AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Chasseur
Localisation : San Francisco
MessageSujet: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Lun 29 Déc - 0:38




Un Rendez-vous avec le Diable

Avec Peter Hale


Les accords de Jazz se déversaient avec rapidité dans tout le salon, comblant le silence pesant qui s’y était installé. Le bois brûlait doucement dans la cheminée, crépitant légèrement. Les grandes fenêtres donnaient sur le paysage nocturne du mois de Décembre, les flocons tombaient nombreux et le vent violent faisait trembler les carreaux.  Tout cette mise en scène ne semblait pas étrange mais plutôt classique pour un mois de festivités, on s’attendait presque à voir des enfants débouler en riant mais il n’en était rien.
 
En effet, si on se penchait un  peu plus sur les détails, on remarquerait les tâches de sang sur le tapis d’un blanc immaculé, on fixerait avec horreur la chaise en plein milieu de la pièce où se trouvait un homme attaché. Du sang maculait ses habits mais son visage était intact. Il semblait inconscient.
En face de lui se trouvait un homme qui semblait tout à fait sain d’esprit, sa chemise était impeccable, son pantalon bien taillé et ses lunettes bien redressées sur le nez. Il croisait les jambes et avait posé ses mains sur son genou, l’air calme. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il se tournait vers la table qui se trouvait derrière lui. Il s’empara d’une boîte à outils avant de la poser à côté de lui, l’ouvrant doucement avec un frémissement de plaisir. Il se pencha en avant et siffla brusquement pour réveiller son invité. Celui-ci semblait émergé doucement.
 
Il s’empara d’un tournevis et le fit tourner entre ses doigts pendant de longues minutes avant de l’empoigner fermement, ce même sourire sur les lèvres. Il jubilait, il se sentait heureux, puissant. Il allait enfin pouvoir assouvir ses désirs. A chaque moi, à chaque pleine lune, il se défoulait, luttant contre cette malédiction qui était sienne depuis sa naissance. Il ne tuait par forcément mais il aimait se venger sur des loups, leur montrant que rien n’était normal. Qu’ils devaient tous souffrir et se rendre compte de l’abomination qu’ils étaient. Il voulait leur ouvrir les yeux comme il avait ouvert les siens. Le mot monstre était la parfaite définition de leur race.
 
Il se pencha vers le visage de son invité, lui tapotant doucement le visage en souriant. Il finit par s’impatienter et se saisit d’un verre d’eau qui traînait sur la table basse du salon. Il but une gorgée avant de verser le reste sur le visage de l’endormi. Il avait beau être une personne compréhensible, il n’aimait pas attendre, il pouvait en devenir fou. Il serra les poings avant de poser ses mains sur le dossier de la chaise.
 
« Debout cher Invité, nous avons tellement de choses à nous dire n’est-ce pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Ven 2 Jan - 19:21


Holy shit
Andrew & Peter



Un trou noir semblait avoir remplacé la mémoire de Peter, mais au moins, il était éveillé. Il faisait le mort, attendant le moment opportun pour ouvrir les yeux. Sa première pensée à son réveil fut « Putain... » Puis il avait vérifié son état physique. Ensuite, il avait commencé à, récolter des indices. Analyser la situation. Il y avait ce type, un Oméga. Des notes de Jazz. Et cette odeur : javel et sang mélangé, qui était responsable du mal de tête de Peter. Il se concentrait et réfléchissait en faisant abstraction de ce qui l'entourait, à l'exception de l'autre Loup. Etant donné que ce dernier avait ligoté Peter un soir de pleine lune et qu'aucune forme de sympathie n'émanait de lui, Hale pensait que son semblable était passé du côté Chasseur ; ce qui était très fâcheux pour sa petite personne.

Un bruit le sortit légèrement de la torpeur dans laquelle il était finalement retombé, celui d'une boîte à outil. Les intentions du type ne pouvaient être plus claires que si il les avaient gueulés à la fenêtre. Peter ricana intérieurement. Jamais il n'aurait cru se retrouver un jour à la place des Chasseurs qu'il avait pris plaisir à torturer par le passé. Comme quoi, il faut bien innover un jour où l'autre. L'autre sembla s'énerver de la fainéantise de Peter, et il lâcha un sifflement brusque. L'impatience monta encore d'un cran, puisqu'il s'approcha de la chaise et caressa la joue de l'homme qui y était installé. Celui-ci frissonna au contact et ne put réprimer une grimace, rapidement suivit d'un grognement lorsque son visage fut noyé sous de l'eau glacée. Peter ne pouvait désormais plus faire le mort : même un mort se serait réveillé au contact du liquide. Il se redressa, le dos parallèle au dossier de la chaise, qui fut bientôt agrippé plutôt violemment par le taré.


« -Debout cher Invité, nous avons tellement de choses à nous dire n’est-ce pas ? »
-J'ai l'impression que le terme Invité ne convient pas dans une situation où l'une des deux personnes tient un tournevis dans sa main et où l'autre porte un T'Shirt trempé de sang. Je peux me tromper mais j'ai quand même de forts doutes, se moqua ouvertement Peter, un sourire narquois collé aux lèvres. En plus, je n'ai pas non plus l'impression que tu m'es invité ici pour boire le thé. Ou alors pour m'ébouillanter avec ? Eclaire ma lanterne, Psychoboy. T'as pas l'air bien, là-haut, si tu vois ce que je veux dire.

Sourire éclatant de la part de Peter. Quand même, il n'était pas serein à cause du tournevis qui tournoyait quasiment à la vitesse de l'éclair dans la main du type.
Il le regardait avancer lentement à mesure que la colère montait dans le corps de PsychoBoy.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chasseur
Localisation : San Francisco
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Sam 3 Jan - 19:45




Rendez-vous avec le Diable

Avec Peter Hale


Andrew Walker eut un sourire joyeux en voyant que l’homme s’était enfin décidé à se réveiller. Ses mains cessèrent de trembler et les battements frénétiques de son cœur se calmèrent peu à peu. Ses doigts tapotèrent le dossier de la chaise. Il remit ses lunettes en place sur son nez avant de faire quelques pas pour se retrouver face à son cher invité. Il s’assit sur le fauteuil de cuir, il caressa l’accoudoir en frémissant. Si seulement le petit loup savait de quoi était ce fauteuil… Il arrêterait de  faire le malin.


« J'ai l'impression que le terme Invité ne convient pas dans une situation où l'une des deux personnes tient un tournevis dans sa main et où l'autre porte un T'Shirt trempé de sang. Je peux me tromper mais j'ai quand même de forts doutes »
 
Andrew tourna un regard vide d’intérêt dans sa direction avant de se tourner vers sa table à manger drapée d’une nappe d’un blanc immaculé. Il se saisit d’un couteau de cuisine, presque pensif avant que ses yeux ne se posent avec gourmandise vers le loup. Il se redressa et se figea en voyant son sourire narquois. Ses doigts tremblèrent de nouveau alors qu’il tentait de ne pas perdre la raison. La pleine lune avait des effets néfastes sur lui, il devait à tout prix garder son calme. Il pencha légèrement la tête sur le côté, ayant un léger ricanement. Il retira ses lunettes qu’il posa délicatement à côté de lui avant de retirer sa cravate et de s’approchait de sa proie.
 
« En plus, je n'ai pas non plus l'impression que tu m'es invité ici pour boire le thé. Ou alors pour m'ébouillanter avec ? Eclaire ma lanterne, Psychoboy. T'as pas l'air bien, là-haut, si tu vois ce que je veux dire. »
 
Il rit avant de reprendre son sérieux et de faire tourner le couteau dans ses mains avec jubilation. Il avait tous les pouvoirs, le loup était à sa merci. Il pouvait sentir ses veines s’emplir d’adrénaline alors que la lame de son arme se promena sur le bras de son invité. Celui-ci perdit son sourire.


« Les loups sont sensibles à l’argent non ? »
 
Il accompagna son geste à la parole et planta la lame dans la cuisse de sa proie avant de lâcher le manche et de se tourner vers la table où il s’empara du tournevis.
 
« Alors mon nouveau jouet, la douleur est-elle supportable ? »
 
Il s’approcha de lui et se plaçant derrière le dossier de la chaise. Il posa ses deux mains sur ses épaules avant de se pencher vers son oreille avec un sourire sardonique. La folie pouvait se lire dans son regard alors qu’il se passait la langue sur les lèvres. Il lui indiqua le fauteuil de cuir d’un ample geste de la main avant de lui murmurer, presque avec excitation :
 
« Tu vois ce fauteuil là-bas ? Tu vois ce beau cuir ? Sais-tu qu’il m’a fallu dépecer trois loups comme toi pour le terminer. Mais il est si doux et confortable que ça en valait la peine. Toi, tu vas m’aider à terminer le canapé qui traîne au sous-sol. »
 
A ces mots, il empoigna le manche du couteau et retourna l’arme dans la plaie en criant de joie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Sam 24 Jan - 17:48


Holy shit
Andrew & Peter



La jubilation du type se reflétait dans ses pupilles et à travers sa voix, qui était terriblement trop aigue sous le coup du bonheur. Peter leva les yeux au ciel devant l’absurdité de la scène, mais il ne rajouta rien après sa tirade : le sarcasme avait été sa dernière arme et elle avait aussi été très peu efficace. Néanmoins, il n’abandonnait pas la chance de pouvoir s’échapper avant que Psychoboy n’abuse de lui –ou qu’importe ce qu’il avait prévu de lui faire subir. Après tout, il était mort déjà une fois : il pourrait survivre à ce qui allait se préparer. Ca ne l’empêcha pas pour autant de perdre son sourire lorsque la lame aiguisée à l’extrême du couteau glissa sur son bras. Peter ferma le poing en entendant la phrase qui suivit cette action :


« Les loups sont sensibles à l’argent non ? »

Un grognement s’échappa de la gorge de l’Oméga lorsque la lame s’enfonça profondément dans sa cuisse, suivit d’un minuscule centimètre du manche en bois. Ses yeux se posèrent sur le dos du type, respirant rapidement, les mains crispées sur les accoudoirs de la chaise. Crevard. C’était la seule chose dont il pensait de la silhouette qui se trouvait devant lui. Un frisson parcourut le dos de Peter lorsque Psychoboy se déplaça dans son dos, posant ses mains délicatement sur lui. Lorsqu’il se pencha, l’Oméga pouvait sentir le souffle du taré contre sa nuque et contre son oreille. Sa langue qui humidifiait ses lèvres. Immonde personnage.

« -Tu vois ce fauteuil là-bas ? Tu vois ce beau cuir ? Sais-tu qu’il m’a fallu dépecer trois loups comme toi pour le terminer. Mais il est si doux et confortable que ça en valait la peine. Toi, tu vas m’aider à terminer le canapé qui traîne au sous-sol.
-C’est vrai qu’il n'a pas l’air dégueu, ricana Peter en penchant sa tête en arrière. »


Son rire se coupa net lorsque Psychoboy attrapa le manche du couteau et l’enfonça encore un peu plus dans la plaie. Peter commença à se transformer : ses yeux changèrent de couleur et ses griffes s’allongèrent. Ses crocs n’étaient qu’à deux centimètres de l’oreille de l’homme. Un sourire narquois s’afficha sur ses lèvres et violemment, il agrippa le bout de chair avec ses crocs et l’arracha d’un coup sec. Il reçut une giclée de sang au visage, qu’il accueillit avec un sourire encore plus grand, avant de s'attaquer au bras de Psychoboy qui traînait par là. Il aurait pu tout aussi bien attaquer la jugulaire, mais Peter voulait l'énerver. Il voulait le faire souffrir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chasseur
Localisation : San Francisco
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Dim 1 Fév - 10:22



Rendez-vous Avec le Diable
 
Avec Peter Hale


Andrew pouvait sentir l’excitation que lui procurait ce petit jeu influait doucement lui comme une douce chaleur qui lui brûlait le ventre. Il aimait cette proie qui semblait vouloir lui montrer qu’elle n’avait pas peur de lui mais il allait rapidement faire déchanter ce petit loup prétentieux. Il allait lui faire ravaler son arrogance aussi vite que pour faire taire un nourrisson. Il en avait vu des biens plus costauds que lui et ils avaient tous fini de la même façon sans exception. Celui-là n’était qu’un petit drôle qui essayait de se donner des airs de rebelle mais il allait rapidement le mettre à sa place comme il adorait le faire. Il allait lui montrer qui était le patron.
 
Il pouvait sentir du mouvement à côté de lui et une odeur pestilentielle de loup lui fit froncer le nez. Voilà que son invité se transformait, il pouvait entendre les battements irréguliers de son cœur et son souffle énervé. Il voulut tourner un regard doré dans sa direction pour lui montrer qu’il était prêt à jouer si le fallait mais une douleur brutale le saisit à l’oreille et il rugit de rage. Il pouvait sentir son sang couler le long de son cou, il porta la main vers son côté droit du visage en retirant une main poisseux de ce liquide vital qui s’échappait peu à peu de lui. Il hurla de nouveau quand les crocs de cette imbécile vinrent se planter dans son bras. Il s’arrache à son emprise et recula de quelques pas avant de le fixer, la démence brillant dans son regard. Il arracha la manche de sa chemise pour regarder les dégâts. Il n’y avait déjà plus de trous dans la chair et un sourire sardonique naquit sur ses lèvres alors qu’il épongeait le sang qui coulait de son oreille avec la nappe blanche.
 
« Tu veux jouer petit loup ? Tu vas voir qui est le patron et ce n’est sûrement pas toi. »
 
Il se saisit du marteau qui était posé sur la table avant de le faire glisser entre ses paumes, s’approchant doucement, laissant le liquide rouge tâché sa chemise. Il shoota dans un des pieds de la chaise, le faisant basculer au sol. Il passa une main dans ses cheveux en soupirant avant de lui donner un coup de pied des plus violents dans le torse. Il rit en entendant son grognement de douleur et lui donna plusieurs coups de marteau à l’épaule, entendant l’os se briser à plusieurs endroits. Il jubilait, complètement. Ce petit loup n’allait pas faire long feu. Il tira sur la chaise sans aucun effort et se dirigea vers la cave.
 
« Allez ta peau m’est plus utile que ton petit air prétentieux. Tu t’es attaqué à trop gros sale merdeux. »
 
Il arriva devant la cage d’escaliers et lâcha son invité qui alla heurter les marches dans un bruit sourd. Il le regarda tomber avec un plaisir malsain. Il resserra sa prise sur le marteau poissé de sang, descendant les escaliers, lentement, appréciant chaque petite seconde de cette torture qui lui faisait subir.
 
« Passons aux choses sérieuses. »
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Dim 5 Avr - 20:38


Two devils,
one room.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Peter trouvait que la manière que Psychoboy avait de le surnommer petit loup était fort agaçante, tout comme sa manière de lui enfoncer quelques côtes à des endroits où elles n’étaient pas censées se retrouver. Un gémissement de protestation lui échappa d’ailleurs à ce sujet, rapidement enseveli sous les hurlements de douleur qu’il produisait à chaque coups de… Qu’est-ce que c’était, d’ailleurs ? Le loup n’aurait su dire. Sa vision était trouble et son souffle trop irrégulier pour qu’il puisse arriver à se concentrer sur l’objet avec lequel Psychoboy s’amusait. Aucun son autre que ceux à l’intérieur de son corps ne parvenaient à ses oreilles. Hale n’avait été dans cet état que deux fois, il y avait bien longtemps, et à chaque fois, il avait reçu de l’aide extérieure. Deux options semblaient s’offrir à lui : attendre de l’aide ou se laisser tuer. Le loup ferma les yeux. Il n’avait pas vraiment envie de mourir non plus, alors son esprit créa une troisième option. Peu de chance de réussite, mais envisageable. Après tout, il ne s’était pas auto-proclamé The Alpha pour rien.

Gardant les yeux fermés, il se donna quelques secondes pour se reprendre. D’abord, il devait s’empêcher de ressentir toute douleur, la repousser dans un sombre recoin de son esprit comme il avait apprit. Il devait être froid, insensible. Plus fou encore que le fou devant lui. Sa folie et sa colère devaient tout dépasser, tout en gardant le contrôle. Ensuite, son souffle, qu’il efforça de ramener à la normale en dix secondes, top chrono. Puis pour finir, son ouïe et sa vue.  Peter ouvrit les yeux. Chaque détail lui était visible, comme d’habitude. Même si, et dans ce cas là, il aurait aimé ne pas fixer le plafond, sans avoir aucune idée de ce qui se déroulait dans son dos. Psychoboy se saisit de sa chaise, qu’il tira sans effort. Une large brèche s’était ouverte dans le dossier en bois, même si ce dernier était toujours résistant. Il faudrait un faux pas à l’autre taré pour que la chaise ne cède et permette à Peter d’agir pour sauver sa peau. Au sens propre comme au figuré.  Ensuite, il prendrait un malin plaisir à briser les lunettes de l’Oméga et à lui enfoncer les morceaux de verres dans les yeux.

 « -Allez ta peau m’est plus utile que ton petit air prétentieux. Tu t’es attaqué à trop gros sale merdeux.
-Sale merdeux ?, ricana Peter. Tu oublies qui attache ses victimes sans leur donner une chance de se battre, là, non ? »

Cette réponse ne sembla pas plaire à Psychoboy, qui balança la chaise et ce qu’elle portait dans la cage d’escalier. Par réflexe, Peter rentra sa tête dans ses épaules et serra la mâchoire, concentré à repousser la douleur aussi loin que possible, guettant la sensation de la brèche qui s’ouvrirait jusqu’à sonder le dossier en deux. Et cette sensation lui parvint jusque dans son dos. Il laissa échapper des grognements et des gémissements de douleur pour couvrir ses intentions. Il était atterrit sur son flanc gauche, dans le noir le plus obscur qu’il n’avait jamais vu. Le taré non plus, ne devait rien voir. C’était maintenant ou jamais. Il tira sur ses chaînes pour se libérer les mains et les jambes, mais son côté gauche et ses jambes obéirent –l’épaule droite, massacrée par Psychoboy, était partie en vacances.

« Passons aux choses sérieuses. »

Oui, passons aux choses sérieuses, se moqua Peter. Il arracha un grand morceau de bois du dossier et se releva, le dos appuyé contre le mur, haletant, son pieu improvisé pointé en direction de l’Oméga. Il avança, les oreilles à l’affût des pas de ce dernier, à son moindre changement de position. Finalement, au bout de quelques secondes, il chargea et le bois s’enfonça dans de la chaire. Quel membre, Peter n’aurait su dire. Il profita de l’instant de répit qu’offrait cet empalement pour se débarrasser des derniers morceaux de chaises qui étaient reliés à lui puis se retourna vers Psychoboy.

-Passons aux choses sérieuses, comme tu le dis si bien.

Et sur ces paroles, Peter attrapa frénétiquement les cheveux de l'homme et entreprit de lui éclater la tête contre les marches.

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chasseur
Localisation : San Francisco
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Mer 8 Avr - 20:36

Coups de griffes et coups de tête.
Andrew Walker & Peter Hale
Andrew était en train de resserrer sa prise sur son marteau quand il entendit comme un craquement. Il fronça les sourcils, grimaçant à cause de la tiédeur du sang qui coulait toujours dans son cou. Il grinça des dents en voyant sa victime se relever péniblement, un morceau de bois dans les mains. S’il croyait l’avoir avec ça. Sa respiration se fit plus rapide et sifflante. Il n’allait pas le laisser s’en sortir si facilement. Il gronda avant de faire un pas en avant, bien décidé à faire de lui un divan de première qualité. Il descendit les marches doucement et silencieusement, son air était grave et son regard avait des reflets dorés. C’était bien la première fois qu’il laissait le loup s’exprimer, il ne le referait plus jamais. Sa main frôlait le mur blanc, cherchant l’interrupteur à l’aveuglette.

Il se figea d’un seul coup en entendant un bruit très près de lui. Il plissa les yeux, tentant d’apercevoir quelque chose dans l’obscurité, son pied heurta le reste de la chaise et il contracta le moindre de ses muscles, les sens à l’affût. Il allait attaquer, sachant très bien qu’il ne devait être qu’à quelques mètres de lui quand une douleur brutale le fit hurler. Il lâcha son arme et attrapa le bout de bois à deux mains, celui-ci était planté dans son abdomen. La souffrance était insupportable et il dut se faire violence pour ne pas y penser. Il le retira d’un coup sec, le sang se répandant en abondance sur sa chemise d’un blanc immaculé. Il appuya ses deux paumes sur la plaie pour stopper l’hémorragie. Cet oméga allait le payer dans d’atroces et longues tortures.

Il reprit peu à peu conscience de l’endroit où il se trouvait et gronda de nouveau, la blessure s’étant refermée. Il fixa ses mains poissées de sang, de son sang. La rage bouillonnait en lui. Il entendit sa victime se préparer plusieurs autres bouts de bois. Furieux, il ramassa son marteau et lui fit face, le regardant comme un dément.

« Passons aux choses sérieuses, comme tu le dis si bien. »

Il sentit sa main se refermer sur ses cheveux, le faisant hurler de nouveau. Il tomba à genoux et vit son visage s’approcher dangereusement des marches. La douleur fut de nouveau présente dans son crâne et le sang jaillit de sa bouche alors qu’il pouvait entendre son crâne se briser un peu plus à chaque coup. Il finit par en avoir plus qu’assez et ses yeux furent brillèrent fiévreusement. Ses griffes s’enfoncèrent dans le bois d’érable et il se redressa brusquement, grognant comme un loup. Il donna un violent coup de marteau dans le genou de l’Oméga et prit sa tête dans ses mains avant de l’éclater contre le mur. Il le saisit fermement par les épaules, le plaquant contre le mur avant de planter ses crocs profondément dans la chair de son cou, laissant le sang emplir sa bouche. Il l’entendit hurler et il jubila. Il finit par le lâcher, claquant sa tête contre le bord du radiateur.


« On ne joue pas avec moi sale merdeux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   Mer 22 Avr - 23:14

run away
Les grognements qui s’échappaient de la cage d’escaliers étaient assourdissants. Si Psychoboy grognait de douleur, Peter, lui, grognait de frustration : si l’Oméga avait l’air de rejeter son côté loup au point de tuer ses semblables, il possédait toujours les capacités d’un loup-garou, ce qui impliquait que sa blessure à l’abdomen avait guéri bien trop rapidement au goût de Hale. Néanmoins, il n’abandonna pas et s’acharna à lu éclater le crâne contre les marches d’érables. Le son que provoquait les brisures répétées du cartilage sonnait comme une mélodie aux oreilles de Peter et le sang qui giclait de sa bouche lui donnait la sensation que Psychoboy allait finir par mourir bientôt.... Du moins, c’était ce qu’il disait avant que ce dernier ne le projette contre le mur d’en face. Les grognements qui s’échappaient du dépeceur n’étaient désormais plus humains. L’affaire se réglerait de loup à loup, de psychopathe à psychopathe… Même si l’un était un peu plus fou que l’autre, il fallait l’admettre. Hale tenta de se redresser, enfonçant ses griffes dans le papier peint derrière lui, mais une douleur sourde le mit à terre. Il venait de lui foutre un coup de marteau dans le genou ! Peter n’eut pas le loisir de s’éterniser sur la douleur que déjà, Psychoboy attrapait ses épaules pour le plaquer contre le mur et planta ses crocs dans la mince épaisseur de peau qui représentait sa jugulaire. Un cri étouffé s’échappa des lèvres de l’ancien Alpha. Sa tête commençait à tourner, sa vision devenait de plus en plus trouble… Encore. L’Oméga lâcha le corps d’Hale, qui vint cogner le radiateur avant de s’affaler dans les marches.

« On ne joue pas avec moi sale merdeux. »

Peter n’avait entendu cette phrase qu’à moitié. Son cerveau trainait dans les limbes, entre l’inconscience et la réalité. C’était une sensation plutôt agréable, assaillie par la douleur qui cognait dans son genou et le filet, de plus en plus petit, qui s’échappait de sa gorge. Il aurait aimé avoir une vision de Talia à cet instant. Elle lui avait toujours dit quoi faire, même s’il lui désobéissait tout le temps. Conscient que son souhait était niais et irréalisable, il réfléchit plutôt au moyen de s’en sortir. Il avait envie de foutre une raclée à Psychoboy –mais dans cet état, il en était incapable. Il lui fallait donc fuir, même si l’idée simple lui donnait envie de dégueuler au visage de l’Oméga. Pourtant, elle se confirma lorsqu’il se sentit tiré par les jambes et entraîné dans les escaliers. Son menton rebondit sur les marches restantes tandis qu’il essayait désespérément de se raccrocher à quelque chose. S’il descendait dans cette cave, il était mort.

Son instinct animal reprit le dessus. L’humain n’existait plus. Ses veines saillaient sous sa peau et d’un coup de jambe, il renversa Psychoboy. Peter était transformé en bête sauvage et son instinct de survie était le plus fort. Même s’il avait envie de torturer cet enfoiré –et l’insulte était si faible !-, il pensait avant tout à sa propre vie. Profitant de la chute de l’autre, Hale se redressa en moins d’une demie seconde et courut dans les escaliers. Il manqua de glisser sous la flaque de sang qui s’était accumulé sur les marches, mais se rattrapa au dernier moment. Il pouvait entendre l’Oméga se redresser, alors qu’il atteignait le salon. Peter avait survécu à tout : le massacre de sa famille dans un gigantesque feu de joie, une mort par brûlure. Il n’allait pas mourir dans une cave avec un sombre sadique obsédé par la décoration intérieure.

Lorsqu’enfin ses pieds touchèrent le béton, il osa se retourner vers la maison. Il saurait la retrouver en temps voulu et ce merdeux payerait le prix ultime.

codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous avec le Diable ft. Peter Hale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: