AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 1:23

« J’étais recouverte de fourrure avant. »


Malia ♦ Hale ♦ 18 ans ♦ Autres créatures ♦ Etudiante

 
CARACTÈRE.
- 12 lignes -

Mon caractère ? Disons que je suis quelqu'un d'assez complexe puisque j'ai perdu quasiment toute mon humanité pendant huit années à courir sous ma forme animale dans les bois de Beacon Hills. Du coup j'ai du mal à me faire à la vie humaine et à ses coutumes. Il m'arrive souvent de continuer à grogner pour montrer mon mécontentement à mon entourage. C'est un vieux de réflexe de coyote-garou qui me reste et me colle à la peau. J'ai du mal à me lier aux autres parce que j'ai peur de les tuer comme j'ai tué ma mère et ma soeur lors de ma première transformation... Je ne veux pas reproduire cette erreur du passé. Je me sens toujours coupable de les avoir tuées alors que je les aimais plus que tout au monde. C'est d'ailleurs à cause de cette culpabilité que j'ai préféré rester 8 ans dans ma peau de coyote-garou plutôt que de revenir à la maison et dire à mon père ce que j'avais fait... Le seul que j'accepte vraiment c'est Stiles... Depuis que je le connais il m'aide beaucoup à me contrôler et arrive à me calmer, il m'apaise. Avec les autres je ne m'ouvre pas si facilement. On peut même dire que je suis asociale... J'ai encore beaucoup tendance à réfléchir comme un animal du coup il m'arrive souvent de leur sortir des vacheries du genre que je leur boufferais tous sauf Stiles que j'épargnerai ou que je les laisserai dans leur misère sauf lui... Par chance ils n'ont pas vraiment l'air de m'en tenir rigueur. Pourtant ils le pourraient mais non. Malgré tout ce que je fis, je leur viens souvent en aide quand ils en ont besoin. Je ne suis pas si mauvaise que je ne le pense moi-même. Bien que souvent je préfère rester seule, ne voulant pas trop me mêler aux humains sauf lorsque je suis au lycée. J'aurais préféré ne pas redevenir humaine mais bon ça a ses avantages comme ses inconvénients.
 
PHYSIQUE.
- 10 lignes -

  
Il est difficile pour moi de me décrire comme ça vous mais je vais essayer... Je mesure 1m70 et je ne suis ni fine ni ronde. J'ai donc une silhouette dite "normale" même si je me fiche pas mal de mon apparence depuis que je suis revenue sous ma forme humaine. Je porte de longs cheveux châtains clairs qui tirent vers le blond suivant la lumière de l'endroit où je me trouve. J'ai la peau assez mâte d'après ce que l'on me dit. Quant à mon visage il est en forme de coeur et vous pourrez voir dessus mes yeux qui sont de couleur marron ainsi qu'un nez plutôt fin et une belle bouche sensuelle que j'aime maquiller pour me faire un minimum belle. Quant à ma garde-robe elle passe des robes aux jupes en passant par les jeans avec un pull. En clair je n'ai pas tellement de style bien déterminé. Je met ce qui me semble bien sans m'en préoccuper plus que ça. Du moment que je sors habillée dans la rue c'est déjà pas mal non ? C'est vrai quoi ? Durant toutes ces années où je gambadais dans les bois sous ma forme animale je n'avais pas à me préoccuper de mon physique ou de mon style vestimentaire. C'était pas plus mal d'ailleurs...  
 
HISTOIRE.
- 15 lignes -


J'ai horreur de parler de moi mais puisqu'il le faut... Je m'appelle Malia Tate j'ai 18 ans depuis peu. Ce que vous devez savoir c'est que j'ai grandi dans une famille de classe moyenne entourée de mes deux parents et de ma petite soeur Carolina dans la ville de Beacon Hills. Dès que ma petite soeur a pointé le bout de son nez j'ai très vite pris très à coeur mon rôle d'aînée de la famille. Je passais tout mon temps libre avec elle. Je jouais avec elle, nous allions nous promener ensemble. Je la protégeais de la méchanceté des autres enfants de son âge ou du mien. Car oui les gosses sont très cruels entre eux ! Tout mon temps libre lui était consacrée. En même temps Carolina était comme ma meilleure amie. Donc je ne me voyais pas vivre sans elle. Et puis nos parents étaient fiers du lien qui nous unissait l'une à l'autre. Ils étaient ravis que leurs deux filles soient si proches. Le jeu auquel nous jouions le plus toutes les deux c'était à la poupée. En effet ma soeur était inséparable de sa poupée qu'elle avait prénommée Gabriella. Du coup elle l'emmenait partout avec elle et je jouais également avec cette poupée bien que j'étais quelques années plus vieille que Carolina.

En clair tout était parfait dans le meilleur des mondes au sein de la famille Tate. Enfin parfait, c'est sûr qu'il y avait des hauts et des bas comme dans toutes les familles mais je me souviens pas avoir été si malheureuse que ça lorsque j'étais enfant. Au contraire même. Mais ce bonheur a pris fin quelques temps après mon neuvième anniversaire. J'étais dans la voiture avec ma jeune soeur et ma mère et je ne me souviens plus pour quelle raison nous nous disputions ma mère et moi mais je me souviens avoir dit que je voulais les voir disparaître. Et allez savoir pourquoi mais j'étais tellement en colère que c'était comme si Dieu avait entendu mes paroles et avait voulu les exaucer... Je me rappellerai toujours de ce moment alors que nous étions sur la route du retour. J'ai senti une douleur horrible envahir tout mon être, j'étais mal et en plus de ça je sentais la haine monter en moi. Dehors il faisait nuit, c'était même la pleine lune... Puis sans que je n'y comprenne rien je m'étais retrouvée sous une forme animale et là c'était comme si plus rien n'avait de sens, comme si plus rien n'avait d'importance... Comme si je n'avais plus de conscience... Comme si mon humanité m'avait quittée... Cette nuit-là j'ai fait une chose horrible... Ma mère a perdu le contrôle de sa voiture et nous nous sommes retrouvés dans les bois de Beacon Hills. Alors que moi j'étais sous ma forme animale, une fois que la voiture eut terminé sa chute et qu'elle avait stoppé sa course dans les bois, je ne pus me contrôler et l'odeur du sang de ma mère et de ma soeur m'a attirée plus que tout. A tel point que je les ai toutes les deux à moitié dévorées. En voyant ce qu'il restait des corps de Carolina et de ma mère, c'est là que j'ai pris conscience de ce que je leur avais fait... Parmi les débris de la voiture je retrouvais la poupée de ma soeur qui était en piteux état, sale et pleine de sang. Je n'ai pas supporté de voir le carnage que j'avais provoqué. Je me sentais terriblement coupable de leur mort et je ne voulais pas rentrer chez moi et dire à mon père "Bonjour papa, tu sais maman et Carolina ? Ben tu ne les reverras plus... Elles sont mortes à cause de moi parce que sans je ne comprenne pourquoi, je suis devenue une bête et je les ai dévorées..." Non je me voyais franchement pas lui dire ça et puis de toute façon je ne savais même pas comment reprendre ma forme humaine. C'est donc à cause de tout ceci que je suis restée sous ma forme de coyote et que je me suis enfuie loin dans les bois pour essayer de ne plus penser à tout ça et surtout me cacher, trop honteuse de ce que j'avais fait. Voilà comment a débuté ma vie animale qui a duré huit longues années...

Seulement il y a quelques temps de ça. Alors que je revenais d'une partie de chasse, je remarquais que la poupée de ma petite soeur n'était plus à sa place... Et qui plus est quelqu'un avait pénétré dans la caverne qui me servait de logement. Alors là j'ai été prise d'une colère noire. Ne supportant pas qu'on m'enlève le dernier lien que j'avais avec ma défunte soeur. J'ai de suite tout fait pour la retrouver et j'ai mis mes sens de coyote en éveil. Je me suis lancée immédiatement à la recherche de la poupée Gabriella. Très vite je retrouvais sa trace au lycée de Beacon Hills. C'était deux jeunes garçons ayant à peu près mon âge qui me l'avaient volée. Je me demandais bien pourquoi d'ailleurs. Quel intérêt avaient-ils à me prendre la poupée de ma soeur ? Je doutais fortement qu'à 18 ans ils jouent encore à la poupée, d'autant plus que les garçons en règle générale ne jouent pas aux poupées. J'ai attendu que celui qui l'avait dans son sac ainsi que son ami laissent le sac en plan mais c'était sans compter sur le fait que je tombais nez à nez avec une Asiatique dans les couloirs. Je l'ai donc poursuivie jusqu'à ce que qu'elle trouve refuge dans les vestiaires du lycée et que je saute à travers la fenêtre pour la rejoindre. Mais une fois de plus quelqu'un d'autre arriva, un grand brun, l'un des deux qui m'avait pris la poupée et il n'hésita pas à faire tomber des casiers dans ma direction. C'est donc sans Gabriella que je pris la poudre d'escampette pour retourner dans les bois. A peine quelques heures plus tard je me lançais de nouveau sur la piste de la poupée... Cette fois elle était dans la maison de mon père. Alors qu'il avait le dos tourné j'étais entrée à l'intérieur et je l'avais récupérée. Seulement j'étais à peine arrivée dehors qu'il m'avait déjà repérée. Je pris donc la fuite avec Gabriella dans ma gueule mais c'était sans compter sur l'acharnement de mon père qui me poursuivait à travers les bois en tirant dans tous les sens pour essayer de me tuer. Alors que j'en avais marre et que je m'arrêtais en lâchant la poupée, mon père lui me visait avec son fusil mais il le lâcha et tomba au sol... Sans réfléchir plus je m'emparais de nouveau de Gabriella et continuais de fuir... Dans ma course folle je laissais tomber de nouveau la poupée dans les bois tandis que l'un des voleurs courait derrière moi. Je l'entendais grogner dans mon dos pendant que je courais toujours. Alors que j'arrivais près de la voiture, le garçon avait sauté par-dessus et se retrouvait face à moi. N'aimant pas cette situation je le menaçais en groûlant et en lui montrant mes crocs. Quant à lui il répliqua en me regardant de ses yeux rouges et en hurlant très fort contre moi. A tel point que mes yeux devinrent bleus mais je ne pouvais pas lutter plus longtemps contre lui. Et sans que je comprenne pourquoi ni comment, je me retrouvais devant lui sous ma forme humaine... Chose que je ne voulais absolument pas ! Et pourtant c'était trop tard, il avait réussi son coup... Je me trouvais nue devant cette chose tout aussi surnaturelle que moi. Comme je n'avais aucun vêtement sur moi, on me prêta des vêtements de sheriff afin que je rentre chez moi retrouver mon père. C'est d'ailleurs le sheriff Stilinski qui m'y emmena. Mon père mit un certain moment avant de prendre conscience que c'était moi et lorsqu'il prononça mon prénom et que je lui confirmais que j'étais bien Malia, il me prit dans ses bras et je ne pus m'empêcher de fondre en larmes. Je me sentais très mal à l'aise en sa compagnie, repensant à chaque fois à ce que j'avais fait à ma mère et ma soeur...

Le retour à la vie humaine n'a pas été simple pour moi et je me sentais toujours coupable de ce que j'avais fait... Sans pouvoir en parler à mon père... Comme il a vu que j'étais mal, il a décidé de m'envoyer à Eichen House afin que je reprenne le dessus. Je suis donc restée quelques temps là-bas. Jusqu'à ce qu'un jour je tombe nez à nez avec Stiles et que je lui mette mon poing dans la figure alors qu'il voulait me parler. Oui je lui en voulais à ses amis et à lui de m'avoir fait reprendre ma forme humaine et me faire me sentir d'autant plus mal lorsque je me retrouvais face à mon père... Toutefois alors que je prenais ma douche dans les douches masculines, Stiles arriva et fut gêné de me savoir là. Je le rassurais en lui disant qu'il était bien chez les garçons mais que par le passé il n'y avait pas de douches séparées dans la forêt et que de ce fait j'avais gardé cette habitude. Je continuais en disant que j'étais tout le temps frigorifiée et que l'eau dans les douches des filles était moins chaude que dans celles des garçons. Bref un petit moment de discussion où Stiles était de plus en plus gêné alors que je continuais de me doucher. Plus il parlait, plus il s'enfonçait et plus ça m'amusait. D'ailleurs je le faisais se sentir encore plus gêné lorsque je lui disais qu'il me regardait. Bien sûr il nia. Alors que moi je venais de sortir de la douche toute nue et que j'enroulais une serviette autour de moi en lui demandant pourquoi il restait là s'il ne me regardait pas. C'est là qu'il me demanda pourquoi je lui avais mis un coup de poing. Je lui expliquais donc mes raisons puis je continuais en lui disant que je voulais qu'il m'aide à redevenir un coyote. Il me répondit qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait m'aider à me transformer de nouveau. En échange il voulait avoir accès aux sous-sols d'Eichen House. J'acceptais donc de lui venir en aide, en espérant qu'il tiendrait sa promesse...

Je provoquais donc une bagarre avec un autre patient histoire de faire diversion et volais les clés dont il avait besoin pour se rendre aux sous-sols. Seulement en voulant se rendre là-bas il s'est fait choper et le personnel lui a injecté des tranquillisants en le mettant en isolement. Je l'ai donc retrouvé là-bas en cassant la serrure de la porte pour pouvoir le rejoindre alors qu'il était en train de cauchemarder visiblement. Je le fis sortir de l'isolement en le faisant passer par un autre accès pour aller aux sous-sols.

Une fois sur place je lui demandais ce qu'il cherchait et il me désigna une porte où était inscrit le chiffre 5 à l'envers dessus. Je lui demandais alors ce que signifiait ce symbole et il me répondit que ça voulait dire "Soi-même". Je voulais en savoir d'avantage mais visiblement il ne voulait pas se confier à moi alors je lui rappelais qu'il pouvait le faire car jamais je ne le jugerais. Ensuite nous avons commencé à fouiller dans des documents qui traînaient là. C'est là qu'il me demanda de jeter un oeil dans son dos afin de savoir si les lignes y apparaissaient toujours. Je le fis et lui répondis que non il n'y avait plus rien. Il fit une drôle de tête alors que je retirais mes mains de son dos en m'excusant du fait que j'avais tout le temps froid.

Je fus surprise qu'il prenne mes mains afin de les réchauffer mais je ne trouvais pas ce contact désagréable. Loin de là même ! Il me fit rire en disant qu'effectivement j'étais froide. Il garda mes mains dans les siennes pour les réchauffer. Nos regards se croisèrent et je ne pus m'empêcher de l'embrasser. Il me demanda si c'était son premier baiser et je lui répondis par l'affirmative tout en souriant et il continua en me demandant si c'était bien. Je lui répondis d'un signe de tête positif alors que je continuais à le regarder. Ne pouvant détacher mon regard du sien. Il me proposa de recommencer et je ne pus que lui répondre oui tellement j'avais apprécié ce premier baiser que je venais d'échanger avec lui. Je rompis ce second baiser après quelques instants afin de lui dire que je voulais essayer autre chose et puis je commençais à me déshabiller devant lui. Tout est ensuite allé très vite et c'est ainsi que nous avons tous les deux perdu notre virginité ce jour-là. Je ne regrette d'ailleurs pas d'avoir eu ma première fois avec lui. Ça avait été un moment magique même si ça s'était produit dans les sous-sols d'Eichen House.

Alors que nous venions de faire l'amour, que nous nous étions rhabillés et que nous faisions un gentillet câlin sur un canapé, je fus intriguée par des bruits qui semblaient venir de derrière la fameuse porte n°5 écrit à l'envers. A l'aide d'une batte de Baseball Stiles fracassa la porte afin de voir ce qu'il y avait derrière. Et derrière nous tombâmes sur le Nogitsune et en fouillant dans la poche de son blouson, je trouvais une photographie que je tendis à Stiles. Je lui demandais s'il reconnaissait quelqu'un dessus. Il m'a dit que oui il reconnaissait bien une personne et qu'il devait montrer ça à son ami Scott. L'un des autres patients d'Eichen House, Oliver arriva et mit un coup de taser à Stiles. Il fit exactement la même chose sur moi et face à la douleur je me laissais glisser le long du mur. Il profita de ce moment pour m'injecter un tranquillisant dans la jambe. Alors que j'étais inconsciente, le Nogitsune fit du chantage à Stiles. S'il le laissait entrer dans sa tête il ne perforerait pas la mienne en échange. Stiles décida de céder à ce chantage. C'est au moment où il fut sous l'influence du Nogitsune et qu'il frappa Oliver l'autre patient d'Eichen House que je revins à moi en prononçant le prénom de Stiles mais je remarquais que ce n'était pas lui à sa façon de sourire qui n'était pas la même que d'habitude.

Suite à tout ceci je suis sortie d'Eichen House et me suis lancée à la recherche de Scott McCall afin qu'il m'aide à me transformer de nouveau en coyote mais aussi et surtout pour qu'il aide Stiles à redevenir lui-même. En parallèle je fis mon entrée au lycée de Beacon Hills. D'ailleurs je ne me sens pas à l'aise en classe. J'y vais sans vraiment en avoir envie et dès que je le peux je retourne dans les bois, le seul endroit où je me sens bien et en sécurité. En effet au lycée j'ai du mal avec l'autorité des professeurs mais également à être parmi toute cette foule de lycéens. Pourtant je fais des efforts et j'essaie de me fondre dans la masse mais ce n'est pas facile... En dehors de ça à la maison ce n'est pas la joie non plus puisque je fais cauchemars sur cauchemars chaque nuit. Je garde ça pour moi car je ne souhaite pas inquiéter d'avantage mon père.
PRÉSENTATION PERSONNELLE.
- Coucou, moi c'est Vanessa mais on me connait plus sous le pseudo vanou1307. Vanou parce que tout le monde m'appelle comme ça depuis ma naissance. Et 1307 parce que c'est le jour de mon anniversaire. Voilà pour la petite anecdote. XD Je suis arrivée ici grâce à Stiles :coeur1: . J'espère réussir à bien m'intégrer parmi vous Wink J'ai 28 ans --' et je vis en Région Picardie dans un village paumé. Que vous dire de plus ? Si vous voulez en savoir plus, venez me voir Wink -




La phrase secrète qu'on a soigneusement placé dans le règlement :  validé par Joy






© Satan en col V


Dernière édition par Malia Hale le Mer 8 Avr - 2:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 1:26

Bienvenue ! :hay:

Content que tu sois venue ! Et bonne chance pour ta fiche ! love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 1:39

Merci :<3:

Tu sais bien que je ne peux pas te résister. ^^

Oui je suis faible, je sais. hug
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 9:06

Malia!!! mon personnage fille préférée voir mon personnage préféré en général !
Bonne chance pour ta fiche,
j'ai hâte de la lire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 10:36

Bienvenue à toi! 

Je te souhaite bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Lun 6 Avr - 19:28

Merci à vous deux.

Hum je pense que ça devrait aller pour ma fiche. xD

Je viens de me faire six épisodes d'affilée de la saison 4 "en compagnie de Stiles". ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Mer 8 Avr - 13:14

Tout est Ok pour moi! Very Happy 

Tu es donc Validée

Tu peux donc te rendre à la mairie pour remplir les formulaires! 
Tu peux créer ta fiche de liens et jeter un oeil sur celles des autres!
Le monde du RP t'est ouvert!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   Mer 8 Avr - 13:21

Merciiiiiiiiiiiiiiiiii ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malia Hale "T’as l’air d’oublier mais j’étais coyote-garou et j’ai tué pratiquement toute ma famille. Je te jugerai pas, c’est promis."
» Malia Hale ~ The werecoyote
» Venez, je ne mort pas... Enfin je crois... [Malia]
» Post vacant (ou non)
» Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup… (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: