AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina   Lun 13 Juil - 15:16

« Le monde se divise en deux catégories, ceux qui tiennent un pistolet et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. »


Aylina Riley ♦ Dawson ♦ 17 yo ♦ Oméga ♦ Etudiante


CARACTÈRE.
- 12 lignes -

Aylina voit le monde en deux couleurs. Il y a du noir et du blanc. Il y a les gentils et les méchants. Il y a elle et il y a les autres. Elle ne fait jamais de concessions, il n'y a pas de nuances. Elle peut être d'ailleurs très radical dans sa manière de penser et d'agir et ne fait jamais les choses à moitié. Ce qui fait d'elle une personne très tenace et bornée, qui ne lâche jamais le morceau. Forte, fière, indépendante, féministe sur les bords, c'est une fille avec un caractère explosif et qui démarre très vite. N'essayez pas de la provoquer, elle attaque direct. Aylina préfère également les actions aux mot et préfère jouer des poings plutôt que de discuter. Elle fonce tête baissée sans réfléchir aux conséquences et souvent ces meilleures plans consistent à attaquer de front et improviser sur le moment. Non pas qu'elle ne soit pas intelligente, elle est même très futée, mais n'aime pas perdre du temps à attendre et à faire des suppositions. Elle préfère prendre les devants et agir immédiatement plutôt que de laisser la situation empirer. Un mental de guerrière, une carapace en acier et un jolie sourire, c'est ce qui qualifie pourtant le mieux la brune.

Pourtant, Riley aime bien se cacher derrière son éternel cynisme et son sarcasme omniprésent. Elle garde toujours ces distance émotionnellement parlant et à une tendance assez instable dans toutes ces relations. La brunette, pas foncièrement méchante mais surtout garçon manqué, a un esprit plutôt colérique et marqué par la violence, qu'elle considère comme naturel maintenant, tant elle en a fait partie de sa vie dans le passée. Dawson est aussi un loup garou de naissance et a apprit à se maîtriser grâce à la colère, ce qui peut parfois poser quelques soucis à la jeune femme.

PHYSIQUE.
- 10 lignes -

De long cheveux brun aux reflets chocolats soit ondulés soit lisse, des yeux gris à vous coupés le souffle, un sourire constant sur le visage que se soit amusé, ironique ou carnassier. Petite précision, ces yeux de loups sont d'un bleu glacial, la raison, elle ne l'a jamais dévoilée. Mais tout le monde sait de quoi il s'agit. Lors de son enfance ont lui disait toujours qu'elle était magnifique et qu'elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à son sa mère. Logique ouais, elles sont de familles. Une silhouette plutôt svelte, élancée malgré ces un mètre soixante-huit, taille qu'elle apprécie pas franchement. Plus petite que la moyenne, elle se fait facilement dominée par les autres. Mais elle compense en portant régulièrement des talons de toutes sortes, des baskets compensées aux escarpins à talon aiguille. Un poids normal pour une fille de son âge, plutôt sportive, Aylina a un corps musclé, avec des formes là où il faut sans. Elle ne s'en plaint pas, après tout, elle ne peut pas le changer. Si elle l'entraîne régulièrement, ça e l'empêche pas de fumer quand elle est stressée ou nerveuse.

Malgré sa condition de louve, Aylina a une grande cicatrice qui lui déchire l'avant-bras, c'est le résultat d'une mauvaise plaie qui n'a pas réussit à cicatriser lors de son séjour au Mexique. Elle possède également un tatouage sur son poignet gauche, une boussole qui lui permet de ne jamais perdre le nord. Un tatouage également sur ces côtes, une citation en espagnole et un drnier sur la nuque, mais disons qu'un de ces signes les plus distinctifs est le fait qu'elle porte toujours une médaille militaire autours du coup. D'un côté son nom, de l'autre, une citation. Elle ne s'en sépare jamais.

HISTOIRE.
- 15 lignes -


L'histoire de Aylina commence à Beacon Hills, il y a dix-sept ans. D'une mère américaine et un père inconnu. Elle a passée à peine quelques heures à la maternité avant de mettre les voiles. La mère d'Aylina était une personne qui filait souvent de ville en ville, qui ne gardait jamais un travail plus de six mois et qui avait pour réputation d’être instable. Mais c’était surtout un loup-garou qui avait du mal à assumer son rôle et qui essayait tant bien que mal de ressortir la tête de l'eau. Elle suivait une meute, puis disparaissait pendant plusieurs mois avant de réapparaître comme si rien ne c’était passée. D’ailleurs le fait que le père de Riley fût inconnu n’a été une surprise pour personne. Mais c’était surtout une mère aimante, très présente pour la petite et qui ne l’a jamais laissée tombée. Elle voyait sa mère comme une héroïne, qui se démenait pour offrir une vie décente à sa vie, qui a tout sacrifié pour que sa fille ne manque de rien.

La brunette a passée quelques années dans les alentours de Beacon Hills, avec sa mère et différentes meutes de loup-garou, tantôt en solitaire. Et Aylina avait héritée de ce gêne, ou plutôt cette malédiction comme disait si bien sa mère. Les premières transformations ne tardèrent pas à arriver. Et même si sa mère faisait tout pour l’aider à se contrôler, c’était loin d’être gagné. Comment voulez-vous expliquer à quelqu'un comment se maîtriser alors qu'elle-même avait toujours de la peine à le faire ? Elle essaya plusieurs méthodes, de l’enchaînée ou de l’aider à se concentrer sur une chose, mais rien ne faisait vraiment effet. Le contrôle ne faisait décidément pas partie des qualités premières de Aylina. Mais tant qu'elle ne blessait personne, ça allait.

Mais déjà à cette âge-là, la brunette était déjà une petit fille très turbulente. Qui ne passe rarement inaperçu, que se soit à l’école ou ailleurs. Plutôt sociable, un peu brute sur les bords et casse-cou mais qui n'avait aucun mal à s'intégrer dans les différentes écoles qu'elle fréquentait au fur et à mesure des déménagements.

Aylina avait six ans quand sa mère et elle disparurent des radars. Pendant cinq ans, plus personne n’entendit parler des filles Dawson. Apparemment elles auraient quittées le territoire des Etats-Unis d’Amérique pour aller en Amérique Latine, où la mère de Aylina avait apparemment de la famille. Mais personne ne sait vraiment ce qu’il s’est passé pendant ces années. Riley n’en parle d’ailleurs jamais, tout ce qui en ressort est une longue cicatrice sur son avant-bras qui résulte d’une plaies très mal cicatrisées , malgré le fait qu’elle soit un loup-garou. Cette cicatrice à la mérite de lui rappeler que personne n'est infaillible.

Et un beau matin d’été, Aylina et sa mère retournèrent, non pas à Beacon Hills, là où elle avait passé le plus de temps, mais un peu plus loin, près de Los Angeles. Et deux jours après, les deux filles se pointèrent auprès d'une meute que sa mère avait fréquenté. Comme si elles n’avaient jamais disparu. C’était une spécialité de sa mère, mettre un voile sur le passé et l’oublier aussitôt. Mais ce n'était jamais aussi facile. Il ne suffit pas de plus penser à une chose pour qu'elle disparaisse. Et malheureusement, c’était une leçon que la mère de Riley n'avait jamais appris. Et même si elle n'a jamais réussi à apprendre le contrôle à sa fille, elle lui apprit la débrouillardise. A se débrouiller toute seule sans se reposer sur les autres, savoir se défendre et anticiper les choses. C'était les seules choses que la mère de Ailie avait réussi à enseigner à sa fille.

Mais à peine quelques mois après, la mère de la jeune fille disparu pendant trois jours. Et même si tout le monde lui disait que c’était normal, pour elle il y avait quelque chose qui clochait. Sa mère partait souvent sans rien dire, mais jamais sans sa fille. Elle ne l'avait jamais abandonner, et ce n'était pas maintenant que ça allait commencer. Trois jours de silence total. Jusqu’à ce que la police arrive, en milieu de matinée. Aylina était en train de dessinée. Elle se souvient encore mot pour mot de ce qu'on lui annonça. Le corps de sa mère avait été retrouvé un peu plus loin, la tête tranchée. D'après eux, un règlement de compte, au mauvais endroit au mauvais moment. Une perte terrible qui allait faire une orpheline de plus. Et elle fût emmenée avec eux. Les services sociaux ne trouvèrent aucune famille proche pour accueillir la petite fille, alors elle trouva sa place en foyer.

Pendant les années qui ont suivis, Aylina passe entre les foyers et les familles d’accueil. Et elle mettait tout le monde d’accord, elle était ingérable. Gamine à problème, colérique et nerveuse, qui ne parle pas et qui peut montrer un caractère explosif. Alors elle enchaîna les changements de cadre, fuguant à chaque pleine lune et réapparaissant le lendemain, des fois dans un sale état. Elle passe deux ans ainsi avant de rencontrer quelqu’un qui lui changea la vie. Malgré les changements de familles et de foyers, Ailie allait toujours dans le même lycée. Et c’est là qu’elle rencontra un garçon, un peu plus âgé qu’elle, et qui était différent des autres, comme elle. Il l’aida beaucoup, de tout point de vue. Que ce soit lors de ces transformations où il lui apprit à se maîtriser grâce à la colère. Ou simplement d’un point de vue humain. Il l’aida à progresser, à développer ces forces et à se défendre. Parce que depuis la mort de sa mère, Aylina restait constamment sur le qui-vive, pour ne jamais finir comme elle. Elle préférait traquer plutôt que d’être traquée. Et il l’aida encore et encore. Riley attendait la fin des cours avec impatience pour pouvoir le retrouver, que ce soit pour passer du temps avec lui ou pour se prendre une raclée. Par que oui, il ne faisait pas simplement affûter ces réflexes ou l’aider à comprendre ces sens, il l’entraînait à se battre. Ça lui permettait de se défouler, de manière inconditionnelle et sans limite. Elle encaissait les coups autant qu’elle les donnait. Et ainsi, elle gagnait le contrôle sur son côté animal et ces transformations étaient plus contrôlées, entre autre grâce à la colère.

Mais surtout grâce à ce garçon lui permit de passer ces années à passer de familles en foyers en gardant toujours un repère fixe. Et si les espèces n’étaient pas les mêmes, les problèmes étaient similaires. Il la comprenait mieux que personne. C’était plus fort que de l’amour entre eux, des meilleures amis. Il n’y a jamais eu rien d’ambiguë entre eux, mais elle ne s’imaginait pas vivre sans lui. Ils se complétaient, elle le feux et lui la glace.

Si elle changeait souvent de cadre familiale, jamais elle ne le perdit de vue. Elle avait seize ans depuis quelques mois, un permis en poche et de grands projets de libertés. Mais il était là pour la garder dans le droit chemin. Ces délits mineurs et bagarres plus que fréquentes au lycée ne posait pas de problème, elle se cachait derrière son passé tumultueux et c’était réglé. Mais de là à mettre les voiles à l’autre bout du pays, il n’était pas d’accord. Il s’arrangeait toujours pour calmer Riley dans ces plans, souvent bancals. Et quand Aylina décida de se battre contre les chasseurs avec leurs propres armes, il émit bien entendu un avis négatif mais l’aida, encore et toujours.

Mais après qu’elle fût une énième fois virée de son foyer, les services sociaux décidèrent de l’envoyer plus loin en Californie. Une famille d’accueil l’attendait à Beacon Hills, sa ville de naissance. Riley fit ces adieux à son meilleur ami et grimpa dans le taxi sans se retourner. Il fallait avancer, aller de l'avant, et continuer à avancer.
PRÉSENTATION PERSONNELLE.
- Un petit paragraphe dans lequel vous mettez ce que vous voulez -

Donc on me connaît (ou pas *sbaaaf*) sous le pseudo de ( Kallie. ) j'ai dix-huit ans et j'habite à Suisse (pour changer de la France =P). Je suis sur des rpg depuis, oulà, des années mais j'ai fais quelques pauses et depuis quelques temps je cherche un forum TW et je n'ai trouvé aucun qui m’intéressait vraiment avant de tomber sur celui-là x) Et je crois que j'ai fais le tour, j'ai jamais été douée pour les présentations =P


La phrase secrète qu'on a soigneusement placé dans le règlement : Validé Par Joy





© Satan en col V
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina   Lun 13 Juil - 16:51

Hey !
J'ai adoré ta fiche !
J'espère avoir la chance de rp avec toi, j'adore ton personnage !
Je te valide donc !
Tu peux aller poster ta fiche de lien ici, réserver ton métier , recenser ton avatar ici et enfin demander un logement à cet endroit là[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina   Ven 17 Juil - 14:51

"Une silhouette plutôt svelte, élancée malgré ces un mètre soixante-huit, taille qu'elle apprécie pas franchement. Plus petite que la moyenne"

...Mon mètre 61 et moi, on va te botter le cul ! é_è
Plus sérieusement, bienvenue !
J'adore ton personnage, son caractère, son histoire, tout. Je prédis un rp' avec mon DC dans peu de temps... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina   

Revenir en haut Aller en bas
 
insoumise pour mourir debout, invaincue l'arme à la main, intact le poing fermé ✗ Aylina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [B] Vivre pour mourir
» Apprendre à tenir une arme (PV)
» Survivre ou mourir ? ▬ Alexi, Akemi & Emma
» Un peu d'historie pour un alcoolique (VS Shawn Michaels)
» NightShadow helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Présentations-
Sauter vers: