de lui rapidement sans le lâcher du regard.

« Je sais pas… Je crois que tu vas devoir venir me chercher… »

Je souris tout en haussant les sourcils, joueuse, avant de me laisser doucement couler sous l'eau. Je nageais au fond de l'eau, faisant légèrement attention à ce qui se passait au-dessus de ma tête. Je me baignais peu, mais le fond était mon endroit préféré dans la piscine. L'air vint à me manquer, et je me propulsais à la surface en poussant  le fond. Je posais mon regard sur Toby qui n'avait pas encore bougée. Je le regardais avec le même sourire aux lèvres et en arquant un sourcil

« Alors ? Qu'est-ce que tu attends ?! »



Joy Beckett & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Mer 2 Sep - 14:42

Touchée, coulée
Toby Beckett & Joy Beckett




Elle ouvrit les yeux, un sourire venant embellir son doux visage, mon cœur battant un peu plus dans ma poitrine à cet instant précis. Je rêvais déjà de plonger vers elle et de l’entourer de mes bras, l’entourant dans les profondeurs pour profiter de ce paisible silence et d’un baiser sous-marin des plus agréables. Mais ça m’étonnerait que j’eus assez de respiration pour ça,  autant y penser pour ne pas me tuer à faire des bêtises. Joy allait me faire jouer, je le savais avant qu’elle ne vienne me répondre par la négative, élargissant mon sourire déjà étincelant.

« Madame n’aime pas bouger son joli postérieur ? »
ricanais-je

Son air joueur me fit rire un peu alors que je sentais mon coyote hurler de joie à l’idée de jouer avec l’Alpha. Nous revenions aux bonnes vieilles habitudes. Je restai pourtant assis sur le bord, hypnotisé par ses courbes qui venaient de disparaître sous l’eau dans un plongeon tout simplement parfait. Je gravais ce moment dans ma mémoire, voulant me le remémorer pendant ces trois longs mois sans elle.

Elle finit par remonter à la surface et elle fut surprise de me voir toujours assis. Madame voulait vraiment que je la rejoigne ? Soit, mes yeux d’un bleu glacial firent leur apparition quelques secondes avant de reprendre leur couleur originelle, j’allais donc jouer. Je me levai, m’étirant et faisant craquer mon cou.

« J’arrive… »

Et d’un bond, je plongeai la tête la première, le contact froid de l’eau me réveillant subitement de ma torpeur amoureuse. Mes yeux s’ouvrirent sous l’eau et je distinguai sa fine silhouette, j’accélérai l’allure, mes bras venant s’enrouler autour de sa taille, l’emmenant vers le bord de la piscine. J’usai de mes dernières forces pour la propulser hors de l’eau, la forçant à s’asseoir sur le marbre alors que je sortais la tête de l’eau, m’appuyant sur les coudes, de part et d’autre de ses jambes. Je lui fis un grand sourire

« Attrapée ma chérie. » dis-je en embrassant son ventre tout plat « Tu as voulu joué et tu as perdu ! »

Je m’élevai à la force des bras pour venir le voler un baiser langoureux, m’attendant à ce qu’elle me pousse à l’eau pour me venger. Je mordillai sa lèvre avant d’entendre la porte de la piscine s’ouvrir sur une famille. Les gosses débarquèrent en hurlant avant de sauter comme des dingues dans l’eau. Je souris avant de m’éloigner doucement de ma femme, la rejoignant sur le bord.

« Adieu la tranquillité… »





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Sam 5 Sep - 10:01




Faim de Louve

Je remontais à la surface. Voyant que Toby n'avait pas bougé d'un poil, je lui demandai ce qu'il attendait. Je vis ses yeux de coyotes apparaitre pendant quelques secondes, avant de laisser place à ses yeux normaux. Je le regardais se lever, me reculant un peu, alors qu'il s'étirait tout en faisant craquer son cou.

« J'arrive… »

Il plongea d'un coup, et je me dépêchais de nager le plus vite possible, essayant de ne pas me faire attraper. Toby était un bien meilleur nageur que moi, je le savais bien. Il n'allait sans doute m'attraper facilement, mais je ne comptais pas me laisser attraper sans essayer de m'échapper. Rapidement, il enroula ses bras autour de ma taille, me tirant vers le bord. J'essayais tant bien que mal de lui compliquer la tâche, mais je fus propulser hors de l'eau, me retrouvant assise sur le marbre froid.

Je frissonnais légèrement à cause du froid alors que mon mari sortait la tête de l'eau,  avant de mettre ses bras de part et autres de mes jambes. Il sourit, ce qui me fit arquer un sourcil. Il se mit à parler, me faisant lever les yeux au ciel, soupirant légèrement. Il était vraiment content d'avoir gagné à ce que je voyais…

Toby s’éleva grâce à ses bras afin de me voler un baiser auquel je répondis. Il se mit à mordiller ma lèvre alors que je souriais, venant de trouver une idée de comment me venger de sa victoire. J’allais le faire, quand une famille débarqua. Les enfants crièrent comme des fous avant de sauter dans la piscine. Mon mari s’éloigna alors que je soupirai, avant de me rejoindre sur le bord.

Je fis un petit sourire avant de poser ma tête sur son épaule quand il parla encore une fois. Oui, c'est sûr que nous allions plus être tranquilles à cause de cette famille… mais l'hôtel n'était pas à nous. Cette famille avait autant le droit que nous de venir profiter de la piscine de l'hôtel.

« C'est la vie… »

Je le regardai avant de sourire et de le pousser dans l'eau. Je me retins de rire et souris amusée à la place, fière de moi-même si ce n'était rien. Je me levais, allant chercher ma serviette. Je l'enroulais autour de moi. J'étais toujours frileuse quand je sortais d'une piscine, même s'il faisait chaud. Je m'avançai vers la piscine pour aller vers Toby, quand je faillis me faire arroser par un des enfants de la famille et je décidai de rester à une certaine distance de la piscine.

« Et bon, je sais que c'est sans doute pas l'heure de manger, ici en Italie, mais je vraiment commence à avoir faim… pas toi ? »



Joy Beckett & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Mer 9 Sep - 17:00


Chic pour le restaurant
▽ Sape toi bien, on va manger des pâtes chérie.
Elle vint poser sa tête sur mon épaule et j’eus le tic de venir caresser ses cheveux mouillés, manquant d’y emmêler mes doigts. Je respirai doucement son odeur, légèrement camouflée par le chlore mais ça ne dérangeait pas mon odorat, sa peau restait douce sous mes caresses. Je tournai mon attention vers les gosses qui jouaient dans l’eau, ne pouvant m’empêcher de sourire en les voyant barboter de la sorte. Je me revis avec Henry à San Francisco quand notre père avait acheté une piscine gonflable pour le jardin. Maman avait protesté alors que nous sautions déjà dedans pour noyer l’autre.

Une pointe de nostalgie me fit soupirer mais je chassai ce souvenir de ma mémoire, j’allais lui répondre quand ma gentille femme me poussa à l’eau sans ménagement. Je bus la tasse, l’eau venant irriter ma gorge alors que mes poumons en feu protester déjà. Je sortis rapidement de là et pris appui sur le bord, son sourire était toujours plaqué sur ses lèvres. Je levai les yeux au ciel, déglutissant soudainement en la voyant se lever, dévoilant son corps de rêve. Je foudroyai le père de famille qui avait le regard un peu trop traînant. Porc.

Elle prit sa serviette mais ne vint pas me rejoindre, les petits monstres étaient bien trop agités pour qu’elle reste sèche. Je posai mes coudes sur le marbre, grattant ma barbe en lui souriant, l’eau me faisait vraiment du bien. Elle avait faim. Soit, j’avais aussi faim, donc c’était une très bonne idée de sa part que de proposer un petit restaurant en amoureux. Je sortis de l’eau et m’emparai de ma serviette pour sécher mes cheveux et mon torse mouillé.

« Si Bella ! » riais-je « Mais d’abord, faut prendre une bonne douche et s’habiller avec classe, c’est notre premier dîner en amoureux à Venise ! »

Je lui offris un sourire malicieux avant de lui prendre la main, déposant un doux baiser dans sa paume, l’attirant à moi pour enrouler un bras protecteur autour de ses épaules, nous faisant marcher côte à côte, quittant la piscine ensemble. L’hôtel était calme, c’était vraiment agréable.

Une fois dans l’ascenseur, je me séchais les cheveux, les secouant dans tous les sens, sachant très bien que ça agacerait ma blonde. Reposant la serviette sur mon épaule, je vins lui voler un baiser.

« Spaghettis ou lasagnes ? Dilemme ma chérie, je ne sais pas quoi choisir… Les lasagnes me rappellent un très bon souvenir. »

J’allais venir l’embrasser une nouvelle fois quand la porte s’ouvrit sur un couple de personnes âgées. Je retirai rapidement ma main de sa hanche et leur fis le bonjour, quittant rapidement cet endroit clos pour rejoindre la chambre.

Une fois à l’intérieur, je m’empressai de prendre ma douche, réfléchissant déjà à la tenue que j’allais prendre. Enfin tout propre, je pris ce qui ressemblait à un bout de tissu rouge que j’enroulai difficilement autour de ma taille pour tenter de cacher mon entre jambe. Je ne voulais pas que Joy vire au rouge tomate et me fasse une remarque. A peu près présentable, je quittai la salle de bain, me plaçant devant ma valise.

« A la douche ma belle, on y va dans vingt minutes ! » dis-je en m’emparant d’une chemise blanche.

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Lun 14 Sep - 18:28




Lasaaaaaaaaaaaagnes !

Je le regardais sortir de l'eau, souriant toujours, alors qu'il prit sa serviette pour sécher son torse. Il finit par me répondre. J'arquais un sourcil, tout en souriant bien sûr, alors que Toby fit un sourire malicieux et prit ma main afin de déposer un baiser dans ma paume de main.  Je me blottis contre lui lorsqu'il passa un bras autour de mon épaule alors que nous sortions de la piscine, retrouvant le calme de l'hôtel.

Avant que je m'en rende vraiment compte, j'étais déjà dans l'ascenseur. Je grimaçais, me retrouvant dans une boite de conserve en moins de vingt-quatre heures. Je jetais un coup d'œil à Toby qui secouait ses cheveux comme un chien secoue ses poils quand il sort de l'eau. Il ne semblait plus se souvenir que j'étais claustrophobe… J'avais pas d'autres choix que de serrer les dents, et espérait que je n'allais pas me faire écraser par les murs ou me retrouver bloquée pour  toujours ici… Rien qu'en pensant à ces possibilités, je pus sentir un frisson parcourir mon échine, et je serrai encore plus les dents alors que tout mon corps était crispé. J'essayais tant bien que mal de garder un rythme cardiaque et respiratoire normal.

Mon mari reposa sa serviette sur son épaule avant de me voler un baiser, ce qui me fit me détendre un peu. Je souris, un peu nerveusement, quand il parla. Les lasagnes… Mon plat préféré et ce qu’il avait partout quand il m’avait demandé en mariage… Oui, un très bon souvenir.

« Je voterai pour les lasagnes… C’est mon plat préféré... Et c'est notre plat ! »

Mon coyote m’embrassa une deuxième fois, me détendant encore un peu, sans me détendre complètement. Manque de chance pour nous, la porte s’ouvrit sur deux personnes âgées. Toby enleva immédiatement sa main de ma hanche, je n’avais même pas remarqué qu’il l’avait mise là, avant de dire bonjour au couple. Je me contentais de faire de même, avant de me dépêcher de sortir de cette fichue boite de conserve.


Nous arrivâmes dans la chambre, et Toby alla se doucher. J’allais devoir attendre mon tour. J’attendis patiemment qu’il finisse de prendre sa douche en continuant à feuilleter mon catalogue de tout à l’heure, sachant qu’il pouvait être un peu long. Il finit par sortir de la salle de bain avec une serviette rouge, un peu petite, enroulé autour de sa taille.


« A la douche ma belle, on y va dans vingt minutes ! »

Je fis la moue. Vingt minutes… ? C’était court… J’avais besoin de plus longtemps pour prendre ma douche, me sécher et me faire belle… Je ne pris pas la peine de protester et je me dépêchai plutôt d’aller me laver. Une fois dans la salle de bain, j’enlevai mon maillot et rentrai dans la cabine de douche. J’allumai l’eau avant de commencer à bien me savonner le corps et les cheveux. Une fois toute propre, je sortis de la douche et j’enroulais une serviette propre autour de mon corps, comme une robe, et me séchai rapidement les cheveux au sèche-cheveux pour aller plus vite. Une fois ceci fait, je repassais dans la chambre pour prendre mes vêtements et ma trousse de maquillage. Je retournais dans la salle de bain pour finir préparer.

Je sortis, enfin, de la salle de bain que je fus prête pour aller au restaurant. Toby était lui aussi prêt et m’attendait. Je m’approchais discrètement et silencieusement de lui, avant de sauter sur son dos, m’accrochant à lui

« Direction Lasaaaaaaaaaaaaaaaaaaagnes ! »


Joy Beckett & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Ven 25 Sep - 17:12


A Dada sur le cheval!
▽ Sape toi bien, on va manger des pâtes chérie.

Elle fila donc dans la salle de bain alors que je me décidai à choisir ma tenue. Je fixai ma valise avec un air discret, pensant à quelque chose de chic, voulant absolument me démarquer des autres hommes de la ville. Je devais faire en sorte que Joy ne porte son regard que sur moi, les italiens étaient d’une beauté redoutable et étaient fortement appréciés par la gente féminine. Je devais donc me démarquer.
Je m’emparai de ma fameuse chemise blanche que j’enfilai tranquillement, la boutonnant jusqu’en haut, enfilant un veston bleu nuit, je sautai dans un pantalon gris, m’approchant du miroir à cloche pieds. Je jetai un coup d’œil à ma montre, écoutant l’eau couler doucement. J’avais encore le temps.

Je me débattis avec le nœud de papillon rouge que ma mère m’avait offert après mon mariage mais je finis pas faire quelque chose de correct tandis que Joy sortait de la salle de bain pour récupérer ses affaires. Je glissai un rapide regard sur sa fine silhouette, ayant soudainement la gorge sèche mais je me repris rapidement. Plus que les chaussures !

Voilà, j’étais prêt. Je plongeai mes mains dans mes poches, tournant mon attention vers la fenêtre qui m’offrait une vue magnifique sur la ville. Les minutes passèrent et je commençai à m’impatienter, grattant ma barbe en soupirant. Les femmes étaient décidément bien longues !

Je manquai de m’écrouler en avant alors qu’on me sautait dessus. Je reconnus l’odeur de Joy, ses bras entourant mes épaules pour ne pas tomber, j’agrippai ses jambes en riant, la surprise avait laissé place à l’hilarité. Je tentai de la regarder mais c’était assez difficile, je ne pouvais qu’apercevoir sa crinière blonde. Ma tendre policière pouvait être très surprenante !

« Allons-y ma douce ! » ris-je, la gardant sur mon dos, prenant la direction du couloir.

Je me foutais bien du regard des autres membres de l’hôtel, j’étais heureux et avec Joy, rien de mieux. J’emmenai la femme de ma vie manger de délicieuses lasagnes, quoi de mieux ? Rien.
Les rues étaient calmes et le paysage sublime, mon regard se baladait à la recherche d’une enseigne accueillante. Je finis par déposer Joy au sol, l’embrassant avec tout mon amour avant de la regarder de la tête aux pieds.

« Tu es magnifique chérie ! Je retombe amoureux ! » souris-je « Avant que je ne t’embarque dans ma cachette, vaut mieux qu’on aille manger non ? »

Je pris sa main et entrai dans le restaurant, saluant le personnel qui nous plaça dans un coin tranquille de la pièce. Bougie, belle vue, rien de plus beau pour ma belle.

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Sam 3 Oct - 12:23




Arrivée Au Restaurant

Je souris amusée en voyant qu'il manqua de tomber. J'avais été assez discrète, j'avais réussi mon coup. C'était rien, mais pour le coup, j'étais vraiment fière de moi. Mais le sourire qui étirait mes lèvres disparut lorsque Toby sortit de la chambre, me gardant sur son dos. Je voulus protester, mais je n'en eus pas le temps.

Je m'accrochai bien à Toby, n'ayant pas envie de tomber, même s'il me tenait. Je posais doucement ma tête contre son dos, ignorant peu à peu  les regards des autres. J'étais vraiment contente d'être ici, à Venise, avec mon tout nouveau mari… Je pouvais enfin me détendre, oublier les problèmes de tous les jours, profitant tout simplement du moment précis…

J'observai les boutiques et bâtiments qui défilaient alors que Toby marchait. Elles étaient toutes plus belles les unes que les autres. On en trouvait une magnifique, ne pensant pas pouvoir plus beau, mais pourtant, la suivante dépassait la première.  Cette ville était juste magique… La ville parfaite pour les amoureux, donc pour notre lune de miel.

Le petit voyage se finit et mon mari me posa au sol alors que mes lèvres s'étiraient en un sourire. Je n'eus le temps de dire mot, qu'il m'embrassait amoureusement. Je répondis au baiser, goûtant à ses lèvres que j'aimais tant et dont je ne pourrai jamais me lasser. On aurait dit que c'était, à chaque fois, la première fois que mes lèvres touchaient les siennes, rendant toujours le moment magique.

Les rues étaient calmes et le paysage sublime, mon regard se baladait à la recherche d'une enseigne accueillante. Je finis par déposer Joy au sol, l'embrassant avec tout mon amour avant de la regarder de la tête aux pieds.  Je souris amusée, rougissant légèrement, lorsque Toby parla.

« Et toi donc ! Tu es un vrai gentleman dans se costume, essaie de l'être pendant le repas ! Monsieur Beckett… »

Toby prit ma main et je serai légèrement la sienne tout en rentrant dans le restaurant. On vint nous placer. La table qui nous fut assignée était dans un coin qui semblait assez calme, parfait. Mais mieux encore, on avait depuis la table une belle vue et il s'y trouvait des bougies. Que demandait de plus ?

Je suivis donc l'employé qui devait nous mener à notre table. Une fois arrivée, Toby tira ma chaise, étirant encore un sourire sur mes lèvres. Je m'assis et regardais le menu qu'on avait posé sur la table, même si je savais déjà ce que je voulais. Je vérifiai juste qu'ils en avaient bien. La plupart de la carte était incompréhensible pour quelqu'un de mon niveau en italien, mais je reconnus quelques mots comme « pasta », « pizza » et enfin « lasagna ».

« Ah ! Ils ont bien des lasagnes ! Bonne nouvelle ! Imagine s'il n'y en avait pas eu… Le désastre ! »



Joy Beckett & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Dim 4 Oct - 11:35


Milady
▽ Sape toi bien, on va manger des pâtes chérie.

Etre un gentleman pendant le repas ? Ahah, quelle comique cette Joy ! Je pouvais être gentleman dans toute sorte de situations. J’étais la définition même de ce mot ! Bon d’accord, parfois j’étais un peu trop pervers ou un peu trop grognon mais je restais tout de même adorable avec elle, la chérissant comme la chose la plus précieuse en ce monde. Je l’aimais comme un dingue et j’allais le lui faire comprendre ce soir. Elle voulait que je sois aussi digne qu’un gentilhomme ? Eh bien j’acceptai le défi avec grand plaisir.

« Madame Beckett, je serai, pour vous, l’homme le plus charmant et courtois de ce pays si le cœur vous en dit. »

Et je commençai fort ! Je vins me placer derrière sa chaise, la tirant doucement pour l’inviter à s’asseoir. Cela fait, je posai un délicat baiser sur son front avant de venir m’installer à mon tour, tirant un peu sur mon nœud de papillon qui partait sur le côté. Je jetai un coup d’œil à la vue qui nous était offerte, m’emparant du menu, le parcourant rapidement sans en comprendre un traître mot. De toute façon, nous prenions des lasagnes, donc à quoi bon essayer de déchiffrer les mots qui dansaient devant mes yeux ?

Je ris en voyant Joy se réjouir de voir le nom de son plat favori et lui souris avant de reposer la carte.
Elle était vraiment belle ce soir et je m’abîmai à sa contemplation, oubliant presque de lui répondre. Je secouai doucement la tête, sortant de mon observation.

« On aurait dû changer de restaurant ! Mais les lasagnes c’est typiquement italien, si un restaurant traditionnel n’en fait pas. C’est qu’il y a un problème ! »

Le serveur vint se présenter à notre table et je m’appliquai à parler d’une manière compréhensible, n’utilisant pas mon horrible accent californien. Je le remerciai avant de m’emparer de la main de ma femme, lui faisant un baisemain.

« Qu’as-tu envie de faire demain Milady ? Je me plierai au moindre de tes désirs, aussi fous soient-ils ! » souris-je « Bon… Si tu me demandes de me jeter dans l’eau de Venise, je dirai sûrement non mais je pense que tu m’as compris »

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Dim 18 Oct - 15:05




Recherche d'idées

Je fis pars à Toby de ma découverte : il y avait bien des lasagnes. Je posais mon regard sur lui, souriant toujours, alors qu'il faisait de même tout en reposant sa carte.  Je le vis m'observer sans dire mot, me faisant légèrement rougir. Je souris un peu timidement tout en l'observant à mon tour, devant avouer que le nœud papillon lui allait à ravir et qu'il était à croquer, comme toujours.  Mon mari secoua la tête, revenant sans doute sur terre, ce qui me fit sourire amusée.

« On aurait dû changer de restaurant ! Mais les lasagnes c'est typiquement italien, si un restaurant traditionnel n'en fait pas. C'est qu'il y a un problème ! »

Je souris. Il n'avait pas tort. Il y aurait eu un problème s'il n'y avait pas eu de lasagnes, ce qui était peu probable. Un serveur arriva, nous parlant italien bien sûr. Je devinais qu'il devait nous demander si on avait fait notre choix et si oui, qu'est-ce que nous prenions.  Encore une fois, ce fut Toby qui parla, se débrouillant pour lui répondre. Une fois ceci fait, mon cher mari prit, sans crier garde, ma main afin de faire un baisemain avant d'encore parler.

Je souris, soupirant légèrement tout en secouant la tête, avant de réfléchir. Mine de rien, c'était une bonne question… Que faire demain ? Visiter Venise ? Rester à l'hôtel afin de se détendre et d'en profiter ? Les deux options m'allaient parfaitement tant que j'étais avec Toby. Mais il avait dit qu'il se plierait à mes moindres désirs, sauf si je lui demandais de sauter dans l'eau… Il faut en profiter, non ? Mais je n'avais pas d'idée pour l'instant.

« Mmm… Comme ça, je ne sais pas mais je vais bien trouver ! Ne t'inquiète pas… » Dis-je avec un sourire malicieux

Je regardais rapidement au tour de nous, les familles, couples et amis qui mangeaient ou attendaient eux aussi leurs plats. Heureusement, la plupart mangeaient déjà, presque tous même. Le brouhaha de fond était incompréhensible, et le serai aussi même ils parlèrent anglais. Mais les conversations se déroulaient assez loin de notre table, ne nous dérangeant donc pas. Une chance que l'on ait eu une table éloignée des autres.

« Mais en tout cas, de ce que j'ai vu, Venise est magnifique ! Si leurs lasagnes sont aussi délicieuses que la ville est belle, c'est le paradis ! »



Joy Beckett & Toby Beckett

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   Mer 21 Oct - 15:23

It's Romantic
feat. Toby Beckett & Joy Beckett


Madame n’avait donc pas d’idées, un large sourire se dessina sur mes lèvres tandis que je portai un verre à mes lèvres buvant tranquillement. Je n’appréciais pas particulièrement le vin d’habitude, mais celui-ci était étonnamment sucré et agréable au palais. Rien avoir avec les quelques bouteilles que m’avait fait goûter Henry dans son appartement à San Francisco. Nous n’avions pas les mêmes goûts.

Je reposai doucement le verre et passai une main dans mes cheveux, sentant mon ventre protester contre la faim qui le tiraillait. Ne pouvait-il pas attendre encore un peu plus longtemps ?

Je me redressai sur ma chaise, appuyant mes coudes sur la table, calant mon menton sur mes poings fermés, mon regard ne quittant pas celui de Joy que je trouvais toujours aussi envoûtant. Cette fille continuerait à me rendre dingue et ça malgré les années. Jamais quelqu’un n’avait réussi à briser mes barrières en si peu de temps, mon cœur lui appartenait et je n’avais aucune envie qu’elle ne me le rende. Les souvenirs que j’avais avec elle étaient parfaits. Certains même étaient assez cocasses mais je me tairai là-dessus.

« C’est déjà le paradis ma belle. Disons que les lasagnes c’est le petit plus. Puisque j’arriverai aisément à me passer de lasagnes, si tu es dans mes bras. » Clin d’œil alors que le serveur revenait avec nos plats encore fumants. L’odeur était alléchante et me mit rapidement l’eau à la bouche. Mais encore une fois, je me devais de me montrer gentleman. Attrapant sagement mes couverts, je souris à ma belle. « Bon appétit ! »

Manger proprement était dans mes cordes mais le repas était tellement succulent que je devais me faire violence pour ne pas me jeter dessus comme un gosse sur des sucreries. Non j’étais bien au-dessus de ça.  Le repas se fit presque dans le silence, chacun profitant de la présence de l’autre et du dîner traditionnel italien. Buvant une gorgée de vin, je terminai ma dernière bouchée, me tapotant discrètement le ventre. « Ils sont vraiment doués ces Européens, je vais finir par m’installer ici. Les hot-dogs et autres hamburgers commencent à me gaver. Faudrait pas que tu es un gros et gras mari. »

Je lui donnai un doux coup contre sa cheville, rieur tandis que ma main venait caresser la sienne. Je me levai pour me placer derrière elle, profitant de me trouver loin des regards pour lui voler un long et amoureux baiser. Ses lèvres incroyablement douces avaient le goût du vin et je mordillai doucement sa lèvre inférieure avant de me retirer, restant sage comme promis. Elle me rendait fou, je n’y pouvais rien. « Tu veux un dessert ou tu me laisses te l’offrir plus tard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L.O.V.E ft. Joy Beckett   

Revenir en haut Aller en bas
 
L.O.V.E ft. Joy Beckett
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV série Militaire 5/5
» [-18] Prémisses au morbide [Kate]
» PHILADELPHIA
» Detective Beckett, NYPD' Bureau d'Investigation.
» Angela Beckett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: