AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What's this look on your face ? - Stiles & Cora -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Mar 14 Avr - 11:05

What's this look on your face ?

Stiles & Cora


« The kind of look that makes me want to punch you. »
A peine de retour à Beacon Hills et voilà que Derek se la jouait déjà grand frère lourd au possible. Je comptais juste venir pour le soutenir, être avec lui, l’aider et ne plus être seule, mais voilà qu’il se la jouait papa poule en me demandant, ou plutôt en m’imposant, de m’inscrire au lycée. Génial. Comme si je n’avais que ça à faire. C’est pas pour dire que c’est le bordel en ville mais quand même ! En quoi ça va aider d’être à l’école et d’apprendre à calculer des nombres ou je ne sais quelle histoire tordue du passé ?! C’est l’actuelle qui m’intéresse. Je le soupçonnais de surtout m’y forcer pour que je garde un œil sur Scott. Comme s’il n’avait déjà pas assez de toute sa troupe pour surveiller ses fessiers. Bref, j’avais discuté, je m’y étais fermement opposée, mais rien à faire. Il avait eu le dernier mot. Et ça m’insupportait…
Je m’étais inscrite il y a déjà près d’une semaine, mais elle était passée vite, je m’étais fait petite, pas très friande qu’on me pointe du doigt et m’appelle ‘la nouvelle’ ça n’aurait fait que m’énerver et mettre des coups. Donc je m’étais faite discrète. Je n’avais même pas eu vraiment le temps de revoir la meute de Scott, vite fait, entre deux cours, juste pour dire : « Hey, je suis de retour, alors quoi de neuf ? » Mais Derek m’avait déjà fait un topo alors je n’étais pas trop paumée.

Je sortais de la scolarité, encore de la paperasse à régler, ils veulent vraiment me tuer… J’en sortais avec un soupir, écoutant à peine la secrétaire qui me disait qu’il me manquait un formulaire. Preuve de ma grande motivation quand à cette reprise des cours. « Oui, oui je vous le ramène demain. » Dis-je avec lassitude en sortant, levant les yeux au ciel, déjà fatiguée mais contente que la semaine soit finie.
Normalement j’avais un cours, mais je ne m’y rendais pas de bon cœur… C’est alors qu’une frimousse attira mon regard, près des casiers. Une frimousse que je connaissais bien mais qui avait bien changée. Autrefois, enjouée, souriante et déballant un flot de parole, là, ce n’était pas le cas. Je reconnaissais Stiles. Mais il semblait perdu dans ses pensées, le regard sombre, sérieux. Je m’arrêtais à distance pour le contempler un instant en prenant une grande bouffée d’air avant de me diriger vers lui.

Une fois à sa hauteur je lui assénais une superbe pichenette sur le front pour le faire sortir de ses pensées. Contrôlant au mieux ma force pour que l’arrière de sa tête ne vienne pas non plus frapper les casiers derrière : « T’es dans la lune. » Dis-je pour justifier mon geste alors que je sentais qu’il allait raller. Je n’avais pas eu l’occasion de réellement lui parler depuis mon retour. A mon dernier passage à Beacon Hills on s’était très bien entendu, c’était rare que je m’attache aussi rapidement à quelqu’un, mais il avait un côté attachant bien que parfois fatiguant qui avait eu raison de mon côté associable. « Stiles sérieux… Je ne pensais pas que ça pouvait être possible… » Dis-je avec une moue dubitative avant de lui accordait un petit sourire : « Comment tu vas ? »
J’ai beau être une peste et parfois, peut-être souvent, faire ma chieuse, il n’empêche que je m’inquiète réellement pour lui. Je sais ce qu’il lui est arrivé, je sais ce qu’il se culpabilise d’avoir fait et je n’aime pas le voir ainsi. Alors j’espérais bien réussir à le faire sortir un peu de ses pensées sombres. S’y échapper un peu. En tout cas, je ne compte pas le lâcher facilement. Mon cours ? Bah, pas grave, je dirais que j’étais à la scolarité. Il y avait bien plus important.  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Lun 20 Avr - 0:01


∞ Cora & Stiles

What's this look on your face ?




La journée m'avait paru longue, encore une fois. J'avais préféré me mettre à l'écart de la bande pour l'instant afin d'éviter d'avoir sans cesse à me justifier au sujet de mes cernes beaucoup trop apparent à leur goût, mais je commençais à m'y faire. Je m'étais presque habitué aux cauchemars incessant et à la fatigue omniprésente, et même si je m'en inquiétais quotidiennement, j'essayais de pas trop m'en occuper. J'étais donc aller en cours et rester dans mon coin toute journée, me faire discret était devenu presque naturel chez moi ces derniers temps, à la grande surprise de tout le monde. Mais ceux ci ne relevaient pas vraiment, même s'ils leur arrivaient de me poser des question d'un air inquiet, ils étaient beaucoup trop occupés par le retour de Kate en ville pour s'en soucier trop longtemps, du moins tant que je dirais que tout roulait pour moi et que j'allais finir par me remettre, c'était ce que je me disais, essayant jusqu'à me convaincre moi même, ça marchait, la plupart du temps. Heureusement pour moi, la journée avait été courte, contrairement à ce qu'elle m'avait parue. Je traînais des pieds jusqu'à mon casier, certains avaient encore des cours et se précipitaient vers leur classe, j'ouvris mon casier récupérant quelques bouquins au passage tout en réfléchissant à ce que je pourrais bien faire pour occuper ma nuit à venir. Je veillais la quasi totalité de mes nuits la plupart du temps, mais je commençais à manquer de bouquins à lire, de films à regarder, et j'avais presque finit tout mes jeux vidéos qu'il me restait. Mais quelqu'un me sorti de ma réflexion d'une pichenette sur le front, je relevais la tête, surpris, en me massant celui ci d'une main, fermant mon casier de l'autre. Je me retrouvais face à une fille, brune, qui justifiait son geste par le fait que j'étais dans la lune. Je m'apprêtais à me plaindre mais me contentais de la dévisager un instant avant de finalement la reconnaître.

« Cora ! »

Je continuais à la dévisager mais affichais un léger sourire, j'étais content qu'elle aille bien, ne l'ayant pas revu depuis un moment, elle avait détalé avec Dereck à Mexico avant ma petite période de grand méchant, et au retour de Dereck, celui ci n'a jamais voulu donner de ses nouvelles. Je me forçais à ne par repartir dans un flot de pensées, ce qui m'arrivait régulièrement ces derniers temps. Je levais les yeux au ciel à sa moquerie, prétendant que le Stiles qu'elle connaissait n'était jamais sérieux, elle, en tout cas, n'avait vraiment pas changé. Mais je l'appréciait bien, elle m'avait fait prendre conscience de beaucoup de choses enfin ça c'était avant que je devienne l'hôte du Nogitsune et que tout s'est terminé dans des circonstances pas franchement idéales, je retenus un soupir tandis qu'elle m'avait demandé comment j'allais dans un sourire. J'attrapais mon sac de cours que j'hissais sur mon épaule avant de lui répondre.

« C'est à toi que je devrais demander ça ! T'es malade d'être revenu ici. Tu t'imagines qu'il va falloir que tu nous supportes tous ? Et puis y a pire, y a ton frère ! »

Je lui lançais un grand sourire, elle voulait retrouver le sale gamin qui lui cassait les oreilles ? Elle allait être servie. Je fus pris d'une envie de changer d'air et je savais que Cora était tout simplement la personne idéale pour me changer les idées, pas comme les autres qui me tournait autour sans cesse soucieux de savoir comment je me remettais.  

code by PANIC!ATTACK


Dernière édition par Stiles Stilinski le Dim 10 Mai - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Mer 29 Avr - 0:43

What's this look on your face ?

Stiles & Cora


« The kind of look that makes me want to punch you. »
Je voyais Stiles au loin, m’étonnant moi-même de le reconnaître, pour la simple raison qu’il n’avait plus rien du garçon débordant de vie et de courage que j’avais rencontré il y a déjà quelques temps. C’était Stiles, sans être réellement lui et ça me gênait de le voir ainsi, me pinçait le cœur. Si lui aussi se mettait à perdre espoir alors qu’allait bien pouvoir devenir le groupe ? On m’avait dit ce qu’il lui était arrivé, ce qu’il s’était passé, ça m’avait peiné bien sûr, mais je n’allais pas pour autant lui frotter le dos et lui asséner des regards inquiets, cela ne ferait que lui faire ressasser ce qu’il s’est passé, ce qu’il lui est arrivé, ce qui lui a été fait et forcé de faire. Et ça, ce n’était pas du tout mon genre…

Je débarquais alors, ne supportant plus de le voir fixer le vide, livide, épuisé et attristé. Ça ne me plaisait pas, ça ne m’allait pas et lui allait encore moins. Une pichenette le sortit de ses pensées et je m’amusais de le voir ouvrir la bouche, très certainement pour se plaindre au départ avant qu’il ne me reconnaisse et reste figé la bouche ouverte. Il n’avait pas perdu sa classe naturelle, c’était déjà ça, au moins il n’était pas entièrement perdu et ça me rassurait. J’opinais quand il dit mon prénom : « En chair et en os monsieur ! »
Je lui lançais alors une petite pique, gentille, basique, lui reprochant d’être justement perdu dans ses pensées, silencieux, distant et quelque peu… vide. Je détaillais son visage maintenant que j’étais face à lui et me rendis d’autant plus compte de son état. Il était vidé, éreinté, tiraillé par la culpabilité, la fatigue tirait ses traits et cernait ses yeux, même son sourire semblait avoir étonnement faibli. Lui qui m’avait habitué à le voir rayonnant, bavard et hyperactif, me sembla tout le contraire à ce jour. Mon inquiétude était là, mais je la réprimais, la renfermant pour pas qu’elle ne s’affiche sur son visage. Cela ne ferait que l’enfoncer d’autant plus, le blesser et le renfermer.

Ma question était basique et pourtant inutile. Il évita clairement d’y répondre pour me la retourner, s’échappant de la réponse, mais sa répartie était toujours là, me permettant de le reconnaître une peu plus et me fit décocher un sourire sincère. Rassurée. Je lui donnais une tape dans l’épaule : « Malade, malade… c’est pas comme ça qu’on parle aux dames ! » Dis-je l’air faussement outré avant d’esquisser un sourire. Puis, je haussais les épaules avant de répondre : « Je me disais que je devais terriblement vous manquer, puis j’allais pas vous laisser vous amuser sans moi ! » J’avais accentué le terriblement, appuyant l’ironie de ma tonalité de voix. S’amuser… Ils ne s’étaient pas vraiment amusés jusque-là, mais en étant ici, j’espérais aussi pouvoir les soutenir, les aider mais aussi changer les idées noires de certain. Comme de Stiles là, maintenant, tout de suite…  « Ah Derek… Tu te rends compte qu’il m’a forcé à m’inscrire ici ?! Il est où l’intérêt ? » Me plaignais-je en montrant du doigt la scolarité, n’ayant toujours pas digéré cette reprise d’étude.
Puis je montrais d’un signe de tête la cour extérieure : « D’ailleurs ça te tente d’aller respirer un peu ? Je suis sûre que je t’ai horriblement manqué alors je vais te faire l’honneur de ma compagnie, adorable non ? » Questionnais-je sans réellement me préoccuper du fait qu’il avait peut-être cours et que j’étais sensée être dans ma salle depuis quelques minutes. Je n’y pensais même pas et avançais en marchant à ses côtés jusqu’à sortir du bâtiment. Je pris une grande bouffée d’air, ce n’était peut-être pas grand-chose, mais pourtant ça me faisait le plus grand bien de sentir la petit brise chatouiller mes cheveux et emplir mes poumons. Je me dirigeais par la suite vers l’herbe, toujours aux côtés de Stiles et y déposais nonchalamment mon sac à dos avant de m’étaler dans l’herbe : « Aah ça va mieux de suite ! » Puis ça ne lui ferait pas de mal de prendre un peu le soleil… Je le regardais alors de nouveau avant de reprendre : « T’avais rien de prévu au moins ? »

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Lun 4 Mai - 13:15


∞ Cora & Stiles

What's this look on your face ?




Devant ma dernière réplique, que j'avais habilement lancé de manière à lui épargner ma réponse, elle décocha un sourire, mon humour ne laissait peut être pas tant à désirer que ça finalement. Elle me tapa gentiment l'épaule en prenant une expression faussement outrée par mes mots ce qui me fit sourire de nouveau, tout comme elle pendant qu'elle me reprochait que ce n'était pas une façon de parler aux filles avant d'ajouter qu'elle nous avait, selon elle, terriblement manqué, et qu'elle ne pouvait pas nous laisser s'amuser sans elle. Je tiquais à peine sur ses mots, l'ironie de sa phrase me faisant presque rire, je renchéris à sa suite même si je ne voulais pas lui donner entièrement raison, elle m'avait vraiment manqué et je m'en rendais d'autant plus compte maintenant qu'elle était là devant moi. « C'est pas faute d'avoir essayer de prendre de tes nouvelles, mais tu sais à quel point ton frère est adorable pas besoin de faire un dessin. Et puis t'aurais pus envoyé une carte postale à l'occasion ! » Je souris en la voyant se plaindre de Derek, bougonnant que ce dernier lui avait forcé la main pour s'inscrire au lycée, jusqu'à demander où était l'utilité d'y aller, je compatissais, j'avais moi même été tenté de sécher les cours à maintes reprises. Il m'arrivait de le faire, souvent d'ailleurs, mais c'était dans les cas où les autres avaient besoin de moi, autrement je m'acharnais à assister à tous mes cours dans l'unique but d'avoir un semblant de normalité dans ma journée.

Elle pointait du doigt la scolarité avec frustration et je finis par lui répondre dans un petit rire. « Y a pas de réel intérêt, mais regarde, grâce à ça tu m'as trouvé !  » Elle finit par montrer d'un signe de tête la sortie du lycée qui menait vers la cour, me proposant de prendre un peu l'aire avec elle, affirmant être sûre qu'elle m'avait cruellement manqué et qu'elle acceptait de me faire l'honneur de sa compagnie. J'haussais des épaules, je n'avais rien contre le fait de prendre un bol d'air frais, surtout en sa compagnie, je savais qu'avec elle je n'aurais pas à me soucier de jouer un rôle pour calmer son inquiétude, je n'avais même pas besoin de faire le moindre effort pour sourire, celui ci se pointait tout seul sur mon visage. Nous sortîmes du bâtiment et, une fois à l'extérieur je la vis prendre une grande inspiration, je me contentais de mon coté de fermer les yeux le temps d'une seconde pour apprécier la brise qui caressait mon visage.

Je la suivait jusqu'à un coin d'herbe où elle laissa tomber son sac avant de s'étaler dans l'herbe en s'exclamant que c'était beaucoup mieux ainsi. Je décochais un sourire avant de poser mon sac et de m'installer près d'elle, m'asseyant en tailleur, le soleil avait inondé mon visage et m'éblouissait un peu passant mon temps à l'intérieur la plupart du temps, je n'y étais plus habitué, à bien y réfléchir, les rares fois où j'avais pointer mon nez à l'extérieur, en dehors de mes trajets pour aller en cours, c'était la nuit. Elle finit par me demander si j'avais quelque chose de prévu, j'éclatais de rire à sa question, ne prenant la peine de lui répondre qu'après m'être allongé sur le dos en calant un bras derrière ma tête. « Et c'est que maintenant que tu t'en soucie ? » Je marquais une pause, me frottant les yeux, avant de lui apporter une vraie réponse. « Nan j'ai finis les cours, et j'allais juste rentrer chez moi. » Je lâchais un soupir en constatant que je me transformais en véritable légume, je laissais même la tâche de faire réviser Malia à Lydia, heureusement pour moi puisque les rares fois où Malia venait à la maison c'était rarement pour réviser même lorsque l'on avait prévu à l'avance. Je me redressais sur mes coudes pour la dévisager une supposition m'ayant traversée l'esprit. « Toi t'avais cours j'pari ? »


code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Mer 13 Mai - 4:24

What's this look on your face ?

Stiles & Cora


« The kind of look that makes me want to punch you. »
Stiles en avait bavé, c’était le cas de le dire. Il pleurait lui aussi les morts, mais avec cette culpabilité qui devait le hanter. Ça se voyait, se lisait sur son visage et son regard absent. Mais le voir sourire me fit plaisir, me donnait moi-même envie de rire et sourire. C’est ça le pouvoir de Stiles, sa bonne humeur contamine tout le monde. Il égaille chaque membre du groupe de Scott même si certains cherchent à moins le montrer que d’autres. Au moins il n’avait pas entièrement perdu son répondant, le taquiner, le titiller le faisait reprendre du pep’s, de la répartie, pour mon plus grand plaisir.
Il me reprocha de ne pas avoir donné de nouvelles, ni même avoir pris la peine d’envoyer une carte postale. J’arquais un sourcil en me montrant d’un doigt pour appuyer ce que j’allais dire : « Depuis quand j’ai une tête à envoyer des cartes postales ? Je t’aime bien mais faut pas abuser non plus. » Ajoutais-je avec un rapide haussement de sourcils. Je ne relevais même pas son sarcasme quant à mon frère, Derek, je savais parfaitement qu’entre lui et Stiles ça a toujours été une grande effusion d’émotion et d’amour.

On en vint à parler lycée. Loin d’être enchantée Stiles tenta malgré tout de relever le bon côté de la chose. Je plissais les yeux, adoptant une moue peu convaincue : « Ouais, si je veux te trouver j’ai juste à te flairer en ville. Ou à aller sonner chez toi ! » Ajoutais-je. Après tout, j’y étais déjà allée une fois, puis son odeur je la connaissais à force de l’avoir côtoyé. Puis je repris : « Donc non, aucun intérêt ! Puis depuis quand tu prends le parti de Derek toi ? » Ajoutais-je en lui jetant un regard suspicieux avant de lui donner un coup de coude amical.
On finit par sortir du bâtiment et il faisait du bien de ne plus avoir les odeurs fortes de couloirs dans le nez, mais plutôt l’air frai pour s’aérer le crâne un peu. On s’installait dans un coin d’herbe. Il ne m’en fallait pas plus pour me sentir plus à l’aise et souriante. Je jetais un coup d’œil à Stiles qui semblait avoir le teint d’autant blafard à la lumière du soleil. J’ai beau ne pas être une grande sentimentale ou autre, ça me pinçait vraiment le cœur de le voir comme ça. Mais au moins quand il souriait ou riait il redevenait un peu le Stiles enjoué, décalé et gaffeur que j’ai connu.

J’eus un petit rire lorsqu’il me reprocha de me demander que maintenant s’il avait autre chose de prévu plutôt que de m’accorder de temps pour qu’on papote un peu. J’haussais les épaules avant de dire sur un ton toujours moqueur : « Nan, t’as raison, je m’en fous, j’ai juste envie qu’on rattrape un peu le temps perdu, alors t’es obligé de rester avec moi. » Je le menaçais d’un doigt sévère. Il me connaît, il connaît mon frère, on a facilement recours à la force chez les Hale… Du coin de l’œil, je le vis se redresser et m’épier de son regard accusateur. Je pinçais les lèvres avant de répondre sans le regarder, sachant que ça ne ferait que me trahir un peu plus : « Si moi j’avais cours ? Voyons, je suis sérieuse, moi, monsieur, je ne sèche jamais. » Puis j’osais enfin le regarder, bien sûr mon mensonge se lisait et s’entendait, et je me doutais que Stiles avait déjà deviné ma réponse en posant sa question. Mais je repris avec un clin d’oeil : « T’as vu, je te fais passer avant ma réussite scolaire. Tu devrais te sentir hyper privilégié. »
Ce fut à mon tour de me redresser, laissant le silence planer un petit peu, regardant sans grand intérêt les étudiants qui rentraient chez eux, ou ceux qui râlaient parce qu’ils avaient encore un cours. Puis je lâchais ensuite : «  Sérieux… Je vais me faire chier ici… Tu penses qu’il y aurait moyen que je squatte tes classes ? Je pourrais te taquiner au moins comme ça… » Ajoutais-je en lui adressant un regard de chat battu. Même si au fond ce n’était pas de son ressort mais qu’il ose juste me dire non…

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   Sam 23 Mai - 18:45


∞ Cora & Stiles

What's this look on your face ?




Elle rit à ma remarque avant d'hausser les épaules, c'était bien Cora, elle s'en fichait complètement, ce qu'elle confirma à voix haute, prétextant qu'elle avait envie de rattraper le temps perdu et que, de toute façon, elle ne me laissait pas le choix, brandissant son index sous mon nez d'un air menaçant. J'eus un léger rire, autant à cause de ses mots que de son geste. « C'est qu'elle va se fâcher la petite Hale ! » Appuyant sur son nom de famille, il fallait dire qu'ils étaient tous comme ça dans la famille, du moins de ce que j'avais pu en voir, soit Peter, Derek et elle, Cora restait de loin ma préférée, on oubliait presque qu'elle était la soeur de Derek parfois. Je me redressais en lui lançant un regard suspicieux, lui demandant si elle avait sécher les cours, ça ne m'étonnerait pas franchement d'elle, le contraire me surprendrait plus.

Elle pinça ses lèvres avant de feindre l'innocence prétendant ne jamais sécher, l'approbation sonnait tellement fausse qu'elle m'arracha un sourire moqueur. Elle poursuivit en m'accordant un léger clin d’œil, affirmant que je devais me sentir flatté qu'elle me fasse passer avant sa réussite scolaire. J'arquais un sourcil, feignant la surprise avant de répliquer, une pointe de sarcasme dans la voix. « Si on prend en compte le fait que, il y a de ça à peine dix minutes, tu affirmais que les cours n'avaient aucun intérêt, laisse moi douter de mon statut de privilégié. » Elle finit par se redresser, regardant autour d'elle d'un air distrait, et me surpris à lâcher dans un soupir à mi-voix, sachant pertinemment qu'elle m'entendrait quand même, ouïe de loup-garou oblige, je pouvais toujours espérer qu'elle était trop occupée par ses pensées pour relever. « Et c'est moi qui est dans la lune... »

Elle lâcha un soupir à son tour, grognant d'un air affligé qu'elle allait se faire chier au lycée. Je souris, amusé, et celui ci s'agrandit lorsqu'elle poursuivit avec un élan d'espoir, me demandant si elle pourrait s'incruster dans mes cours. Je ris devant ses yeux de chiot, tentant de réveiller ma compassion, ça ne marcha pas vraiment. Je lui adressais un sourire moqueur, levant les yeux aux ciel avant de laisser tomber ma tête en arrière, toujours appuyé sur mes coudes. « Non je penses pas. On squatte pas comme ça. » En fait je n'en savais rien, et l'idée ne me déplaisait pas vraiment, elle était de meilleure compagnie que n'importe qui d'autre, la preuve, je venais de me rappeler que rire était encore possible grâce à elle aujourd'hui. Elle avait cette sorte d'effet positif sur moi, elle m'empêchait de sombrer, à sa manière, et c'était plutôt efficace. Celle des autres laissait beaucoup plus à désirer, ils ne faisaient que remuer le couteau dans la plaie sans le savoir.

Je relevais la tête vers elle prenant un air un peu plus sérieux avant de poursuivre. « Enfin l'espoir fait vivre comme on dit, t'as qu'à demander ça coûte rien. » Je fronçais des sourcils ne voulant pas paraître trop désireux de sa compagnie, ça lui ferait beaucoup trop plaisir et elle serait capable de l'utiliser dans ses nombreuses taquineries qu'elle me lançait. Je ne lui laissais donc pas cette chance, même si j'avais tout de même beaucoup d'anecdotes dont je pouvais me servir pour l'embêter. « Et qu'est ce qui te dit que j'en ai envie ? » Ajoutais je d'un ton ironique. J'ignorais totalement les conséquences de ma dernière phrase, quoique, c'était une Hale, plus particulièrement Cora Hale, et donc une fille. Elle pouvait très bien se vexer, susceptibilité féminine en cause, et elle ne se gênerait aucunement pour m'en foutre une, violence des Hale prise en compte. Je ne me rappelais pas qu'elle se soit montrée violente un jour contre moi. Je ne l'avais jamais vraiment cherché en même temps, mais son frère en avait bien été capable, et à plusieurs reprises, alors pourquoi pas elle ? Je pouvais aussi me planter sur toute la ligne, peut être qu'elle me rirait au nez, ses réactions pouvaient être multiples et variées, mais je me jurais que si j'avais vu juste, je ne manquerais pas de lui faire remarquer.


code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What's this look on your face ? - Stiles & Cora -   

Revenir en haut Aller en bas
 
What's this look on your face ? - Stiles & Cora -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: