AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasse gardée. Ft Skye Diaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Jeu 30 Juil - 16:28

Propriété Privée.
Henry Beckett & Skye Diaz

La pleine lune était haute dans le ciel, créant une atmosphère peu accueillante et peu rassurante. La forêt était inhabituellement agitée, les animaux courant dans tous les sens alors que d’étranges bruits résonnaient entre les arbres. Il n’était pas conseillé de s’y aventurer par ce temps-là et pourtant, on pouvait discerner des bruits de pas. Mes bruits de pas, j’étais aussi silencieux qu’une ombre mais cela ne suffisait pas pour me dissimuler de l’ouïe des loups.

Un contrat m’était parvenu plus tôt dans la journée, un très grosse somme à la clé, je ne pouvais refuser. Depuis la disparition soudaine de Rhéa, j’avais décidément besoin de me changer les idées. J’avais fait la bêtise de me laisser aller, chose qui était bien trop dangereuse pour un chasseur comme moi. Cette rencontre avec cette louve m’avait définitivement changé, je ne ressemblais en rien au professeur sérieux et joli cœur, j’étais redevenu l’ancien Henry Beckett. Imprévisible et dangereux.

Je m’emparai d’une flèche, bandant mon arc sans un bruit, mon regard ne lâchant pas la silhouette qui se tenait en face de moi. Elle était courbée, de la bave coulée d’entre ses lèvres alors qu’au bout de ses bras ballants brillaient d’horribles griffes dégoulinantes de sang. Voilà pourquoi on mettait d’aussi gros billets dans sa tête. Un loup complètement hors de contrôle qui n’avait rien à voir avec ses compères.

Je retins mon souffle, ne voulant pas faire trembler mon bras, la corde claqua et la flèche partit dans un sifflement strident. La pointe d’argent vint se loger dans son épaule mais le loup ne lâcha qu’une misérable plainte. Merde, ça allait être plus dur que prévu. J’allais me cacher derrière un arbre quand ses yeux d’un bleu glacial vinrent se poser sur moi. Je grimaçai, pas moyen de faire demi-tour.

Je me redressai, vérifiant que chacune de mes protections était fixée avant de tirer une dernière fois à l’arc, le blessant au genou. Je le vis courir dans ma direction et j’empoignai mon arc à deux mains, attendant qu’il arrive à mon niveau avant de lui asséner un vilain coup en pleine mâchoire. Mon arme se brisa sous l’impact et je lâchai les quelques morceaux de bois qui me restaient entre les doigts.
Il passa rapidement à l’offensive et je sentis ses griffes m’atteindre au bras, me faisant grogner. Je dégainai mon sabre, lui donna un coup de pied dans l’abdomen pour le faire reculer quelques peu.
Je donnai un coup tranchant au niveau de sa cuisse, le faisant vaciller.

Alors que j’allais lui porter le coup de grâce, j’entendis un drôle de bruit, ce qui me fit perdre ma concentration. Le coup me cueillit sous le menton et je percutai un arbre en grognant, repoussant le loup d’une pression de mes talons contre ses épaules, la bave qui dégoulinait de sa bouche salissait ma combinaison. Ses crocs claquaient à quelques centimètres de mes bras et je criai, perdant mon calme.

Une forte détonation retentit dans toute la forêt, faisant voler les corbeaux alors que je fermai les yeux, le sang aspergeant mon visage. Je sentis le corps inanimé de mon ennemi s’affaissait sur moi et je le repoussai mollement, me redressant en essuyant mes yeux.  Je regardai autour de moi, à l’affût du moindre danger. Je finis par apercevoir une silhouette un peu plus loin. Une jeune femme, armée… Une chasseuse.

« C’était ma proie ! Tu connais les règles ! On ne pique pas les trophées des autres ! » criai-je « C’était ma chasse ! La forêt est assez grande comme ça ! »





Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Ven 31 Juil - 19:23


La chasse est ouverte [PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

Une nuit de pleine lune. Une nuit parfaite, mais dangereuse, pour chasser. Je venais d'arriver devant la fameuse forêt de Beacon Hill. Le terrain de jeu favori de tous les être surnaturels de la ville, surtout pendant la pleine lune. C'était leur terrain de jeux, certes, mais le mien aussi. C'était ici que je pouvais réellement de défoulée, faisant la seule chose intéressante que mes parents m'avaient appris : chasser. Je n'étais plus Skye l'étudiante, travaillant à une piscine pour gagner de l'argent et qui ne manquait pas une occasion pour faire la fête. Je devenais une Skye que peu de gens connaissait. Je devenais une chasseuse.

Me faufilant entre les arbres, faisant le moins de bruit possible, je cherchais ma première cible de ce soir. J'avais déjà une petite idée de sur qui j'allais tomber, de qui j'allais tuer. Espérons que pour une fois, j'ai la forêt à moi toute seule, que je n'ai pas des gêneurs dans mes pattes. Que cela soit des humains ou des chasseurs. En parlant d'autres chasseurs, je me demandais bien si Haniel, le chasseur que j'avais rencontré il y a peu, chassait aussi ce soir. J'avais envie de chasser seule, donc j'espérai qu'il ne soit pas là.

Je continuais à m'avancer dans la forêt, la lune comme seule compagne pour le moment et qui éclairait mon chemin. J'écoutais bien tous les bruits autour de moi pendant que mes yeux ne cessaient pas de scruter les ombres de la forêt, cherchant une menace donc une cible.

Je finis par entendre du bruit sur ma gauche. Je tournais immédiatement la tête dans cette direction. Je m'avançais, doucement tout en enlevant le cran de sécurité de mon arme que je tenais fermement. Je voulais être prête à tirer si j'avais bel et bien trouvé une cible. Espérons que cela soit bien le cas et qu'en plus c'était bien le loup que je cherchais. Tout en restant dans l'ombre, j'observais la scène qui se déroulait sous mes yeux. Je ne m'y étais pas attendu. Il y avait un loup, crocs et griffes sorties et pleins de sang qui semblait se battre contre un homme. Un chasseur je devinais. Je ne l'avais jamais vu auparavant. Je remarquais une flèche plantée dans l'épaule de la bête et une deuxième dans son genou. Tenace le loup. Une branche craqua alors que j'avançais pour mieux observer le combat des deux. Cela fit perdre sa concentration au chasseur et il se retrouva projeté contre un arbre par le loup.

Ce dernier plaqua l'homme qui essayait de le repousser alors que ses crocs étaient près de lui, prêt à le mordre. Je devais intervenir. C'était un peu à cause de moi qu'il était à présent dans cette situation plus que délicate. Au diable les règles qui disaient qu'il ne fallait pas piquer la cible d'un autre chasseur. Que ceux qui l'ont écrit aillent se faire voir. Calmement, je visais la tête du loup, ne me laissant pas les cris désespéraient du chasseur me déconcentrer. La balle partie, une détonation retentit ébranlant la forêt plus ou moins tranquille, le loup tomba mort. J'avais bien visé, la balle avait bien fini sa course dans la tête de la bête.

J'abaissai doucement mon arme avant de tranquillement m'avançait vers l'homme qui avait faillit se faire tuer par l'être surnaturel. J'eus un sourire amusé quand je le vis, les yeux fermés et le visage tachait de sang. Le sang de celui qui avait faillit être son meurtrier. Il repoussa le cadavre avant d'essuyer ses yeux pour pouvoir ensuite regarder autour de lui. Il devait chercher le tireur. Moi, donc plutôt la tireuse.

Il commença à se plaindre comme un gamin à qui un aurait piqué le gâteau qui aurait dû être son goûté. Il fit allusion aux règles, ce qui me fit soupirer et lever les yeux au ciel. Ne se rendait-il pas compte que je venais de lui sauver la vie ? Si je n'étais pas intervenue, il aurait servi de repas au loup hors de contrôle que je venais de tuer. Je m'approchais de l'homme qui se conduisait en gamin, essayant de garder mon calme, avant de le regarder dans les yeux pour enfin lui répondre :

« Déjà, tu vas te calmer mon beau. Oui je connais les règles, oui on ne pique pas les trophées des autres et enfin, oui la forêt est assez grande. Mais tu sais ce qui se serait passé si je n'avais pas tiré une balle dans la tête de ce que tu appelles ta proie ? Tu serais mort et dans son ventre. Alors, à la place de me crier dessus comme ça, tu devrais plutôt me remercier de ne pas avoir attendu qu'elle te bouffe avant de la tuer. Car tu vois, je n'aurai pas eu à perdre mon temps à devoir t'écouter te plaindre et je serai partie à la recherche d'une autre cible »


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Sam 1 Aoû - 11:43

Petite effrontée.
Henry Beckett & Skye Diaz

Je la laissai approcher sans rien dire, resserrant ma prise sur mon sabre, furieux de m’être fait voler ma proie. Elle se croyait tout permis la chasseuse ? J’allais vite la faire redescendre de son piédestal. Si on commençait à s’amuser à ne plus respecter les lois de chasse, ça allait vite tourner à la catastrophe, surtout avec mon sale caractère. Je l’observai, ne pouvant m’empêcher de la trouver mignonne mais je ne devais pas penser à ça maintenant, elle venait de me couvrir de honte, je devais rattraper ça.

Je plongeai mon regard dans le sien, grinçant des dents alors que j’arrachai mes flèches de la chair du loup mort à mes pieds. Son sang m’acculait toujours mon visage, coulant dans ma barbe à mon plus déplaisir. Je l’écoutai, me disant qu’elle pouvait toujours causer, je n’allais pas prendre en compte ses commentaires. Je ne remerciai jamais, c’était complètement ridicule, je n’allais pas m’abaisser à de telles stupidités parce que Madame avait décrété qu’elle m’avait sauvé la vie, c’était tout bonnement ridicule. Un méchant sourire sur mes lèvres alors que je repoussai le corps inanimé de loup, dévoilant son crâne à moitié explosé par l’impact.

« Tu fais ta grande sauveuse, c’est bien. Mais j’aurais bien pu le tuer tout seul, il ne pouvait pas me mordre, j’ai plus d’un tour dans mon sac ma belle alors ne joue pas les héroïnes. » ricanais-je « Parce que tu surveilles très mal tes arrières. »

Et sur ces mots, je dégainai mon revolver planqué dans ma ceinture avant de tirer sans hésiter, la balle filant à toute allure, passant juste au-dessus de son épaule avant de venir se loger dans le crâne d’un loup qui s’effondra au sol dans un dernier hoquet de surprise. J’arquai un sourcil amusé, rangeant mon arme, passant à côté d’elle, m’accroupissant devant ma nouvelle victime. Malheureusement pour moi, sa tête ne me disait rien, il n’était pas sous contrat.

« Maintenant, je viens de te sauver la vie alors redescend d’un cran veux-tu ? »marmonnai-je

Je me redressai, la regardant longuement avant de croiser les bras, laissant les bruits de la forêt me désorienter. Elle semblait un peu plus jeune que moi et son visage semblait innocent, un bon masque pour une chasseuse. Il était plus facile d’amadouer les proies avec une bouille pareille qu’avec la mienne. Certes pour les louves, c’était bien pratique mais les hommes avaient tendance à fuir rapidement.

« Bon quel est ton nom ma belle ? Je suis nouveau ici et j’ai appris à me méfier de mes compères. Respectes-tu le code ou chasses-tu pour le plaisir ? »

Je m’appuyai contre un arbre, me laissant glisser le long de celui-ci, ne la lâchant pas du regard tandis que j’essuyai le sang sur mon visage du dos de ma main.




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Mer 5 Aoû - 9:54


Casse-Bonbon
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

L'homme finit par plongeait son regard dans le mien et j'arquais un sourcil. Allait-il faire encore son casse bonbon et me donner envie de lui tirer une balle dans la tête ou allait-il se calmer. La première option était plus probable malheureusement. Je le regardais retirer ses flèches du loup en ayant du sang sur le visage, ce qui était assez dégoutant. Je le vis sourire méchamment et me dit qu'il allait encore fait son malin et j'allais devoir résister à l'irrésistible envie de l'assommer un bon coup et le laissait sur place, tant pis si des loups venaient le bouffer, j'en n'avais franchement plus rien à faire

Faire ma grande sauveuse ? C'était mon métier sweetheart. Chaque jour j'attendais qu'un gamin se noie pour casser l'ennuie mortel que je ressentais quand j'allais bosser à la piscine. Il aurait bien pu le tuer tout seul ? Je me retins de rire. Il ne pouvait pas le mordre car il avait toujours un tour ? Vraiment ? Ce n'est pas ce qu'il avait fait comprendre dans son cri désespérer.  N'importe qui aurait pu comprendre que ce cri n'était pas le cri de quelqu'un qui semblait être si sûr que le loup le morde.

« Parce que tu surveilles très mal tes arrières. »

J'entendis un coup de feu alors que Monsieur Casse-Bonbon avait sorti son joujou de pistolet. Je regardais derrière moi entendant quelque chose hoquetait et vis un loup. Je soupirai et me retournant vers l'homme qui ressemblait plus à un gamin qu'un homme. Ce dernier arquait un sourcil tout en rangeant son arme pour aller voir le loup, s'accroupissant devant lui

« Maintenant, je viens de te sauver la vie alors redescend d'un cran veux-tu ? »

Mais oui, bien sûr mon chou. Il venait de faire ton gamin, ne me remerciant pas et m'engueulant, alors il pouvait toujours rêver. Il me regarda longuement tout en croisant les bras sans rien dire. Je soupirais en levant les yeux au ciel. Qu'est-ce que j'avais envie de le donner en pâture au loup. Qu'est ce  que ça serait drôle. J'allais partir sans rien dire, ne voulant pas le supporter plus longtemps lorsqu'il parla.

« Bon quel est ton nom ma belle ? Je suis nouveau ici et j’ai appris à me méfier de mes compères. Respectes-tu le code ou chasses-tu pour le plaisir ? »

Je le dévisageais alors qu'il s'adossait à un arbre tout en essayant le sang qui était encore sur son visage. Lui dire mon nom ? Et puis quoi encore ?! Il voulait que je lui fasse un massage des pieds aussi ? Ou non, plutôt lui apportait un jacuzzi pour que monsieur se détende. Il était nouveau ici ? Pas très étonnant je ne l'avais pas vu avant alors. Dommage qu'il soit arrivé par contre, si j'avais pu lire dans le futur, j'aurai tout fait pour qu'il meurt avant d'arriver à Beacon Hill.

« Julie. Je m'appelle Julie. Pas la peine de me demander mon nom de famille, tu peux toujours rêver. Après, bravo ! T'es pas aussi débile que t'en as l'air. Évidement qu'il faut se méfier des autres chou. C'est pas le monde des bisounours. Et enfin pour le code, ça c'est mon histoire. Ne croit pas que je réponds ça car ma réponse devrait être la deuxième option, je ne te réponds pas car je n'aime pas répondre aux questions des gens casse-bonbon. Je t'ai dit mon prénom, soit content. Pas la peine de me poser d'autres questions, je n'y répondrai pas. Maintenant, si tu veux bien m'excuser, j'ai plus important à faire. »


Sur ce, je tournais les talons, priant intérieurement pour ne pas qu'il me suive ou me retient. Il m'avait assez enquiquiné comme ça.

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Ven 7 Aoû - 10:50

Diplomatie
Henry Beckett & Skye Diaz


Je continuai de l’observer, chassant mes cheveux de mon visage avec cette vilaine envie de les couper. Rhéa les avait aimé longs mais elle n’était plus là désormais, je devais passer à autre chose. Je plantai mon sabre dans le sol, croisant les bras sur mon torse en me détendant un peu. Cette chasseuse devait me haïr et sûrement regretter de m’avoir sauvé la vie. Mais elle avait raison sur un certain point, il fallait que j’arrête d’être aussi agressif alors qu’elle m’avait aidé comme jamais. Je ne savais pas comment faisait Toby pour rester calme quand quelqu’un venait dans ses pattes. Toby… Mieux ne valait pas y penser.

Julie, cela sonnait faux et pas très recherché. Je ne savais pas si elle m’avait donné son réel prénom ou seulement un qu’elle avait choisi à la va-vite pour que je lui foute la paix. Elle répondit sèchement à mes questions, m’affabulant du surnom Casse-bonbons avant de me dire que je pouvais me la fermer et qu’elle allait me laisser. Voilà, très intelligent de ma part de me faire un ennemi parmi mes confrères. Les loups pullulaient dans cette ville, ce n’était pas le moment de me mettre d’autres personnes sur le dos. Il fallait que je mette mon égo de côté et m’excuser. Il m’avait fallu d’un simple coup d’œil pour comprendre que cette jeune femme aimait être flattée.

Elle était déjà en train de partir alors que je venais à peine de me redresser, décroisant les bras pour passer mes mains dans mes cheveux, prenant sur moi avant de prononcer ces quelques mots :

« Bon ok ! Je suis désolée… Julie ou je ne sais pas comment je dois t’appeler ! Je suis désolé de faire mon macho, mon gars trop sûr de lui. Tu m’as sauvé la vie et je t’en remercie. Je m’excuse de m’être énervé et de t’avoir parlé méchamment. »

Je ne m’amusais pas à la rejoindre, ne voulant pas l’énerver davantage. J’entendis du bruit derrière moi et je me retournai brusquement mais, il n’y avait absolument rien dans les bois. Cela devait être mon imagination.

« Je propose une trêve ? Que l’on reparte sur de nouvelles bases ? Après tout entre chasseurs dans cette ville, il faut se serrer les coudes non ? Moi c’est Henry, Henry Beckett au passage. »




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Sam 8 Aoû - 11:49


Deuxième chhance
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working


Je me retournais, croisant les bras tout en arquant un sourcil quand le chasseur parla. J'écoutais ce qu'il me disait avec un léger sourire moqueur. Monsieur  revenait sur terre ? Pas trop tôt. Peut être qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, mais au moins il faisait l'effort de le dire. C'était déjà ça et c'était pas mal pour un casse-bonbon de première.  Je le dévisageai, arquant toujours un sourcil, me demandant si je devrais re partir ou pas. Si Monsieur avait vraiment pensé ce qu'il avait dit, il pourrait m'être utile. Un allié de plus ne me ferait pas de mal. Si celui que j'avais maintenant disparaissait ou se faisait tuer, comme le premier, j'aurai encore un allié disponible.

Je le regardais toujours alors qu'il continuait son monologue. Tiens, il proposait une trêve. Tellement étonnant. Repartir sur des nouvelles bases, ça aussi c'est étonnant. Et voilà, je faisais encore de l'ironie, comme à chaque fois qu'on m'avait un peu trop enquiquiné. Ca n'allait pas aider. Se serrer les coudes entre chasseurs ? Plus ou moins, seulement quand c'était utile. Ca dépendait de la personne. Henry, Henry Beckett.  Je retenais le nom.

« Eh bien Henry Beckett, je veux bien te donner une deuxième chance pour que tu me prouves que tu peux être autre chose de ce que tu viens de me montrer il y a quelques minutes. »

Je l'observais encore un peu avant de revenir vers lui. Je pourrais lui dire mon vrai prénom, me doutant qu'il ne croyait à cent pour cent que je m'appelais Julie, un nom trop simple et trop commun, mais je préférai attendre d'être sûre qu'il pensait ce qu'il disait, et j'en doutais vraiment. Je croisais les bras, me foutant de ce que ça pouvait indiquer, avant de le dévisager encore une fois, mais cette fois ci avec un air détaché.

« Alors dit moi, Henry. Quand es-tu arrivé à Beacon Hill ? Pas longtemps vu que tu as dit que tu étais nouveau. »


Je m'en fichais pas mal de quand il était arrivé. J'en avais même rien à faire. Mais je faisais l'effort d'essayer de discuter un minimum. Oui, dans une forêt, pendant la pleine lune, alors qu'il y a pleins de loups qui peuvent nous tuer si on ne fait pas attention.  Super comme idée ? Non ? Je gardais quand même mon pistolet en main, prête à tirer sur le premier truc qui bougeait, autre qu'Henry évidemment.

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Dim 9 Aoû - 15:07

Blabla entre chasseurs
Henry Beckett & Skye Diaz


Une deuxième chance, Madame m’offrait une deuxième chance. Un sourire amusé naquit sur mes lèvres alors que j’hochai doucement la tête, j’allais lui montrer que je n’étais pas un homme grognon qui aboyait sur tout ce qui bougeait. Je rangeai mon sabre dans son fourreau avant de ramasser les quelques morceaux de mon arc. Je jurai entre mes dents, il m’avait coûté une véritable fortune. Le contrat avait intérêt à être payé sinon j’étais bon pour reprendre ma vieille arbalète.

Je la vis revenir vers moi, elle croisa les bras tandis que je fourrai le reste de mon arme dans mon sac, restant près du loup que j’étais censé tuer. Il me fallait une preuve. Son médaillon ferait l’affaire. Je reportai mon attention sur la jolie chasseuse qui avait opté pour un air détaché.

Voilà qu’elle voulait que je parle de moi, un nouveau sourire étira mes lèvres alors que je posai ma main sur le pommeau de mon sabre, m’appuyant dessus, réfléchissant longuement avant de me dire que je n’avais rien à perdre et que je pouvais bien tout lui dire.

« Je suis arrivé il y a trois semaines, j’ai dû ramener mon frère et j’ai décidé de garder un œil sur lui. Votre forêt regorge de bêtes en tout genre, c’est beaucoup plus drôle qu’à San Francisco ! »

Je me penchai pour arracher le médaillon du loup, n’étant pas si rassuré que ça à l’idée de rester près d’un cadavre. Je m’en éloignai discrètement avant de reprendre la parole, ignorant le bruit du vent dans les feuillages des grands pins.

« Je te propose de bouger, tout ce sang va attirer d’autres prédateurs, on ferait mieux de se cacher pour les surprendre qu’en penses-tu ? »

Je n’attendis pas de réponses de sa part et me dirigeai vers les hauteurs, ne voulant pas me faire attaquer pas surprise par une créature surnaturelle. Je sautai par-dessus une grosse racine et rejoignis un petit bosquet de buisson qui me cachait à la vue de tous. Je m’assis dans les feuilles mortes et regardai mon bras griffé. Heureusement que j’avais toujours quelque chose sur moi dans ces cas-là.

« C’est quand tu veux Julie, je ne te force pas à venir mais il serait préférable que tu te caches. »

J’arrachai ma manche, laissant couler le désinfectant sur la plaie, mordant un bout de cuir pour ne pas crier. Une fois le bandage fait, j’étais paré pour un nouveau round.




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Lun 10 Aoû - 12:40


Let's Hunt
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working


J'observais Beckett ranger son sabre avant de ramasser ce qu'il restait d'un arc. Aie, il n'avait vraiment pas eu de chance. Enfin… il observait le médaillon que portait le cadavre, ça voulait sans doute dire qu'on lui avait donné un contrat et qu'il avait besoin d'une preuve pour qu'on le paie. Vu le loup, je ne doutais pas que la récompense allait être coquète. Même si j'avais, techniquement, tué le loup, et non pas lui, je n'allais pas faire d'histoire pour avoir monsieur grognon sur le dos. Et après tout, je me débrouillais déjà bien niveau financier. Même si j'aurai pu faire une grande virée shopping avec l'argent qu'on m'aurait donné…

Je le vis sourire amusé à ma question, tout en posant sa main sur pommeau de son sabre afin de s'appuyer dessus alors que j'attendais, plus ou moins patiemment, sa réponse. Il finit par répondre. Il était arrivé il y a trois semaines. Nouveau, mais pas fraichement nouveau. Il avait dû ramener son frère et était resté pour garder un œil sur lui ? Bien, c'était un bon grand frère. Je souris amusée à son commentaire sur la forêt tout en retenant le nom de la ville San Francisco. Il devait venir de là, ou ça devait être son dernier lieu d'habitation.

« Disons que Beacon Hill est une sorte de balise pour les créatures surnaturels, c'est un vieil arbre pourri qui les attire si je ne me trompe pas »

Curieuse de savoir pourquoi il y avait tant de gibier, j'avais fait quelques recherches, oui pendant mon temps libre, incroyable ! Mais bon, grâce à ça j'en savais un peu plus sur la ville, et je pouvais partager cette information, que peu utilise. Enfin, il y avait parfois quelques loups autour du tronc, attiré par la fameuse balise. Ah, je n'avais pas dit qu'il avait été coupé. Bah, tant pis pour lui. Bouger à cause du sang qui va attirer d'autres prédateurs ? Oui, ce n'était pas une mauvaise idée. Se cacher pour les surprendre ? Ça aussi ce n'était pas une mauvaise idée. Henry partit sans attendre ma réponse. Je le regardais faire, fronçant les sourcils. Il pourrait m'attendre ! Non, Monsieur préférait partir comme ça, en mode « thug life je t'attends pas et j't'enquiquine ».

« C’est quand tu veux Julie, je ne te force pas à venir mais il serait préférable que tu te caches. »

Je soupirai tout en allant le rejoindre dans sa cachette. Je le vis soigner sa plaie. Bravo, encore une idée qui n'était pas mauvaise. Je le laissais faire, me concentrant plutôt de ce qu'il y avait autour de nous, cherchant à voir s'il y avait une cible potentielle. Je finis par voir une silhouette. Elle était loin donc je ne pouvais pas vraiment quel truc c'était. Je donnais discernement et doucement un coup de coude à Beckett qui était à côté de moi tout en visant, attendant de voir si c'était bel et bien une créature surnaturel.


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Ven 14 Aoû - 19:12

SANGLIER !
Henry Beckett & Skye Diaz

Elle fit un commentaire sur le fait qu’il y avait une balise dans la ville, je fronçai les sourcils, finissant de bander ma plaie. Un vieil arbre ? Comment un vieil arbre pouvait-il attirer autant de loups et autres créatures surnaturelles dans la ville ? C’était tout bonnement inutile mais je devais la croire, après tout, c’était elle qui vivait ici depuis plus longtemps, je n’étais qu’un débutant en ces lieux. Je rangeai mon matériel, vérifiant que ma plaie n’allait pas s’infecter avant de la regarder arriver.

C’était la première fois que je voyais une chasseuse, ça ne m’avait pas frappé sur le coup mais maintenant que j’avais l’esprit clair, il était vrai que je n’avais jamais vu de filles dans le milieu. Certaines servaient d’informatrices mais aucune ne se salissait les mains, à San Francisco en tout cas. Je l’observais quelques minutes, fasciné par sa beauté et sa crinière de cheveux bruns. J’aurais pu la comparer à Rhéa mais elles étaient bien trop différentes pour cela.

Elle me donna un coup de coude qui me fit redresser. Je lui lançais un regard interrogateur avant de la voir viser, je me mis sur les genoux, observant la forêt d’un regard calculateur. Juste devant nous se trouvait une silhouette humanoïde. Je portai ma main à mon sabre, prêt à intervenir quand quelque chose surprit la créature qui fila à vive allure dans les bois. Je jurai dans mes dents avant de me laisser tomber sur les feuilles mortes, passant une main dans mes cheveux. Je tournai mon attention vers Julie.

« Il a dû être effrayé par quelque chose dans les buissons là-bas. » murmurai-je

Je me redressai légèrement pour pouvoir voir par-dessus les branchages, je vis une ombre et fronçai les sourcils. Ça avait des poils, des défenses et… un groin. Oh non par pitié pas un sanglier. Je grimaçai avant de me reculer le plus possible de cette chose. J’en avais une peur monstre et j’avais une bonne raison. Ca remontait à mes dix ans quand mes parents avaient organisé un piquenique dans un parc naturel. Mon petit frère s’était montré un peu trop courageux et était tombé nez à nez face à un sanglier. Heureusement, j’avais eu le temps de faire rempart de mon corps, ce qui m’avait valu dix points de suture sur le flanc.

Merde Julie… Elle avait dû se rendre compte de mon mouvement de recul et devait sûrement se foutre de moi. Je grimaçai avant de me rapprocher d’elle et de lui dire, tout bas.

« Tu peux pas t’en charger ? Je déteste ces bêtes-là… » lâchai-je « Et puis ça sera un bon moyen d’avoir mon admiration… »

Admiration pour avoir tué un sanglier ? Je me moquais de moi-même, ce n’était pas possible autrement et pourtant, je soutenais son regard, très sérieux. Je ne pouvais pas approcher cette bête sans faire une attaque. Si elle décidait de me laisser me débrouiller seul, j’étais foutue.

« Et je te Déesse en prime » souris-je

Quoi ? Autant profiter de la situation non ?




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Dim 16 Aoû - 17:48


Vient là mon sanglier chéri
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

Je n'avais pas quitté la cible des yeux alors que je pouvais entendre Henry bouger. La chose semblait avoir une forme humaine. J'attendais patiemment de voir si c'était bel et bien un être surnaturel et non un humain.  Tout un coup, la chose non identifiée prit ses jambes à son cou pour disparaitre dans la forêt. Je serrais les dents, me retenant de jurer.  Je regardais Beckett tomber, l'arrière-train sur des feuilles mortes, en me regardant. Il avait raison, Il avait dû être effrayé par quelque chose qui se trouvant dans des buissons plus loin.

Je me redressais, essayant de voir ce qu'il y avait dans ces fameux buissons. Je finis par réussir à voir un truc. Ça devait être un animal poilu, avec une sorte de groin et des défenses. Un sanglier ?! Eh bé, deuxième drôle rencontre de la nuit. Je fronçais les sourcils en entendant Henry reculer. Je tournais la tête vers lui. Il semblait avoir peur… J'arquais un sourcil avant de reporter mon attention sur le sanglier. Il avait peur d'un sanglier ?! Il avait une grande de gueule, mais niveau courage…

Et en plus il voulait que je m'en charge avec comme récompense avoir son admiration. Je dus me retenir de lui rire au nez. Il se foutait de moi là ?! J'en avais que faire de son admiration. Mais bon, je n'allais pas lui balancer ça en pleine face. J'avais une autre idée bien plus… amusante. Je me redressais doucement, ignorant son « et je te surnommerai Déesse en prime », avant de sortir doucement du buisson pour aller me cacher derrière un arbre, faisant le moins de bruit possible.

Une fois à court, je ramassais une paume de pain avant de la balancer sur le sanglier en sifflant. Je refis la même parade jusqu'à ce que le sanglier réagisse et se tourne vers nous. Je me cachais bien derrière mon arbre pendant que la bête foncer sur Henry, qui ne put l'éviter. Il se retrouva piétiner.

Je courus vers lui, riant. Je savais très bien qu'il allait vouloir me trucider, mais franchement, je n'en avais que faire. Arrivée devant lui, je le regardais. Il n'était pas blessé gravement, une bonne nouvelle. Je lui tendis la main alors qu'il semblait près à me sauter dessus pour me trancher la gorge. Je haussais un sourcil avant de faire une petite mine innocente, souriant légèrement amusée.

« Ben quoi ? Je l'ai fait partir ! Et Henry Beckett n'a pas peur du grand méchant loup mais d'un sanglier ? Je suis, franchement, étonnée ! »

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Jeu 20 Aoû - 19:41

A l’eau pour la survie !
Henry Beckett & Skye Diaz


Je la vis sortir des buissons, visiblement agacée par mes remarques mais je n’en avais que faire. Je n’approchai pas cette bête point. Elle pouvait bien le faire comme elle m’avait déjà sauvé la vie, ça n’allait pas la tuer de tuer un simple cochon avec des défenses si ? Ce n’était pas de ma faute si j’étais traumatisé par ces choses depuis que j’étais gosse. Toby était responsable, pas moi. Je me redressai un peu, voulant voir ce qu’elle fabriquait mais je ne la voyais plus.

Je fronçai les sourcils en voyant que le sanglier s’agitait brusquement, qu’est-ce qu’elle foutait ? je pouvais entendre son sifflement. Avant que je ne comprenne ce qu’elle faisait, je vis la bête foncer droit sur moi. Je n’eus le choix que de protéger mon visage de mes bras quand ses défenses percutèrent mes genoux, me faisant tomber. Son sabot s’écrasa sur mon arcade sourcilière et la douleur fut vive alors que je me tournais sur le ventre, face contre terre.

« Sale garce… » grognais-je en sentant le sang couler sur ma joue et dans mon œil.

Je pouvais entendre son rire qui se rapprochait alors qu’elle revenait vers moi. Elle était fière hein ? J’avais failli devenir borgne par sa faute. Je me redressai sur les coudes, lui faisant face, essuyant le sang d’un revers de manche. Elle allait sévèrement me le payer. Sa main se tendit vers moi alors que la mienne raffermissait sa prise sur le manche de mon sabre. Qu’est-ce que je donnerai pour abîmer son si joli visage. J’acceptai pourtant son aide, me relavant, vérifiant que mes genoux avaient tenu le choc.

« Tu l’as fait partir. BRAVO ! T’as failli me faire tuer avec ta connerie. » fulminais-je « Et te fous pas de moi, tu me connais pas, tu peux pas comprendre. »

Je tournai les talons, m’aventurant dans les bois, cherchant un nouveau loup à massacrer pour faire passer ma rage, mais il n’y avait rien. La forêt avait été désertée, ce n’était pas possible autrement. Je pouvais percevoir les pas de Julie derrière moi, elle continuait quand même  à me suivre, étonnant. Une drôle d’odeur parvint à mes narines et je tournai un bref regard vers ma gauche. Je pouvais voir une fumée épaisse entre les arbres et comme quelque…

« A terre ! »

Je me jetai sur le sol alors qu’une boule de feu fila au-dessus de ma tête, je tournai la tête pour voir où se trouvait ma comparse. Elle n’était vraiment pas loin. Je ne pouvais pas me résoudre à l’abandonner dans ces conditions. Je grognai, me redressant avant de l’attraper par le poignet, la forçant à se redresser avant de courir, à travers les bois, ces mêmes boules de feu nous ratant de peu. Nous parcourûmes quelques mètres avant qu’une vive douleur ne me prit ai mollet. J’étais touché.

Je vis la surface transparente du lac et je plongeai avec Julie sans hésiter, l’eau était notre seule alliée. Revenant rapidement à la surface, je la regardai, ignorant la douleur de ma chair brûlée.

« Un Kitsune de feu… On peut pas l’attaquer comme ça, faut réfléchir. »




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Sam 22 Aoû - 11:43


Barbecue Reporté [PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

J'attendais patiemment que le pauvre petit Beckett prenne ma main pour se relever. Je savais qu'il allait gueuler à cause de ma blague, mais je m'en foutais. Qu'il gueule si ça peut plaisir… Henry essuya un peu de sang avant d'accepter moi aide pour se relever. Il regarda ses genoux, sans  doute pour vérifier s'ils allaient bien. Je le regardais, souriant toujours amusée. Une fois son inspection terminée, il commença à gueuler.

Je l'écoutais d'une oreille distraite. Il se plaignait, il faisait sa pauvre petite victime. Le truc habituel, rien d'incroyable ou qui sort de l'ordinaire.  Je le regardais, alors qu'il resserrait sa prise sur le manche de son sabre. Il allait quand même ne pas essayer d'utiliser son sabre contre moi ?! S'il essayait, c'était un homme mort. Henry Beckett tourna les talons et je levais les yeux au ciel en soupirant. Il était vraiment coincé celui là ! Toujours à se plaindre comme un gamin, à faire sa victime quand ce n'était rien et à faire son héros quand il avait été en état de faiblesse. Et pourtant, je le suivais. Pourquoi ? Car même s'il était vraiment ronchon, je savais que je pourrais bien m'amuser avec lui… ou au moins l'enquiquiner un minimum.

Je le suivais donc, mais gardant encore légèrement mes distances, attendant que le schtroumf grognon se calme un peu. J'arquais un sourcil en le regardant à gauche, comme s'il avait vu quelque chose d'anormal. Je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche pour lui demander ce qu'il y avait ou de suivre son regard qu'il cria un « A terre ! ». Je m'exécutai, sans poser de questions, alors qu'il faisait de même. Je vis une boule de feu passer au-dessus de nous.

« What the… »

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase qu'Henry se redressa avant d'attraper mon poignet, m'obligeant à me relever et de le suivre en courant, ce que je fis sans poser de question encore une fois. Je me taisais et je courais, ce qu'il fallait faire dans ce cas. On nous balança de bouboules de feu dessus… Un kitsune de feu. Heureusement que ce dernier visait comme un pied, sinon il nous aurait déjà réduit en cendre.

Beckett nous fit plonger dans le lac. Je remontais à la surface le plus vite possible et vis Henry qui avait déjà fait de même. Il parla pour dire des choses que je savais déjà. Je me mis réfléchir, essayant de trouver un plan. Je regardais Henry et vis qu'il était blessé, il n'allait donc pas pouvoir se battre ou autre.

« Occupe-toi de faire diversion »

Sur ce, j'allais sous l'eau et nagea vers le bord. Une fois arrivée, je sortis discrètement, vérifiant que l'autre chasseur faisait bien son job. Je cherchais rapidement une arme, j'allais en avoir besoin. Je pouvais oublier les armes à feu, elles n'aiment vraiment pas l'eau… Je sortis mon poignard. Ce n'était pas aussi bien qu'un flingue mais c'était mieux que rien.

Une fois mon poignard en main et que le petit Beckett faisait bien son boulot. Je commençais à m'avancer discrètement du kitsune me cachant derrière des arbres. Si Henry ratait, ça n'allait pas me servir à grand-chose. Je m'approchais doucement, faisant très attention. Je finis par arriver à la hauteur de la bestiole et un sourire amusé se dessina sur mes lèvres. Ni une, ni deux, je sortis de derrière les arbres et planta mon poignard dans le dos du renard. Avant qu'il ait eut le temps de comprendre ce qui se passait, il se vidait déjà de son sang au sol alors que je maintenais mon poignard bien dans son dos. Je mis deux doigts contre son cou et attendis de ne plus sentir son pouls. Une fois ceci fait, je retirai d'un cou mon couteau avant de reporter mon attention sur Henry

« Et voilà le travail! »

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Mar 25 Aoû - 9:47

Une dette.
Henry Beckett & Skye Diaz


Je soufflais sur mes boucles brunes qui me cachaient la vue alors que je cherchai à regarder Julie qui venait de sortir la tête de l’eau. Ma jambe me faisait un mal de chien et ne parlons pas de mon arcade sourcilière en miettes. J’allais avoir une belle tête demain en cours, les élèves allaient poser pas mal de question. Je ferais mieux de trouver un prétexte pour ne pas y aller. Elle me demanda de faire diversion, je n’avais pas d’autres choix que d’accepter, mal au point que j’étais, je ne pouvais pas combattre.

« On fait ça. »

Je nageai, faisant le plus de bruit possible pour attirer l’attention du kitsune avant de m’extirper de l’eau et de me mettre à courir comme un dingue, hurlant presque. Les boules de feu me suivaient à la trace, je sautais par-dessus les racines et autres troncs frappaient par la foudre. Les branches s’emmêlèrent sur mon t-shirt mouillé et je l’arrachai, balançant le reste de mes genouillères sur la silhouette de mon ennemi. Il était complètement focalisé sur moi mais Julie devait faire vite avant que je ne me fasse cramer vivant. Je sautais sur le côté, me cachant derrière un tronc mais la boule de feu fit mouche et le feuillage s’embrasa d’un seul coup, manquant de me brûler vif.

J’entendis un long râle non loin de moi et je sortis de ma cachette pour me rapprocher de l’endroit où se trouvait le kitsune. J’y vis la chasseuse, son couteau ensanglanté, un fin sourire étira mes lèvres alors que je boitais. Elle était douée, je ne pouvais pas le nier. Je fis quelques applaudissements avant de pousser le cadavre du bout du pied. Encore un adolescent, je grimaçai, posant le reste de mon t-shirt sur sa figure.

« Ils sont de plus en plus jeunes… Ça devient trop dangereux pour les gosses dans cet âge-là.. » soupirais-je

Je levai mon regard vers Julie, lui tendant ma main dans un signe tout à fait honorable. Ses dons de chasseurs étaient très adroits, elle m’avait impressionné.

« Bravo, tu te combats très bien. Je retire ce que j’ai dit tout à l’heure. Merci de m’avoir sauvé et de m’avoir aidé… J’ai une dette envers toi. »




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Ven 28 Aoû - 17:35


Chasse Terminée
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

Je souris amusée en voyant Henry marcher vers moi en boitant. Je pouvais voir un fin sourire sur ses lèvres, ce qui me fit arquer légèrement un sourcil. Je ne pus m'empêcher de sourire amusée lorsque Beckett applaudit et je fis une rapide et légère révérence. Je redevins vite sérieuse, enfin sérieuse pour moi, alors que le chasseur pousser le cadavre du kitsune du bout de pied. J'arquais un sourcil. Un adolescent. Ca expliquait pourquoi il avait été assez bête pour venir dans les bois un soir de pleine lune et attaquer deux chasseurs à la place de se planquer.  

Beckett parla et je le regardais. Il n'avait pas tort, mais sur ce coup-là, c'était lui qui avait commencé à nous attaquer. On s'était défendu, je n'allais pas regretter de l'avoir tué. S'il nous n'avait rien fait, que c'était nous qui l'avait attaqué, dans ce cas oui j'aurai sans doute eus des regrets. Mais ce n'était pas le cas.

Je vis Henry me tendre la main tout en parlant. Je le dévisageais, légèrement confuse. Le chasseur revenait sur terre… Pas trop tôt. Enfin, il n'arrêtait pas de se plaindre, avant de s'excuser et remercier, avant de se plaindre encore, avant d'encore s'excuser et remercier… Mais espérons qu'il avait bel et bien fini de se plaindre pour une bonne fois pour toute. Je serrai sa main, comme il l'attendait tout en haussant légèrement les épaules

« C'est normal, je vais pas regarder un autre chasseur mourir sans rien faire… »

Comme tous les chasseurs, je pouvais être cruelle, mais pas au point de laisser mourir un autre chasseur. Je connaissais la solidarité entre chasseur. Je lâchais sa main avant d'aller vers le lac afin de nettoyer un minimum mon poignard plein de sang. Il fallait nettoyer rapidement le sang avant qu'il ne sèche, sinon ça devient galère pour l'enlever. Une fois propre je me tournais vers le cadavre. On n'allait pas le laisser là, pas comme les deux autres au moins. Je sortis un tissu de ma poche et pris des pierres sans les toucher directement grâce à ce dernier. Je les fourrais dans les poches du cadavre avant de le pousser, du pied, à la flotte. Et voilà !

Je me retournais vers Henry tout en rangeant le tissu dans ma poche. Il était blessé. Je doutais fort qu'il puisse conduire et ça allait être dur de marcher dans cet état. Je ne pouvais pas le laisser dans la forêt non plus, il pourrait ne pas se défendre. Je le regardais longuement avant de soupirer légèrement et de commencer à marcher

« Je te ramène Beckett, je suis venue en voiture »

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Sam 29 Aoû - 13:46

Je te retrouverai
Henry Beckett & Skye Diaz


Julie semblait surprise par mon geste, pourtant il ne s’agissait que d’une poignée de mains entre bons chasseurs. Je n’avais pas l’intention de lui arracher le bras, non je restai tout de même un très bon gentleman, bien plus doué que mon frère. Elle finit par la serrer et je souris avant de la lâcher, croisant les bras contre mon torse, ignorant la douleur cuisante de mon mollet. Ce crétin ne m’avait pas loupé.
Je ne pourrais décidément pas aller en cours demain et pour ça, il me fallait une très bonne raison, le directeur était intransigeant à ce sujet.

« Oui, je comprends, on s’entraide même si les liens amicaux ne sont pas présents. Je te remercie encore Julie de te montrer solidaire envers tes confrères. »


Je la regardai aller nettoyer son poignard dans le lac alors que je me demandai ce qu’on allait bien pouvoir faire du corps. Si la police tombait dessus, on était bon pour finir en prison. Je fronçai les sourcils en voyant la chasseuse s'emparer d’un tissu pour attraper des pierres. Certes, elle ne voulait pas laisser ses empreintes dessus mais pourquoi faire ça ? J’eus rapidement la réponse en la voyant remplir les poches du kitsune avec. Elle allait le faire couler dans le lac… Intelligente la petite.

Elle le traîna jusqu’au bord de l’eau avant de le pousser du bout du pied sous mon regard admiratif. Elle avait vraiment un talent, et un très bon potentiel. Une vraie partie de chasse avec elle devait être des plus intéressantes. Je reportai mon attention sur ses iris marron, un sourire sur les lèvres alors qu’elle ne prononçait plus le moindre mot. Je passai une main dans mes cheveux en soupirant, commençant à grimacer à cause de la douleur.

« Trop aimable, j’accepte volontiers, je te suis donc belle demoiselle. »

Je fus donc sur ses pas, boitant toujours, vérifiant que nous ne laissions aucun indice. Nous finîmes par regagner son véhicule, je vins m’asseoir côté passager en faisant attention à ne rien salir.  Je lui indiquai mon adresse avant de me taire pendant le restant du trajet, l’observant discrètement, l’examinant serait plutôt le mot. Elle me cachait quelque chose, j’en mettais ma main  à couper. Je n’allais pas tarder à découvrir de quoi il s’agissait.

Après de très longues minutes, nous fûmes devant mon loft. Je sortis de la voiture avant de me pencher vers elle avec un sourire reconnaissant.

« Merci beaucoup Julie, j’espère qu’on se reverra, une partie de chasse doit être très intéressante. » souris-je « Passe une bonne fin de soirée. »

Et sur ces mots, je rejoignis l’immeuble sans lui adresser le moindre regard. Je devais plutôt me concentrer pour ne pas réveiller le concierge. Personne ne devait me voir dans cet état.

HRP:
 




Dernière édition par Henry Beckett le Dim 18 Oct - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   Dim 30 Aoû - 10:17


Home  
[PV Henry]


A bad day hunting is better than a good day working

Je ne pus m'empêcher de sourire amusée lorsque Henry m'appela belle demoiselle. Monsieur était flatteur. Je me mis en route alors que Beckett me suivait. Nous finîmes par arriver à ma voiture que je déverrouillais afin que le chasseur puisse monter, côté passager bien sûr, ce qu'il fit. Je montai à mon tour et rentra l'adresse qu'il me donnait dans le GPS. J'étais sûre de ne pas me perdre et mon GPS avait une bonne mémoire… ça pouvait toujours servir, même si j'en doutais fortement.

Le trajet se déroula dans le plus grand silence, ce qui ne me gêna pas le moins du monde. Nous finîmes par arriver à destination et Henry sortit rapidement de la voiture avant de se pencher vers moi en souriant.

« Merci beaucoup Julie, j’espère qu’on se reverra, une partie de chasse doit être très intéressante. Passe une bonne fin de soirée. »

Je souris amusée. J’allais lui répondre, mais il ne m’en laissa pas le temps, il partit vers son immeuble. Tant pis pour lui, il continuera à croire mon mensonge.  Je redémarrai, prenant la route vers mon appartement. Le trajet fut heureusement rapide. Je sortis de ma voiture pour aller taper mon code afin de pouvoir rentrer dans l’immeuble.  Je montais rapidement à mon étage sans trop faire trop de bruits. Une fois au bon étage, je sortis les clefs de l’appartement et rentra. Je manquais de faire une crise cardiaque en voyant l’heure. Moi qui, exceptionnellement, commençais tôt demain, j’allais mourir. Mais bon, je m’étais bien amusée avec ce Henry Beckett. Est-ce que j’allais le revoir ? J’en doutais, mais la forêt n’est pas si grande que ça… Il y avait des chances qu’on se retombe une deuxième fois dessus…


Spoiler:
 
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chasse gardée. Ft Skye Diaz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse gardée. Ft Skye Diaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse gardée dans les Monts Brumeux.
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: