AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un moment de gêne ft. Joy Nolan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mer 31 Déc - 17:37


Un moment de gêne

feat Joy Nolan




L’endroit était calme et les gradins étaient déserts. Je pouvais entendre quelques voix discrètes dans les vestiaires mais là où je me trouvais, tout était désert. Il n’y avait que moi pour combler ce vide humain. Je me tenais devant cette eau miroitante, les reflets dansant doucement sur les murs blancs de la pièce. Je respirais doucement cette odeur de chlore qui m’apaisait doucement. La journée avait été longue et éprouvante. L’entraînement de Lacrosse avait été insupportable, le bruit strident du sifflet n’avait fait qu’accentuer mon mal et j’avais finalement blessé notre défenseur. Je l’avais vu se traîner en dehors du terrain en grimaçant de douleur et je m’étais aussitôt senti coupable. J’avais quitté le terrain sans prendre les avertissements du coach en compte.
 
J’avais attendu que les derniers nageurs quittent l’endroit pour m’y faufilais avec l’accord du concierge qui ne trouvait rien à dire. Il était midi, tout le monde était sorti à part quelques lycéens en retenue. Je fixais l’eau en dessous de moi et mes orteils se serrèrent contre le bord du plongeoir ? Je pris une grande inspiration et pris une première poussée, puis une deuxième et enfin une troisième. Je bondis gracieusement en avant, effectuant plusieurs roulades, l’air me fouettant le visage. Je tendis mes bras devant moi et l’impact avec l’eau froide fut parfait. Il y eut quelques éclaboussures mais rien de plus. Je restais quelques instants sous l’eau, effectuant une coulée tranquille, mes jambes ondulant doucement pour me faire avancer. C’était dans ce genre de situation que je me sentais bien, en accord avec moi-même. Mes poumons finirent par être en manque d’air et je remontais, donnant un coup de pied au fond du bassin pour me propulser plus facilement.
 
Je respirai un grand coup, laissant mes poumons se remplir d’air alors que ma respiration se fit saccader. J’étais en parfaite harmonie avec mon corps et j’eus un sourire enfantin, heureux de retrouver ce plaisir aquatique. Je m’étais abstenu de nager pendant de long mois. J’avais appris que le lycéen mort de mes mains était un membre de l’équipe de natation. Je me sentais sale et à chaque fois que mon regard avait croisé l’eau de cette piscine, j’avais son regard transparent. Dégouté, oui je l’avais été mais j’avais fini par accepter ma véritable nature et je m’étais juré de ne plus jamais y penser. J’étais un coyote, j’avais une erreur, je devais me le pardonner. Je n’étais pas un meurtrier, je n’étais tout simplement pas sous contrôle.
 
Je nageais longuement, doucement, me remettant calmement à cette pratique qui m’avait manqué. Je fis une culbute avant de reprendre ma longueur de crawl. Je laissais mon esprit vagabondé alors que mes muscles grinçaient sous le nouvel effort. Je soufflais un bon coup avant de reprendre ma respiration. Et tout cela ainsi de suite. Je me mis à penser à ma nouvelle situation. Je n’étais plus seul désormais et je n’arrivais pas à me faire à l’idée que j’avais intégré une meute. Je me revoyais appeler Joy, les mains tremblantes alors que je fixais mon reflet dans un miroir. Je me revoyais lui expliquer que j’étais d’accord, que je rejoignais sa meute. Je ne me souvenais plus de sa réponse mais quand j’avais raccroché, j’étais un Bêta, dévoué à son premier Alpha. J’avais ri au début avant de me rendre de l’importance de ma décision. Je n’avais plus aucune liberté, je devais me dévouer complètement à Joy si je ne voulais pas être pris pour un parjure.
 
Un malaise me prit et je revins au bord, prenant appui sur mes bras pour remontrer. Je m’assis sur les bords, les jambes dans l’eau alors que je rejetai la tête en arrière en soupirant. Je frissonnais quand les gouttes d’eau coulèrent le long de mon corps et je me tins droit, fixant l’eau devant moi. J’avais longuement été seul depuis que ma mère m’avait abandonné. Je m’étais senti seul, démuni, rejeté. Il avait fallu que je me fasse arrêter pour que je rencontre cette Alpha qui allait peut-être changé ma vie. Rien que de penser à elle, mon cœur loupa un battement et je me mordis le pouce.
 
Je sursautai quand des bruits dans les vestiaires et me redressais vivement, tirant son maillot de bain un peu trop remonté. Je passai une main dans mes cheveux trempés pour ne pas les avoir dans les cheveux et je fronçai les sourcils. Qu’est-ce qui se passait ?
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow


Dernière édition par Toby Beckett le Sam 10 Jan - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mer 31 Déc - 18:39




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]

Pourquoi étais-je celle à avoir moins de chance ? Il avait fallu que je tombe sur le plus galère à attraper, et le plus violent. Avec quelques collègues, on devait faire une arrestation d'une dizaine de lycéens qui avait monter un réseau qui faisait circuler un réseau. Nous avions chacun une cible à arrêter qu'on avait tiré au sort. J'étais tombé sur James Kane. Un lycéen de 18 ans, un cancre, qui était dingue de sport. Vous voyez Bane dans The Dark Knight Rises de Christopher Nolan ? Eh bien, il était encore plus musclé que lui, même si j'avais toujours crus que c'était impossible, mais pourtant...

J'avais prévus de le prendre par surprise mais ça avait raté. Je m'étais introduit dans les couloirs, sans signe que j'étais flic, et avec un sac à main remplis de livre que je n’utilisais jamais. Je tenais des menottes dans ma main gauche. J'étais juste derrière lui et j'allais lui passer les menottes quand une autre cible a commencé à crier car on venait de l'arrêter. Kane a commencé à courir en bousculant les lycéens qui ressemblait à des moutons. Je jurai et me mis à sa poursuite. Grâce au fait que j'étais Alpha, je réussis à rester pas loin derrière lui. Ce mec était un champion du sprint ! Voyant que j'étais encore près de lui, James Kane attrapa un gars avec un gros cartable et le lança sur moi. Je me le pris et tombais par terre pendant qu'il courrait toujours. Je me dépêchai de me dégager et de me levai. Je l'avais perdus. Je me concentrai et par miracle, je réussis à suivre son odeur que j'avais retenu.

Je me retrouvai à sortir du lycée. Je le vis parler à quelqu'un en étant paniqué et agressif. Il secouait son interlocuteur, qui semblait être un premier de la classe, qui faisait un sourire sadique. Je descendis les marches deux par deux pour me dépêcher avant que James me voit venir, mais il me vit, poussa l autre jeune homme par terre et prit la fuite vers un grand bâtiment. Je me dépêchai de courir après lui.

Il rentra dans le bâtiment et je fis de même. Je me retrouvai à rentrer dans des vestiaires de mec, et heureusement James était leurs seules occupant. Je l'attrapai par le tee-shirt et le tirai en arrière pour essayer de l’assommer car j'avais fais tomber mes menottes. Il riposta en me faisant passé au dessus de son épaule pour me faire tomber par-terre. Je grimaçai et me leva. Je lui donna trois coups de points d'affiler et il me mit un coup de pied dans le ventre, ce qui me fit reculer. Il commença à partir et je me jetais sur lui.A cause de la force mis dans mon saut, nous roulâmes vers la piscine. Sans que j'ai le tends de m'accrocher au bord, alors que lui si, et je me retrouva à couler dans la piscine. J'essayais de remonter à la surface mais je ne remontais que lentement à cause de mes vêtements. Qui, une fois mouillés, devenaient lourds. Je portais un jean, des des sneakers et un tee-shirt blanc



Dernière édition par Joy Nolan le Sam 28 Fév - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Jeu 1 Jan - 14:00


Un moment de gêne

feat Joy Nolan




Je restais perplexe alors que je m’approchai doucement de la porte des vestiaires d’où provenaient des bruits de lutte. Je fronçai les sourcils, me demandant bien ce qui pouvait créer tout ce raffut quand une odeur familière me fit frémir. Je restais un moment bouche bée avant de reprendre rapidement mes esprits, marchant vers la sortie quand j’entendis de chute. Mon cœur loupa un battement et je pouvais sentir la peur et la colère en ces lieux. Je serrai les poings, laissant mes griffer transpercer la chair. J’allais agir mais encore une fois, je fus trop lent.
 
La porte s’ouvrit à la volée, me faisant sursauter et reculer de quelques pas. Je vis Joy, mon Alpha frappait sauvagement un humain qui tentait de se défendre. Je pouvais ressentir sa légère angoisse. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Pourquoi venait-elle dans mon lycée pour frapper un élève ? Avait-elle eu la mission de l’arrêter ? Si c’était cela, la mission ne marchait pas vraiment. Le jeune homme était coriace et ne se laissait pas faire. Je me dis qu’il fallait que j’agisse mais je savais que si je le faisais, je toucherai l’égo de Joy qui me gronderait. Je préférais donc lui laisser le champ libre, elle pouvait m’impressionner et gagner mon admiration. Il fallait seulement qu’elle se décide à le mettre à terre et à le menotter. Mais encore une fois, je parlais trop vite.
 
Joy bondit sur sa cible et, prise dans son élan, elle se retrouva à rouler vers la piscine. Elle tenta de se rattraper mais elle fut trop lente et je pus entendre le bruit caractéristique d’une chute dans l’eau. L’autre avait échappé de justesse à la trempette et je courus vers lui. Il me regarda sans rien comprendre et cria de surprise quand je le propulsais violemment contre le mur, lui faisant perdre connaissance.  J’eus un sourire satisfait et me tournai vers la piscine en fronçant les sourcils, pourquoi Joy prenait-elle autant de temps à remonter ? Quelques secondes passèrent et je me précipitai au bord, inquiet. Je plongeai avec facilité et fis deux grandes brassées avant d’arriver à sa hauteur. Je me saisis doucement d’elle avant de la ramener à la surface non sans quelques difficultés. J’émergeai avec elle dans mes bras et je nous ramenais au bord. Je fis attention à ce qu’elle avait bien prise avant de sortir de l’eau et de secouer mes cheveux trempés qui me tombaient devant les yeux. Je jetai un regard au lycéen endormi avant de reporter mon attention sur mon Alpha. Je m’abstins de faire tout commentaire et attendis qu’elle sorte de l’eau. Je croisais les bras, tremblant à cause du froid. Je frissonnais légèrement.
 
«  Alors comme ça on aime se baigner entre deux arrestations ? Mais sache qu’il faut enlever ses vêtements et mettre un maillot de bain si tu ne veux pas couler. »
 
Je lui souris amusé avant de rejoindre l’endormi, je m’accroupis à ses côtés avant de lui donner une paire de claque mais il ne réagissait pas. Je haussai les épaules et me tournai vers Joy qui n’avait pas bougé.
 
« Qu’est-ce que tu attends ? »


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Jeu 1 Jan - 23:15




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]


Je continuai à essayer de revenir à la surface, lentement, alors que j'avais besoin d'air et vite. Je sentis quelque chose me saisir. J'eus le réflexe d'essayer de me libérer jusqu'à ce que je vis qu'on me remontait à la surface et je me laissai faire. J'essayai de voir le visage de mon sauveur mais je n'y arrivais pas. Était ce James ? J'en doutais fort ! Il devait s’être déjà enfui et moi ratée ma mission... Mais qui m'avait rattrapé alors ? Sans doute un lycéen.... Quand je sortis la tête de l'eau, je sus qui c'était Toby qui me tenait ! J'étais à la fois contente de voir qu'il m'avait sortie mais aussi en colère contre moi même. C'était à l'Alpha de sauver le Bêta, pas l'inverse ! J'étais pitoyable !




Nous arrivâmes au bord que je m'empressai de bien tenir. Je ne comptais pas à ce qu'il me repêche une deuxième fois ! Toby sortit et, comme font les chiens, secoua ses cheveux, ce qui me fit sourire, d'un sourire en coin. Nous restâmes silencieux. J'étais trop gênée pour parler. Toby regarda quelque chose et je cherchais ce qu'il regardait. Ma surprise fut grande quand je vis ma cible assommée. Toby avait dû s'en charger. Je me dépêchai de le regarder. Il croisa les bras en tremblant, peut-être à cause du froid. Ça ne donnait pas envie de sortir de l'eau bien chaude. J'agrippais encore plus le bord. Toby fut le premier d'entre nous deux à parler :

«  Alors comme ça on aime se baigner entre deux arrestations ? Mais sache qu’il faut enlever ses vêtements et mettre un maillot de bain si tu ne veux pas couler. »



Je soupirai à sa blague débile ! Elle était super drôle ! Je mourrais de rire ! Pff... Comme si je savais pas ! Je levai les yeux au ciel. Il alla rejoindre ma cible, qui était KO, et s'accroupit à côté d'elle avant de lui donner des claques pour voir si elle était réveillée. Elle ne l'était pas, heureusement. Mon p'tit Coyote se tourna vers moi avant de me lancer :


« Qu’est-ce que tu attends ? »

Je soupirai encore, pris mon courage à deux mains pour affronter le froid et sortis. Je frissonnais. Il faisait vraiment froid. Quand je sortis je ne pus m'empêcher de regarder le corps de Toby, qui, je dois l'avouer, était bien formé ! Il n'avait pas de tablette, certes, mais il avait de beau muscles et un peau bellement bronzée.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Sam 3 Jan - 2:00


Un moment de gêne

feat Joy Nolan

 

 
Je me penchais vers l’endormi, écoutant son cœur battre lentement alors que je grelottais de froid. J’y étais sans doute aller un peu fort mais il avait failli tuer mon Alpha. Je vis du sang couler le long de sa tempe et je le redressai en position assise, appuyant son dos contre le mur. J’avais l’impression de faire face à une poupée désarticulée. Je haussai les épaules, ne sachant pas trop quoi faire d’autres. Je passais une main dans mes cheveux trempés avant de m’emparer de ma veste du lycée. Je m’en vêtis avec hâte, essayant de trouver une once de chaleur mais c’était un peu inutile vu que mon torse n’était pas couvert. Je regardai une nouvelle fois cet idiot avant de me dire qu’il l’avait bien mérité.
 
Je me tournai vers Joy qui s’était extirpée tant bien que mal de l’eau. Je ne fis pas attention aux premiers instants mais je remarquai son t-shirt blanc mouillé et je détournai le regard, la gorge soudainement sèche. C’était la première fois que je la voyais comme ça et ce n’était pas pour me déplaire. Elle avait une belle silhouette et je me surpris à la fixer ainsi quelques secondes avant de retrouver mes esprits. Je me mordis le pouce avant de détourner mon attention vers le lycéen. Je me mis une claque mentale en me disant que j’étais bien bête de penser de telles choses. C’était mon bêta pas une simple fille que j’avais rencontré. Je devais lui témoigner mon respect et agir de la sorte ne l’était pas. Je grattai ma joue impeccablement lisse. Je m’étais rasé le matin même et le touché de ma barbe me manquait déjà. Je tentais de calmer les battements de mon cœur avant de risquer un regard vers le visage de Joy. Je cherchais à tâtons mon sac au sol avant d’en extirper mon unique serviette. Je m’en saisis et m’approchai de Joy. J’entourai ses épaules du linge avant de lui sourire, légèrement rougissant. Pourquoi avais-je cette réaction ridicule ?
 
Je croisais les bras et me tournai vers l’endormi, toujours mal à l’aise. Je n’aurais jamais cru que Joy arriverait à me mettre dans un état pareil. J’essayai de faire bonne figure mais j’échouai pathétiquement.
 
«  Alors c’est qui lui ? Pourquoi est-ce que tu lui courais après ? »
 
Je la regardai dans les yeux, ne sachant pas sur quel pied danser. Je passais pour un idiot et je ne voulais pas savoir ce qu’elle pensait de moi à cet instant précis. Elle devait sûrement se demander qui était ce crétin qu’elle avait pris dans sa meute. Je me mordis la joue pour ne pas craquer et attendis bien sagement qu’elle me fournisse une question. J’avais une soudaine envie de plonger dans cette eau tiède pour me calmer.
 
 


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Sam 3 Jan - 13:23




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]

Il se pencha vers Kane qui était bien KO. Je remarquai que mon cher coyote grelottait, surement de froid. C’était étonnant, mais j’avais eu froid sur le coup quand j’étais sorti, mais je n’avais déjà plus froid. Je n’avais jamais été frileuse. Bon, j’avoue que je préféré enlevé ses habits qui me collait pour en mettre des secs. Malheureusement, je n’avais pas d’habit de rechange et je ne comptais pas laisser Toby voir mes sous-vêtements !  Je préférai mourir que ça arrive ! Par contre, il y avait une marre dans mes baskets que je ne pouvais pas le supporter. J’avais l impression d’avoir les pieds gluants ou un truc du genre… J’enlevai donc mes baskets et mes chaussettes pendant que Toby mettait une sorte de veste qui lui couvrait à peine les bras.



Le coyote laissa James pour se retourner et vérifier que j’étais bien sortie et je lui lançai un petit sourire qui voulait dire « oui, je vais bien, merci. ». Toby me fixa puis, tout d’un coup, il détourna le regard en se mordant le pouce. J’arquai un sourcil. Qu’est ce qu’il y avait ? Pourquoi détourner t’il le regard ? Il se gratta la joue, et je remarquai qu’il s’était rasé. Il n’avait donc pas peur d’un rasoir ! Bonne nouvelle ! Mine de rien, je préférai quand il avait une barbe de quelques jours. Ça lui allait bien. 



Je pouvais entendre les battements de cœur. Son rythme cardiaque était un peu plus élevé que d habitude. Il me re regarda et prit son sac sans regardait et y prit une serviette. Il s’approcha de moi et je fronçais les sourcils, ne comprenant pas ce qu’il se passait. Il me mit la serviette autour d’épaules et je l’attrapai en regardant la partie qu’elle recouvrait, et tous devins clairs. La boulette, la honte, la catastrophe ! Mon tee-shirt était blanc et mouillé… On voyait tout ! Je sentis le rouge me monter aux joue et cachai avec la serviette de Toby. Il sourit en rougissant, ce qui faillit me faire rougir de plus belle mais j’arrivai à contenir ma gêne pour retrouver mon visage sans émotion. Toby regarda le pauvre suspect en croisant les bras. Il était toujours gêné. Et je dois avouer qu’il était mignon quand il était gêné, mais évidement, je ne lui montrai pas que je pensai ça.

«  Alors c’est qui lui ? Pourquoi est-ce que tu lui courais après ? » Demanda t il en me regardant dans les yeux et en mordant sa joue

J’eu envie de sourire amusée en le voyant comme ça. J’avais toujours aimé voir les autres se perdent dans leurs émotions pendant que  j’étais en mode Poker Face. Je ne dis rien au début, pour continuer à le regarder comme ça, gêné. Je répondis enfin, en marchant vers ce pauvre James :



« Il s’appelle James Kane. Il a 18 ans et il est le gros bras d’un réseau lycéen qui vent de la drogue. Avec des collègues on devait arrêter une dizaine de lycéen et j’ai  eu celle qui a eu le moins de chance car je suis tombée sur le plus galère à attraper. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mar 6 Jan - 17:51


Un Moment de Gêne

feat Joy Nolan

 

 
Je me retins de rougir en lui jetant un regard et remarquai qu’elle semblait aussi gênée que moi. Je croisais les bras contre ma poitrine, me disant que j’étais idiot de penser de telles choses. J’aurais dû m’abstenir de lui lancer ce genre de regard, elle allait me prendre pour un pervers et ce n’était pas ce que je voulais. Nous étions en très bonne entente, ce n’était pas le moment de faire une connerie. C’était mon Alpha et valait mieux pour moi que je reste sage et que je ne me fasse par remarquer. Mais ce qui m’énervait vraiment, c’était le fait que Joy ne semblait pas prête à s’ouvrir à moi alors que je lui racontais sans cesse mes problèmes : elle écoutait, point. Elle portait ce masque que je voulais lui retirer mais je ne pouvais pas, c’était jouer avec le feu et ce n’était pas ce que je souhaitais.
Elle ne disait rien, son regard dans le mien puis elle finit par avancer vers l’endormir et elle me répondit enfin :
 
« Il s’appelle James Kane. Il a 18 ans et il est le gros bras d’un réseau lycéen qui vent de la drogue. Avec des collègues on devait arrêter une dizaine de lycéen et j’ai  eu celle qui a eu le moins de chance car je suis tombée sur le plus galère à attraper. »
 
Je haussai les épaules, il y avait vraiment ce genre de choses dans le lycée ? J’étais étonné de ne pas l’avoir remarqué. Je pensais que tout était clean dans l’établissement, j’étais bien au courant de quelques petites dealers innocents mais je n’avais jamais entendu parler de ce genre réseau et j’en étais choqué. Je frissonnai de froid avant de retirer ma veste et de faire de petits sauts sur place. J’avais l’air d’un idiot à faire ça mais je ne voulais pas me retrouver avec mon gilet trempé et tant pis si Joy m’engueulait mais j’avais vraiment besoin de me réchauffer. Je me précipitai dans l’eau et soupirai de contentement, m’accrochant au bord pour ne pas manquer ses commentaires. Je secouai ma crinière blonde avant de poser mon menton sur mes avant-bras, attentif.
 
« Eh bien, heureusement que j’étais là » souris-je
 
Je savais que ça ne lui ferait pas plaisir d’entendre ça mais c’était la stricte vérité. Si je n’avais pas été présent, elle n’aurait pas pu remonter à temps et ce James aurait fui l’air de rien. Il n’y avait pas à avoir honte de recevoir de l’aide. J’étais son Bêta, j’étais là pour ça et rien d’autre. Je n’étais pas une plante verte dont on s’occupait une fois par mois. J’avais besoin d’être actif, de me montrer utile et tant pis si ça ne plaisait pas.
 
«  Bref, maintenant il est arrêté, tu vas pouvoir te vanter devant tes deux crétins de potes flics. »
 
Je n’avais décidément pas garder un bon souvenir de ces deux idiots qui voulaient absolument m’accuser de ce meurtre. Je souris à Joy avant de pencher la tête sur le côté.
 
«  Tu comptes me regarder comme ça longtemps ? »


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mar 6 Jan - 18:51




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]


Il haussait les épaules. Il semblait étonné. C’était normal.  Moi aussi j’avais été étonnée par cette découverte, qui m’avait scié. Ma première pensée avait été « Les jeunes ne savent plus quoi faire pour s’attirer des emmerdes ». Bon, je n’étais pas du tout un exemple à suivre. A l’inverse même. Oui. Je me considérai moi-même comme une mauvaise personne. Par contre, je ne savais pas si s’était une bonne chose. Mais franchement, je m’en fichais. J’étais comme ça, point final. Je doute que ça change…  Toby me sortis de mes pensé en sautant dans l’eau. Je ne pue m’empêcher de sourire amusée. Le coyote n’aimait pas le froid ! Il me dit en souriant :

« Eh bien, heureusement que j’étais là »


« Oui… Merci au fait ! » Lui répondis je avant de lui sourire un peu timidement. 




Je n’aimais pas le faite que j’avais été en danger impuissante, faible quoi, et qu’il avait dut me sauver. Mais c’était ce qui s’était passé, et je ne pouvais ni le nier, ni le changer. Tout ce que je pouvais faire, c était le remercier, ce que j’avais fais, et lui rendre la pareille, ce que je comptais faire dans tout les cas. Je me retins de soupirer. 



«  Bref, maintenant il est arrêté, tu vas pouvoir te vanter devant tes deux crétins de potes flics. »


J’arquais un sourcil. J’étais étonnée, pas qu’il trouver mes deux… « Potes », qui n’étaient pas mes amis, débiles, je les trouvai débiles moi aussi, mais qu’il me croyait être du genre à me vanter. Je détestais les gens qui se vanter, alors je faisais tout pour ne pas  leurs ressemblait.  En réalité, je pensais mentionner que j’avais reçue une… « Petite aide extérieure pour arrêter ce suspect spécialement dangereux ».

«  Tu comptes me regarder comme ça longtemps ? » me demanda Toby



J’eus un sourire amusé en ayant une idée. Je ne savais pas pourquoi, mais je mourrai d’envi de le rejoindre dans l’eau. Oui, alors que j’avais faillis me nettoyer. Je sais… Pas très intelligent… Mais après tout, on peut mourir à tout moment mais ça nous empêche pas de vivre notre vie ! Je m’approchais de la piscine avant de regarder vers Kane. Je fis mine d’être surprise puis je soupirai avant de dire

« Kane vient de se réveiller ! »

Je profitai du moment pendant lequel Toby ne regarda pas pour me mettre en sous-vêtements et pour faire la bombe à côté de lui.  Je remontai à la surface, ayant hâte de voir la tête que faisait mon cher Toby. Il ne devait pas s’y attendre !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mer 7 Jan - 20:23


Un Moment de Gêne

feat Joy Nolan

 

 
Elle eut un sourire amusé et je lui lançai un regard heureux. J’aimais bien quand elle était naturelle, elle-même et non cette ombre que je connaissais à peine. C’était cette Joy-là que je voulais voir tous les jours et non sa copie démoniaque. Je bougeais mes jambes sous l’eau, ayant une grande envie de nager de nouveau. Qui sait ? Peut-être qu’elle viendrait me rejoindre ? Je souris à cette pensée avant de me passer une main dans les cheveux, attendant une réponse de sa part. J’avais, certes, l’habitude de parler aux murs mais là, elle m’avait bien entendu, elle n’avait pas d’excuses. J’ouvris la bouche pour insister quand elle se tourna vers Kane avec une mine surprise. Je fronçai les sourcils.
 
« Kane vient de se réveiller ! »
 
Je fus étonné de cette phrase, son cœur battait pourtant trop lentement pour qu’il soit réveillé. A peine ais-je eu le temps de trouver ça louche que je sentis quelque chose sauter à côté de moi. De l’eau entra en masse dans ma bouche et je manquai de m’étouffer. Elle avait osé me faire ce coup-là ! Je fus indigné sur le moment mais finis par éclater de rire. Je plongeais avant de l’attraper par la taille et de la faire voler assez haut pour qu’elle se retrouve la tête la première dans l’eau. Je préférai me reculer, de peur qu’elle n’essaye de me tuer.
 
« On fait moins la maligne hein ! »
 
Je disparus de nouveau dans l’eau, passant entre ses jambes avant de me retrouver derrière elle, un grand sourire étirant mes lèvres.
 
«  Tu vois, sans les vêtements c’est bien plus agréable de nager ! Et tu n’es pas moche comme ça. »
 
Je fis mine d’être surpris par mon commentaire et vins me rapprocher du bord. Elle allait me tuer, me pendre par les pieds, hurlant que j’arrête de dire de telles choses alors que je n’étais que son Bêta. Je lui lançai un regard un peu gêné avant de remettre la tête sous l’eau. J’ouvris les yeux, l’observant discrètement. Elle était belle, on ne pouvait le nier. Son corps était magnifiquement sculpté et devait sûrement attirer les curieux. Je revins à la surface, prenant une grande inspiration avant de lui sourire.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Mer 7 Jan - 21:10




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]


Il éclata de rire et je souris, amusée et fière de mon coup, comme réponse. Tout d un coup, il plongea. Qu allait il encore faire ? Avec celui là, je m attendais toujours au pire ! C'est vrai, il était drôle, certes, mais parfois, assez immature ! Je sentis qu on m'attrapai par la taille et me lançai. Je revins un crie de surprise et je me retrouvai un peu plus loin. Je me dépêchai de remonter à la surface. J avais largement assez joué à la princesse pour.... Toujours ? Il recula et je ne pues m empêcher d avoir un sourire amusé et un peu mauvais. Le coyote n aimait pas le froid et avait un peu peur de moi. Bonne chose à savoir....

« On fait moins la maligne hein ! » lança t il

Je soupirai. Mais oui, mais oui... Fait toi plaisir mon coyote ! Ces occasions sont rares, alors profite pour te lâcher ! Toby replongea et je me gardai aux aguets. Si il essayer de me renvoyer, je lui donnerai un bon coup sur le poignée. Il verra qui fera le malin à ce moment ! Contrairement à ce don je m attendais, il passa tout simplement sous moi avant de remonter à la surface derrière moi. Je me dépêchai de me retourner pour le voir. Je me méfiais encore ! Il eu un grand sourire, et je craignais le pire. J avais raison. Il dit :

«  Tu vois, sans les vêtements c’est bien plus agréable de nager ! Et tu n’es pas moche comme ça. »

J eu l impression que mes yeux sortaient de leur orbites et que je me décrochais d un coup lâ mâchoire. Toby fit sa mine choqué avant d aller vers le bord. Tu as raison de te préparer à fuir mon coco ! À ta place, j aurai déjà courut des kilomètres et je me serai planquée en attendant mon heure. Je commençai à nager, lentement mais surement, vers lui. J étais presque arrivé à lui, et il me sourit gênée. J ouvris la bouche pour lui passer un savon quand il disparu sous l eau. Pas encore ! Il était pas vrai ce coyote ! Je me retournai encore, pour lui faire face. Il me sourit et je soupirai. Franchement, ce mec était beau gosses mais qu est ce qu il pouvait être énervant parfois... J aurai pas dus le rejoindre dans l eau ! Mais ce qui était fait et fait... Et mine de rien, j avais rien a dire vu que je l avais aussi.... Observé ? Tout a l heure. Je brisai le silence en disant avec un ton un peu ironique :

"La vu était belle ? Tu t est bien fait plaisir ?"



Dernière édition par Joy Nolan le Sam 10 Jan - 10:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Jeu 8 Jan - 18:43


Un moment de Gêne

feat Joy Nolan




J’éclatai de rire, manquant de boire la tasse. Je crachai un petit jet d’eau avant de lui sortir mon sourire le plus innocent. Je vins m’asseoir sur le bord, frissonnant doucement à cause de la morsure du froid. Je passai une main dans mes cheveux avant de gratter ma joue parfaitement lisse. Je regrettais de mettre raser, j’avais retrouvé mon visage de petit lycéen tout sage, ce que je ne voulais pas. Mon frère m’avait toujours qu’il se laissait pousser la barbe pour lui donner un air mature et guerrier comme les vikings. Je n’avais que huit ans à l’époque alors j’avais ris bêtement. Je sentis mon cœur se serrer à cette pensée et chassai l’image de Conor de mon esprit. Il avait disparu, je devais arrêter de penser à lui. Je repris mes esprits et reportai mon attention vers Joy qui attendait visiblement une réponse. Je plaquai un sourire amusé sur mon visage avant de lui répondre, joueur :
 
« C’était même plus qu’agréable ! Une vraie sirène ! » Ris-je
 
J’étais bon pour mourir noyé dans les dix prochaines minutes si je continuai ce petit jeu-là. Joy détestait que je la taquine à ce point, elle finissait par perdre ses moyens et dévoiler son vrai visage. Celui que j’aimais. Je savais bien que c’était dangereux de jouer avec le feu mais depuis la perte de mes nombreux amis, je ne pouvais plus compter que sur elle et je ne voulais pas traîner avec une statue sans expression. Je soupirai avant de la regarder de nouveau, légèrement pensif. Et puis, c’était bien la première fois que je me baignais avec une fille qui était, il ne fallait pas oublier, en sous-vêtements. Les hormones masculines avaient toujours du mal à se calmer face à ça. Joy était déjà belle et captivée les regards mais son corps… Merde je divaguai. Je me redressai, faisant rouler mes épaules pour penser à autre chose de plus chaste. Heureusement qu’elle ne savait pas lire dans les pensées.
 
« Mais je te signale que toi aussi, tu as admiré la vue »
 
J’ouvris grand les bras pour appuyer mes propos avant de me lever et de prendre la pose, en grand guignol que j’étais.
 
«  Je sais que j’ai une belle silhouette mais bon… Faut pas loucher non plus. »
 
Je ris avant de plonger de nouveau et de me retrouver devant elle, battant des jambes pour ne pas couler. Je me rapprochai et fis mine de joindre les mains comme pour me rendre. Elle me regarda surprise,  c’était bien la première fois que je me lâchais vraiment avec elle. Elle devait sûrement se demander si je n’avais pas bu ou quelque chose comme ça.
 
«  Je suis à toi. Exerce ta punition Ô grande Alpha »


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Jeu 8 Jan - 21:03




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]


Il alla s assoir au bord, tremblant à cause du froid. Quelle chochotte ce coyote ! Il ne peut pas supporter un peu de froid ? Il passa sa main dans ses cheveux en grattant l endroit où il avait une barbe normalement. Il devait avoir oublié qu il s est rasé et que c était une sorte de tic. En le regardant comme ça, j eu envie de sortir moi aussi. Mais j eu moins envie en me souvenant que j étais en sous-vêtements. Certes, il m avait déjà regardé dans l eau, mais hors de l eau c'était différent.... Dans un sens ! Toby sourit avant de répondre:



« C’était même plus qu’agréable ! Une vraie sirène"

J étais à deux doigts de rougir, mais je reussis à me retenir. Une vrai sirène ? Franchement ? Mais oui mais oui... Je penchai ma tête sur le côté, comme les psychopathes, en arquant un sourcil. Je lui répondis :

"je te conseille d arrêter de rêver réveillé mon cher, sinon je vais t envoyer au pays des rêves !"



Il soupira avant de me regarder l air pensif. Je fus mal à l aise mais je ne le montrai pas. Je n aimais pas qu on m observe !  J eu des idées de quoi il pouvait penser, mais je Préférai les ignorer. Il se redressa et roula les épaules. Je fronçai les sourcils. Qu est ce qu il faisait là ?  



« Mais je te signale que toi aussi, tu as admiré la vue » Rajouta Toby




J ouvris un peu la bouche, choquée en incitant ma gêne. Il était sérieux là ? Certes, il n avait pas tord, mais quand même ! Monsieur prends la grosse tête! Il va voir ce qu il va voir celui la !

«  Je sais que j’ai une belle silhouette mais bon… Faut pas loucher non plus. » dit il avant de prendre la pose.



C est bon. Il avait passé la ligne rouge. J allais le massacrer et donner les restes de son corps à des loups affamés.

"Beckett.... T est mort !" eu je juste le temps de dire, avant qu il plonge comme un lâche

Il revint à la surface devant moi. Il se rapprocha de moi et je me reculai un peu. Il joint ses mains. Qu est ce que cet idiot allait encore me faire ?

«  Je suis à toi. Exerce ta punition Ô grande Alpha » dit il finalement




Je le regardai pendant une longue minute avant de répondre:



"je vais pas te punir.... Je vais te massacrer !!!"


Sur ce, j appuyai sur la tête pour la mettre dans l eau. Je continuai à maintenir la pression pour pas qu il remonte.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Sam 10 Jan - 15:52


Un Moment de Gêne

feat Joy Nolan

 

 
Je la regardai, attendant qu’elle se décide à agir, je commençai à avoir des crampes aux bras à force de rester dans cette position. Elle semblait figée et je ne pus m’empêcher de sourire en voyant sa tête. Je n’aurais jamais cru m’amuser autant avec elle, il y a une semaine. C’était à peine si elle me faisait la bise pour me dire Bonjour, après tout j’étais son Bêta pas un ami de longue date. Mais les liens se tissaient avec le temps et je n’étais pas prêt à lâcher prise aussi facilement, il était hors de questions que nous ne soyons seulement deux loups, deux individus qui se connaissaient à peine. J’avais trop vécu seul pour permettre d’avoir une simple relation professionnelle.
 
"Je vais pas te punir.... Je vais te massacrer !"
 
J’eus à peine le temps de rire en voyant sa mine furieuse que ses deux mains se posèrent sur ma tête. Je sentis qu’elle y mettait toute sa force et je me retrouvai sous l’eau, essayant de retenir ma respiration. Il ne fallait pas que je ris si je voulais garder assez d’air pour tenir encore quelques minutes. Je tentai de me débattre mais elle avait plus de poigne que je le pensais. Je serrai les dents avant d’ouvrir les yeux, voyant sa silhouette floue devant moi. Je me laissai faire, laissant mes mains le long de mon corps avant de compter jusqu’à trois. Mes poumons étaient en feu et je n’allais pas très bien. Je pris assez d’élan pour tenter le coup. Je m’élançai en avant, entourant sa taille de mes bras alors que je pouvais sentir ses mains se détacher de ma tête. Je pus voir la surface se rapprocher de plus en plus et je respirai un grand coup quand l’air entra de nouveau dans mes poumons. Je pris de grandes inspirations avant de me tourner vers Joy, m’éloignant le plus possible, le cœur battant.
Elle me fixait toujours et je soutins son regard, soudainement sérieux. Etais-je vraiment prêt à partager ma vie avec elle ? Par cela j’entendais mes secrets, mes doutes. Après tout c’était un policier, elle pouvait être dangereuse. Mais c’était aussi mon Alpha, il n’y avait aucune raison pour qu’elle me fasse ça. Et puis pourquoi je pensais à ça ? Je fronçai les sourcils avant de me rapprocher du bord, m’y accoudant en soupirant. Je passai une main dans mes cheveux mouillés pour les plaquer en arrière, l’observant toujours. Elle était si belle que j’en restais bouche bée. Ce n’était pas dans mon habitude de m’attacher si facilement mais là, j’avais envie de la connaître, de partager des moments inoubliables avec elle, je voulais une amitié que personne ne pourrait briser. Je voulais qu’elle me fasse confiance, qu’elle me sourit, qu’elle rit, qu’elle soit heureuse. J’avais tellement connu de personnes tristes que je ne pouvais m’empêcher de vouloir rendre les gens heureux.
 
« Joy ! Tu comptes encore me tuer ou on peut parler en paix ? » ris-je



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Sam 10 Jan - 18:31




Un moment de gêne [PV Toby Beckett]


Je continuai à le maintenir sous l’eau. J’attendais qu’il commence à devenir mou pour après le jeter sur le bord de la piscine. Il se débattus mais je ne lâchai pas prise.  J’y mis toute mon énergie. Je fus inquiète quand il ne commença à se laisser faire. J’allais le remonter quand il s’élança vers moi, entourant ma taille de ma taille. Je me dépêchai d’enlever mes mains de sa tête et l’attrapai comme je pue pour l’aider à remonter à la surface. Quand il fut à la surface, il prit une grande inspiration et s’éloignait le plus loin possible de moi. J’entendais son cœur battre très fort. Je voulais lui dire que j’étais désolée, que je ne comptais pas vraimant le noyer, juste lui faire peur, même si c’était débile. J’ouvris la bouche pour le dire, mais je la fermai finalement en me mordant la lèvre.




Je m’étais fixée une règle depuis le fameux soir. Ne jamais dire « pardon » ou « désolée » car c’était une preuve de faiblesse. Bon, je pouvais le dire, mais qu’à mes boss si j’étais obligée. Je faisais tout pour ne laisser paraitre aucune faiblesse, même si ça pouvais me blesser intérieurement. De toute façon, que j’ai une cicatrice de plus ou de moins dans mon cœur, ça ne changerai rien. Alors que mes actes et l’image que je renvoyais, si. Mais Toby ne me jugerai pas… Il me comprendra sans doute… Pff… Qu’était ce que j’étais naïve ! On dirait entendre mon ancienne moi, la gamine naïve qui croit que le monde est rose bonbon et que tout le monde va lui faire un câlin si elle lui sourit.

« Joy ! Tu comptes encore me tuer ou on peut parler en paix ? » rit-il

Je soupirai. J’avais faillis le tuer, et lui, il riait. C’était étonnant que cet idiot soit toujours en vie.  Mais bon, je devrais m’estimer heureuse que cet « idiot », comme je disais, ne veuille pas me tuer et en rit. Je soupirai enlevant les yeux au ciel, ce qui me laissa le temps de réfléchir à ma réponse. Oui. Même avec lui, j’essayais de peser tout mes mots, et si possible mes actes.  Je le regardai avant de répondre enfin :

« C’est bon, je comptais pas vraiment te noyer ! Je ne suis pas si folle et si stupide ! »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    Sam 10 Jan - 20:38


Un Moment de Gêne

feat Joy Nolan

 

 
Elle soupira avant de lever les yeux au ciel. Qu’est-ce que j’avais encore fait de mal ? Je n’avais pourtant rien dit de blessant ou de déplacé. Je pris appui sur le bord pour sortir de l’eau et m’assis en tailleurs, mains posées sur les genoux. J’attendais qu’elle me rejoigne, un sourire sur les lèvres. Décidément, je ne la comprenais toujours pas. Elle changeait d’humeur en un claquement de doigt, elle allait finir par me rendre fou. Je tournai un rapide regard vers Kane qui était toujours immobile. Je tendis l’oreille pour entendre son cœur, ses battements étaient réguliers et sereins, pas de quoi s’inquiéter. Je frissonnai légèrement sous la morsure du froid avant de siffler gaiement un rythme populaire.


« C’est bon, je comptais pas vraiment te noyer ! Je ne suis pas si folle et si stupide ! »
 
Je haussai les sourcils, surpris de sa réponse. Elle pensait vraiment que je lui en voulais de m’avoir laissé trop longtemps sous l’eau ? C’était mal me connaître ! Je me rapprochai de l’eau, l’éclaboussant légèrement du bout des doigts. Je voulais qu’elle vienne à côté de moi et qu’on discute paisiblement de la pluie et du beau temps, que l’on fasse connaissance mais elle ne semblait pas du même avis. A croire que je n’étais qu’un Bêta dans sa meute. Je soupirai avant de me lever et de faire les cent pas, pensif. Pourquoi avais-je cette impression constante de mal faire ? J’avais beau faire des efforts, rien ne marchait, j’avais l’impression de toujours l’exaspérer, de toujours tout faire de travers alors que je me donnais un mal de chien pour bien agir. Et pourtant, ce n’était toujours pas assez. Je jouais mon parano, mon frustré mais il fallait me comprendre. Ma vie avait été réduite en néant après le départ de mon frère et le suicide de mon père. Je n’ai plus jamais rien eu après ça à part la haine de ma mère. Mes amis m’avaient fui et les rumeurs ne faisaient que s’accumuler de jour en jour.
 
Je passai une main dans mes cheveux avant de prendre mon sac et la serviette qui était au sol. Je lançai un rapide regard à Joy qui était toujours dans l’eau.
 
« Tu ne comprends rien Joy Nolan »
 
Je pris mes affaires avant de me diriger vers les vestiaires le cœur lourd. J’avais laissé mes émotions et mes mauvais souvenirs refaire surface. Je frappai de toutes mes forces contre mon casier avant de me laisser glisser le long de ce dernier. Je me pris la tête dans les mains, laissant les larmes de colère couler sur mes joues. Pourquoi était-ce si compliqué d’oublier ? Pour qui allait-elle me prendre ? Pour un fou, un taré. Je fixai le mur en face de moi, laissant mes griffes s’enfoncer dans ma chair. Je devais oublier, tout oublier et créer une nouvelle histoire. Adieu Conor, Adieu Papa et Maman, un Nouveau Toby Beckett va naître


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un moment de gêne ft. Joy Nolan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment de gêne ft. Joy Nolan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Un petit moment de réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: