AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Camarade de débauche - with Octavie Blackwilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Camarade de débauche - with Octavie Blackwilde   Sam 2 Aoû - 21:09





















 ❝ Octavie Blackwilde & Caalan Winchester ❞

" La débauche est l'illusion de ceux qui n'en ont plus. " - Etienne Rey


 


Caalan chevauchait sa moto, sous le ciel noir parsemé d’étoiles. La nuit avait finit de tomber quelques heures auparavant, plongeant la ville dans des températures fraîches. Des coups de vent s’infiltraient sous les épaisseurs de la jeune fille qui ne parvenait pas à se réchauffer. Signe que, tel qu’elle se plaisait à le dire, il était temps de s’abreuver d’un petit tord-boyaux. La jeune fille prit donc à droite à la prochaine intersection, puis se gara tout  près de l’entrée du bar. « De toutes façons, pensa-t-elle, je ne serai probablement pas en état de reprendre le guidon une fois que j’aurai finis de  m’amuser. » C’est dans cet état d’esprit qu’elle franchit le seuil du bar et se dirigea directement sur l’un des tabourets qui peuplaient le comptoir.

    - Mettez-moi un tiers de vodka avec 2 tiers de jus d’orange, s’il vous plaît, demanda la prochaine ivrogne de la soirée.

     « Autant commencer par quelque chose de léger et finir en beauté. Après tout, dans la vie il faut savoir gravir les échelons ! », se motiva intimement cette dernière. Puis, elle parcourut la salle du comptoir. Il n’y avait pas grand monde ce soir, ce qui était plutôt bizarre lorsque l’on se trouvait dans le seul et unique bar de la ville.  Les températures assez basses avaient dû en rebuter plus d’un à sortir, ne serait-ce pour mettre les pieds sous la table. Néanmoins, la chasseuse constata que la plupart des braveurs de froid étaient, pour la plupart, penchés sur le comptoir à regarder leur verre d’un regard soit vide, soit emplit de tristesse.

    - Et bah dîtes-donc, ca a l’air d’être l’éclate dans votre bar ce soir, glissa-t-elle au barman lorsqu’il lui déposa son verre en face d’elle.

    Ce dernier se contenta de soupirer en hochant la tête. La remarque de Caalan n’avait pas dû lui plaire. Peut-être pensait-il qu’elle était déjà trop attaquée pour contrôlée sa diarrhée oratoire. Au moins, il ne lui avait pas demandé de justifier son identité en entrant. De toutes façons, Caalan avait toujours parut un peu plus âgée, et possédait une fausse carte afin de pouvoir s’approvisionner en armes. Et puis, au fond, elle se fichait pas mal de ce que les autres pouvaient penser d’elle, tant que ca n’entachait pas son boulot. Boulot, boulot, boulot. Il faudrait qu’elle commence sérieusement à s’atteler à sa tâche un de ces quatres. La jeune fille souleva doucement ses épaules, puis fixa le liquide d’un jaune très attirant qui flottait dans son verre, pas plus grand que ceux qu’on donnait aux enfants dans les cantines.  Elle s’en empara, huma légèrement le contenu, puis le descendit cul-sec.

    - Excusez-moi, vous pouvez me mettre la même chose en inversant les dosages s’il vous plaît, dit-elle en interpellant le barman.

      Lorsque l’on observe Caalan, on ne se doute pas qu’elle avait été nommée championne de cul-sec au cours de plusieurs soirées. Depuis ce jour, elle aimait mettre les gens au défi de boire plus vite qu’elle. Parfois, il pouvait même arriver que les autres personnes présentes dans le bar se prennent au jeu et se mettent à miser de l’argent. Un bon moyen pour la jeune femme de gagner de petites sommes avec sûreté. C’est dans un mélange d’esprit de compétition et d’amusement que la jeune fille se tourna vers sa voisine, une belle blonde aux yeux bleus, un peu plus âgée qu’elle qui tirait la tête devant son verre. Apparemment, un whisky-cola, qui contenait plus de whisky que de soda. Le match ne serait pas très équitable, mais bon. Avec un peu de chance son adversaire serait déjà trop bourrée pour s’en apercevoir.

    - Cinq dollars que je te bas au cul-sec, lança-t-elle avec un sourire dans la voix.  



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 
Camarade de débauche - with Octavie Blackwilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camarade de débauche, rien que ça ?
» Recherche Dessinateur & Camarade d'écriture
» Si quelqu'un a une envie de débauche totale
» [Terminé]Camarade à voir régulièrement
» Les Fondements de l'Académie Sith (ébauche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Rp's en vrac-
Sauter vers: