AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [PV Toby Beckett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Lun 4 Mai - 17:55



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]


Ça faisait une semaine que je n’avais pas vu Toby, comme le voulait sa sanction. Cette semaine avait été longue est dure. Très dure. Je n’avais pues m’empêcher de penser à lui, dès que je me retrouvais sans occupation pour essayer d’oublier le fait qu’il me manquait cruellement. Plusieurs fois, je m’étais retenue de courir jusqu’à la forêt, que je sois au duplex ou au travail, et le chercher dans toute la forêt, l’appelant. Mais je savais que si je le faisais, il n’allait pas pouvoir finir sa sanction, qu’il avait lui-même choisit, et qu’il m’en voudrait. J’avais dus donc rester forte, et résister à cette terrible tentation. Par contre, je n’avais pas réussis à m’empêcher de visionner en accéléré ce qu’avaient filmé les caméras près de la forêt, essayant d’y voir mon doux Toby sous sa forme de coyote. Heureusement, pour lui, mais malheureusement, pour moi, je ne l’avais pas vue et j’avais finis par compter les heures qui me séparé de mes retrouvailles avec Toby après ma journée de travail.
 
Une fois le travail terminé, j’avais sauté ma voiture que, pour une fois, j’avais prise pour aller plus vite. J’avais dus me retenir de mettre le gyrophare que le shérif nous avait passé pour qu’on puisse se rendre rapidement au poste avec nos voitures personnelle si le besoin était. J’avais donc conduis, plus ou moins, normalement jusqu’à la forêt en imaginant déjà la soirée parfaite que Toby et mois allions passer, comme une adolescente qui allait à son premier rendez-vous amoureux. Nous allions nous retrouver à la lisière de la forêt avant de se jeter l’un dans les bras de l’autre. Nous allions rentrer ensuite au duplex. Nous parlions de notre dure semaine et à quel point on s’aimer, alors que j’étais blotti dans ses bras. Après, nous mangions des lasagnes et comme toujours, il y aura la guerre pour piquer dans l’assiette de l’autre. Une fois rassasié, nous regardions la tête avant de se coucher, moi dans ses bras.
 
Je dus revenir sur terre quand j’arrivai finalement à la lisière de la forêt. Je restais tout d’abord dans la voiture, stressée. J’étais ridicule à stresser comme ça. Je pris une grande inspiration et sortie.  Je m’adossais à la voiture en regardant la forêt. Je croisais les bras, frémissant un peu quand une légère brise froide se fit sentir. Mes yeux,  tout comme mon cœur, n’attendaient qu’une chose : l’arrivée de celui que j’aimais, alors que mon visage essayait d’afficher un air patient. Je sentais une boule dans mon ventre alors que je me redressais, sentant l’odeur de Toby se faire sentir et devenant de plus en plus forte. J’allais enfin le revoir.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Dernière édition par Joy Nolan le Mar 5 Mai - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Lun 4 Mai - 21:09


Sauvage

feat Joy Nolan




Une semaine s’était écoulée depuis que j’avais quitté le duplex et l’amour de ma vie pour me réfugier dans les bois, laissant ma nature animale prendre le dessus. Les premiers jours avaient été très durs, mon côté humain n’était pas totalement parti et j’avais dû me faire violence pour ne pas quitter la forêt. Je m’étais don jeté sur toutes les proies que je trouvais, seule occupation qui me vidait l’esprit. La chair fraîche me dégoûtait mais c’était la seule façon de me nourrir, j’avais élu domicile près du lac, là où les promeneurs n’étaient pas nombreux. Cette sanction avait été un plus pour moi, j’avais appris à maîtriser la bête et à me débrouiller seul mais elle avait un gros point négatif : Je devenais sauvage. Trop même. Parfois, j’avais du mal à reprendre le contrôle sur le coyote, manquant de tuer des promeneurs trop curieux. Mais j’avais finalement réussi à me cacher à leurs yeux et j’étais libre de faire ce que je voulais. Courir, tuer, rugir, hurler à la lune, tout m’était permis. Pas d’Alpha pour me gronder, personne pour me critiquer.
 
Aujourd’hui, cette nuit, c’était fini. Ma sanction était terminée, j’avais le droit de rentrer à la maison. Joy, je m’autorisais enfin à penser à elle. J’avais tellement hâte de la revoir. Tout me manquait chez elle, son sourire, son rire, son caractère de cochon, sa peau, ses lèvres… Tout. Je voulais rentrer au duplex avec elle, profiter enfin de nos retrouvailles, elle me pardonnait ce soir. J’étais désormais un homme heureux. Je me mis à courir à travers les bois, cherchant la lisière des bois où j’avais disparu au début de la semaine. Mes muscles roulaient sous mon pelage alors que j’accélérai l’allure, langue pendante, mes yeux bleus brillant au clair de lune. L’excitation était telle que j’hurlai doucement, fou de joie. Je rentrais à la maison ! Je sautais par-dessus les racines noueuses des pins, mes pattes s’enfonçant dans la terre meuble, les mammifères fuyant à mon approche. Son odeur. Je percevais enfin son odeur. Je bifurquai à gauche, fonçant à travers les fourrés, le cœur battant, obsédé par elle. Son pardon, sa présence, son sourire, sa voix. Je voulais tout ça et le plus vite possible. Elle était de plus en plus proche et je vis la lumière argentée de la lune filtrait à travers le feuillage de moins en moins épais. Je touchais au but.
 
Je fus enfin hors de la forêt et mon regard tomba sur sa silhouette non loin de moi. Je m’assis sur mes pattes arrière, abaissant le museau en la voyant, en signe de soumission. Je redevins humain, priant pour qu’un vêtement se joigne à la transformation et je soupirai de soulagement en voyant mon pantalon. J’avais abandonné mon t-shirt, il était trop imprégné de son odeur pour que je résiste à la tentation. Je la regardais longuement, la bouche entrouverte, le cœur battant.
 
« Joy ! » criais-je
 
Je courais dans sa direction, heureux de la voir. Arrivé à sa hauteur, je la pris dans mes bras, la faisant décoller de terre, la serrant doucement dans mes bras, fourrant mon nez dans son cou.
 
« Tu es là… Oh mon dieu tu es là. »
 
Je l’embrassai tendrement avant de la reposer sur le sol et de lui sourire, tout heureux de la voir. Je sentis mes crocs dans ma bouche et mes yeux étaient restés bleus. Je n’arrivais pas à dompter l’animal. Une semaine de liberté, c’était bien trop long pour que je puisse le calmer aussi vite.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mar 5 Mai - 17:40



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

J’attendais, toujours adossée à la voiture, quand je vis  une ombre non loin de moi, dans la forêt. Je me redressais, toujours les bras croisés. Je pouvais sentir l’odeur de Toby.  Ça devait être Toby alors ! Mais qu’est ce qu’il attendait ?! Je le vis s’assoir avant de baisser la tête, sans doute en signe de soumission.  Je vis la forme se déformer, devinant que c’était Toby qui se retransformer en humain, après avoir passé une longue semaine sous sa forme de coyote.  Il sortit de la forêt. Je me retins de gigoter, impatiente de pouvoir courir me blottir dans ses bras, heureuse de le revoir.
 
Je le regardais sortir de la forêt, bouche entre-ouverte et torse nu. Comme lui, je restais figée. Il finit par crier mon nom, courant vers moi, et je commençais à faire de même. Nous finîmes par nous rejoindre. Toby me souleva du sol, alors que je passais mes bras autour de son cou alors qu’il me serrait dans ses bras.  J’étais tellement heureuse de pouvoir enfin me blottir dans ses bas, sentir la chaleur de sa peau contre la mienne, pouvoir sentir son odeur.  Il frotta son nez dans mon cou et je souris. Qu’est ce que j’étais heureuse de le revoir… Il m’avait tellement manqué…
 
« Tu es là… Oh mon dieu tu es là. »
 
Je souris, ne voulant pas partir de dans ses bras, m’y sentant au paradis. J’avais mal à croire que c’était réel tellement qu’il m’avait manqué. Le nombre de fois que j’avais rêvé de ces retrouvailles durant toute la semaine qu’on avait passé, l’un loin de l’autre. Ça avait ravivé notre amour à un de ces points, on allait enfin avoir notre deuxième chance…
 
« Oui Toby. Oui je suis là… »
 
Il m’embrassa et je répondis doucement et tendrement à son baiser,  profitant du gout délicieux de ses lèvres, qui m’avait tellement manqué… Il finit par me reposer au sol en souriant. Je lui souris, mais il disparut pendant quelques secondes quand je vis les crocs et les yeux bleus de loup de Toby.  J’aurai dus m’y attendre. Après une semaine sous sa forme animale, son coyote n’allait pas partir d’un coup, à mon beau vouloir. Espérons qu’il ne mette pas trop de temps à se réhabituer à la vie d’humain, espérons que je n’avais pas fait une grosse bêtise, le laissant choisir cette sanction. Je me re forçais à sourire. Je ne voulais pas gâcher cette soirée qui devrait être magique. Je le regardais avant de lui dire, souriant vraiment :
 
« Tu m’as tellement manqué p’tit coyote…»
 
Je me blottis encore un peu contre lui, prenant de grande inspiration pour bien sentir son odeur que j’aimais tant. Je lui souris avant de lui prendre doucement la main et me dirigeai avec lui vers la voiture, lui annonçant qu’on rentrer au duplex, qu’il allait enfin revenir à la maison…



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mer 6 Mai - 14:12


Home Sweet Home

feat Joy Nolan




Elle me dit qu’elle était là, près de moi. Je soupirai de soulagement, le cœur battant à tout rompre, une explosion de joie dans la poitrine. Elle m’avait tellement manqué, je ne m’étais jamais senti aussi amoureux depuis que je l’avais rencontré, comme si cette semaine avait été un nouveau souffle pour notre couple, que cette deuxième chance était la bonne. J’allais avoir son pardon, son amour, sa présence. J’étais désolé de ne pas pouvoir me contrôler face à elle mais je n’étais jamais resté aussi longtemps sous ma forme animale et reprendre le dessus n’était pas chose facile. Je repris tout de même le contrôle quand elle me sourit de nouveau.
 
« Tu m’as tellement manqué p’tit coyote.. »
 
Cette phrase me fit chaud au cœur et je ris doucement face à ce surnom qu’elle me donnait. Tout ça m’avait manqué, je ne voulais plus jamais la perdre, ni l’abandonner comme je l’avais fait. J’entourais sa taille de mes bras, respirant sa douce odeur tant aimée avant de la laisser filer. Elle s’empara de ma main  et nous prîmes la direction de la voiture signe que nous rentrions à la maison. J’y grimpais, lui volant un baiser quand elle me rejoignit, un sourire béat ne quittait plus mes lèvres alors que je me laissai aller dans le fauteuil du passager, profitant de ce peu de ce confort.
 
« Et toi donc. J’ai cru que je n’y arriverai jamais, je te voyais partout, c’était perturbant » souris-je « Mais voilà notre deuxième chance chérie. »
 
***
Nous venions à peine de rentrer au duplex et je fermai les yeux, heureux d’être de retour chez nous. Je m’affalais dans le canapé, fatigué comme pas possible. Je soupirai d’aise et me mis sur le dos pour observer Joy. Une semaine dans la forêt, ce n’était pas très facile à vivre. Un grognement s’échappa de ma gorge et je me donnai une petite claque. Je devais rester homme, je ne voulais pas gâcher nos retrouvailles. Je me redressai en m’étirant et rejoignis ma petite amie, la prenant par la taille, lui volant un long baiser amoureux, le froid me faisant frissonner, cherchant de la chaleur dans ses bras. Je glissai mes lèvres dans son cou avant de plonger mon regard dans le sien, un sourire heureux sur le visage.
 
« J’vais prendre une douche, je dois sentir le fauve » ris-je « Disparais pas pendant ce temps-là ! »
 
Je filai dans la salle de bain, le glissant sous le jet brûlant d’eau, frottant ma peau avec énergie, retirant les traces de boue et les quelques taches de sang séché dans mes cheveux. Je frissonnai en pensant à tous ces animaux que j’avais tué. Je m’interdis d’y penser et après de longues minutes passées dans la cabine de douche, je me décidai d’en sortir, enroulant une serviette autour de ma taille. Je fixai mon reflet dans le miroir, ma barbe devenait imposante et mes cheveux tombaient devant mes yeux. Décidément je ne ressemblais plus à rien depuis mon retour de San Francisco. Joy aurait pu me le signaler quand même.  J’allais dans la chambre pour m’être des vêtements propre et rejoignis le salon.
 
« Alors ? Pour fêter ça c’est lasagnes et petit film tranquille ? » m’exclamais-je
 


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mer 6 Mai - 20:49



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

Nous arrivâmes au duplex, et Toby avec moi, je me sentis enfin vraiment chez moi. Chez nous devrais-je plutôt dire. Car oui, c’était notre chez nous, là où on était bien tout les deux.  Je le vis se jeter sur le canapé. Je souris amusée le voyant comme ça, même si il semblait fatigué. C’était normal. La vie de coyote ne devait pas être de tout repos…  Je fus… choquée en attendant un petit grognement venant de la direction de Toby. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir et, malgré moi, ça me faisait assez plaisir de voir que je lui avais manqué aussi pour… ça. Mais il avait intérêt à quand même se comportait comme un gentleman ! Je décidai de l’ignorer, ne sachant comment réagir et me dirigea vers la cuisine pour m’occuper des lasagnes pour ensuite être tranquille avec Toby ensuite.

J’entendis Toby se diriger vers moi avant de le sentir de me prendre par la taille. Il m’embrassa longuement et je répondis tendrement à son doux baiser. J’étais tellement heureuse de l’avoir près de moi. Je me demandais vraiment comment j’avais fait pour tenir loin de lui pendant une longue semaine.  Je frissonnais en sentant ses lèvres dans mon cou, avant de le regarder dans les yeux. Il souriait, je fis de même.

« J’vais prendre une douche, je dois sentir le fauve.  Disparais pas pendant ce temps-là ! »


Je ris. Je n’avais même pas fait attention à sa mauvaise odeur tellement j’avais été heureuse de le revoir.  Je lui répondis simplement que je ne comptais point disparaitre.  Je le regardais partir vers la salle de bain en m’adossant au plant de travail de la cuisine.  Je secouais la tête. Ce n’était pas le moment de rêver, j’avais des lasagnes à préparer moi ! Je voulais qu’elles soient parfaites… comme cette soirée ! Je me mis donc au travail. La plus part des trucs étaient déjà préparé, je devais juste m’occuper de quelques petit trucs… J’allais essayer aussi de faire une belle présentation ! Mais ça, ce n’était pas gagné…

J’avais pas tout à fait fini quand Toby revint de la salle de bain. Il était tout propre… ou presque ! Ses cheveux et sa barbe avaient bien poussés ! Mais bon, même en mode sauvage il était craquant ! Je le regardais revenir, souriant amusée. Je penchais légèrement la tête sur le côté en souriant.

« Alors ? Pour fêter ça c’est lasagnes et petit film tranquille ? »


Je sortis de mes pensées et me redressa.  Je me dépêchais de m’occuper des lasagnes que je devais sortir avant qu’elles brulent. Je les sortis n extremis du four. Une fois ceci fait je vis qu’elles n’avaient pas fini complétement de cuir et les remit à cuir. je me retournais vers  Toby.  Je m’approchais de lui en souriant avant de lui voler un doux baiser.

« T'as tout comprit ! Une idée de film ou on en prend un au hasard ? Les lasagnes sont pas toute à fait prêtes, faut encore un peu attendre… »

Je souris amusée, remarquant une mèche rebelle, mal coiffée. Je l’arrangeais comme je pue, gardant le sourire. J’adorais le recoiffer, aussi bizarre que ça puis paraitre.




CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Jeu 7 Mai - 12:50


Chastes pensées.

feat Joy Nolan




Je la regardais s’occuper du plat qui cuisait tranquillement dans le four, ça sentait bon et j’en eus l’eau à la bouche mais la cuisson ne semblait pas terminée. Dommage. Je reportai mon attention sur Joy en souriant, j’allais enfin pouvoir profiter d’un moment en amoureux. Nous n’en avions jamais vraiment eu depuis que nous étions un couple et j’avais trouvé cela dommage. Mais maintenant, nous allions rattraper notre retard et tout recommençait depuis le début. J’allais de nouveau être son prince charmant et lui faire vivre la belle vie. Elle vint vers moi et j’entourai sa taille de mes bras, admirant son sourire et son regard, appréciant ce baiser qu’elle me prenait. Je respirai son odeur si envoûtante avant de l’écouter parler :
 
« T'as tout compris ! Une idée de film ou on en prend un au hasard ? Les lasagnes sont pas tout à fait prêtes, faut encore un peu attendre… »
 
J’hochai la tête, souriant, amusé en la voyant me recoiffer. C’était drôle de la voir aussi attentive, si douce avec moi. Je ne m’en plaignais pas, j’adorais quand elle était comme ça, je me sentais chez moi et aimé. J’embrassai doucement sa joue avant de descendre mes lèvres dans son cou. Elle était mon calmant contre cette double nature qui m’habitait. La bête qui sommeillait en moi n’osait pas se montrer face à la puissance et l’autorité qu’elle dégageait. Je lui étais soumis.
 
« Pas un film triste ni à l’eau de rose. Donc tu oublies les comédies et les drames. Un film d’action peut-être ? Ou d’angoisse…. ? »
 
Je jetai un coup d’œil vers le four, mon estomac grondant bruyamment. Je lui fis la grimace, un peu gêné de mon comportement. Je passai une main dans ses cheveux avant de l’embrasser, plus passionnément cette fois-ci. Elle me rendait dingue. Je me détachai d’elle, me baissant pour voir à travers la vitre du four. Je mourrais de faim, mon ventre criait famine.
 
« Je sens qu’on va se régaler ! Mais qu’est-ce que je meurs de faim ! Désolé c’est un peu tue l’amour mais une semaine à manger du chevreuil c’est assez… dégoûtant à la longue. »
 
Je souris, rougissant un peu avant de passer une main dans mes cheveux bien trop longs. Elle avait de nouveau un grand gamin à gérer. Je me mordis la lèvre… Enfin, gamin… C’était vite dit. Je pouvais être bien plus si elle le souhaitait et je lui avais prouvé Je pouvais être ce gars dominant et autoritaire comme je pouvais être ce coyote doux et attentionné. Je levai un regard vers elle en souriant. Cette nuit nous passions la nuit ensemble, j’avais hâte de la rejoindre sous les couvertures. Elle m’avait tellement manqué.
 
« Tu as passé une bonne semaine ? Le Sherriff t’a pardonné ? »


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Jeu 7 Mai - 21:24



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

 

 « Pas un film triste ni à l’eau de rose. Donc tu oublies les comédies et les drames. Un film d’action peut-être ? Ou d’angoisse…. ? »

Je souris. Je ne comptais pas regarder un film qui va nous faire déprimer ou nous endormir ! Un fil d’angoisse semblait parfait ! La plus part du temps, j’arrivai bien à gérer ma peur.  Mais je comptais bien faire un peu la comédie pour pouvoir me glisser dans ses bras et profiter de sa chaleur.  J’avais plus envie de le lâcher. Bon, l’idéal serrait qu’il enlève son tee-shirt … ou plus… J’étais vraiment grave…
 
« Un film d’angoisse me semble parfait ! Je pourrais me blottir contre toi, faisant semblant d’avoir peur ! »Répondis je en riant
 
 Je le vis regarder le four alors que je pouvais entendre son estomac grogner.  Il fit une grimace et je souris amusée. Il avait vraiment faim ! Après une semaine dans la forêt, ça se comprend ! Il passait une main dans mes cheveux avant que je le regardais toujours dans les yeux. Il m’embrassa passionnément et j’y répondis avec délice. Nos baisers m’avaient tellement manqué… et autre chose aussi… un peu… plus que je voudrais me l’avouer. Il se détacha de moi avant de se baisser pour regarder dans le four, les lasagnes.
 
« Je sens qu’on va se régaler ! Mais qu’est-ce que je meurs de faim ! Désolé c’est un peu tue l’amour mais une semaine à manger du chevreuil c’est assez… dégoûtant à la longue. »

Je souris amusée en le voyant rougir. Je devais avouer que c’était assez tue l’amour, mais il m’en fallait plus pour me dégouter ! Je le vis se mordre la lèvre tout en passant une main dans ses cheveux. Je fronçais les sourcils, me demandant pourquoi il se mordait la lèvre. Tout allait bien, non ? Il finit par me re regarder en souriant et je fis de même.

« Tu as passé une bonne semaine ? Le Sheriff t’a pardonné ? »
 
Je grimaçai un peu.  Le shérif… oui, le shérif qui m’en voulait de lui avoir caché ma relation avec Toby pendant que je menais une enquête avec lui, avec  Toby comme principal suspect… il m’en voulait aussi pour la bonne droite que j’avais donnée à Bob… qui le méritait ! Si c’était à refaire, je le referais, sans hésitations !
 
« J’y travaille… Encore… Je vais chercher mon disque dur des films, je dois bien avoir quelques films angoissants ! »
 
Je l’embrassais amoureusement, avant de détacher mes lèvres des siennes à contre cœur avant de partir dans la chambre. Une fois arrivée dans la chambre, je fouillais dans la boite ou je mettais mes disque durs pas très importants, cherchant celui avait l’étiquette « films ». Je finis par le trouver et le brandit, comme un trophée. Je sentais que j'allais passer un bon moment garce à un de ses films, encore inconnu. Je rangeais la boite, me dépêchant pour aller retrouver Toby


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Jeu 7 Mai - 23:31


Diner en amoureux.

feat Joy Nolan




Je la vis grimacer et je m’assis sur la table de la cuisine en me disant que j’aurais mieux fait de me taire sur ce coup-là. Pourquoi parler de ce qui nous avait séparés ? J’étais pas très intelligent, l’esprit animal n’avait pas tout à fait disparu… Je la regardais toujours, avec un petit sourire sur les lèvres alors que je sentais la bonne odeur des lasagnes dans le four. Je l’écoutais toujours, attentif à tout ce que disait ma chérie, heureux de retrouver de petits moments quotidiens. Elle me dit que ses efforts étaient toujours d’actualité et que le sheriff lui en voulait encore. Puis elle m’informa qu’elle allait chercher son disque dur avec des films dedans. Elle m’embrassa amoureusement et je ne voulais plus quitter ses lèvres, je la voulais pour moi mais j’hochai la tête avant de descendre de mon siège improvisé pour sortir le plat du four et de le mettre à table, souriant face à la décoration de Joy. Elle était si mignonne quand elle était intentionnée comme ça.


Je la vis revenir avec un disque dur dans les mains et je souris avant de le lui prendre des mains, nous installant à table. Je nous servis deux grosses parts de lasagnes, lui souriant amoureusement, commençant à manger. Je soupirai d’aise, avalant de grandes bouchées puis je finis par me rendre compte que c’était censé être notre dîner en amoureux et je me sentis rougir de honte devant une telle impolitesse. Je me redressai, le regardant en souriant gêné.


« Désolé. Je crains là… C’est pas très classe d’avoir un morfale à table. »


Je remarquai une tâche juste à côté de sa bouche et je me penchai en avant, l’essuyant délicatement de mon pouce. Je me reculai pour regagner ma place quand mon coude percuta le bord de mon assiette, je n’eus pas le temps de la rattraper qu’elle vint s’écraser sur mon t-shirt. Je lâchai un juron, tentant de sauver mon haut mais il était déjà foutu. Je soupirai avant de retirer mon t-shirt et de le balancer dans un coin. Je venais seulement de me rendre compte que mes nombreux exercices de musculation avaient enfin fait leurs effets et je souris, tout content. Joy ne pourrait plus se moquer de mon manque de plaquettes de chocolat.


« Allez on va regarder le film ! » riais-je en la prenant dans mes bras, glissant le disque dur entre mes dents.


Je pris la direction du salon et fis tomber ma chérie dans le canapé avant de m’occuper du film. Je choisis un film qui datait un peu mais que j’avais trouvé génial. L’idée de dire que le film était une histoire vraie et de faire tenir ce mensonge pendant dix ans, c’était du génie. Je mis donc en route The Blair Witch Project avant de sauter dans le sofa, me glissant derrière Joy, glissant mes bras autour de sa taille, profitant de sa présence. Je m’intéressai au film, me concentrant un peu sur ses battements de cœur, un sourire amusé étira mes lèvres. Les minutes passèrent et nous atteignîmes la première heure du film quand l’ennui me gagna. J’avais quelque chose de bien plus intéressant devant moi. J’eus un sourire diabolique et j’approchai mes lèvres de sa nuque avant de les poser sur sa peau si douce et sucrée, la couvrant de baisers rapides et délicats, mes mains caressant doucement son ventre, dommage qu’elle ne soit pas chatouilleuse. Elle se mit à gigoter sous mes assauts amoureux et je lui glissai à l’oreille :


« On a du mal à se concentrer sur le film hein ? »

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Ven 8 Mai - 11:10



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

 
Je revins avec le disque dur, courant presque. Je comptais profiter de chaque secondes de cette soirée… magique. Toby me prit le disque dur des mains avant de nous mettre à table. Je pouvais sentir la délicieuse odeur des lasagnes. Ça devait être peut être mon plat préféré… J’adorai les lasagnes, et encore plus quand j’en mangeai avec Toby. Je ne pouvais pas rêver de mieux comme repas !  Je regardai les lasagnes quand il nous servis deux bonnes part alors qu’il souriait amoureusement. Nous commençâmes à manger, et ce fois si, je ne quittais pas Toby du regard. Je le vis  manger le plat en prenant de grandes bouchées. C’était sans doute la première fois que je le voyais manger autant et aussi vite ! Je mangeais à une vitesse normale alors qu’il rougit en souriant un peu. Il s’excusa, disant que ce n’était pas très classe d’avoir un morfal à table.

« Mais non c’est pas grave ! Tu as passé une longue semaine dans la forêt, c’est normal que tu ais faim comme ça ! Je comprends. »
 
Je le vis se pencher vers moi. Je fronçais un sourcil, me demandant ce qu’il faisait. Je rougis légèrement, souriant timidement, quand il essuyait, sans doute, une petite tache de lasagne, à côté de ma bouche. J’allais lui dire de faire attention, mais encore une fois, j’en eu pas le temps. Son coude percuta son assiette qui vola avant d atterrir sur son tee-shirt, le tachant. Je grimaçai alors qu’il essayait de le sauver. J’allais me lever pour aller chercher une éponge et essayer de nettoyer la tache quand il finit par tout bêtement enlever son tee-shirt avant de le jeter plus loin. Mon regard tomba sur… ses plaquettes de chocolat. Attendez… Toby avait des plaquettes de chocolat ?! C’était nouveau ça ! Je me sentis un peu rougir avant de sourire un peu gênée, essayant de me concentrer  sur son visage.

« Allez on va regarder le film ! »
 
Toby me prit dans ses bras avant de prendre le disque dur entre ses dents. Je me blottis contre son torse nu, profitant de sa chaleur qui m’avait tellement manqué. Je me laissais tomber quand il me lâcha sur le canapé. Je souris en attendant qu’il choisisse un film. Je fus qu’à moitié surprise en le voyant choisir The Blair Witch Project. A ma plus grande honte, je ne l’avais jamais vu, mais on m’en avait dit et j’en avais lu le plus grand bien. Une fois le film lancé, il vint se mettre derrière moi, ses bas autour de ma taille, à mon, plus grand plaisir.


Le film commença et je me concentrai dessus, contente d’ENFIN voir ce flambeau film. Nous étions à sans doute à la moitié du film quand je sentis quelque chose de doux se poser sur mon cou, ce qui me fait sursauter légèrement. Je regardais un peu derrière moi, je vis que c’était Toby. J’étais grave d’avoir sursauté pour ça ! Il ne faisait pas peur le film… enfin pas trop ! Je sentis ses mains caresser mon ventre et je ne pue m’empêcher de me mordre la lèvre en frissonnant. Je devais avouer que ces doux baiser et caresses m’avaient manqué. J’essayais de bouger un peu et de me re concentrait sur le film

« On a du mal à se concentrer sur le film hein ? »
 
J’arquais un sourcil. Il voulait jouer à ça ? Très bien ! Mais je doute qu’il gagne. Je me relevais pour me mettre en position assise, ne m’intéressant plus du tout au film. Je me tournais vers lui avant de me lever. Je retirai doucement mon tee-shirt, révélant peu à peu plus de peau et mon soutien-gorge.  Une fois ceci fait, je haussais les sourcils avant de pencher la tête sur le côté, le sourire aux lèvres, tout en le regardant.
 
« Je vois bien que je ne suis pas la seule… Moi aussi je peux utiliser cette technique, enlever mon tee-shirt. Mais tu vois mon chou, moi, ça fonctionne beaucoup mieux. »

 
Je le regardais, souriant toujours ayant hâte de voir la réaction de mon p’tit coyote. Il m’avait lancé une sorte de défi, je l’avais accepté, et je comptais bien gagner. Hors de question que je le laisse jouer avec moi sans répliquer.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Ven 8 Mai - 13:54

Let’s Play
Ft. Toby & Joy

Elle semblait prête à jouer à son tour et je souris, me demandant bien ce qu’elle allait faire. Je me redressai sur un coude, ne la lâchant pas du regard, regrettant déjà son contact. Elle s’était assise et se tourna vers moi quelques secondes avant de quitter le canapé. Je pris une mine triste et m’assis à mon tour, posant mes coudes sur mes genoux, me demandant bien ce qu’elle avait dans la tête et en même temps je ne pouvais m’empêcher de la trouver sublime dans cette simple tenue. Je sentis ma gorge s’assécher brusquement en la voyant retirer avec lenteur son t-shirt. Mes joues devinrent subitement rouges et je détournai le regard, ma timidité reprenant le dessus. Je n’aurais jamais cru qu’elle me fasse autant d’effet sur ce coup-là. Mes hormones me jouaient des tours ainsi que mes sentiments.
 
« Je vois bien que je ne suis pas la seule… Moi aussi je peux utiliser cette technique, enlever mon tee-shirt. Mais tu vois mon chou, moi, ça fonctionne beaucoup mieux. »
 
Je rougis de plus belle et tournai un regard empli d’envie vers elle mais teinté d’amour. J’observai son corps en silence avant de prendre ses mains dans les miennes et de l’attirer à moi, entourant sa taille de mes bras et posant ma tête sur son ventre, fermant doucement les yeux en souriant. Je profitai de ce contact, me remémorant nos moments passés ensemble J’embrassai délicatement sa peau avant de lever mes yeux vers elle. J’étais fou d’elle.
 
« J’avoue que niveau effet tu gagnes largement mais tu es magnifique aussi, comment je peux résister à ça ? » souris-je, embrassant de nouveau son ventre. « Il n’y avait pas de si belles femmes dans la forêt. Dieu que tu m’as manqué, tout chez toi m’a manqué même ton caractère de cochon. »
 
Je ris en voyant sa petite moue et la fis basculer sur le canapé, me mettant au-dessus d’elle, frottant mon nez contre le sien avant de déposer mes lèvres sur son front. Je plongeai mon regard dans le sien, ne faisant même plus attention aux cris des personnes dans le film, je ne voyais plus qu’elle et ses yeux si envoûtants. Je jouai avec ses cheveux en souriant. C’était un moment magique pour moi, elle était là, dans une tenue des plus simples et des plus agréables, son cœur battant la chamade pour moi. Que demander de plus ?
 
« C’était insupportable, j’aurais dû prendre une autre sentence. Ça n’a pas été trop dur pour toi ? Tu n’as pas été tentée de me rejoindre ? »
 
Je me penchai vers ses lèvres que j’embrassai d’abord tendrement avant d’approfondir le baiser avec passion, fourrant une main dans ses cheveux, l’autre m’aidant à ne pas m’écraser sur elle. J’inspirais son parfum sucrée et enivrant, profitant de la chaleur et de la douceur de sa peau qui m’avait manqué. J’étais curieux de savoir si elle avait voulu me rejoindre plus tôt, si mon absence lui avait aussi horrible que la sienne pour moi. Je voulais connaître son amour pour moi, me rassurer, me dire que j’étais bel et bien au paradis avec la femme la plus charmante de ce pays.  
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Ven 8 Mai - 17:38



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

Je souris amusée en le voyant rougir et détournais le regard. J’avais gagné ! Ça n’avait pas été très compliqué ! J’avais juste eu à faire comme lui.  Il me re-regarda, encore plus rouge qu’avant. Dans son regard, je peux trouver deux choses : de l’amour et de l’envie. Je souris un peu timidement, heureuse de voir de l’amour dans son regard.  Il m’avait vraiment beaucoup manqué et ce regard où on pouvait voir de l’amour aussi.
 
Il prit mes mains avant de me faire venir vers lui et entourer ma taille avec ces bras. Je mis les miens atour de sa tête, mettant mes mains jointes dans son dos.  Je voulais rester comme ça, sa  tête contre ma peau pour toujours. Je souris légèrement amusée en frissonnant en le sentant embrasser ma peau avant de me regarder
 
« J’avoue que niveau effet tu gagnes largement mais tu es magnifique aussi, comment je peux résister à ça ?  Il n’y avait pas de si belles femmes dans la forêt. Dieu que tu m’as manqué, tout chez toi m’a manqué même ton caractère de cochon. »


Je rougis un peu en entendant le début.  J’avais perdue l’habitude d’entendre ses doux compliments qui, seulement quand il venait de lui, valait bien plus que n’importe quoi au monde. Par contre, je fis la moue quand il me dit que même mon caractère de cochon. Je savais très bien que ce n’était pas méchant, mais je n’avais pas un caractère de cochon ! Enfin… Il n’avait pas tord, j’avais un caractère de cochon !
 
« Caractère de cochon, caractère de cochon… fait attention Roméo ! »
 
J’eu à peine le temps de répliquer qu’il me fit tomber sur le canapé avant de se mettre au-dessus de moi. Il me fit un de ces bisous esquimaux que j’aimais tant avant de déposer un baiser sur mon front, qui me donna un grand sourire. Il me regarda dans les yeux alors que je le regardais amoureusement, heureuse de partager ce moment avec l’amour de ma vie, ma raison de vivre et de devenir quelqu’un de bien
 
 « C’était insupportable, j’aurais dû prendre une autre sentence. Ça n’a pas été trop dur pour toi ? Tu n’as pas été tentée de me rejoindre ? »


Je me retins de grimacer en me souvenant de ce que j’avais vécu pendant le semaine et de pourquoi elle s’était passée. Mais ça, c’était du passé ! C’était oublié ! Je lui avais pardonné et je devais profiter de cette deuxième chance que je lui avais donné à la place de déprimer en pensant à ce qui s’était passé. 
 
« Si ça a été dur pour moi aussi ! Je mourrais d’envie de quitter ce que j’étais entrain de faire pour courir de la forêt en criant ton nom comme une folle pour te retrouver. Tu m’as vraiment beaucoup manqué durent cette semaine. Je dois avouer que, honteusement, j’ai piraté les caméras près de la forêt ou qui filmait la lisière de la forêt, espérant de au moins voir ton image. Je ne sais vraiment pas comment j’ai fais pour tenir… »
 
Je le vis se pencher avant de s’emparer tendrement de mes lèvres.  Je fus un peu surprise quand il approfondit le baiser mais j’y répondis amoureusement. Je le sentis passer une main dans mes cheveux alors qu’il devait s’aider de l’autre pour ne m’écraser. Je finis par rompre le baiser et de passer tendrement et doucement une main dans ses cheveux
 
« Faut plus qu’on se sépare pendant autant de temps… Je t’aime trop pour passer une encore une fois une semaine aussi horriblement longue sans toi… »



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Sam 9 Mai - 0:38

I Missed You.
Ft. Toby & Joy

J’écoutai attentivement sa réponse, souriant de plus belle en l’entendant dire qu’elle avait été plusieurs fois tentée de venir me rejoindre dans la forêt, criant mon nom pour que je me montre. Mon cœur battit de plus belle quand j’entendis que je lui avais énormément manqué, ça faisait toujours plaisir à savoir, ce n’était pas dans un seul sens, nous nous étions tous deux battus pour ne pas voir l’autre malgré ce manque que nous avions ressenti. J’haussai les sourcils quand elle me dit qu’elle avait piraté les caméras pour tenter de m’apercevoir, elle tenait autant à moi… J’en étais surpris, agréablement bien sûr. Je la regardais avec amour, j’étais l’homme le plus heureux du monde à cet instant. Nos lèvres se rencontrèrent dans un baiser fougueux et amoureux. Joy y mit fin et je repris doucement mon souffle, fermant les yeux en sentant sa main dans mes cheveux. Son contact m’avait tellement manqué.
Je nichai mon nez dans son cou quand elle continua de parler, m’avouant qu’elle ne voulait plus que l’on se sépare sur une si grande période, qu’elle m’aimait trop pour me perdre de vue une semaine de plus.

Je me redressai sur les coudes pour mieux l’observer, l’air sérieux et calme, mesurant la portée de ses paroles. Ca travaillait beaucoup dans ma boîte crânienne et à un autre endroit plus gênant mais je ne disais rien et ne faisais rien qui indiquait mon moment de flou. Cette fille, j’en étais fou depuis la première fois que je l’avais vu, cette autorité qu’elle dégageait, cette assurance, ça m’avait frappé de plein fouet et en plein cœur. J’étais devenu son Bêta pour me rapprocher d’elle et franchir ses barrières. Après de longues et difficiles tentatives, j’avais su la faire mienne et je ne pouvais m’empêcher d’en être très fier. Moi Toby Beckett, petit coyote sans histoire, avait dompter la belle et dangereuse Joy Nolan.

« Tu sais… » dis-je en caressant sa joue. « Je crois que je ne vais plus jamais te lâcher. Je t’aime tellement… »

Je l’embrassai de nouveau, caressant sa langue de la mienne avec envie et amour, mes mains glissant le long de son corps avant de se poser sur ses hanches. Je lui murmurai des mots doux à l’oreille, mordillant son lobe avant de couvrir son corps de baisers brûlants. Je m’attardais sur son cou que je mordillai tendrement, sentant mes crocs pousser dans ma bouche. Les battements de mon cœur se mirent à accélérer brusquement alors que je laissai l’envie me submerger. Je mordis sa peau, léchant les quelques gouttes de sang qui s’échappait de la plaie.

« Joy… Te rends-tu compte à quel point il est dur pour moi de me retenir quand tu es dans cette position et dans cette tenue ? Je risque de ne pas bien me tenir plus longtemps. »

Je m’emparai de sa lèvre inférieure entre mes dents, tirant doucement dessus, la faisant se lever, inversant nos positions, la faisant venir sur moi, glissant mes mains sur sa nuque, ne quittant pas ses lèvres des miennes. Je voulais sentir sa peau contre la mienne, son souffle se mêlant au mien, sa voix me répétait mainte et mainte fois qu’elle m’aimait. Je voulais Joy Nolan.

 
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Sam 9 Mai - 14:50



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

Je souris, me retenant de rougir quand il me regarda avec amour.   Dire qu’il y avait quelque mois, j’étais aussi froide que de la glace… Bon aussi quand il m’avait quitté mais ça c’était autre chose et j’avais pas été seulement… froide. Bref, nous nous embrassâmes passionnément avant que je romps le baiser pour encore parler. Je lui dis que je ne voulais pas repasser une semaine sans lui alors qu’il cachait son nez dans mon cou.
 
Je le vis se redresser. Je fus surprise devoir son air sérieux et calme. Il devait sans doute réfléchir… mais à quoi ? Je me retins de pencher la tête sur le côté et de lui demander à quoi il pensait.  Je le regardais juste, en souriant. Je l’aimais tellement… Bien plus que je voulais. Il réveillait à la fois l’adolescente qui était en moi, et l’alpha que j’étais. 

« Tu sais… Je crois que je ne vais plus jamais te lâcher. Je t’aime tellement… »


Je souris amusée et heureuse d’entendre cela. Je le regardais longuement, souriant toujours. J’avais envie que cet instant dure pour toujours. Il était tellement parfait. J’étais tranquille avec Toby qui me rappelait à quel point il m’aimait…
 
« Oh ça me dérangerai pas ! Je pourrais être vraiment vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec toi… »
 
Toby m’embrassa et je répondis tendrement au baiser.  Il caressa ma langue avec la sienne ce qui me fit frissonner, surtout en y décelant de l’amour et de l’envie. Je sentis ses mains descendre jusqu’à mes hanches alors que je ne pue m’empêcher de poser une main sur le torse nu de mon bien aimé. Je souris en me mordant la lèvre quand je l’entendis me chuchoter des mots doux à mon oreille alors qu’il mordillait la lobe de mon oreille. Je sentis ses douces lèvres se balader sur mon  corps et je ne pue m’empêcher de légèrement soupirer d’aise.  Je n’avais pas vraiment prévu ça dans le programme de ma soirée parfaite, mais je ne pouvais pas lui résister. 
 
Alors que j’allais riposter à cette bataille de baiser, il mordilla mon cou. Je sentis peu à peu ses crocs prendre la place de ses dents d’humains. Il me mordit la peau alors que j’avais poser ma main sur son dos, ce qui me fit lâcher un petit gémissement de surprise, cachant une pointe d’envie et de plaisir, avant qu’il lèche sans doute le peu de sang qui était sortie de la morsure, ce qui était un peu… bizarre.
 
« Joy… Te rends-tu compte à quel point il est dur pour moi de me retenir quand tu es dans cette position et dans cette tenue ? Je risque de ne pas bien me tenir plus longtemps. »
 
Je rougis un peu, me rappelant que j’avais, moi aussi, enlevé mon tee-shirt.  Par contre, je ne savais pas comment prendre cette phrase et comment y réagir. Je ne savais pas s’il voulait que je remette mon tee-shirt pour le calmer ou si, à l’inverse, il voulait… jouer. J’eu rapidement la réponse quand il mordit ma lèvre inférieure, la tirant pour que je me lève, ce que je fis, pour qu’ensuite nous poussions échanger nos positions, je me retrouvais en haut.
 
Il glissa ses mains dans sur ma nuque alors que je m’allongeais doucement sur lui,  lui enlevant un petit peu de poids en m’appuyant sur les coudes. Après, je n’étais pas trop lourde donc il n’avait pas à se plaindre.  Je finis par, encore, séparer nos lèvres pour le regarder, souriant joueuse.
 
« Je suis contente de voir que je te fais tant d’effet… Mais après tout, c’est de ta faute si tu ne risque de ne pas bien te tenir plus longtemps. Tu m’as lancé un défi que j’ai accepté et fait mon beau. »
 
Je mis mes lèvres près des siennes, mais sans les toucher. Je lui souris, innocente, avant de les effleurer à peine, sans lui laisser le temps de m’embrasser, avant de me lever.  Je me reculais doucement, le regardant, mais en faisant attention à la table basse. Je n’avais pas envie de me retrouver à tomber sur le derrière comme une pas douée ! Je haussais les sourcils en le regardant et en souriant. Je filai jusqu’à la cuisine où je fis mine de m’y cacher, lui faisant une sorte de guet-à-pend, comme une gamine. Bon, une gamine de taille adulte qui a la flemme de vraiment bien se cacher. Je vis le reste du plat de lasagnes non loin de moi. J’en piquais discrètement et attendis Toby, prête à lui sauter dessus et à l’attaquer avec de la lasagne…



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Dim 10 Mai - 13:58

A l’Attaque !
Toby & Joy

« Je suis contente de voir que je te fais tant d’effet… Mais après tout, c’est de ta faute si tu ne risques de ne pas bien te tenir plus longtemps. Tu m’as lancé un défi que j’ai accepté et fait mon beau. »
 
Je souris, elle était enfin joueuse comme je le voulais. Je plongeai mon regard dans le sien, me concentrant sur les battements précipités de son cœur. Sa peau contre la mienne me faisait frissonner et je priais pour que le temps se fige pour que nous puissions rester ainsi de longues heures. Elle rapprocha son visage du mien et je coupai ma respiration alors qu’elle semblait si innocente. Je me demandais bien ce qu’elle trafiquait, elle allait se jouer de moi, j’en mettais ma main à couper. Elle aimait beaucoup me taquiner, elle n’allait sûrement pas se gêner. Ses lèvres vinrent effleurer les miennes mais elle s’échappa de mon étreinte avant que je n’ai le temps de comprendre ce qu’il se passait. Je me redressais brusquement, la regardant par-dessus le canapé, tandis qu’elle haussait les sourcils, me regardant en souriant. La vilaine, elle allait payer. Elle fila dans la cuisine et fit mine de se cacher, je remarquai que la dernière part de lasagnes avait disparu de la table. Elle voulait jouer à ça ?
 
Je cherchais quelque chose qui pourrait me servir de projectile et je tombai sur le reste de mon assiette. Je m’en saisis avant de courir comme un dingue dans la cuisine, je lançais l’assiette sans vraiment faire attention à où se trouvait ma dulcinée. Je m’emparai de tout ce qui me permettrait de me défendre pour plus tard : Des œufs, du ketchup et tout ce qui allait avec.
 
« Tu vas perdre ma belle ! Les batailles de bouffe ça me connaît ! » ris-je « Allez t’es où ? »
 
Je commençais à me replier vers le salon, regardant autour de moi pour ne pas me faire piéger avec mon butin. Je n’aurais jamais imaginé ça comme retrouvailles mais ça avait le mérite d’être original et fort divertissant. Un sourire gamin naquit sur mes lèvres, tandis que je me cachais derrière la table, accroupi, deux œufs dans les mains.
 
« Et celui qui gagne à une récompense ? » criais-je
 

« A quoi ça sert de vivre si on ne s’amuse pas ?»
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Lun 11 Mai - 17:55



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]


J’attendis patiemment que Toby arrive, les lasagnes dans la main gauche.  Ne voyant qu’il ne venait pas tout de suite, je devinais  qu’il avait remarqué la disparition des lasagnes et qu’il comptait s’armer lui aussi. La guerre allait être rude. Je vis une assiette voler juste devant moi. Je la regardai, étonnée. What the…. Pauvre assiette…  Je ramassais discrètement ce qui avait été  dans l’assiette avant qu’elle se brise.
 
« Tu vas perdre ma belle ! Les batailles de bouffe ça me connaît ! Allez t’es où ? »
 
Je souris alors que je l’entendais qu’il re partait. Il se disait connaisseur en batailles de nourriture ? C’est ce que nous allions voir ! Certes, c’était ma première de nourriture, mais ça devait pas trop difficile… Enfin j’espère. Je comptais bien gagner, même si je devais mettre le bazar dans la cuisine.
 
« Et celui qui gagne a une récompense ? » 
 
Je souris amusée. Une récompense ? C’est vrai que s’il y en avait une, ça serrait plus… palpitant. Mais après, quoi comme récompense… Je n’étais pas sûre de gagner donc je ne devais pas choisir une trop grande récompense. Si j’avais été sûre de gagner, j’aurai dis que le gagnant était dispensé de nettoyer la cuisine après la bataille.  Je finis par choisir.
 
« Eh bien le gagnant a le droit de demander quelque chose à l’autre. N’importe quoi. »
 
Je pouvais proposer ça à Toby car je savais qu’il n’allait pas me faire faire quelque chose qui pouvait me mettre dans une position désagréable. Je jetais un coup d’œil vers la où j’avais entendu. J’attendis de le voir, qu’il ne soit plus à couvert pour lui lancer dessus un bout de lasagne. Je me  remis vivre à couvert, essayant de trouver des munitions. Je devais atteindre le frigo, sans me faire voir par Toby.  Je me levais d’un coup, ouvrant vite le frigo pour me mettre plus ou moins  à couvert derrière sa porte. Je piquai des trucs, espérant que Toby n’allait pas profiter que je ne le vois pas pour se rapprocher.
 
Je pris d’un peu de tout ce qui restait. Je pris une bouteille de jus de pomme en plus de la nourriture. Je dus l’ouvrir avec les dents, les mains pleines. Je me dépêchais de me remettre à couvert alors que je sentais que Toby allait m’attaquer et que du jus  sortait de la bouteille que je secouais sans faire exprès en me dépêchant.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mar 12 Mai - 16:33

Bataille salissante.
Toby & Joy

J’étais toujours accroupi derrière la table, triant mes munitions, me demandant bien par quoi j’allais commencer alors que mes sens étaient toujours fixés sur ma belle, restée cachait dans la cuisine. Je n’allais pas la laisser gagner, peut-être que si, histoire que ça ne finisse pas ne règlement de compte mais ce qui était sûr, c’était que je n’allais pas lui faire de cadeaux. J’entendis sa voix annoncer que le gagnant aurait le droit de demander n’importe quoi à l’autre. Un sourire amusé naquit sur mes lèvres, elle ne s’était pas mouillée sur ce coup-là. Je l’attendis courir et je m’emparai de deux œufs, prêt à les lui lancer si je la voyais mais elle fut plus rapide, me faisant grommeler. Bon si on décidait chacun, dans notre coin, d’attendre que l’un de nous se bouge, personne ne ferait jamais rien. Je décidai donc de me lancer la tête la première dans la bataille.

Je pénétrai à toute allure dans la cuisine, la cherchant du regard et perçus un mouvement derrière le plan de travail. Je souris avant de m’y précipiter, me mettant à couvert, entendant son cœur battre aussi vite que le mien. Je me demandais si c’était la première bataille de nourriture qu’elle faisait et si c’était le cas, j’avais toutes mes chances de gagner. Je ne comptais plus le nombre de bagarre de ce genre que j’avais faîtes avec mon frère. Et puis nous avions l’air bien idiot à jouer à ce genre de choses alors que j’atteignais presque les vingt ans et que Joy était policière. Parfois j’oubliais presque son véritable âge tant elle était mature et autoritaire mais il ne fallait pas que j’oublie qu’elle était bien plus jeune. Je soupirai, mais ce n’était pas important, je l’aimais comme elle l’était et puis ce n’était pas le sujet.

Je comptais jusqu’à trois avant de sortir de ma cachette et de lui sauter dessus, réussissant à lui lancer un œuf dans les cheveux, remarquant ce qu’elle avait dans les mains. Des lasagnes. J’allais en prendre plein dans la figure, un régal. Je n’avais aucune chance de m’enfuir, je m’étais moi-même foutu dans un piège. Quel idiot. Je lançais mon deuxième œuf avant de reculer, sentant le mur dans mon dos. Je grimaçai, levant les mains en l’air.

« Tu ne vas pas salir un pauvre coyote sans défense ? »

Je fis une tête de chien battu, plongeant mon regard dans le sien pour ne pas m’intéresser à ses belles courbes et à sa peau nue que je rêvais de toucher. Je devais me concentrer sur le jeu et seulement sur le jeu. Heureusement que Joy ne lisait pas dans mes pensées, elle perdrait cette image de gentleman et de timide gamin qu’elle se faisait de moi. Mais je n’y pouvais rien, ce n’était pas de ma faute si mes hormones de mâles s’agitaient dans tous les sens.

« Je demande grâce ? »
 


«T’as la tête dure.»
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mer 13 Mai - 18:12



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

J’entendis du mouvement. Toby avait dut partir du salon pour me rejoindre dans la cuisine, commencer vraiment la bataille. Je regardai rapidement ce que j’avais comme munition, me demandant avec quoi j’allais commencer… Les lasagnes ! ça me semblait être une donne idée !  Je mis rapidement mes munitions sur le côté pour garder seulement mes lasagnes, mais ne les mettant pas trop loin, que je puisse les attraper plus ou moins rapidement.
 
Je le vis sortir de là où il se cachait et m’envoya un œuf dans les cheveux sans que j’ai le temps de l’éviter. Merde,  mes cheveux devaient être tout collant à cause de son œuf… Il n’attendait rien pour attendre le p’tit coyote ! Je fis un sourire sadique en le regardant. Toby me lança son deuxième œuf que je me pris encore dans la tête, n’ayant pas prit la peine de l’éviter. Je m’étais déjà pris le premier œuf alors un deuxième n’allait pas me tuer. Il se recula alors que j’avançai en même temps que lui. Il finit par se retrouver le dos contre le mur. Pauvre chou, il était piégé ! Il grimaça avant de lever ses mains en l’air.

« Tu ne vas pas salir un pauvre coyote sans défense ? »


Je ne pue m’empêcher de rire, en entendant ça et en voyant sa tête de chien battu.  Il essayait de se sortir de là avec la tête de chien battu ? Il pouvait rêver ! Certes, j’avais mes points faibles, mais la tête qu’il me faisait plutôt rire qu’autre chose.   Il me regarda dans les yeux. Etait-ce pour essayer de me faire craquer avec un regard plein de tristesse, ou était-ce pour ne pas regarder autre chose. On faisait souvent ça pour essayer d’oublier regarder autre chose… Et tout à l’heure sur le canapé… Je compris bien à quoi penser mon petit ami dans sa petite tête.

« Je demande grâce ? »
 
Je souris amusée. Je me demandais ce que je pouvais faire, pour gagner et m’amuser.  Je penchais la tête, réfléchissant. Je finis par trouver. Je me rapprocher encore plus de lui, un sourire sadique aux lèvres. Je finis par être à quelques centimètres de lui, le regardant dans les yeux, joueuse. Mes lèvres étaient proches des siennes, le frôlant presque, se faisaient tentatrices. Quand je vis qu’il était sous mon charme, je me reculai rapidement avant de lui mettre mes lasagnes en pleine face. Je ris en le regardant. Il avait l’air être…déçu
 

« Toby, quand on veux quelque chose, il vaut mieux le clairement à la place de laisser l’autre prendre du temps pour deviner ce que l’on veux… »
 
Je souris amusée en ramassant un peu de lasagne sur son visage avec mon doigt avant de le porter à ma bouche. Qu’est ce que j’aimais les lasagnes…Je reculais, souriant amusée et en croisant les bras. Je haussais les sourcils, regardant son visage encore pleins de lasagnes. Je m’adossais sur le mur opposé.

« Qui sait, peut être que l’autre personne serra d’accord… »

Je le regardais toujours, sérieusement, alors que je souriais amusée. Il avait joué, à mon tour de jouer.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Jeu 14 Mai - 11:30

Ce que je veux.
Toby & Joy

Un nouveau sourire amusé fleurit sur ses lèvres alors que j’arquai un sourcil, attendant à ce qu’elle se décide à me bombarder de lasagnes. Mais ce n’était visiblement pas une de ses options à ce moment précis. En effet, elle vint se rapprocher de moi, la tête penchée sur le côté, montrant son air pensif. Mais le petit sourire sadique qu’elle arborait ne m’inspirait absolument pas confiance. Je retins ma respiration quand ses lèvres se retrouvèrent à quelques centimètres des miennes, son regard transperçant le mien. Mon cœur battait la chamade alors que je découvrais une nouvelle facette de sa personnalité. Je ne l’avais jamais vu aussi joueuse, tentatrice. Je n’allais pas m’en remettre, mes sentiments en prenaient un coup alors que je faisais tout pour me retenir. J’en avais presque marre de moi et de mes hormones. Pour est-ce que je passais encore ?

Elle se recula brusquement, coupant nette mes pensées, me refaisant revenir sur Terre. Je manquai de m’étouffer quand le plat de lasagnes vint s’écraser sur ma figure, emplissant ma bouche de nourriture. Je toussai avant de la regarder, ne pouvant cacher ma déception. Pourquoi avoir lancé ce défi de nourriture alors que je voulais seulement profiter de sa présence ? Je regrettai presque notre étreinte dans le canapé. J’entendis sa voix et je me concentrai sur elle, ignorant les bouts de pâtes qui me tombaient sur le torse, me salissant. Elle me dit que si je voulais quelque chose, mieux valait que je le dise clairement au lieu de laisser l’autre deviner. Je me mordis la lèvre, justement je ne savais pas ce que je voulais. C’était le bordel dans ma tête.

Elle sourit de nouveau et je frissonnai en sentant son doit sur ma joue, la regardant manger un bout de lasagnes, sans rien dire. Elle se recula, croisant les bras, les sourcils haussés. Je me saisis d’un rouleau de sopalin, me débarbouillant la figure en soupirant, crachant les quelques pâtes que j’avais encore dans la bouche. J’étais bon pour prendre une bonne douche, la deuxième de la journée. Elle s’adossa au mur d’en face et je la fixai de nouveau. Elle me dit que peut-être, elle serait d’accord et je fronçai les sourcils. Voilà qu’elle se jouait encore de moi et de mes sentiments. Non… Ca ne devait pas recommencer ! Pourquoi est-ce que je m’inquiétais pour un rien ?

« Ce que je veux ? Tu le sais très bien. Toi, toi et toujours toi. Je veux rien d’autres mais je me tais parce que je suis un putain de gentleman et que je te respecte. » dis-je « Et que je ne veux pas gâcher nos retrouvailles en passant pour un mec en chien qui sait pas se tenir. »

J’avais tout lâché d’une traite, plongeant mes mains dans les poches de mon jean, détournant le regard, fixant l’assiette cassée au sol en me mordant la lèvre. Pourquoi j’avais dit ça moi ? C’était ridiculement con et je ferais mieux de m’enterrer quelque part avant de voir sa réaction.
 


« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Jeu 14 Mai - 14:49



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]

Je le regardais toujours alors qu’il toussait en me regardant.  J’attendais patiemment, qu’il soit en état de me répondre.  Il se nettoya le visage avec du sopalin alors que j’attendais toujours. Je le vis froncer les sourcils, signe qu’il pouvait m’entendre malgré le fait qu’il devait peut être avoir des lasagnes dans les oreilles. Je le regardais, attendant plus ou moins nerveusement sa réponse, ne sachant pas à quoi m’attendre.  Allait il faire mine de pas comprendre ou allait il rentrer dans mon jeu ? Ou sinon, il allait faire complètement autre chose, me surprenant encore.
 
« Ce que je veux ? Tu le sais très bien. Toi, toi et toujours toi. Je veux rien d’autres mais je me tais parce que je suis un putain de gentleman et que je te respecte.  Et que je ne veux pas gâcher nos retrouvailles en passant pour un mec en chien qui sait pas se tenir. »
 
Il avait été clash, mais je l’avais aussi été un peu. Mais après tout, il fallait bien que je lui montre, que moi aussi je pouvais jouer à son jeux. Que ça soit pour la bataille de nourriture, ou autre chose. Je voulais qu’il oublie que j’ai dix-sept ans. J’avais réussis à l’oublier moi-même au bout d’un moment, dans cette petite ville, mais parfois en voyant Toby, j’ai l’impression que ça lui revenait à l’esprit et que… ça le dégouter ? Non, pas dégouter, autre choses… je savais pas vraiment
 
Mais après tout, j’étais quand même fière de lui qu’il s’était tut, avant que je lui force un peu la main pour parler, car il ne voulait pas gâcher nos retrouvailles et qu’il voulait se comporter comme un gentleman. Mas à ça, je ne savais pas quoi répondre ou sur quel pied danser. C’était pas vrai à quel point il arriver à me déstabiliser… Je finis par réussir à trouver quoi dire. Je pris une grande inspiration, regardant  Toby qui fixait l’assiette casé qui était encore sur le sol. Je me rapprochais de lui, relevant son menton avec un doigt pour qu’il me regard avant de dire sincèrement :
 
« Oui, tu  as raison. Je le sais très bien. Je suis désolée d’avoir essayé de jouer avec toi.  Je n’aurai pas dut. C’est juste que… Je sais pas. Je suis comme ça. Je me mens en me disant que je pense que je n’ai plus rien à prouver alors qu’en vrai, je pense que si. Que je dois montrer que je suis digne de ma nouvelle vie et tout…Bref. Je suis désolée, j’aurai pas dus essayer jouer avec toi, comme une égoïste. »

Je le regardais longuement avant de poser un tendre baiser sur ses lèvres.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Dim 17 Mai - 12:00

I’ll give you the world
Toby & Joy

Je l’entendis approcher mais je ne fis rien pour la regarder, j’avais bien trop honte de ce que je venais de lui dire. Elle avait voulu jouer dans mon sens et elle avait gagné. Je voulais paraître comme le prince charmant qu’elle avait toujours voulu mais je n’y arrivais pas, c’était bien trop dur de devoir toujours surveiller ses manières, son attitude, ses paroles. Et pourtant, mes efforts étaient démesurés. Je travaillais comme un dingue pour obtenir mon diplôme et la rendre fière. Je devenais plus fort, plus compétent. J’étais même allé à la salle de musculation pour gagner en carrure. Je ne voulais plus ressembler à ce petit lycéen craintif comme elle ne voulait plus ressembler à cette adolescente de dix-sept ans qu’elle était vraiment. Je soupirai intérieurement avant de faire le vide dans ma tête, ne voulant pas me pourrir le moral de la sorte. Je sentis son doigt se poser sous mon menton, me forçant à la regarder. J’adorais ce geste, elle était si mignonne quand elle le faisait. Je sentis mon cœur battre fortement dans ma poitrine, ses pupilles bleues m’hypnotisant.

Elle se mit à me parler et ses propos étaient confus. J’essayai de les comprendre, elle était désolée, d’accord. Je l’étais aussi mais j’avais commencé le mauvais jeu et elle avait tout simplement suivi. Mais ce que je ne comprenais pas c’était cette histoire de devoir prouver quelque chose. Que devait-elle donc prouver de sa nouvelle vie ? Je fronçai les sourcils quand elle se traita d’égoïste et je me retins de la contredire, ne voulant pas créer un débat. Je ne la quittais pas du regard et je retins ma respiration quand ses lèvres rencontrèrent tendrement les miennes. Je répondis au baiser, prenant ses mains dans les miennes, entremêlant nos doigts ensemble. Je mordillai amoureusement sa lèvre avant de poser mon front contre le sien, fermant les yeux pendant de longues minutes, profitant de ce doux silence pour faire le vide dans ma tête.

Je me rappelais de cette après-midi où je m’étais baladé en ville à San Francisco, alors que j’avais le cœur brisé et plus aucune envie de vivre. Cette fois où Henry m’a sauvé la vie, cette fois où j’avais pris mon courage à deux mains. C’était le moment, je le savais, je ne pouvais plus reculer, j’étais prêt à le faire. Je le voulais plus que tout au monde et pourtant je le lui cachais. Je voulais le faire après cet entraînement de Lacrosse mais le destin m’avait joué un mauvais tour et ça m’avait glissé entre les doigts.

« Joy… Je t’aime. Tu n’es en rien égoïste, tu as su faire de moi une bonne personne et je suis beaucoup plus heureux avec toi que quand j’étais seul. T’es un peu l’ange descendu du ciel au bout moment. J’avoue que ce n’est pas très glamour de se faire arrêter par son âme-sœur mais je n’oublierai jamais notre rencontre. Je suis tombé amoureux de toi dès le premier regard mais j’étais trop bête pour m’en rendre compte. J’ai tout fait pour te comprendre mes sentiments. Et puis tout c’est jouer et nous nous sommes aimés. » dis-je « Joy, je suis peut-être pas le plus parfait des hommes, ni le plus riche et j’avoue que c’est pas trop romantique l’idée de faire ça torse nue avec de la bouffe partout mais… »

Je glissai une main dans ma poche avant de me mettre à genoux et de lui tendre une bague qui brillait de mille feux. C’était celle de ma mère, elle l’avait donné à mon frère qui me l’avait donné. Je pris une grande inspiration avant de lui dire, la voix tremblante :

« Joy Nolan, veux-tu m’épouser ? »
 

« « To you, I’ll give the world. To you, I’ll Never Be Cold. Cause I feel that when I’m with you. It’s Alright, I Know It’s Right » • Songbird
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Dim 17 Mai - 15:26



Retrouvailles [Feat Toby Beckett]


Il me regarda dans les yeux alors que je faisais mon long monologue sur comme quoi j’étais désolée d’avoir joué avec lui et pourquoi je l’avais fait. Il fronça les sourcils par moment, ne semblant pas comprendre quelque chose. Je ne comptais pas lui expliquer. Je me contentai juste de l’embrasser tendrement.  Il répondit au baiser, alors qu’il prenait mes mains dans les siennes de façon à entremêler nos doigts. Je le sentis me mordiller la lèvre avant poser son front contre le mien. Il avait les yeux fermés, mais je ne pouvais pas m’empêcher de garder les miens ouvert, le regardant.  A cet instant précis, j’étais heureuse. Heureuse d’être tout simplement avec lui.
 
Je le vis ouvrir les yeux. Je le souris. Il garda son front contre le mien et commença à parler. Je souris un peu quand il me dit que je n’étais en rien égoïste car je l’avais fait devenir une bonne personne et le faire devenir heureux. Je ne pue m’empêcher de rougir quand il me compara à un ange. C’était vraiment… mignon. Je souris amusée quand il parla de notre rencontre, de quand je l’avais interrogé. Il avait raison, ce n’était pas très glamour.  Je fus intriguée et étonnée qu’il me dise qu’il n’était peut être pas le plus parfait de  hommes ni le plus riche. Personne n’était parfait ! Il était quand même très très proche de la perfection pour moi ! Et qu’il soit riche ou pas, je m’en fichais complètement ! Je l’aimais comme il était et pour l’argent, c’était à moi de m’en occuper.  Je fus encore plus étonnée mais amusée quand il avoua que ce n’était pas trop romantique l’idée de faire « ça » torse nu avec de la bouffe partout. Je fronçais les sourcils. Faire quoi ? Et il était pas mal torse nu après tout… Je le regardais se mettre à genoux avant de me tendre une bague magnifique. Je me demandais bien comment il l’avait eu… elle devait couter quand même assez cher ! Je le vis prendre une grande inspiration avant de parler
 
 « Joy Nolan, veux-tu m’épouser ? »

 
Je le regardais, faisant une tête complètement ridicule sans doute. Il… il venait de dire quoi ?! Il venait me demander en mariage ?! Je m’étais attendu à tout sauf à ça ! Je le regardais encore immobile, la bouche ouverte et les yeux écarquillés comme une débile.  Me… marier ?! Je n’avais que dix-sept ans… non ! J’en avais dix-neuf, point finale. Et Toby… Grace à ce qui s’était passé, j’étais sûre de quelque chose : je ne pourrais plus vivre sans Toby.    Il m’était devenu essentiel, et je l’aimais comme jamais je n’avais aimé.  Je finis par sourire, presque les larmes aux yeux avant d’enfin répondre
 
« Oui, Toby ! Oui ! Je le veux ! »
 
Je me basai à sa hauteur, enroulant mes bras de son cou rapidement, avant de l’embrasser avec passion. J’étais tellement heureuse. Certes, me marier me faisait peur, très peur, mais il fallait affronter ses peurs et me marier, avec Toby, me rendait heureuse. Certes, j’allais perdre un lien avec Simon et John,  mais en gagner un avec Toby. J’allais me marier avec Toby, j’allais devenir sa femme et lui mon mari, j’allais devenir Joy Beckett.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   Mar 19 Mai - 16:35

Bonheur.
Toby & Joy

Je n’aurais jamais cru que le temps puisse réellement s’arrêter dans ce genre de situation. J’attendais, la bague dans les mains, le genou à terre, retenant ma respiration. J’avais peur de sa réaction, j’avais peur qu’elle parte en courant, me traitant d’idiot, qu’elle était bien trop jeune pour se marier, pourtant c’était bel et bien le bon moment pour que l’on franchisse le pas. Je sentis mon cœur battre plus fort dans ma poitrine quand je vis son air ahuri. Elle n’allait pas accepter, elle allait me dire non. Je soupirai silencieusement, m’apprêtant au pire quand un sourire naquit sur ses lèvres, ses yeux devinrent brillants. Elle me dit qu’elle le voulait et je manquai de rugir de joie. J’entourai sa taille de mes bras, riant de bonheur avant qu’elle ne m’embrasse. Un feu d’artifice explosa en moi alors que je répondais amoureusement à son baiser.

« Oh Joy…. Dieu Joy je suis tellement heureux ! »

Je pris sa main dans la mienne, glissant la bague à son doigt, tremblant sous la joie que me procurait ce geste. Je la repris dans mes bras, la serrant contre mon cœur, cachant mon visage dans son cou. Elle allait devenir ma femme, j’allais l’épouser comme j’en avais toujours rêvé. J’allais avoir le droit à un tout nouvel avenir avec elle. Mon diplôme en poche, nous vivrons pleinement notre vie.

« Je t’aime Joy et ça pour toujours. »


Je l’embrassai délicatement, caressant ses joues de mes doigts avant de me redresser. Je pris ses mains dans les miennes pour l’aider à se redresser, la contemplant avec amour. Je n’avais jamais ressenti ça avant elle, je n’aurais jamais cru cela possible. Nous étions si différents et pourtant, malgré nos disputes, nous étions restés ensemble pour de bon. Je souris doucement, posant mon front contre le sien, profitant tout simplement de cet instant magique qui s’offrait à nous.

« Tu vas devenir Joy Beckett… Je me retiens de hurler de joie-là. » ris-je
 


« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Toby Beckett]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [PV Toby Beckett]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: