AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Sam 13 Déc - 19:39


Un Binôme Imparfait

feat Evangeline Summers

 
Je venais à peine de franchir les portes du lycée que la sonnerie de début de cours se mit à résonner dans tout l’établissement. Je soupirai avant de rajuster mon sac sur mon épaule. Je passai une main dans mes cheveux mal coiffés avant de me diriger vers le labo de chimie.
Je n’avais presque pas dormi cette nuit, j’avais chassé jusqu’à une heure du matin et les voisins avaient fait trop de bruit pour que je puisse espérer dormir ne serait-ce que quelques heures.
J’étais d’une humeur massacrante et les voix qui résonnaient autour de moi ne m’aidaient pas à me calmer. Je traversai une allée de casiers, bousculant ceux qui étaient sur mon passage.
Je fus devant la porte du labo. Je me grattai l’arrière du crâne en soupirant avant de rentrer. Je m’installai sur la paillasse au fond de la classe. Je sortis mes affaires avec mauvaise foi et étouffai un bâillement dans ma manche. Décidément, je n’allais pas tenir longtemps. Les quelques autres élèves de ma classe entrèrent à leur tour, je pouvais entendre les murmures de leur conversation intéressante. Elliot me manquait déjà. Elle n’avait pas pointé le bout de son nez depuis le début de la semaine, ce qui ne me rendait pas particulièrement de bonne humeur.
Le professeur fit son entrée, laissant tomber sa mallette sur le bureau ce qui me fit grimacer. Je vis un visage familier qui alla s’installer sur une paillasse à quelques mètres de moi. Je sentis mes poils se hérisser sur ma nuque. Ne me dites pas que…
 
« Bien. Ne pensez pas choisir votre binôme. Je ne compte pas vous entendre parler pendant tout le cours. »
 
Misère. Je me mordis l’ongle du pouce avant de prier très fort pour que je ne me retrouve pas avec un crétin de service. Le professeur se saisit de sa liste et remonta ses lunettes du bout de son nez. Il tourna un regard perçant vers nous avant d’annoncer les binômes qu’il avait formé. Les noms défilèrent à toute allure et je me figeai net en entendant le mien.
 
« Toby Beckett et Evangeline Summers »
 
Je grognai avant de me prendre la tête dans les mains, mon regard se tourna vers la jeune fille qui était assise  quelques paillasses au-dessus. Ce n’était vraiment pas ma journée. Je la vois se lever et se diriger dans ma direction. Je me redressai, la foudroyant du regard.


« Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? » grognais-je




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Dim 14 Déc - 16:28

Evangeline était paisiblement endormie quand son réveil sonna. C'est dans un grognement de mécontentement qu'elle éteint celui-ci de la main droite. Sa chambre était plongée dans l'obscurité, alors qu'elle ouvrit ses paupières, remontant alors la couette vers son visage en soupirant lourdement. La jeune louve finie par sortir de ses draps, partant en direction de la salle de bain de façon à régler l'eau à la bonne température. Pour ensuite se glisser sous les jets d'eau, les yeux fermés, elle attrape son shampoing à la cerise, et commence alors à le faire mousser sous de petits massages du bout des doigts. Puis, elle rinça sa chevelure avant d'attaquer un second shampoing. Une fois sa chevelure propre et rincée, elle attrape sa fleur de douche de façon à laver le reste de son corps. Une fois sa douche finie, elle alla vers son armoire, sa serviette enrouler autour son corps, attrapant un débardeur moulant, un pantalon noir, et des sous-vêtements. Après s’être habiller, elle alla se coiffer et se maquillé.


Une fois prête, la jeune fille attrapa son sac de cours, dégoutée, avant de prendre ses clefs. Elle ferma la porte à clefs avant de partir de chez elle, mettant sa montre, se trouvant dans la poche centrale de son sac, à son poignet droit. Mais, l'heure affichée sur cette dernière indiquait que les cours allaient bientôt commencer et elle était déjà en retard. Elle sourit alors sournoisement avant de se mettre à courir rapidement, avec ses cheveux au vent elle se sentait bien. Plus les pas de la jeune fille se faisait rapide plus elle accélérait, laissant quelques personne bouche bée.


Une nouvelle journée de cours, nouveaux ennuis en perspective. Elle soupira avant d’ouvrir son casier avec nonchalance. Elle glissa une main distraite entre ses livres, se saisissant après quelques minutes de son manuel de chimie, jetant un regard gourmand à un joueur de Lacrosse qui traînait par là avant de claquer la porte de son casier. Elle fixait son visage dans le reflet de son portable, avant de le ranger dans une des poches de son jean slim. Se dirigeant vers le labo, le manuel et le classeur de chimie sous le bras. Elle espérait sincèrement que le cours allait passer rapidement, qu’elle puisse faire autre chose de sa vie. 


« Bien. Ne pensez pas choisir votre binôme. Je ne compte pas vous entendre parler pendant tout le cours. » Dit le prof en commençant le cours.


Le regard braqué sur le professeur, un grognement s'était échappé d'entre ses lèvres. Non seulement cette journée ne lui plaisait pas mais en plus elle aller devoir se coltiner une personne de la classe. Elle l'avait de travers le coup du professeur, mais le pire allés venir.


« Toby Beckett et Evangeline Summers »


Un frison qui lui parcourra l'échine au dire du professeur, son regard cherchait le jeune Toby dans la classe. C'est alors qu'elle put voir la tête d’un jeune homme, elle s'était relevée, s’approchant du jeune homme, ressentant alors une odeur de Canidé, mais pas n'importe qu'elle canidé. Un coyote. Elle n'aurait sans doute pas senti son odeur si elle n'avait pas était si concentré sur celui-ci.


Fait chier, en plus de devoirs avoir un larbin… Je me tape un coyote … j'aurais tout vu !


Elle pris place au cotés du jeune homme, alors qu'elle regardait celui-ci, retenant un grognement tandis qu'elle lâchait son sac à ses pieds.


Vive la galère ! Dit-elle alors que son regard, se reposa sur Toby.
Un binome imprévue
Feat Toby Beckett

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Dernière édition par Evangeline Summers le Lun 29 Déc - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Dim 14 Déc - 18:41


Binôme Imparfait

feat Evangeline Summers

 
Je venais à peine de décaler mes affaires pour lui faire de la place que je sentis son regard sur moi. Je me redressai, croisant les bras sur la paillasse alors que je la défiai du regard. J’avais comme une mauvaise impression, comme si nous n’allions pas nous entendre. Je serrais les poings et contrôlai les battements de mon cœur.

«  Fait chier, en plus de devoir avoir un larbin… Je me tape un coyote … j'aurais tout vu ! »

Elle commençait fort. Je n’allais pas la laisser gagner aussi facilement. Je n’allais pas me laisser marcher sur les pieds. Cette simple d’esprit prétentieuse n’était pas prête à me battre. Je passai une main dans mes cheveux, faisant mine de ne pas avoir entendu. Je me mordis l’ongle du pouce avant d’écouter les consignes du professeur. Celui-ci s’était lancé dans un monologue interminable. Je pris le téléphone dans ma poche pour envoyer un message à Elliot, de quoi me détendre légèrement, espérant que mon amie me réponde. Après cela terminait, je le rangeai et reportai mon attention sur la tableau. Je copiai soigneusement les consignes avant de l’entendre grogner.

« Vive la galère ! »

Je tournai un regard furibond vers elle avant de me saisir de mon stylo, le faisant tourner entre mes doigts.

« Continue comme ça et je t’envoie valser dehors. Ce n’est pas une petite louve dans ton genre qui va me faire peur. Compris ? »

J’allais continuer dans ma lancée quand je vis une ombre derrière moi. Je retournai et fis face au professeur qui me mitraillait de son regard.

« Toby Beckett. Continuez à parler et je vous fous à la porte avec une retenue. »

Je haussai les épaules avant de m’installer de nouveau normalement sur mon tabouret. Je mordillai le bout de mon stylo, me souciant à peine de la fille assise à côté de moi. Elle n’avait aucune chance de m’énerver. Je tapotai le bureau au rythme de mon agacement alors que le gens autour de nous commençaient à enfiler leur blouse et leurs lunettes de correction. Je me préparai à mon tour, ignorant royalement cette Evangeline. Je n’allais pas lui donner la satisfaction de m’entendre parler.  



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Lun 15 Déc - 19:05

Je le regardais me faire de la place sur le bureau, alors que je n'avais qu’une seule envie, m'évader. Pas parce qu'il me faisait peur, à ça non, juste car je ne voulais pas m'énervée. Mon cœur tambouriné dans ma poitrine tandis que je commençais à grimacer. Mon cœur allé beaucoup trop vite. La douleur m’était insupportable, bien que je soutenais toujours le regard du coyote à mes côtés. J’avais fini par détourner le regard sur la table tandis que je plantais mes griffes dans la paume de mes mains, grimaçant longuement. Mon regard se plaça sur un point invisible sur le mur. Je laissais mon sang s'écoulé sur le sol en silence, mais tout changea quand Toby prit la parole.


« Continue comme ça et je t’envoie valser dehors. Ce n’est pas une petite louve dans ton genre qui va me faire peur. Compris ? »


Je tourne alors la tête vers le jeune homme, je n'avais même pas noté les consignes donné par le professeur. J'avais enfin fini par me calmer, mon rythme cardiaque commençait à se stabiliser, tout en fixant le sol alors que je reprenais  mon souffle. Bien que des regards fussent braqués sur moi, je m'en foutais complètement.


- C'est ça le coyote, continue comme ça, mais la personne qui sera envoyer valser dehors, ça ne sera pas moi mais toi. Je ne sais pas pour qui tu te prends mais je vais te calmer  toute suite, en faite, tu as de la chance qu'il y a tant de personnes dans la pièce.


J’avais le souffle coupé mais je parlais calmement, tout en le regardant de travers. Le sang sur mes mains commencer a m'énervée, j'attrape donc un mouchoir dans ma poche tout en retirant le sang, je grognais, prenant ensuite ma blouse bien que je voulais vraiment partir en courant. Si ça continuait comme ça, j'allais exploser et je ne devais pas tombée dans la phase animale. Je n'avais même plus envie de faire des efforts dans la matière, du moins pour aujourd'hui.
Un binome imprévue
Feat Toby Beckett

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Lun 15 Déc - 21:02


Binôme Imparfait

feat Evangeline Summers

 
Je pouvais entendre les battements énervés de son cœur et je me mordis l’ongle du pouce, faisant mine de rien. Je ne savais pas qui elle était ni ce qu’elle était vraiment. Mais il y avait bien une chose que je savais : Elle sortait rapidement de ses gonds. J’avais connu cette période lors de mes premiers mois de transformation mais maintenant tout allait pour le mieux et j’avais un sang-froid incroyable.
Je fermai ma blouse avant de me pencher légèrement en avant, lisant les quelques instructions que j’avais noté sur ma feuille. J’entendais son rythme cardiaque diminué légèrement et je levai les yeux vers elle, je rencontrais son regard avant de froncer les sourcils. Les autres élèves s’activaient déjà autour de nous, je pouvais ouïr les tubes à essais qui s’entrechoquaient et les voix stressées des premiers de classes.


« C'est ça le coyote, continue comme ça, mais la personne qui sera envoyer valser dehors, ça ne sera pas moi mais toi. Je ne sais pas pour qui tu te prends mais je vais te calmer  toute suite, en faite, tu as de la chance qu'il y a tant de personnes dans la pièce »


J’eus un sourire narquois avant de remarquer ses ongles enfoncés dans sa paume. Je pouvais voir le sang couler le long de son poignet. Elle l’essuya rageusement avant de se préparer à son tour. Je me retins de ricaner avant d’enfiler mes lunettes de protection et de noter la première question. Elle n’allait pas faire long feu si elle ne savait pas se contrôler pour si peu. J’étais un simple coyote, il n’y avait pas de quoi devenir fou.


«  Oh. Tu veux jouer j’ai l’impression. Mais tout d’abord, permets-moi de te retourner la question. Toi pour qui te prends-tu ? »
 
Je soutins son regard avant de lui lancer les produits utiles à la manipulation. Elle les rattrapa avec agilité et mes yeux devinrent d’un bleu glacial avant de reprendre leur couleur originelle.
 
«  Sache que j’ai connu pire que toi. Alors maintenant mets-toi au travail si tu ne veux pas d’ennuis petite Louve. »




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Lun 29 Déc - 21:53

Je ne sais pas vraiment pourquoi je m'énervais aussi rapidement, d'habitude j'avais la tête sur les épaules. Je suis plutôt une fille qui garde son sang froid, mais depuis quelque temps ça avait changé. En faite, tout avait changé depuis cette fameuse nuit, où j'avais tué ce loup. J'avais pris en force et en rapidité, cependant mon agressivité s'était accentuée. Je ne tenais plus en place comme un louveteau, et je dois l'avouer cela me gênait vraiment. Je n'en avais parlé à personne,  et c'est peut-être ça qui me brûlait de l'intérieur. Je n'ais plus ce sentiment étrange de peur, j'ai l'impression qu'il s'éloigne de moi jour après jours. Je me sentais comme une étrangère dans mon propre corps. Comme ci quelque chose avait réellement changé. Comme si mon corps tout entier avait changé. Comme si je n'étais tout simplement plus moi. Je plaçais par la suite mes mains contre mes tempes, un mal de crâne s'emparait de mon être.


«  Oh. Tu veux jouer j’ai l’impression. Mais tout d’abord, permets-moi de te retourner la question. Toi pour qui te prends-tu ? »

Je me prends pour ce que tu n'ais pas, et tu devrais regarder ou tu mets les pattes bébé coyote.

«  Sache que j’ai connu pire que toi. Alors maintenant mets-toi au travail si tu ne veux pas d’ennuis petite Louve. »

Je relevais le regard sur le coyote, alors que le mien optait pour le masque que je mettais quand je devais rester sage. Bien qu'a l’intérieur ce n’était pas encore ça. Mon cœur, lui, battait maintenant lentement, en parfaite harmonie avec le cœur du coyote. Je finis par attraper les produits envoyés dans ma direction, rapidement de mes deux mains. Une fois ces derniers dans mes mains, je les regardais d'un air de dire « ok, mais qu’est-ce que j’en fais ? », à ce moment, je pu voir ses yeux bleu aux couleurs de la glace. Et l'espace d'un instant, les miens devenaient rouge écarlate, derrière ma frange, seul Toby pouvait voir mon regard. Je finis par détourner le regard vers l'extérieur, j'avais besoin de prendre l'air. Mon odorat était bien trop sensible, et le mélange des produits m’insupportait. Je me relevais rapidement, regardant autour de moi, j'avais retiré la blouse aussi vite que je l'avais mise, pour me diriger vers la sortie. 

- Evangeline ! Retournez à votre place ! Je toisais le professeur de mon regard le plus sombre. J'avais vraiment besoin de sortir, les produits me montaient à la tête. Tournant mon regard vers Toby, puis vers le professeur. 

J'ai besoin de prendre l'air monsieur, ça devient urgent. Je ne me sens vraiment pas bien. Le mélange des produits, me donnent la nausée.

-Très bien, allez prendre l’air 5 minutes mais ton camarade t’accompagne. Je ne souhaite pas qu'il vous arrive quelque chose alors que vous êtes seule dehors.

Je tournais le regard vers mon très chère coyote, qu'elle ironie,  il était encore coinçait avec moi. 

Tu ne me lâcheras jamais hein ? Te voilà encore coincer avec moi. Visiblement le professeur t’as à la bonne, alors il te met de corvée babysitting. J'approchais maintenant de la sortie du lycée, alors que mon mal de tête se faisait beaucoup plus présent. J'avais l'impression d'être maudite.
Un binome imprévue
Feat Toby Beckett

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Mar 30 Déc - 23:06


Un Binôme Imparfait

feat Evangeline Summers

 
J’affrontais de nouveau son regard sans ciller. Elle avait opté pour ce masque indéchiffrable et je haussais les épaules, elle pouvait faire à sa mode, je n’en avais que faire. J’essayai capter ses battements de cœur mais ils étaient aussi réguliers que les miens, elle s’était donc calmée. J’eus un sourire en coin avant de reporter mon attention sur l’expérience en cours. Je pris quelques tubes à essai et les remplis de produits à tester, l’odeur ne m’était pas insupportable, je m’y étais habitué mais cela ne semblait pas être le cas de ma binôme. Elle croisa mon regard d’un bleu glacial avec que ceux-ci ne retrouvent leur véritable couleur. Je vis les siens, rouge écarlate et je souris de plus belle. Elle détourna son regard et je fis de même quelques secondes plus tard. Je versais mon mélange dans un bécher quand j’entendis son tabouret raclé bruyamment le sol. Je fronçais les sourcils et mon attention se tourna vers Evangeline qui s’était levée, au grand étonnement de tous. Sa blouse était au sol et j’eus le tic de la ramasser pour la poser sur son tabouret. Le professeur la fixa bouche bée avant de lancer :
 
- Evangeline ! Retournez à votre place !
 
Mais elle le toisa, se fichant bien de son avertissement. Je souris, elle avait du cran mais je me rembrunis aussitôt, je ne devais pas baisser mes barrières aussi facilement. Son regard rencontra le mien pendant une fraction de seconde avant de reporter son attention sur l’enseignant. J’avais donc bien raison, elle avait un problème avec son odorat trop sensible. Je haussai les épaules et retournai à mon expérience, bien décidé à la terminer pour avoir un A quand on m’appela. Je soupirai et posai mon stylo, écoutant ce que l’on me voulait.

-Très bien, allez prendre l’air 5 minutes mais ton camarade t’accompagne. Je ne souhaite pas qu'il vous arrive quelque chose alors que vous êtes seule dehors.
 
Je levai les yeux au ciel avant d’obéir à contre cœur. Je retirai ma blouse et la balança sur mon tabouret avant de quitter la salle à la suite d’Evangeline qui semblait aussi agacée que moi. La vie s’amusait bien à me faire tourner en bourrique ces temps-ci. Nous échangeâmes un regard avant de continuer de marcher. Je fourrais mes mains dans mes poches en soupirant.

Tu ne me lâcheras jamais hein ? Te voilà encore coincer avec moi. Visiblement le professeur t’as à la bonne, alors il te met de corvée babysitting.

Je mimais un rire avant de marcher sans rien ajouter. Je n’étais pas d’humeur à lui répondre et encore moins à jouer à son jeu de chien et chat. Nous fûmes dehors de l’établissement et je soupirais avant de m’appuyer contre un mur, fixant mes griffes avec surprise. Elles rentrèrent dans ma chair aussi vite qu’elles étaient apparues. Je regardais Eva et dis avec un vilain sourire :
 
« Mal de crâne la belle ? Quel dommage. »

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Ven 2 Jan - 19:49

J'étais encore dans la classe à regarder le professeur les lèves entre-ouverte, regardant tout les regards portés sur moi. Je les fixais un à un en soufflant, avant de détourner le regard vers Toby d'un regard neutre, même si j'avais cette envie en moi de l'attraper à la gorge de mes crocs et de l'étriper. Je détournais le regard sur Aeon le fixant longuement, alors qu'il me disait du regard de me calmer. J'avais baissé les yeux, il ne pouvait pas comprendre... Personne ne le pouvait, car je n’en avais parlé à personne. Je ne dormais pas la nuit ou très peu, j'étais à fleur de peau, j'avais fermé mes paupières l'espace d'un instant de façon à me calmer. Ce mal de crâne ne voulait vraiment pas me laisser en paix, je tournais le regard autour de moi en attente de la réponse du professeur. Alors que je n'en pouvais plus. 








-Très bien, allez prendre l’air 5 minutes mais ton camarade t’accompagne. Je ne souhaite pas qu'il vous arrive quelque chose alors que vous êtes seule dehors.




Je n'avais pas laissé le temps au professeur de me regarder, j'étais partie aussitôt de la classe. Déjà que je n'étais pas bien je devais avoir Toby sur le dos, s'il pensé vraiment me revoir dans cinq minutes il pouvait vraiment se mettre le doigt dans l’œil. C'était hors de question, j’allais devoir en parler à ma grand-mère. Je devais vraiment éviter les cours de chimie. Et par la même occasion ce coyote, il me hérisse le pelage à me mettre en rogne ! Le long du trajet je marchais en silence, je n'avais pas envie de lui parler. Où même de le regarder, je n'avais envie que d'une seule et unique chose, me retrouver seule devant le lycée, de fermer mes paupières et de laisser la brise caresser mon visage. Mais malheureusement ça n'aller pas être le cas, je étais coincé avec Toby. Une fois a l'extérieur, je m'adossais contre la battisse. Fermant les yeux alors que le vent commençait à caressé mes joues, laissant ma chevelure volté au grès du vent. Mais au moment où j'ouvre les yeux, j'avais pu voir ses griffes sortir. Je souriais alors en le regardant les rétractaient, un court instant.




« Mal de crâne la belle ? Quel dommage. »




Mon regard ce plaça avec rapidité sur le coyote, et là je n'en pouvais vraiment plus de ce jeu. Je m'approchais de lui rapidement, attrapant à la volée son cou de la main droite. Je le fixais droit dans les yeux alors que les miens prenaient une teinte rouge écarlate. La griffe de mon pouce droitse trouvait contre sa pomme d’Adam, alors que je grognais quelque peu sur lui. Personne n’était dans les parages à cette heure ci, je pouvais donc le faire. Je lui présentais mes crocs tandis que mon regard ce faisait noir, ma poigne sur sa gorge se refermait de plus en plus. Mais, à ce moment là des images me revirent en tête, ma main droite se met alors à trembler. Mes yeux rouges avait laissés place au gris, je lâchais rapidement la gorge du jeune coyote en reculant de plusieurs pas. Mes mains tremblaient toujours alors que mon souffle se faisait plus court, mes pupilles étaient dilatées.




Je... Je suis désolée... je ne voulais pas. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris. Je n'aurais pas du, je...




Ne finissant pas ma phrase, j’essayais de me concentrer en le regardant droit dans les yeux avec méfiance. Après quoi, je fixais mes mains alors que mon cœur s'emballait, de peur de tuer à nouveau une personne. Je regardais autour de moi longuement avant de partir du lycée en courant. Je courais de plus en plus vite, partant vers la crypte des Hale dont je ne connaissais pas les secrets. Plaçant mes deux mains contre la pierre de façon a la sauté avec agilité, mon cœur battait dans ma poitrine comme des tambours de guerres. Je continuais en direction de la forêt, où se trouvait mon territoire. Une fois sur place, je laissais couler quelques larmes sur mes joues. Ce même endroit qui avait été souillé par le sang de cet alpha. Je finis par me laisser glisser contre le tronc d'un arbre, tout en fermant les paupières. Mon cœur battait la chamade, mais sa mélodie fini par s'arrêter lentement.
Un binome imprévue
Feat Toby Beckett

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   Sam 3 Jan - 13:15


Un Binôme Imparfait

feat Evangeline Summers




Encore une fois, mon mauvais caractère eut le don de me faire tuer. J’avais à peine eu le temps de tourner mon regard vers elle que j’entendis un battement de cœur plus rapide. Je n’eus pas le temps de réfléchir à comment me sortir de ce pétrin que sa main se refermait déjà sur mon cou, me faisant glapir de surprise.  Je pouvais sentir mon instinct animal tenter de prendre le dessus mais je ne le voulais pas, je ne voulais pas lui donner cette joie de me voir perdre le contrôle pour si peu. Je plongeai mon regard dans le sien, affrontant deux pupilles écarlates. Je pouvais voir des tâches vertes danser devant mes yeux alors que l’air commençait sérieusement à me manquer. Elle allait finir par me faire perdre connaissance. J’essayai de me débattre sans accentuer la prise sur mon cou mais je déglutis difficilement quand je sentis sa griffe sur ma pomme d’Adam. Un grognement sourd provenant de sa gorge me fit taire mais je finis par grogner à mon tour. Ce n’était pas parce qu’elle était Alpha que je ne pouvais pas la mettre au tapis. Je sortis les griffes, prêt à riposter quand mon regard rencontra ses crocs et je grimaçais de douleur quand sa prise autour de mon cou se fit insupportable. Elle allait me tuer, on allait retrouver mon corps ici sans tête. Je déglutis difficilement et fus surpris de voir un éclat de doute dans son regard. Tout alla très vite. Je me sentis de nouveau libre et je tombais à genoux, respirant de grandes goulées d’air pour remplir mes poumons douloureux. Je levai un regard désemparé dans sa direction et je la vis bouleversée. J’en fus étonné.
 
« Je... Je suis désolée... je ne voulais pas. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris. Je n'aurais pas du, je... »
 
Elle soutenait mon regard alors que je pouvais entendre les battements affolés de son cœur. Elle finit par fixer ses mains et je me mis à penser qu’elle avait dû sûrement penser à quelque chose d’horrible, son passé. Chaque loup avait un lourd secret, je n’osais même pas imaginer le sien. J’avais lu quelque chose sur les loups dans la bibliothèque du lycée. La mythologie du lycanthrope expliquait qu’un loup pouvait devenir Alpha soit par la volonté soit par un meurtre d’un autre Alpha. Mais le véritable Alpha n’apparaissait que tous les cent ans, il n’était donc pas difficile de deviner ce qu’avait fait Evangeline.
Je me redressais en grognant et je la vis filer vers la sortie du lycée. Je la regardais faire, complètement médusé, ne sachant pas quoi faire. Elle m’avait pris de court et je me voyais mal lui courir après. C’était à cause de moi qu’elle était devenue comme ça, mieux valait que je la laisse tranquille un bon moment. Je soupirai avant de masser le cou et de repartir vers la classe de chimie.
 
J’ouvris la porte et tous les regards se tournèrent vers moi comme si j’étais un animal de foire. Le professeur fronça les sourcils et je me grattai l’arrière du crâne. Il me demanda où était passé Evangeline, je cherchai rapidement une excuse pour lui éviter des heures de colle. Je lui expliquai qu’elle ne se sentait vraiment pas bien et qu’elle avait été sur le point de faire un malaise. Elle avait donc appelé ses parents et était repartie chez elle. Il me regarda longuement, essayant de desceller une once de mensonge dans ma voix mais il finit par hausser les épaules et me demanda de retourner à ma place. Ce que je fis sans broncher. Tout le monde autour de moi avait déjà bien avancé dans l’expérience. Je remis ma blouse et mes lunettes. Mon regard fut attiré par un tissu blanc à ma droite. J’eus un sourire amusé. Evangeline avait oublié ses affaires, j’avais donc une bonne raison de la revoir. J’étais bien décidé de mettre mon égo de côté et de lui faire mes excuses.  


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Binôme Imparfait ft. Evangeline Summers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]
» Arrived at Mahora ! { Evangeline Mac. Dowell }
» Evangeline AK McDowell
» ~ Evangeline ~
» Aiyana Summers [Gryffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rps terminés-
Sauter vers: