AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Art for art's sake || Stiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Art for art's sake || Stiles   Mer 22 Juil - 23:20



Art for art's sake


Haniel avait commencé à travaillé en tant que professeur depuis environ une semaine. Une semaine durant laquelle il avait passé la moitié de son temps à se présenter auprès des élèves et à montrer que non, il ne leur laisserait pas faire n'importe quoi durant son cours, même s'il ne s'agissait « que » d'art.
Il n'avait pas eu trop de mal au delà de ça à s'adapter à son nouveau emploi du temps, qui lui laissait largement assez de liberté pour pouvoir se renseigner sur les loups-garous qui traînaient dans le coin, et notamment ceux qui venaient étudier ici. Et il en avait déjà repéré quelques uns, ainsi que ceux qui les aidait un peu trop.
Ceci dit, il était resté discret à se sujet, ne se renseignant pas de façon trop directe. Il ne devait pas éveiller les soupçons, et lorsqu'il se renseignait bien souvent il le faisait sous couvert de vouloir adapter au mieux son programme à chaque élèves, se faisant passer pour le parfait professeur.

« ... et n'oubliez pas de faire votre recherche sur le romantisme pour le prochain cours, vous pouvez y aller. » Les élèves qui venaient de finir de ranger leur matériel quittèrent la salle, rapidement suivis de ceux qui finissaient. Haniel commença à faire le tour de la salle pour s'assurer que tout était rangé et que rien n'avait été oublié lorsqu'il entendit qu'on toquait à la porte de la salle – ou plutôt contre la chambranle de celle-ci puisque la porte elle-même était ouverte – et il se redressa seulement pour voir Stiles se tenir dans l'ouverture.

L'élève ne pratiquait pas l'art depuis bien longtemps, de ce qu'avait pu voir Haniel dans son dossier, ça et le fait qu'il avait été brièvement interné l'année précédente.
« Monsieur Stilinski... Que puis-je faire pour vous ? » demanda-t-il avec un sourire avenant. Il se rapprocha de la porte d'un pas tranquille. « Entrez donc, je finissais de faire le tour de la salle avant de préparer mes affaires pour aller déjeuner. »
Il lui fit signe avant de se diriger lui-même vers le bureau. Il y prit appuie, croisant les jambes en attendant que Stiles se décide à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Jeu 23 Juil - 18:54




Art for art's sake

Stiles & Haniel


Ce cours était ennuyant à mourir, je n'arrivais toujours pas à comprendre le pourquoi la psychologue du lycée avait autant insisté pour que je participe à un cours d'art, c'était comme inscrire Malia à un cours de mathématiques avancées, exactement la même chose. J'avais tout de même fini par accepter d'y prendre part, ce n'était pas franchement une fin en soit, et puis ça me faisait toujours une heure supplémentaire à m'occuper l'esprit. Seulement, il y a une semaine de ça, un nouveau professeur s'est pointé, et il ne me plaisait pas du tout. Il avait pas l'air d'être un mauvais prof bien sûr, mais je n'avais pu que me méfier de lui rien que par son entrée dans la classe ce jour-là, la bouche en cœur mais surtout le fait qu'il semblait sortir tout droit de nul part. Bref, il fallait que j’obtienne plus d’infos sur lui, et pas seulement pour assouvir ma curiosité personnelle mais simplement parce qu’il pourrait très bien avoir débarqué à Beacon Hill’s pour autre chose que pour enseigner une matière soporifique telle que l'art. Et c'était bien pour cela que je me trouvais dans l'encadrement de la porte de sa classe toquant contre le chambranle puisque les élèves qui venaient de sortir de classe avaient laissé la porte ouverte.

Ce dernier redressa la tête dans ma direction et c'est seulement à ce moment que je me mis à réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir lui pondre comme excuse. Il me lança un sourire affable me demandant de manière poli qu'est-ce que je pouvais bien lui vouloir. S’il savait que j'étais en train de chercher la réponse à cette question depuis que j'avais franchi le seuil de la porte... Il m'invita à entrer alors qu'il se dirigeait lui-même jusqu'à son bureau pour s'y appuyer. Je m'avançais d'un pas hésitant puis pris une profonde inspiration avant de me jeter à l'eau balançant la première idée qui me vint à l'esprit, autant dire rien de très brillant. « Et bien... Je venais par rapport au cours de la semaine dernière... » Merde, de quoi il parlait déjà ce cours ? Tant pis, il valait mieux rentrer dans le vif du sujet, je m'installais donc sur une table qui faisait face au bureau, me forçant à me tenir tranquille, avant de poursuivre.  « Et aussi peut être parce que je me demandais qu'est ce qui vous a poussé à accepter ce poste. Vous savez ce qui est arrivé à celui qui vous précédait pas vrai ? » Je le fixais, essayant de déceler un indice ne serait que dans son expression face à ma question.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Jeu 23 Juil - 19:16



Art for art's sake


Stiles Stilinski. C'était bien ainsi qu'il s'appelait, Haniel ne s'était pas trompé. Il le fixait, attendant qu'il se décide à parler. Il n'avait pas franchement l'air décidé, et après un instant de flottement, il parvint à enchaîner plus de deux mots. Il commença par dire qu'il venait par rapport au cours de la semaine dernière avant de... changer complètement de sujet ?
Haniel haussa un sourcil et changea de jambe d'appui, avant de croiser les bras.
C'était lui ou bien le gamin était en train de lui poser des questions personnelles auxquelles le renard n'avait aucune envie de répondre ? Il releva un peu la tête et inspira profondément avant d'expirer. Il savait que les jeunes avaient facilement tendance à être curieux, et à s'interroger sur la vie de leurs professeurs... Ou à tout simplement oublier que ceux-ci avaient une vie en dehors du lycée, mais là...

Il poussa un bref soupir.
« Non, je ne sais pas grand chose de celle qui m'a précédé. Et vous non plus apparemment puisque vous ne semblez pas savoir qu'il s'agissait d'une femme. » Une certaine Ashleen... c'était quoi son nom de famille déjà ? Il ne s'en souvenait plus. L'homme se redressa, quittant l'assise de son bureau pour commencer à rassembler des affaires qui traînaient. « Êtes-vous venus simplement pour répandre des rumeurs afin de me faire peur ? Si c'est le cas, vous pouvez retourner auprès de vos camarades. » Il ne levait même pas les yeux vers lui pour lui parler, pas jusqu'à ce qu'il jette un dossier dans le tiroir de son bureau.
« Mais si vous avez de réelles questions à propos du cours, je suis tout ouï, monsieur Stilinski. »

Il allait devoir se montrer plus malin que ça s'il comptait piéger Haniel. L'homme de plus de cinq cent ans savait comment esquiver les questions, surtout lorsqu'il se trouvait en position d'autorité. Après peut-être lâcherait-il quelques informations à droite à gauche pour lui laisser de quoi se mettre sous la dent.
Il verrait. De toute façon, maintenant que l'effet de surprise – quoique l'écossais n'avait pas été particulièrement surpris de la curiosité de l'étrange garçon – était passé, il était prêt à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Ven 24 Juil - 1:38




Art for art's sake

Stiles & Haniel


L'enseignant poussa un bref soupir face à mes arguments pas du tout convaincants, il fallait se l'avouer je pouvais largement mieux, à croire que la fatigue altérait beaucoup trop ma capacité à réfléchir. Je devais tout de même garder la face si je voulais le percer un minimum à jour. Il avoua ne pas connaître grand chose de celle qui l'avait précédé, affirmant par la même occasion que moi non plus vu que je ne semblais pas me rappeler que l'enseignant en question était en fait une enseignante. Première gaffe. Fais marcher tes neurones Stiles, tu la connais en plus cette prof non ?  Son nom de famille était quelque chose comme O'Connor si je me souvenais bien, impossible de me souvenir de son prénom en revanche. « Je dois vraiment vous rappelez que je suis dans ce lycée depuis plus longtemps que vous ? Mais vous n’avez pas vraiment tort, je ne sais pas grand chose de madame O'Connor. » Je m'étais efforcé d'être le plus aimable possible, préférant éviter d'être jeté dehors avant même d'obtenir une quelconque information le concernant. Mais il renchérit de plus belle quittant son bureau pour aller réunir quelques affaires qui traînaient, m'invitant à prendre la porte après avoir supposé que je souhaitais répandre des rumeurs pour lui faire peur. J'étouffais un rire, il avait peut être remarqué un minimum mon manège mais il était complètement à coté de la plaque. Il jeta un dossier dans un des tiroirs de son bureau, attirant mon regard automatiquement vers celui ci avant de croiser de nouveau celui de mon professeur. Ce dernier ajouta qu'il était cependant prêt à m'écouter si j'avais une question en rapport avec son cours, avec l'art donc. C'était à peu près faisable, autant faire comme si j'avais quelques connaissances dans le domaine pour gagner en crédibilité et la seule référence qui me vint à l'idée fût une de ces peintures que j'avais aperçu dans le livre que j'avais lu la veille, toujours à la recherche d'une solution pour me débarrasser du renard qui s'était incrusté dans mon esprit.

« J'en ai une, j'ai lu un bouquin hier et il y avait la mention d'une peinture que j'ai eu du mal à interpréter alors vous qui êtes censé être calé sur le sujet peut être que vous pourrez m'éclairer ? Il s'agit d'une peinture de Hokusai, le nom de la peinture était quelque chose comme...Sengoku youko-den ? » J'ignorais si la peinture allait lui parler, mais c'était la seule qui m'était restée en mémoire et sa réaction pouvait tout aussi bien me confirmer mes doutes quant à son implication dans le monde surnaturel, sans compter que ça pourrait toujours m'être utile dans mes recherches. J'ignorais si j'avais pris le livre avec moi sans compter que je venais de lui affirmer avoir lu le livre et que si j'avais à lui montrer je devrais alors lui trouver une excuse tangible pour expliquer le pourquoi je lisais un livre écrit intégralement en japonais.





love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Ven 24 Juil - 12:09



Art for art's sake


L'insolence du jeune homme déplut fortement à Haniel, qui se contenta toutefois de hausser un sourcil. Il était peut-être là depuis plus longtemps, mais ça ne l'empêchait pas de se tromper sur le sexe de ses professeurs, le renard ne voyait donc pas en quoi il était pertinent d'évoquer le fait qu'il était là depuis plus longtemps.
Ceci dit, Haniel attendait toujours que l'élève parte et le laisse tranquille, mais visiblement il n'en avait pas la moindre envie, puisqu'il ne bougea pas de l'endroit où il se tenait. Au contraire, il resta fermement planté là où il se trouvait, reprenant la parole dans un babillement qui n'intéressait pas franchement Han. Toutefois, il resta attentif, bien que neutre à l'explication.
Hokusai.
Oui, il était familier avec le nom. Il avait d'ailleurs brièvement croisé le chemin de l'homme lorsqu'il avait cherché à en apprendre plus sur ce qu'il était il y a une poignée de siècle de cela.

Haniel se gratta brièvement la barbe qui recommençait à pousser, provoquant un léger crissement des poils sous la pulpe de ses doigts.
« Hé bien monsieur Stilinski, je ne pensais pas vous voir vous intéresser à l'art un jour. » De ce qu'il avait vu du garçon, il passait plus de temps dans cette classe à ne pas s'intéresser à ce qu'il s'y passait qu'autre chose. Enfin... « Ceci dit, Hokusai fut un artiste prolifique, je ne connais donc pas l'oeuvre dont vous parlez. Toutefois si vous me la montrez je saurais sans doute vous en dire plus. N'hésitez donc pas à repasser plus tard avec. » Nouveau sourire aimable.

Malheureusement, les choses n'étaient jamais aussi simple, et le jeune homme sorti de son sac le livre. Haniel retint un soupir agacé et se contenta de se pencher sur l'ouvrage écrit en japonais. Intéressant. Le japonais d'Haniel était un peu rouillé mais... un sourire en coin se dessina sur son visage lorsque la page s'afficha devant lui.
« On m'avait dit que vous aviez de multiples talents monsieur Stilinski, mais je ne m'attendais pas à vous voir lire un livre en japonais. » Il préféra s'abstenir de dire qu'il comprenait de quoi cela parlait. Il se contenta d'observer l'illustration. « C'est une gravure japonaise assez classique : souvent elles étaient faites pour raconter des histoires, et ici il est évident qu'elle parle du mythe du renard à neuf queue, un histoire très populaire au Japon.
« La façon simple de l'interpréter serait de pouvoir traduire ce qui est écrit dessus, évidemment. Malheureusement je ne parle pas encore japonais, monsieur Stilinski.
 » Le ton était calme et posé, patient même. Il montrait du doigts les différents éléments dont il parlait, penché sur le papier.

« Cela reste tout de fois une pièce des plus intéressantes, et si vous me laissiez le livre je pourrais peut-être vous fournir une interprétation plus complète dans la semaine à venir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Sam 25 Juil - 10:38




Art for art's sake

Stiles & Haniel


L'hypocrisie était définitivement tout un art, je comprenais maintenant pourquoi il enseignait cette matière, pas besoin de super pouvoirs de loup-garou pour deviner le fait qu'il avait envie que je décampe au plus vite. Heureusement que je me souvenais de cette peinture pour gagner un peu de temps et, bonne nouvelle, il semblait connaître l'artiste, de mieux en mieux. J'haussais des épaules quant à sa remarque sur le fait qu'il n'aurait jamais pensé que je m'intéresse à l'art à jour. Ce serait mentir de dire que j'avais montré un minimum d'intérêt pour son cours, ce n'était pas ma tasse de thé, pas étonnant qu'une question pareil le surprenait. L'enseignant tenta de nouveau de me pousser vers la sortie, déclarant que l'auteur n'avait réalisé que trop d’œuvres et qu'il ne connaissait pas celle dont je lui parlais et que je n'avais qu'à revenir plus tard pour lui mettre sous le nez. On revenait alors à son adorable sourire poli et, soit dit en passant remplit d'hypocrisie. Je lui rendis son sourire, ouvrant mon sac de cours pour y rechercher le livre en question, la chance avait tournée puisque celui ci s'y trouvait bien et mon sourire s'agrandit lorsque je le sorti. « Je m'intéresse peut être pas à vos cours, c'est pas pour autant que rien ne suscite mon intérêt. Et puis vous avez de la chance je l'ai avec moi. » Affirmais je tout en cherchant la page où se trouvait l'oeuvre que j'avais mentionnée. Une fois celle ci trouvée je lui tendis le livre et en observant la page un sourire apparu dans le coin de ses lèvres avant de me faire remarquer qu'il ne s'attendait pas à ce que je lise un livre en japonais. Deuxième fois qu'il affirmait ne pas s'attendre à quelque chose de ma part ça en devenait gênant, ou humiliant, quelque chose entre les deux mais je ne relevais pas le sarcasme, me contentant d'attendre ce qu'il pourrait bien me dire sur l'oeuvre.

Je n'en appris pas plus que ça puisqu'il finit par déclarer qu'il fallait sûrement traduire le texte qui suivait pour en apprendre plus et je ne pus réprimer un soupir. « Ce n'est pas vous en cours qui disait que l'on devait être capable de faire notre propre interprétation d'une oeuvre ? Que c'était à nous de déceler l'idée que voulait faire passer l'auteur ? » Je n'attendis aucune réponse de sa part et renchérissais en pointant mon doigt sur deux hiriganas avant de le glisser sur la page au fur et à mesure que je parlais. « Vous savez que je ne vous ai pas menti quand je vous ai dit que je lisais ce livre ? Kyûbi no kitsune ou esprit renard à neuf queues, nombre de queues maximum que peut obtenir un kitsune, soit un renard au plus haut de sa puissance. La légende concernant l'oeuvre indique seulement qu'elle illustre une de ses attaques. Mais ils ne sont pas tous comme ça, le livre précise qu'on trouve les zenko, des renards bienveillants, d'un coté et de l'autre les yako ou encore nogitsune ou void, des renards maléfiques en quelques sortes. Donc celui là est un nogitsune... Non ? » Je m'arrêtais dans ma tirade me rendant compte que j'y mettais peut être un peu trop d'entrain. Je ne savais pas vraiment moi même où j'avais voulu en venir en déblatérant comme ça, peut être lui indiquer que je ne voulais pas une traduction mais bien son interprétation, il était censé avoir un œil plus avisé après tout. Voyons voir si l'art était plus utile que j'aurais pu le penser.




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Sam 25 Juil - 18:42



Art for art's sake


L'insolence du gamin était particulièrement agaçante. Haniel prenait sur lui pour ne pas le mettre dehors tout de suite, sachant que dans son travail il aurait de toute façon besoin de beaucoup de patience. Alors autant s'entraîner maintenant à en fait preuve. Il inspira profondément et observa à nouveau l'image qui lui était présentée.
Il nota de nouveaux détails, fronça les sourcils alors que le jeune homme partait des des explications pour le moins passionnées. Il était bien renseigné sur le sujet apparemment. A croire que c'était quelque chose qui le passionnait vraiment. Peut-être que finalement il n'était pas là pour faire subir un interrogatoire à son professeur, mais vraiment pour lui poser des questions sur l'art. Ou en tout cas sur la représentation des kitsune dans l'art.
Bien sûr c'était un sujet qu'Haniel connaissait bien.
Mais il n'était pas sûr de vouloir offrir toutes les réponses à Stiles actuellement. Après tout, ça ne lui apportait rien à lui. Et si la moitié des jeunes des environs étaient des loups comme ça avait l'air d'être le cas, il risquait en plus d'aider l'un d'eux.
Toutefois...
Si le garçon connaissait lui-même un kitsune, il pourrait être intéressant de ses avoir de son côté.

« Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un kitsune maléfique. Regardez bien la gravure : l'animal lui-même possède une tête blanche et seulement huit queues, signe qu'il va bientôt entrer dans ses dernières années de kitsune avant de devenir un kitsune céleste, qui sont blancs, et non maléfique.
« De plus le bâtiment d'où il sort pourrait être un temple ou plutôt une habitation vu l'absence de signe religieux, et les combats en dessous suggèrent une attaque. A en juger par le style vestimentaire, les uns sont des japonais – on le voit avec le katana – et les autres seraient plutôt chinois vu la façon dont l'habit est remonté ici.
 » Il montrait les éléments de la gravure à mesure qu'il parlait, puis releva les yeux vers Stiles. « Ce kitsune doit protéger les lieux ou la famille vivant là. »

Il sortit son téléphone portable de sa poche. « Toutefois je ne suis pas un expert dans le domaine. Et si vous me laissez le livre je pourrais contacter quelqu'un pour confirmer ou infirmer ma théorie. Je connais mal les œuvres d'Hokusai, malheureusement, et même s'il est vrai qu'il faut savoir interpréter une œuvre, il faut aussi savoir le faire de façon à obtenir quelque chose de viable. Pas simplement se jeter la tête la première dans l'évidence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Lun 27 Juil - 0:35




Art for art's sake

Stiles & Haniel


Ce qu'il disait commençait à devenir un peu plus intéressant pour moi puisque son avis divergeait apparemment du mien. Et même s'il ne paraissait pas si enchanté que ça à l'idée de me filer un coup de main, il s'était penché de nouveau sur le livre pour détaillé un peu plus l'image qu'il avait sous les yeux, et ce, tout en écoutant ma tirade que je coupais dans une supposition. Je ne voulais pas me montrer trop emballé par le sujet mais de mon avis, je passais déjà pour un fanatique de mythologie japonaise à ses yeux, ou quelqu'un qui en savait trop si jamais ce dernier était impliqué dans le surnaturel. Je n'avais pas oublié mon but d'origine, mais s'il pouvait m'aider à en apprendre un peu plus sur ce sujet, autant saisir cette chance. D'autant plus que ça pourrait me permettre de baisser un minimum sa garde à mon égard, du moins je l'espérais. Il contredit donc ma théorie, m’indiquant que le kitsune de l'oeuvre possédait une tête blanche et seulement huit queues, ce qui, selon lui, précisait qu'il était dans ses dernières années avant de devenir un kitsune céleste, qui étaient des kitsune à la robe entièrement blanches et qui n'étaient pas maléfiques. J'avais déjà lu quelques trucs à leur sujet et me contentais donc d'hocher la tête sans poser de question, attendant la suite qui arrivait presque aussitôt. Il détailla un peu plus la scène supposant que le bâtiment représenté était certainement une habitation avant de supposé que le combat ne se passait pas entre le kitsune et les hommes représentés au-dessous mais entre les japonais, distingués par leur katana et les chinois que l'on reconnaissait par leurs vêtements.

Je gardais le silence un moment réfléchissant à ce qu'il venait de dire, alors qu'il concluait que le kitsune gardait très certainement les lieux ou ceux qui y vivaient en relevant les yeux vers moi. En sentant ses yeux posés sur moi je détachais les miens de l'image pour le dévisager alors qu'il sortait son téléphone de sa poche en prétendant ne pas maîtriser le sujet et que, si je lui laissais le livre, il pourrait contacter quelqu'un pour donner son avis sur cette théorie. « Je veux pas vous contredire mais.. S'il les protège, alors pourquoi l'avoir représenté sur un nuage noir ? Et à votre avis, qu'est ce que c'est en bas à droite ? » Lâchais je en pointant du doigt la bête dessinée dans le coin du tableau. J'ignorais ce qu'elle représentait réellement même si j'avais ma petite idée sur la question. « Et le livre n'est pas vraiment à moi... » Il appartenait en vérité à l'université où je n'étais pas étudiant soit dit en passant, j'avais rencontré une étudiante là bas qui m'avait filer un coup de main pour récupérer quelques référence que je n'avais pas su trouver ailleurs. Déjà qu'il trouvait étrange que je lise des livres entièrement écrit en japonais, s'il apprenait que j'avais dû contourner quelques règles pour me le procurer j'étais cuit, à moins de trouver une excuse tangible encore une fois.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Lun 27 Juil - 19:30



Art for art's sake


Stiles écoute en silence, sans le contredire ou le couper, ce qui est déjà une très bonne chose. Les explications sont longues, et Haniel doit bien avouer une chose, il a envie d'en finir. Oh, il apprécie d'avoir à expliquer une œuvre d'art, c'est quelque chose qu'il a toujours apprécié. Ce qu'il aimait moins était de devoir extrapoler au sujet d'une œuvre clairement en rapport avec les kitsune.
Toutefois il se plia sagement à l'exercice, dans le rôle de gentil professeur qu'il tentait de conserver.
Et lorsqu'il eut fini, espérant avoir convaincu l'élève, les contradictions arrivèrent à nouveau.
Le téléphone en main, il comprit que cela ne servait à rien d'essayer d'orienter le jeune homme vers quelqu'un d'autre. Alors il se contenta de regarder l'heure en retenant un soupir puis de ranger l'appareil dans sa poche.

Son regard suivit l'endroit que Stiles pointait du doigt et l'homme resta muet un instant. Il fronça à peine les sourcils et se pencha un peu plus sur le livre pour observer la représentation de la bête. Son premier réflexe fut de penser qu'il s'agissait d'un Kanima, son second fut de trouver une autre interprétation.
Il se redressa rapidement et passa une main sur son menton.
« Le nuage noir peut signifier également que le kitsune est en colère d'être ainsi dérangé, ou qu'on s'en prenne à ses protégés. Le mal n'est pas tant représenté par du noir que ça, en art. En général le symbolisme est plus lourd que simplement une couleur. » Comme c'était le cas notamment avec les vanités qui symbolisaient les pêchés mortels des hommes et l'approche de la mort. « Et même comme ça, c'est quelque chose de très européen ce type de représentation. »
Il mit ensuite son doigt sur l'animal. Il avait pu gagner du temps et réfléchir à une autre interprétation tout en parlant, il savait donc enfin quoi dire au sujet de la bête.
« Quant à la créature en bas à droite, elle me fait penser aux lions qui gardent les palais en Chine. Même si la texture donnée à la peau reste assez particulière sur cette représentation, s'il a été amené à vivre grâce au kitsune, pour défendre les lieux, ce serait normal. »

Il marqua une courte pause pour laisser à Stiles le temps de digérer les informations. Puis il poursuivit. « Ceci dit ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas laisser le livre. Vous pourrez toujours demander à la personne à qui vous l'avez emprunté à l'occasion. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Lun 10 Aoû - 2:51




Art for art's sake

Stiles & Haniel

J'affichais une mine déçue face aux explications de mon professeur, ne m'attendant pas forcement à ce genre de réponse. D'une puisque mon interprétation était une nouvelle fois mauvaise, jusque là rien d'étonnant pour un élève débarquant fraîchement en cours d'art et qui n'y prêtait aucun intérêt. De deux parce que je n'étais pas vraiment avancé, hormis cette histoire de lions sacrés chinois qui prenaient vie grâce à un Kitsune et qui n'avaient d'ailleurs rien pour me rassurer. D'autant plus que Deaton nous avait avertis qu'il y aurait de quoi remplir le bestiaire des Argent lorsque l'on ferait de Beacon Hill's une balise pour tout un tas de créatures surnaturelles. Au moins si je croisais un lion pareil dans la rue je saurais ce que ça serait et d'où ça venait. « J'aurais penché pour le kanima à vue de nez. » Murmurais je pour moi même. Quoiqu'il en soit ma question n'avait apparemment pas été si idiote que ça vu que ça l'avait fait réfléchir plus d'une seconde. Il était peut être aussi temps de repartir sur le sujet premier qui était le véritable but de ma visite. Mais il me fallait aussi feinter pour éviter de lui refourguer le bouquin. Et ce parce que je n'avais pas franchement envie de lui rendre des comptes sur la façon dont je l'avais récupéré. Certes les joies de l'internet faisaient que l'ont pouvait se fournir beaucoup de choses très facilement, mais je n'avais su trouver celui ci qu'à la bibliothèque de l'université et je béni encore Skye d'avoir réussi à me le dénicher.

« Je ne l'ai pas vraiment emprunté à quelqu'un.. Enfin c'est une longue histoire. Et vous avez pas envie de la connaître. » Je fermais le livre encore dans ses mains pour m'en saisir avec un sourire qui se voulait complaisant. Le feuilletant distraitement, je finis par relancer le sujet en relevant les yeux dans sa direction. « Je me demandais si... Enfin ça à beaucoup moins a voir avec l'art en particulier mais vous avez l'air de maîtriser pas mal le sujet niveau mythologie japonaise. Et ce livre parle pas mal des kitsune sans répondre à tout ce qu'on pourrait se demander à leur propos. Vous avez peut être quelques réponses ? » Une grimace hésitante apparue sur mon visage suite à la longue tirade que je venais de lui faire, espérant quelque chose de positif de sa part. Même s'il avait longtemps essayer d'esquiver le sujet durant notre conversation, j'étais certain qu'il en savait plus qu'il ne voulait bien l'avouer.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Dim 23 Aoû - 12:36



Art for art's sake


Haniel ignora totalement la remarque sur le kanima, préférant largement faire comme s'il n'avait pas entendu. Le kanima était une créature bien trop spécifique à la culture surnaturel et même là trop peu répandue pour qu'il puisse se permettre de le relever.
L'homme laissait ainsi le temps à Stiles de répondre. En attendant, il lissa rapidement un pli de sa chemise, tout en réfléchissant aux implications de ce qu'il venait de se passer. Le gamin était définitivement bien trop curieux au sujet de cette œuvre en particulier pour quelqu'un qui ne s'intéressait pas à l'art, et en savait clairement bien trop sur les kitsune et le kanima pour que cela soit un véritable hasard. Un autre sujet d'inquiétude était ce livre. Il voulait savoir ce qu'il disait. Il voulait savoir si ce livre pouvait être dangereux pour lui.
Mais en attendant, il devait se concentrer sur Stiles.
« En effet, si la façon dont vous l'avez obtenu n'est pas légale je préfère ne pas savoir. » Oh mais... serait-ce de l'humour ? Oui oui, c'en était. A moitié en tout cas !
Il laissa Stiles reprendre son livre sans protester. Qu'aurait-il pu faire de toute façon ? Lui arracher des mains ? Non, pour le moment il devait faire profile bas. Alors il se contenta de suivre l'ouvrage des yeux, se demandant si leur conversation était finie et...
Non. Evidemment, il fallait que le gamin reprenne la parole.

Haniel se demanda brièvement s'il était interdit de coudre les lèvres des élèves trop bavard, avant de se dire qu'il connaissait certainement la réponse : non. Tristesse infinie. Ceci dit, considérant les connaissances qu'il possédait sur le monde surnaturel, peut-être aurait-il l'occasion de le faire. Car Haniel ne serait pas franchement surprit d'apprendre dans quelque jours que Stiles était associé à une meute. Peut-être en tant que Druide ou autre chose. Il ne savait pas trop.
Mais pour le moment il ne pouvait rien avancer à ce sujet et préférait continuer de rassembler sa grande patience pour supporter le gamin.
« Malheureusement pour vous, mes connaissances ne vont pas beaucoup plus loin que ce que j'ai pu évoquer pour le moment. Et pour être honnête, je ne suis pas certain qu'il y ait tant que ça à connaître sur le sujet. Après vous pouvez toujours poser vos questions supplémentaires, on ne sait jamais. Mais je ne peux rien vous garantir. »
Il était curieux de savoir ce que Stiles allait demander, afin de voir à quel point il pouvait connaître le monde des Kitsune. Et voir à quel point il pouvait représenter une menace pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   Mar 1 Déc - 10:11




Art for art's sake

Stiles & Haniel

Il ne préférait pas savoir, bien, ça m'arrangeait pour le coup. Je lui adressais un sourire des plus innocents quant à sa supposition sur la légalité de l'obtention du livre. Il valait mieux pour moi d'éviter de me faire encore une fois trop remarquer par la fâcheuse habitude que j'avais de contourner la législation, ça valait mieux pour mon père également, que ça soit pour son boulot ou le savon qu'il me passerait. Peut-être que le prof pensait en avoir terminé avec moi maintenant que j'avais récupéré le livre, sûrement même.

Mais il espérait trop. Je n'avais pas oublié le pourquoi j'étais là à lui tenir la jambe pendant la pause déjeuner. Et dire qu'il y avait des frites. Des frites ! J'aurais pu me goinfrer comme quatre et j'avais préféré harceler ce prof beaucoup trop silencieux à mon goût. J'avais définitivement choisi ma journée. J’enclenchais la troisième dans mon petit cerveau déjà en surchauffes alors qu’il m’invitait à lui poser mes questions, du genre « demande toujours mais je m’engage pas à répondre », ça lui ressemblait bien.  Mais alors que lui demander sans paraître trop intéresser par un sujet bien précis ? Je n’avais pas franchement envie de me faire avoir à mon propre jeu.

Je me lançais dans un mensonge gros comme une maison tout en gigotant dans tous les sens illustrant mes paroles par des gestes assez précipités. « En fait c’est beaucoup plus compliqué que vous le croyez, et je sais pas si vous comprendrez et je me doutes bien que vous penserez que ce ne sont que des légendes « des contes chinois pour enfants » comme dirait mon père. Mais en fait je me baladais sur un forum où quelques fanatiques tentent de prouver que le surnaturel existe. Et du coup je discutais régulièrement avec un membre et depuis y  a une question qui m’obsède et… » Je me coupais, l’observant du coin de l’œil, histoire de vérifier s’il n’avait pas compris que je le menais en bateau et que mon mensonge tenait la route.

Je constatais que si ce n’était pas le cas, au moins il le cachait bien, et je déglutis et poursuivis donc. « Enfin bref, si je m’intéresse aux kitsune et ce qui s’en rapproche c’est parce qu’il a soit disant eu vent de la présence d’un nogitsune ici et pour pas paraître trop idiot je cherchais à me caler un peu sur le sujet. On sait jamais après tout il pourrait dire vrai non ? » M’enquis je en le regardant, les lèvres désormais soudées et que je n’avais pas l’intention d’ouvrir avant que lui-même le fasses. C’était tout l’un ou tout l’autre. Ou il gobait mon mensonge jusqu’au bout ou il me croyait pas et me poussait à déguerpir hors de la classe en me mitraillant à coup de craies.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Art for art's sake || Stiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art for art's sake || Stiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» You're all I need [PV Derek & Stiles]
» Un symbole et des révélations, ça gaz Derek? [PV: Dédé et Stiles]
» Stiles Stilinski - I'm no Hero
» FIND ME - Pris en otage - Stiles, et les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: